Les Tokyoïtes et scénarios tokyoïtes sont fermés pour cause de surpopulation ! Favorisez les trainees ! heart



 

 01 - discours de reprise, acte 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 2 Jan - 1:10
SPEECH



→ Sanada Mirai


Invité
avatar

     Mer 10 Jan - 1:43
REOPENING SPEECH - ACT II
Après le message annonçant la reprise des festivités – bénie soit la voix rassembleuse de Kato-san – il avait attendu que les lumières s’allument de nouveau pour la scène avant de reprendre place. Une fois de plus, le bruit l’avait assommé un moment et il lui fallut toute sa force mentale possible pour ne pas en faire une petite grimace de douleur. Il avait ajusté son bouchon dans les coulisses, pourtant.

Il attendait encore, cette fois que le public abaisse sa quantité de décibels produits, avec un sourire d’animateur patient qu’il avait beaucoup trop pratiqué pour que ça soit sain. Une fois que c’était bon, il reprit la parole et rouvrit les festivités. « Et puis? Avez-vous apprécié ce premier acte autant que moi? » Il ne l’avait pas tant apprécié, il avait passé plus de temps assis dans un coin passablement silencieux pour épargner sa tête, mais ça il ne fallait vraiment pas que le public soit au courant. Tout comme s’il n’avait juste pas aimé le spectacle, il n’aurait pas dû le montrer. « Moi j’en veux encore, pas vous? » D’accord, ce qu’il ne voulait plus, c’était ces cris, mais c’était le boulot. Ça pourrait être pire, il pourrait avoir un tel boucan dans les oreilles beaucoup plus souvent s’il avait débuté dans un groupe. Il bénissait soudainement la voie qu’il avait choisie.

« Deuxième acte. Dans bien des événements, c’est le moment doux mais amer vers lequel on vous transporte vers la fin du spectacle. » Il entendit à peine quelques sons déçus avant de secouer le doigt dans un geste de négation. « Mais pas avec nous. Eita Entertainment n’a pas fait les choses à moitié cette année, et on tient à la terminer sur la même note. Cet acte ne sera donc pas la fin. Ne vous inquiétez pas, chacun de nos précieux idoles et chacun de nos talentueux trainees aura la chance de vous monter ce dont ils sont capables. » Clairement, il n’était pas un de ces ‘talentueux trainees’ s’il était en train d’animer… Que quelqu’un dise à son cerveau de se calmer sur la déprime, il fallait être heureux, on était à Disney, merde! Son mal de tête commençait à se faire sentir…

« Vous aurez la chance de voir tout ce beau monde réuni sur la scène avec moi un peu plus tard, alors que nous aurons une surprise pour vous. Je vous conseillerais de garder votre place précieusement afin de ne pas manquer une opportunité de mieux connaître les talents d’Eita. »

Il avait presque tout fait sans son carton, c’était quand même bien. Il commençait à ravoir un minimum de capacité à apprendre par cœur. Bientôt, il apprendrait ses textes et retournerait au théâtre. Avec cette pensée, un sourire lui parut sur le visage, enlevant les possibles traces de fatigue que les douleurs à sa tête auraient pu lui laisser montrer.

« Bon, d’ici à cette surprise, je vous invite à revisiter avec nous plusieurs grands noms de Disney. Je parle ici du Roi Lion, Pocahontas, Le Bossu de Notre-Dame, Hercules et Mulan. Minna-sama, une fois de plus, bon spectacle. » Vite, il fallait qu’il sorte de là, les oreilles lui bourdonnaient.


ME'OW
Invité
avatar

     Ven 12 Jan - 1:25

" PUBLIC : Reprise"



Peut-être qu’elle devrait applaudir un peu moins le retour sur scène de Sanada, après tout, il ne chantait pas, il parlait… depuis quand est-ce qu’on hurlait pour encourager les présentateurs aux Oscars? Depuis maintenant! Un seul regard à l’animateur et elle eut envie de devenir sa plus grande fan, il pourrait avoir son nom sur sa fesse, juste à côté de celui de Gabriel… Ahem. Non mais vraiment, ce costume, elle devait avoir donné des coups de coudes une dizaine de fois à l’ainé Kotani en lui répétant : « Il est super canon! Il ferait un bon mari pour Maiko! » … ou comment détourner l’attention de chef de famille de l’adulte pas si responsable que ça qui sautillant devant chaque chansons…

Il était probablement préférable d’entendre la bête soupirer de désespoir devant la torture qu’elle lui imposait, plutôt que de risquer qu’il remarque un peu trop une princesse masculine mater sa jeune sœur dans son habit de geisha! Oh Momo, ce qu’elle ne ferait pas pour sauver son amie… C’est donc par pure altruisme que sa voix s’éleva pour encourager à nouveau ce si bel homme qui, elle l’espérait, avait d’autres apparitions de prévues.

    
 
01 - discours de reprise, acte 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 30 juin 1960; Discours de Lumumba
» Discours du chef des LOTAFE (Mongo).
» Reprise peinture sur aile moulée F3x
» Discours de La Gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean au Palais du Peuple
» Reprise d'antenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E. Entertainment :: Wonderful Tokyo :: DISNEY LAND TOKYO - MAGIC CONCERT :: Act II-