Nous manquons de trainees, favorisez-les pour vos personnages inventés ! heart


 

 heart shaker ♥ HIRONAH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Jeu 14 Déc - 14:28
HIRONAH  ☽☽☽ Depuis combien de temps ne l'avait-il plus vue ? Visiblement, Hiromu n'avait pas pu tenir sa promesse. S'ils s'étaient effectivement croisés dans les couloirs de l'agence, Minah et lui n'avaient pas eu l'occasion de se retrouver seul à seule pour se parler. Avec les rumeurs qui couraient sur lui, l'animateur devait se montrer discret. Mariko lui avait passé un beau savon qu'il avait essuyé tête baissée, sans possibilité de se défendre. A quoi bon ? Il avait bien compris. Ne pas trop s'afficher avec Airi ou n'importe quelle idole. Le hiatus de la jeune femme semblait sonner comme un aveu, mais le comble était qu'elle avait été remplacée par Minah. Le destin était trop cruel. Hiromu avait bien envie de frapper qui avait eu cette idée de génie. Ecarter Erena et Airi de la sorte n'était pas si malin que ça, les fans n'étaient pas tous stupides. Si les rumeurs commençaient à devenir sérieuses, l'une comme l'autre se verrait lyncher.

Nerveux, le love coach sortit de la cabine d'ascenseur. La salle de réunion se trouvait non loin de là. A côté de la porte, une fontaine d'eau. Se rendant compte que sa gorge était sèche, Hiromu s'y désaltéra. D'accord, c'était peut-être aussi un moyen de gagner du temps. Pourquoi se retrouvait-il dans cet état ? Il allait revoir Minah. Il ne serait pas seul, un des managers du groupe serait présent, lui avait-on dit. Néanmoins, la situation n'avait rien d'agréable. Il se souvenait un peu trop bien de leur dernier échange par téléphone. De simples messages. Et il ne s'était même pas rattrapé. Quel abruti ! Pourrait-il rattraper sa bêtise ? Le rendez-vous n'était que professionnel. Et ils ne seraient même pas seuls.

Poussant la porte, il n'aperçut que le manager qui l'accueillit dans un sourire trop commercial, que Hiromu lui rendit. Devant lui s'étalait un magazine ouvert sur une publicité, ce qui lui permit de comprendre qu'il n'était pas franchement récent. Alors que le nom du mannequin qui souriait sur le papier glacé lui échappa, l'homme face à lui frappa dans ses mains. S'il la reconnaissait ? Oh oui ! C'était son premier fantasme dans ses émois d'adolescent ! Le manager éclata de rire. La pomme ne tombait pas loin de l'arbre. Hiromu ne comprit pas, lui jetant un regard étonné. La fille était aussi belle que la mère, si ce n'était plus ! Sûrement le subtil mélange de ses deux origines. Le love coach ouvrit légèrement la bouche, semblant incapable de croire ce qu'il pensait comprendre. Le manager le lui confirma. « Le secret est bien gardée, mais Fujiwara Namie est la mère de notre belle Mina ! » Les yeux de Hiromu se posèrent sur le visage du mannequin, ayant un peu de mal à réaliser. Une seconde, cela signifiait qu'elle était un peu Japonaise ? Et elle ne lui avait jamais dit ? Et lui alors ? Quand la porte s'ouvrit, Hiromu retint son souffle. Minah était plus belle que jamais. La célébrité lui allait bien. Son cœur se mit à battre un peu plus rapidement. « Bonjour, Minah. » Il se retint de faire remarquer que ça faisait longtemps. Et que, visiblement, ils avaient des choses à se dire. Se rendre compte qu'ils se ressemblaient plus qu'il ne l'avait d'abord pensé.

 
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 25 Déc - 23:37
HIRONAH  ☽☽☽ Durement, Minah s’était entraînée pour apprendre les chorégraphie d’Hanabi, reprenant les partis d’Erena, même si le rap n’était pas forcément son fort, elle n’avait pas le choix. On ne pouvait pas tout refaire, demander à Maiko de ne plus faire ses partis. Les partis d’Airi seraient données à la « prochaine » membre, dont le nom n’était pas encore dévoilée. Pas une bizarre. Minah trouvait déjà Haruno bizarre, un peu coincée quand même. Comme son frère, cela dit, c’était sûrement de famille. Erena n’avait pas l’air coincé, mais ce n’était qu’un détail, elle ne la connaissait tout simplement pas assez pour pouvoir en juger. Mais elle n’avait pas envie de la connaître non plus donc tout allait bien comme ça.

Depuis cinq minutes, elle écoutait son manager parler de la suite des activités, lui rappelant son contrat plusieurs fois. Depuis l’arrivée de Tae Jun, on la sermonnait dès que possible L’échec des fiançailles de Yurina n’autorisait plus le moindre faux pas pour l’agence, et hors de question d’annoncer aux fans qu’elle était fiancée. Minah comprenait. Yurina n’était pas aussi jolie qu’elle, c’était une moindre perte que d’annoncer qu’elle était fiancée. Pour la Coréenne, ce serait bien plus grave. Un peu ennuyé par tout ça, elle secoua la main. Elle n’allait pas s’afficher avec Tae Jun. Leur relation n’allait pas jusque-là, ils ressemblaient davantage à de bons amis qu’à des amants. Son regard se posa sur son manager, elle certifia encore une fois qu’elle ferait tout pour maintenir sa carrière.

D’accord, elle n’était plus vraiment un exemple de vertu, elle avait un peu abusé en couchant avec Hideki. Mais tout le monde l’aurait fait. Donc ça passait. Et ce n’était pas comme si elle l’avait fait en se filmant comme une idiote ou dans un lieu public. Tout allait bien, elle gérait ses conneries, il n’avait pas à s’en faire. Pour ne pas s’énerver ou se montrer grossière, elle lui fit signe qu’elle allait aux toilettes. Elle reviendrait bientôt, promis. Peut-être qu’elle pourrait en profiter pour fuir. S’offrant cinq minutes de réflexion, elle revint, fronçant un peu les sourcils en voyant un intru dans la pièce. « Salut Sakun ! » Qu’est-ce qu’il voulait ? Visiblement lui parler. Elle n’était pas à l’aise. Elle vouait grimper sur le dos de son manager et lui dire de la sauver, mais à la place, elle lui demanda si c’était possible de faire une pause. Il accepta, visiblement soulagé lui aussi. « Qu’est-ce qui t’amène ? Airi a quitté l’agence, tu ne la trouveras plus ici. » Ah oui, bonne idée que de lancer les hostilités ! Mais avec ce sourire si adorable, comment pourrait-il s’énerver ? Non, elle ne voulait pas le voir, encore moins lui parler. Minah voulait qu’il s’en aille. Plus jamais elle ne se laisserait ridiculiser. Elle se l’était promis.


 

_________________

❝ But don't look back with anger ❞
Gonna start a revolution from my bed ▬ 'cause you said the brains I had went to my head. Step outside 'cause summertime's in bloom. Stand up beside the fireplace, take that look from off your face.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mer 27 Déc - 16:46
HIRONAH  ☽☽☽ Pourquoi l'avait-on appelé, déjà ? Encore un projet. Que des projets, et rien de concret. Avec le... léger embarras de sa chère Anastasia, Hiromu se retrouvait seul, sans binôme. Kato préférait être seule, et le love coach n'était pas assez compétent pour être en charge de sa propre émission. Il n'avait même pas été question qu'il présente le concert de fin d'année aux côtés de l'animatrice vedette. C'était un trainee qui avait été choisi. Ce Sanada sur lequel l'agence semblait fonder de grands espoirs comme étant le prochain Kimura. A d'autres ! Mais quand on avait mentionné les HANABI, le love coach n'avait pas plus réfléchi. La nouvelle de l'intégration de Minah dans le groupe l'avait étrangement perturbé, mais grandement fait plaisir. La jeune femme méritait que le Japon – le monde ! – l'adule. Hiromu avait autant hâte de la croiser qu'il se sentait stressé à cette idée. Ils devaient parler. Bien évidemment, il doutait que cela pourrait se faire ici, dans une salle de réunion de l'agence. Pourquoi n'avait-il pas repris contact avec elle plus tôt ? En avait-il seulement le droit ?

Se connaissaient-ils vraiment ? Après ces semaines passées à discuter. Hiromu, finalement, ne lui avait jamais révélé l'identité de son père. Seule Ana le savait, en réalité. Parfois, il avait l'impression que sa meilleure amie l'avait oublié. Ou plutôt qu'elle s'en fichait, et ça lui convenait parfaitement. Pourquoi, alors, serait-il aussi nerveux de l'annoncer à Minah ? Son père était coréen, à la bonne heure ! Cela révélerait cependant à quel point il était hypocrite, lui, Sakuta le si fier de sa patrie ! Mais quand il découvrit que la mère de la jeune femme n'était autre que le mannequin sur qui bon nombre de ses camarades et lui-même avaient fantasmé, Hiromu en restait interdit. Beaucoup de choses le séparaient de Minah, mais voilà qu'il découvrit un point commun insoupçonné.

Quand l'idole apparut, son cœur rata un battement. Plus belle que jamais, Minah imposait une classe folle dans la pièce après avoir seulement y avoir mis un pied. Hiromu la salua avec un sourire presque intimidé, mais ne voulait rien montrer devait ce manager qui le dérangeait plus qu'autre chose, désormais. Surtout après la pique qu'elle venait de lui balancer. Laissant un rire gêné gratta sa gorge, il haussa les sourcils et planta dans ses yeux un regard curieux. Jalouse ? La tension était claire, mais le manager ne semblait pas s'en rendre compte. Il leur fit même part du fait qu'il était ravi qu'ils se connaissent déjà, cela évitait les présentations inutiles. « On m'a demandé de venir. » Ce à quoi ce fut le manager qui répondit en frappant dans ses mains après les avoir invité à s'asseoir. Visiblement, il avait oublié quelque chose et les planta là.

Les coudes sur la table, Hiromu posa son menton contre ses mains liées. Une chaise vide les séparant, il jeta un regard en coin à la jeune femme. « On m'a dit que c'était pour un nouveau projet télévisé. Ils me cherchent peut-être une nouvelle acolyte ? » La nouvelle membre du premier groupe féminin de l'agence. Voilà qui serait un beau coup de pub. Ce n'était pas rare que l'on demande aux idoles d'animer une émission, mais encore fallait-il en connaître le contenu. Baissant les bras pour les poser sur la table, Hiromu se tourna vers Minah. « Airi et moi, on est pas officiellement ensemble. Si tu pouvais éviter ce genre de commentaires, ce serait sympa. » Pourquoi était-il soudainement en colère ? Pourquoi ne parvenait-il pas à garder son calme en sa présence ? Pourquoi son cœur se serrait lorsque ses yeux se posaient sur Minah ? Quel idiot. Il connaissait la réponse. Et depuis assez longtemps pour s'en vouloir.

 

    
 
heart shaker ♥ HIRONAH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» raketa open heart (avec deux photos odieusement pillées à Alexandr2 du forum watch.ru)
» Angel Heart
» jose gonzalez-heart beats
» Flygon Heart
» 12 janv. carte shaker box de st-valentin!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E. Entertainment :: Wonderful Tokyo :: Eita Entertainment :: Bâtiment W-