I'd be doctor WHO without the Tardis |♥| LIANGASUKA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Jeu 7 Déc - 20:20
I'd be doctor WHO without the Tardis
Liang&Asuka ♥️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Assis sur un banc, au milieu du parc Yoyogi, vêtu d’une veste noire, d’un bonnet assorti et un pantalon en jean sombre, Liang se perdait dans la lecture d’un livre qu’il avait acheté à l’aéroport, à son retour de Seokgyo.

En temps normal, il aurait préféré rester chez lui, s’installer devant la télévision et prétendre qu’il écoutait ce qu’il s’y passait alors que ses yeux restaient concentrés sur les lignes. Aujourd’hui, cependant, il avait une autre raison d’être présent : il n’avait pas voulu donner rendez-vous à Asuka à l’appartement familial. Pour une raison qui lui échappait, il préférait la voir dehors, même si cela représentait un risque pour elle. Il se sentait moins stressé à l’idée qu’un membre de la famille surgisse comme un diable, et il était clair à ses yeux que la présence de Jinseok, Meilin ou Sooyoung n’était pas désirable dans un tel moment. En y pensant bien, même Jihoon ou leur mère aurait pu poser problème.

Depuis son retour de Corée du Sud, Liang n’avait qu’une idée à l’esprit : mettre les choses au clair avec Asuka. Il avait beaucoup réfléchi à leur situation, alors qu’il arpentait la plage de Seokgyo, le regard perdu au large, sur cet énorme rocher qui trônait à quelques mètres de la plage, immense et apparemment intouchable ; il s’était rappelé ce jour où, sa voiture étant tombée en panne, il avait suivi la japonaise jusqu’à cet endroit si particulier de la côte, où elle avait essayé de lui faire imaginer qu’il volait. Cela l’avait troublé, au début, mais il ne pouvait nier à quel point il s’était senti heureux. Elle avait cet effet sur lui.

Hélas, cela n’avait pas duré et Akira était entré dans la partie. Un garçon détestable, un rival dont Liang se serait bien passé, compte tenu de son manque d’habitude avec les situations de ce genre. Avaient suivi sa tentative stupide de s’éloigner d’elle, ce baiser qu’il n’avait pu expliquer, cet autre qui avait eu lieu chez lui et, finalement, le bal d’Halloween où il avait agi comme un idiot, incapable de s’exprimer clairement.

Cela ne pouvait continuer.

Il y avait peu de monde dans le parc, ce matin-là. Rien de surprenant : il faisait à peine une dizaine de degrés. On voyait passer dans les années quelques courageux qui avaient décidé de braver le froid pour une promenade, souvent seuls ou accompagnés d’un animal de compagnie. Il y avait même quelques cyclistes qui poussaient leurs pédales à un rythme régulier, en regrettant peut-être d’avoir eu l’idée folle de sortir par une telle température. Les yeux posés sur son livre, Liang ignorait tout ce beau monde, ne levant la tête qu’à l’occasion pour vérifier qu’Asuka n’arrivait pas.

Quand il la reconnut au loin, l’escroc se redressa en refermant son livre, qu’il glissa dans le sac posé juste à côté de lui, tout comme le thermos de thé dont il avait bu la moitié en attendant son amie. Lorsqu’elle fut assez près pour l’entendre sans qu’il doive crier, il leva les bras et lança un fier « tadaima ! » avant de lui sourire, les yeux posés sur son visage. Son cœur battait de la revoir. Il n’aurait pu exprimer combien elle lui avait manqué au cours de ce mois qu’il avait passé à Seokgyo, à s’occuper des dernières formalités de leur départ officiel pour le Japon. La plage de son enfance n’appartenait plus qu’au passé, désormais. Sans doute n’y retourneraient-ils jamais. « Tu vas bien ? » Il avait l’envie de la prendre dans ses bras, de s’assurer qu’elle était bien là, mais quelque chose l’en empêchait ; pouvait-il vraiment agir comme cela, alors qu’il avait l’intention d’avoir une conversation sérieuse avec elle ? Si elle l’aimait vraiment, peut-être réfléchissait-il trop. Peut-être se prenait-il la tête pour rien.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] me'ow

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 9 Déc - 20:28
I'd be doctor WHO without the Tardis
Asuka&Liang ♥️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]La pile de vêtements sur son lit représentait environ la quantité de stress qui lui secouait les épaules alors qu'elle tentait de se décider sur la tenue adéquate. Combien de temps depuis sa dernière rencontre avec Liang ? Asuka en rougissait rien que d'y penser. Les souvenirs de ce jour la hantait un peu trop. Elle avait essayé d'occulter ce qu'il s'était passé, sans pour autant y parvenir entièrement. Ce n'était pas si simple ! Et puis, son nouveau statut d'idole ne lui permettait pas d'en parler trop ouvertement. Peut-être que ça l'arrangeait. Peut-être que son emploi du temps chargé l'arrangeait un peu. Beaucoup. Comment avait-elle annoncé ses débuts, déjà ? En lui envoyant un sms. Pathétique, ridicule ! Quelle idiote ! Puis Liang était parti. Rentré chez lui, en Corée du Sud. Et peut-être que ça aussi, ça l'avait arrangée. Elle ne savait pas trop. Mais il était temps. Temps qu'elle fasse face à ce qu'elle avait osé faire. Asuka avait toujours été une fille honnête. Elle ne savait pas vraiment mentir, en réalité. La situation avec Akira ne pouvait plus durer. De lui aussi, la jeune femme n'avait que très peu de nouvelles. Tant mieux, se disait-elle. Peut-être même avaient-ils rompu sans qu'elle le sache ? Elle s'en voulait, mais elle trouverait ça plus pratique. Depuis quand était-elle devenue lâche ?

Une robe pull tricot blanche sur des collant opaques noirs, ses bottes brunes et son manteau gris pâle. Si peu original, mais Asuka préférait se noyer dans la masse. Heureusement, le soleil qui brillait sur Tokyo en ce jour de décembre lui donnait une bonne excuse pour porter lunettes de soleil et masque chirurgical. Nouant ses cheveux, elle les coinça dans son bonnet assorti à sa robe, tirant sur le ponpon en fausse fourrure pour l'ajuster correctement. Glissant son téléphone portable et son porte-feuilles dans un petit sac à main en faux cuir brun, elle chaussa ses lunettes et releva son masque sur sa bouche, dissimulant ainsi la majorité de son visage. Gemini n'était pas la plus populaire des Supernovas, mais elle avait quand même quelques fans et une petite notoriété. Cependant, elle n'avait pu refuser à Liang de le retrouver en plein jour, dans un parc, en public. Elle était si heureuse de le revoir ! Peut-être que l'excitation avait pris le pas sur la réflexion.

Le soleil caressa sa peau alors qu'elle sortit de l'agence, après avoir salué le vigile qui l'avait laissé passé. Shiraki était plus ou moins au courant de cette sortie. Peut-être que Asuka avait un peu menti. Elle ne retrouva pas une vieille amie de lycée pour boire un verre dans café discret de la ville. Ce n'était pas grave. Elle gérerait. Ou pas, mais elle ne voulait pas y penser maintenant. Elle voulait profiter de ses retrouvailles. Le cœur battant, la jeune femme marchait vers le parc Hibiya, lieu choisi par Liang pour leur rendez-vous. Personne ne l'arrêta sur son chemin, elle ne semblait pas être poursuivie. Peut-être ne se méfiait-elle pas assez ? Trop optimiste ? Trop positive ? Asuka préférait rester fidèle à elle-même. Mais quand elle franchit les portes du parc, son rythme cardiaque accéléra. Avançant plus lentement, elle jeta des regardes à gauche, à droite. Allait-il seulement la reconnaître ? Et lui, avait-il changé ? Si elle n'avait pas compté les jours, la jeune femme savait que plusieurs – longues – semaines s'étaient écoulées depuis leur dernière rencontre.

Là-bas. Oh oui, c'était bien lui, cette silhouette qu'elle reconnut sans trop de mal. Un sourire s'esquissa sous son masque, qu'elle tira vers le bas. Levant la main, Asuka la secoua pour le secouer. Une fois à sa hauteur, elle retira ses lunettes de soleil qu'elle glissa dans une poche de son manteau. « Okaeri. » Si son cœur le lui hurlait, elle l'avait prononcé d'une voix douce, presque émue. Ses yeux se perdirent un instant dans les siens. Son cœur s'affolait un peu plus dans sa poitrine, et son sourire s'élargit encore. N'y tenant plus, elle le prit dans ses bras, le serrant contre lui. « Maintenant oui. » Profitant un peu de l'étreinte, Asuka se força à le lâcher, laissant tout de même ses mains glisser sur ses bras alors qu'elle ne se pressait pas vraiment pour se s'écarter. Reculant lentement, elle écarta les bras. « Nouveau look ? » Un peu sombre, peut-être ? Vraiment beau. « Et toi, comment tu vas ? » Elle ne devrait pas lui sourire aussi tendrement, n'est-ce pas ? « Ça faisait longtemps... Comment c'était, la Corée du Sud ? » Pourquoi avait-elle l'impression de repousser l'échéance ?

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
반했으니까 ♒︎ He might think I’m weird, but I can’t help it, I’ve fallen for him. You’re my heart shaker, shaker ! I don’t wanna miss this chance. You’re my heart shaker, shaker ! What do I do ?© endlesslove.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 16 Déc - 2:10
I'd be doctor WHO without the Tardis
Liang&Asuka ♥️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Il y avait beaucoup réfléchi, à cette situation étrange dans laquelle ils étaient, Asuka et lui. Ce couple étrange, arrivé au plus mauvais moment qui soit. Cette célébrité nouvelle qui touchait du bout des doigts son amie. Liang avait du mal à accepter l’idée qu’ils se retrouvent encore une fois séparés, éloignés par son travail ou par ce garçon désagréable qu’il aurait préféré chasser hors de sa vue. Si Asuka l’aimait, elle aussi, pourquoi ne se décidait-elle pas ? La solitude de Seokgyo lui avait permis de réfléchir à tout cela, de mettre de l’ordre dans des pensées trop floues, trop désordonnées pour qu’il puisse y voir clair et, enfin, il avait réussi à prendre une décision.

Cette décision, elle était rationnelle, comme bien souvent. Pourtant, Liang n’aurait pas pu affirmer sans mentir qu’elle n’était pas un peu égoïste également. Il en avait assez d’être dans l’ombre, d’être le bon ami qui acceptait toute cette situation problématique alors qu’il n’y avait absolument aucune raison. Aucune. Alors il avait décidé de lui en parler, de mettre les choses au clair. Fini le temps où il fuyait comme un lâche et préférait attendre que quelque chose se passe. Terminées les soirées où il réfléchissait seul, espérant que la solution lui tomberait du plafond ou apparaîtrait au milieu d’une séance de planification. Pour une fois, il allait trouver le courage de lui parler.

C’était du moins ce qu’il espérait, au moment où il la vit approcher et la reconnut tant bien que mal dans sa tenue chaude. Un petit sourire se logea au coin des lèvres de Liang. Il était de retour, désormais. Après tout ce temps passé loin de l’archipel. Ce n’était qu’un mois, mais cela semblait terriblement long. Son cœur le lui disait, maintenant qu’Asuka était dans ses bras et qu’ils se retrouvaient. Qu’elle aille bien ajoutait à son bonheur.

« Ça fait déjà un petit temps. » commença-t-il avant de réaliser qu’ils ne s’étaient plus vus depuis longtemps. « Je vais bien, ça fait du bien, un peu de calme loin de la ville. » Seokgyo lui manquerait, même s’il avait fait tout le nécessaire pour mettre la maison en vente et abandonner définitivement ce petit coin de Corée du Sud. « C’était… Pas si différent d’ici, en vrai. » Un rire lui vint malgré lui lorsqu’il songea que cela manquait un peu d’elle. Depuis quand était-il aussi ridiculement romantique ? Il omettrait librement de faire ce commentaire à voix haute. Il y avait plus important.

Soufflant un peu d’air chaud, Liang glissa ses mains dans les poches de son manteau, comme s’il avait cherché à y trouver un soupçon de confiance. « J’ai beaucoup réfléchi, pendant que j’étais là-bas. » C’était difficile à aborder, même si cela semblait simple quand il y pensait, là-bas. Il détestait ces moments où la pratique était bien plus compliquée que la théorie. « À ce que tu m’as dit l’autre jour. » Qu’elle l’aimait, elle aussi. L’avait-il rêvé ? Il se le demandait encore, parfois. « Ça peut pas durer comme ça. » C’était un bon début, mais il aurait pu mieux faire. « Je veux dire… Tu peux pas me dire que tu m’aimes et… rester avec lui. » C’était, à ses yeux, contraire à toute logique. Son raisonnement était peut-être égoïste, Liang voulait bien l’admettre, mais il ne pouvait s’empêcher d’y penser, depuis quelques temps. « J’ai pensé que tu pourrais le comprendre. »

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] me'ow

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 22 Déc - 18:02
I'd be doctor WHO without the Tardis
Asuka&Liang ♥️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ses pas semblaient se caler sur les battements de son cœur. Et au fur et à mesure qu'elle approchait, une fois qu'elle le reconnut, Asuka avait carrément envie de courir vers Liang. Mais elle devait se tenir. Si on la reconnaissait, elle ne pouvait pas mettre le jeune homme dans l'embarras. Shiraki leur répétait assez que la discrétion était de mise. Si un scandale entachait le groupe, elle le payerait sûrement très cher. Et elle n'était pas prête à renoncer à son rêve. Pas encore, pas maintenant. Elle goûtait à peine à la célébrité ! Et les difficultés rencontrées ne gâchaient en rien son plaisir. La jeune femme savait très bien vers quoi elle allait. Elle était forte ! Elle réussirait ! Mais on ne pouvait la blâmer d'avoir envie de jouer avec le feu. De déroger aux règles.

De voir Liang. Surtout après tout ce temps. Trop longtemps ! « Oh, tant mieux ! » Allait-il un jour l'emmener là-bas, à … « Sougekyo ? » Avec une petite moue pas franchement sûre d'elle, Asuka fronça légèrement les sourcils avant d'éclater de rire. Secouant la main pour s'excuser, elle lui sourit tendrement. « Oh alors... Tokyo ne t'a pas manqué ? » Ses yeux fixèrent les siens. Bien entendu, elle s'incluait dedans. Lui, il lui avait beaucoup manqué. Elle n'avait plus si souvent l'occasion de le lui prouver, avec son emploi du temps chargé, ainsi que sa manager tyrannique et ses bandmates un peu trop curieuses à ses côtés. Dire qu'elle n'en avait même pas parlé à Shoko, de peur d'être surprise ! Asuka avait pourtant pleinement confiance en elle, le souci n'était pas là.

Le sérieux de Liang la surprit un peu. Serrant ses mains devant elle, la jeune femme les frotta lentement, tentant de calmer son cœur qui battait un peu trop fort. Visiblement, si Liang lui avait demandé de le rejoindre, c'était pour une raison bien précise, et non pas parce qu'elle lui avait manqué. Laissant doucement retomber ses bras, Asuka garda ses mains jointes devant elle, reniflant un peu l'air froid de l'hiver qui approchait à grands pas. Son sourire retomba un peu, et sa bouche s'entrouvrit très légèrement sous le coup de la surprise. Il souhaitait vraiment aborder ce sujet ici ? Déglutissant lentement, l'idole afficha une moue sérieuse. Elle se sentait soudainement nerveuse. « Liang... » Pourquoi est-ce que ça l'étonnait ? Le raisonnement du garçon était légitime. Baissant honteusement les yeux, Asuka resta silencieuse. Idiote ! Ce n'était pas le moment !

« Non, tu as raison... » Pourquoi se sentait-elle soudainement si triste ? Asuka se sentait coupable vis-à-vis de Akira. Elle se sentait coupable vis-à-vis de Liang. Elle se sentait coupable vis-à-vis d'elle-même. Elle se sentait ridicule, aujourd'hui, à avoir fait ce choix futile, quelques mois auparavant, juste parce qu'elle avait ressenti le besoin de se sentir aimée. Pourquoi ne s'était-elle pas tout simplement montrée patiente ? Pourquoi n'avait-elle pas ouvert les yeux plus rapidement ? Relevant les yeux pour croiser ceux de Liang, Asuka cherchait une réponse intelligente à lui donner. « Que... Qu'as-tu envie d'entendre ? » On avait dit qu'elle cherchait, pas qu'elle trouverait. Pinçant les lèvres, elle posa ses mains sur ses propres joues, qu'elle massa en de lents mouvements rotatifs pour les réchauffer. « Liang. C'est compliqué... » Ou était-ce elle qui rendait tout cela compliqué ? Nerveusement, elle regarda autour d'elle. « Ce n'est pas vraiment le lieu... » Laissant retomber ses bras, elle lui sourit timidement. « Allons ailleurs ? » Pendant qu'elle gagnait encore un peu de temps ?

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
반했으니까 ♒︎ He might think I’m weird, but I can’t help it, I’ve fallen for him. You’re my heart shaker, shaker ! I don’t wanna miss this chance. You’re my heart shaker, shaker ! What do I do ?© endlesslove.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 26 Déc - 0:31
I'd be doctor WHO without the Tardis
Liang&Asuka ♥️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Oui, la Corée du Sud lui manquerait. Il n’oublierait jamais les rues qu’il avait l’habitude d’arpenter étant enfant, les bâtiments qu’il voyait en se rendant à l’école, ni le visage de cette femme âgée qui vivait de peu car son mari était parti en mer un jour de tempête, bien des années plus tôt. La maison dans laquelle ils avaient grandis, ses frères et sœurs et lui. Il y avait tant de choses à dire d’un si petit endroit. Mais il était plus sage de ne pas se rendre triste bêtement. Après tout, n’abandonnaient-ils pas cet endroit pour une vie meilleure ? Seokgyo était aussi synonyme de pauvreté, de deuil. Personne ne souhaitait emporter ces choses avec lui pour prendre un nouveau départ, alors il leur fallait s’en séparer. C’était aussi simple que cela.

« Seok-gyo. » répéta-t-il en séparant nettement les deux syllabes, un petit sourire aux lèvres. « Sougekyo, ça sonne trop japonais, Tanegashima Asuka. » Et un léger amusement de déformer les traits de l’escroc alors qu’il prononçait ces mots. « Si, ça m’a manqué. » Elle aussi, mais ne s’en doutait-elle pas ? Son regard resta accroché à celui de son amie. « Ma vie est ici maintenant. » C’était la fin de leur existence nomade. Il connaissait la relation qui unissait ses frères au Japon, et cela serait peut-être le cas de leurs sœurs, un jour ou l’autre. Peut-être trouveraient-elles l’amour comme Ji Hoon avait trouvé Haruto et Jinseok, Haruno ? Comme lui avait trouvé Asuka, même si les choses étaient plus compliquées qu’il ne l’aurait espéré, pour lui aussi. Mais personne n’avait son mot à dire quand le cœur s’improvisait chef d’orchestre. Un petit sourire vint étirer les lèvres du serveur à cette pensée. Le sien l’avait bien dupé.

C’est pour cette raison que le sérieux lui revint rapidement. Il lui fallait mesurer ses propos, peser le poids de chaque mot ; un exercice difficile, pour lequel il n’avait jamais été doué. Les démonstrations et formules mathématiques étaient bien plus faciles à manipuler à ses yeux, et son jumeau avait toujours été plus doué que lui pour la rhétorique. À croire qu’il avait tout pris à la naissance, pour reprendre certains, qui semblaient comparer la gémellité à une place du marché. Liang comprit qu’il n’avait peut-être pas été aussi doux qu’il l’espérait en observant la réaction de son amie.

« La vérité ? » Il ne voulait pas qu’elle lui dise qu’elle l’aimait pour apaiser son cœur déchiré ou il ne savait quel genre de sornettes qu’elle aurait pu inventer. N’étaient-ils pas adultes ? Il était suffisamment grand pour s’en remettre. « Je suis assez grand pour l’accepter, tu sais. » Non, ce n’était pas doux. Ce n’était pas non plus fait pour l’être, en vérité. Mais ce n’étaient rien en comparaison avec ce qui allait suivre. Liang ne s’en rendit compte que trop tard, quand les mots avaient déjà franchi ses lèvres. « Et compliqué en quoi ? Tu trouves ça normal de sortir avec un gars et d’avouer à un autre que tu l’aimes ? » Il secoua la tête. « Non, on reste ici, ça ne sera pas mieux ailleurs. » Et ils étaient au moins dans un endroit neutre. Un autre lieu public n’aurait pas fait l’affaire non plus à ses yeux. « C’est une question d’honnêteté. » Et l’honnêteté, il en connaissait un morceau, pour n’en avoir pas souvent fait preuve avec Ji Hoon, même s’il en allait de leur survie, à l’époque. « Personne peut prendre cette décision là à ta place, mais il faut le faire. Pour lui, pour moi, mais pour toi aussi.» Les décisions difficiles avaient pavé sa vie depuis l’enfance. Il y était habitué. Un défaut qu’il lui arrivait d’oublier.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] me'ow

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 16 Jan - 16:39
I'd be doctor WHO without the Tardis
Asuka&Liang ♥️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]« Seokgyo. » Au prix d'un grand effort. En séparant chaque syllabe et en se concentrant, sourcils froncés, comme une enfant qui apprenait à parler. Son coréen n'était toujours pas au point, malgré les cours qu'elle devait suivre à l'agence. Devrait-elle demander de l'aider à Liang ? Cela lui sembla quelque peu déplacé, et sûrement n'avait-il pas le temps. Asuka n'était pas stupide au point de croire que son ami était à disposition lorsqu'elle en avait besoin. Surtout pas en connaissance de cause. Pourquoi se montrait-elle si heureuse qu'il arrive à prononce son nom complet, sans faute ? Pourquoi devait-elle lui sourire comme ça ? Surtout ici ? Elle devait se montrer plus prudente. Mais on se fichait de ce qu'elle faisait, non ? Elle n'était pas une AKB. Oh, elle deviendrait plus célèbre encore, mais pour le moment, elle avait encore le droit de rencontrer un garçon dans un parc sans que la foule ne s'insurge, non ? Non. Sûrement pas. Si Shiraki venait à l'apprendre d'une façon ou d'une autre, Asuka s'en mordrait les doigts, elle le savait.

Perdue dans ses pensées, elle ne remarqua pas vraiment le changement d'humeur de Liang, jusqu'à recevoir ses reproches en pleine figure. Des reproches mérités, comme l'agacement qui transparaissant dans sa voix. Son sérieux fit s'envoler tout espoir chez Asuka d'essayer de temporiser, de trouver un terrain d'entente. Pourquoi, après tout ? Liang méritait clairement mieux. D'être mieux traité, qu'elle se montre honnête envers lui. C'était la moindre des choses. Après ce qu'elle avait pu dire, ou faire. Et ses vaines tentatives d'y échapper ne serviraient à rien. La jeune femme le savait bien.

Ses yeux plongèrent dans ceux de Liang. Ses lèvres roulèrent l'une sur l'autre, alors que ses doigts gantés jouaient entre eux, nerveusement. Poussant un bref, soupir, Asuka secoua la tête, la levant vers le ciel grisâtre au-dessus de la capitale nipponne. « Je l'ai quitté. » Sa voix n'était qu'un souffle, alors qu'elle fermait les paupières, avant de baisser à nouveau les yeux vers son ami. Tremblante – de froid, d'autre chose – sa main coinça une mèche qui s'était échappée de son chignon derrière son oreille, protégée par le bonnet qu'elle portait. « Akira-kun... C'est un ami, je crois bien que je l'ai jamais considéré comme... plus que ça. On s'est toujours bien entendu, on suivait exactement le même programme. » Sa main – comme l'autre précédemment – se fourra dans la poche de son manteau. « Je sais pas trop pourquoi on en est venu à se considérer en couple. J'avais juste peut-être besoin qu'on me dise que je suis jolie et qu'on me dise qu'on m'aime, sans qu'on soit ma mère ou mon père. » Elle tenta de rire à sa plaisanterie, mais le cœur n'y était pas franchement. Prenant une profonde inspiration, Asuka reprit. « Je n'étais pas amoureuse de lui. Et je suis sûre que lui ne l'était pas de moi. C'est compliqué parce que... Je comprends pas tout. En tant que couple on restait assez libre. On pouvait passer des jours sans se voir, et je sais pas, tout à coup, il a agit comme un amant désespéré quand j'ai voulu lui parler franchement de notre couple. » Mais peut-être qu'à ce niveau là, ça ne regardait plus Liang.

« Liang... » Sa voix chevrota légèrement. Asuka cherchait ses mots. « Je l'ai quitté, mais... » Son cœur se mit à battre si fort qu'elle crut défaillir. Elle se sentit soudainement oppressée, comme si le monde autour devenait dangereux. Comme si chaque personne dans ce parc pouvait lui faire du mal. Liang y comprit. « J'ai signé un contrat. » Que personne ne respectait, soit. Si Asuka n'était pas à ce point naïve, elle se savait trop honnête pour jouer la comédie sur ce point là. Et peut-être que ça l'arrangeait un peu. Histoire de remettre les choses en place dans son cœur.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
반했으니까 ♒︎ He might think I’m weird, but I can’t help it, I’ve fallen for him. You’re my heart shaker, shaker ! I don’t wanna miss this chance. You’re my heart shaker, shaker ! What do I do ?© endlesslove.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 21 Jan - 20:15
I'd be doctor WHO without the Tardis
Liang&Asuka ♥️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]« C’est mieux. » Beaucoup mieux, même s’il imaginait déjà que la jeune femme, une fois ce petit succès passé, recommencerait à prononcer le nom de sa ville natale comme elle l’avait toujours fait, avec ce petit accent propre aux nippons qui s’essayaient à dire des mots pour lesquels leur langue n’était pas faite. Un petit sourire tira les lèvres de Liang qui était trop heureux de retrouver son amie après ce long séjour. Combien de temps avait-il passé loin d’elle ? Qu’importe le nombre de jours, de semaines, c’était trop long. Il avait eu besoin de ce séjour pour mettre les choses au clair dans son esprit, pour ne pas commettre une nouvelle erreur quand il reverrait Asuka. Leur relation était déjà suffisamment complexe : il n’était pas nécessaire d’ajouter à cela les maladresses d’un discours mal préparé sur les raisons pour lesquelles il estimait que cette situation ne pouvait plus durer. Concrètement, il suffisait d’un choix. Mais il n’était pas difficile de comprendre que prendre cette décision n’avait rien d’aisé.

Toutefois, il fallait en parler. Ils n’allaient pas se réveiller un matin pour constater que les choses avaient changé grâce aux bienfaits d’une force mystique incroyable. Liang n’avait, de toute façon, jamais cru à ce genre de puissances étrangères, supérieures aux hommes. Laisser agir le hasard n’entrait pas dans les habitudes de Liang, dont les yeux sombres s’étaient posés sur la jeune femme quand il s’était décidé à parler. Une part de lui regrettait d’en arriver à avoir cette discussion, mais il savait que c’était le seul moyen pour eux de s’en tirer sans se déchirer. Il ne supportait cette impression d’être pris pour un imbécile.

Son annonce le surprit un peu. Liang resta silencieux, les yeux ancrés au visage d’Asuka. Pouvait-il se montrer satisfait ? Heureux ? Son cœur s’était mis à battre plus vite à ces quelques mots. C’était, de loin, la meilleure réponse qu’il aurait pu imaginer, même si c’était, à ses yeux, la moins probable. Comme quoi tout arrivait. Cependant, au lieu de sourire, et perdu dans ses pensées comme il l’était souvent, quand il ignorait comment agir, l’ancien étudiant resta silencieux et la laissa continuer. Besoin qu’on lui dise qu’elle était jolie ? Qu’on l’aimait ? Il ne pouvait détacher le regard d’elle. Il n’en avait pas la volonté. Asuka avait toujours été jolie, même s’il n’avait jamais été du genre à s’intéresser énormément aux autres.

Quant aux raisons qui avaient poussé Asuka et son camarade à se considérer comme un couple, il les ignorait aussi. Plus encore, il avait beaucoup de mal à comprendre ce besoin que certains considéraient comme oppressant. « Peut-être qu’il t’aimait, lui ? » Ses yeux posés sur elle, il esquissa un sourire. « Enfin, je ne m’y connais pas vraiment, mais tu es une personne… que l’on aime facilement. » Elle était gentille, douce… Il avait beau y réfléchir et être en colère, il lui était impossible d’en vouloir véritablement à Asuka. Mais il ne connaissait pas grand-chose à ces histoires.

La suite arriva, sur un ton qui ne lui plaisait guère. Qu’allait-elle lui dire, maintenant ? Il attendit qu’elle s’exprime avant de soupirer, réalisant qu’il avait retenu sa respiration un instant. « J'imagine que c'est toujours mieux que rien... » Il détourna les yeux pour les poser sur une barrière de parterre, non loin de l'endroit où ils se tenaient, l'air absent. À qui mentait-il exactement ? À lui-même ? À elle ? Peut-être aux deux. « Donc, c'est ta décision ? » S'accrocher à un contrat. S'accrocher à un travail. Il le faisait aussi, de son côté, mais son boulot était moins contraignant que tout cela. Et peut-être qu'au fond, tout au fond, ça le blessait un peu. Un soupir lui échappa malgré lui. « C'est triste. » Très triste, et il avait du mal à l'accepter. « Mais je suis content pour toi. Je suis sûr que tu feras ça très bien. » Il ne pouvait pas lui reprocher une décision qui lui tenait à cœur. Il ne pouvait pas, non. Ce n’était pas justifié. Mais si elle mettait en avant ce contrat, il n’était pas difficile de comprendre qu’elle comptait s’y tenir. « Même si je trouve ça stupide. » Et il garda les lèvres pincées, les yeux détournés. Il eut honte de sentir l’air froid lécher leurs bords humides. Ce n’était vraiment pas comme ça qu’il imaginait les choses.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] me'ow

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 6 Fév - 22:28
I'd be doctor WHO without the Tardis
Asuka&Liang ♥️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Non, Asuka ne pensait réellement pas que Akira l'aimait. Ils n'avaient jamais vraiment formé un couple traditionnel. Ils pouvaient passer des jours sans se voir, ni s'envoyer un seul message. Pas de longues discussions avant de s'endormir, cachée sous la couette de peur d'être prise sur le fait par leur manager. Pas de cœur qui palpite lorsque son nom s'afficher sur l'écran digital de son téléphone. Cela semblait cruel à dire, mais c'était les faits. Néanmoins, Asuka ne voulait pas parler de ça avec Liang. Elle ne voulait pas que son image soit plus ternie qu'elle ne l'était déjà, à ses yeux. Elle ne voulait pas qu'il finisse par la détester. C'était déjà assez comme ça.

Asuka savait qu'elle l'avait déçue, d'une certaine manière. Pourtant, le sourire qu'il lui adressa et ses paroles la firent rougir. Une personne que l'on aimait facilement ? Elle avait envie de répondre à son sourire, mais elle se sentirait hypocrite, en vérité. Après ce qu'elle faisait, c'était comme si elle n'en avait pas le droit. Elle s'en voulait terriblement. Pourquoi faire du mal à un garçon comme Liang ? Ce qu'il lui demandait était légitime, Asuka ne pouvait pas lui en vouloir. Elle n'avait pas le droit de jouer comme ça avec ses sentiments. Depuis quand était-elle comme ça ? Oui, tout ce qu'elle avait désiré, c'était qu'on l'aime. Mais cela ne justifiait pas le mal qu'elle pouvait lui faire actuellement. La jeune femme avait le sentiment qu'avoir quitté Akira ne suffisait pas. Pouvait-elle seulement aimer Liang ? Si on lui demandait son avis, elle répondrait que oui. Mais il y avait aujourd'hui tellement de points à prendre en compte.

Toujours mieux que rien. Sûrement ? Asuka se détesta, à cet instant précis. Mais les mots étaient dits. Hochant simplement la tête quand il lui demanda si c'était là sa décision, elle resta interdite. Elle avait attendu ce jour si longtemps, celui où elle touchait enfin son rêve du bout des doigts. Elle, une idole ! Reconnue pour son talent – ou à peu près ! Même si cela comportait des sacrifices évidents. Des sacrifices qu'elle faisait, mais pas forcément de son plein gré. Si elle décidait aujourd'hui de ne pas choisir Liang, c'était surtout par respect pour lui. Qu'il comprenne sa décision ou non. Asuka avait à peine la force de lui sourire. Stupide. Oh oui, elle l'était indéniablement ! Baissant la tête, elle contempla l'herbe un peu gelée sous ses bottes. Toute trace de sourire – même feint – avait disparu de son visage, et elle semblait plongée dans une profonde réflexion. S'inclinant soudain, elle ferma les yeux. Ah non, elle serait encore plus ridicule si elle se mettait à pleurer ! « Je te demande pardon ! » Restant un instant comme, la jeune femme se redressa lentement, un sourire triste aux lèvres. « Je suis désolée, Liang. » C'était peut-être, finalement, tout ce qu'il y avait à lui dire ? Semblant hésiter un instant, il finit par soupirer une nouvelle fois, baissant le regard à nouveau. « Au revoir. » Reculant de deux pas, elle finit par se retourner complètement, remontant le chemin qu'elle venait à peine de fouler pour le rejoindre. Une main contre la poitrine, elle se répétait de ne pas pleurer. Reniflant encore et encore, elle pouvait toujours blâmer le froid de décembre.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
반했으니까 ♒︎ He might think I’m weird, but I can’t help it, I’ve fallen for him. You’re my heart shaker, shaker ! I don’t wanna miss this chance. You’re my heart shaker, shaker ! What do I do ?© endlesslove.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 9 Fév - 21:37
I'd be doctor WHO without the Tardis
Liang&Asuka ♥️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Liang ne comprenait pas. À ses yeux, ce qui arrivait n’avait aucune logique, pour la simple raison qu’il n’aurait lui-même pas agi de cette façon. Il aurait refusé d’éprouver des sentiments pour deux personnes à la fois, il aurait été dérangé à l’idée de tromper l’un ou l’autre. Pourtant, Asuka lui donnait une impression étrange, celle de ne pas s’en soucier. C’est pour ça qu’il avait voulu lui en parler, pour mettre les choses au clair. Pour cesser de vivre dans le doute, à se demander ce qu’il pouvait se passer dans l’esprit si productif de la fille dont il était (malheureusement ou heureusement, il n’en savait plus grand-chose) tombé amoureux.

Cette discussion, qu’il voulait productif, le décevait profondément. Pourquoi Asuka agissait-elle de la sorte ? Pourquoi mettait-elle désormais en avant son contrat ? Au fond de lui, Liang connaissait ses raisons, mais il refusait de les accepter. N’aurait-elle pas dû y songer plus tôt ? Pourquoi avoir eu l’audace de lui avouer ses sentiments, si c’était pour lui briser le cœur ? Il ne comprenait pas. Il ne pouvait pas comprendre. C’était trop déroutant à ses yeux. Les complexités des sentiments n’avaient jamais vraiment fait partie de ses sujets de prédilection. Hiromu était bien plus doué pour cela. Mais Hiromu, aujourd’hui, n’était pas là pour lui venir en aide.

Quand il la vit s’incliner, il resta silencieux un instant. Pardon ? Désolée ? Ses lèvres roulèrent l’une contre l’autre alors qu’il s’approchait en la voyant se détourner. Ses doigts se refermèrent sur son poignet avant qu’elle n’ait le temps de s’échapper et, ouvrant la bouche pour parler, il se maudit de ne rien trouver à dire. Il était trop faible pour cela. Trop faible pour lui reprocher de s’accrocher à des rêves. N’avait-il pas lui-même fait de nombreux sacrifices parce qu’il caressait un rêve impossible, celui de sauver son père mourant ?

« Ne t’enfuis pas. » Son cœur battait étrangement vite, mais il ne se leurrait plus depuis longtemps. Il poussa un léger soupir qu’il aurait aimé retenir, un nuage de vapeur fuyant ses lèvres. « Je comprends… » Sans la forcer à lui faire face, il attendit un instant, réfléchissant encore. Il ne voulait pas encore une fois jouer le rôle du grand frère moralisateur. Ne l’avait-il pas trop fait ? « Je ne voulais pas te vexer. » Peut-être l’avait-il fait, en qualifiant sa décision de stupide ? En lu parlant comme il l’avait fait ? Il aurait donné n’importe quoi pour bénéficier des conseils avisés de son meilleur ami. Mais seul lui pouvait affronter Asuka. C’est pourquoi il la scrutait en reprenant la parole. « On est amis, non ? » Ces mots lui écorchèrent les lèvres et le cœur, mais elle ne pouvait lui enlever cela. Pas pour tous les contrats du monde. Du moins, c’est ce qu’il espérait.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] me'ow

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 3 Mar - 0:29
I'd be doctor WHO without the Tardis
Asuka&Liang ♥️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Si la situation n'avait rien d'agréable – étant même franchement pénible – Asuka savait qu'elle l'avait cherché, qu'elle méritait son malheur. Sortir avec Akira avait été une erreur, elle le comprenait aujourd'hui. Elle ne faisait pas seulement souffrir Liang, dans cette histoire. Si elle en croyait les mots de son petit ami – ex petit ami – à lui aussi elle avait fait du mal. Sa colère, ce jour-là, avait été plus que justifiée, et la jeune femme avait courbé l'échine, acceptant qui lui jette à la figure ses accusations fondées. Asuka s'était senti plus que minable, cette après-midi là, mais ce n'était rien à côté de ce qu'elle ressentait aujourd'hui, face à Liang. Quelle idiote ! Où était Shoko quand elle en avait besoin ? Non. C'était à elle seule d'assumer ses choix, aussi stupides pouvaient-ils être. Pourtant, Asuka le supportait de moins en moins bien. Elle avait parfaitement conscience de paraître stupide, de passer pour une parfaite idiote, à invoquer l'excuse de son contrat pour se justifier. Pourtant, elle ne voulait rien rater. Elle avait attendu ses débuts avec tellement d'impatience, obtenant sa place en coiffant au poteau d'autres jeunes femmes qui avaient le même rêve, et qui étaient là depuis plus longtemps qu'elle, certaines depuis la création du label. Elle voulait croire qu'elle méritait. Elle voulait le prouver !

Son cœur rata un battement quand Liang la rattrapa. Pourquoi ? La panique s'empara d'elle. Et s'il lui faisait une scène en plein milieu de ce parc ? Certes, ça ne lui ressemblait pas, mais Asuka s'était promis d'arrêter d'assumer ce que les gens pouvaient ressentir, depuis son histoire avec Akira. Que devait-elle faire ? Elle s'était juré de ne pas se retourner, de donner l'illusion d'être forte. Pourquoi avait-elle l'impression de vivre une seconde rupture, bien plus douloureuse, cette fois-ci ? Prenant une grande inspiration, Asuka hésita entre l'envie d'arracher son bras à la poigne du garçon et celle de se jeter contre lui. Ni l'un ni l'autre, elle se retourna lentement vers lui pour lui faire face à nouveau. Elle-même s'étonna d'un si grand sang froid, ne le forçant même pas à la lâcher. « Liang... » Essayant au mieux de maîtriser ses tremblements, elle se consola comme elle le put en se disant que cela pouvait passer pour une réaction au froid qui les entourait. « Non, ce n'est pas... » Bref soupir. « Tu as raison, et je comprends ta colère. » Elle baissa honteusement les yeux. « Ta déception. » Déglutissant péniblement, elle releva la tête, osant par elle ne savait quel miracle plonger ses yeux dans les siens. « J'ai l'impression de... De ne pas te mériter. » Un rire sans joie lui échappa, alors que les premières larmes roulaient silencieusement sur ses joues. Cela sonnait comme une excuse bien pathétique. « Aaah... » Levant son autre bras, elle les essuya rapidement du revers de la main. « Tu crois vraiment qu'on peut être amis ? » Reniflant de façon ridicule, Asuka en perdit son sourire, même faux. « Je t'aime trop pour ça. » Sa voix s'était légèrement perdue. Doucement, elle s'écarta une nouvelle fois. « Tu vas finir par me détester, et même si c'est difficile à croire, c'est la dernière chose que je souhaite... » Alors, il valait sûrement mieux qu'ils se séparent ?

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
반했으니까 ♒︎ He might think I’m weird, but I can’t help it, I’ve fallen for him. You’re my heart shaker, shaker ! I don’t wanna miss this chance. You’re my heart shaker, shaker ! What do I do ?© endlesslove.

    
 
I'd be doctor WHO without the Tardis |♥| LIANGASUKA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Doctor Who, de Russell T. DAVIES et Stephen MOFFAT
» BIG CHIEF STUDIO - DOCTOR WHO: TARDIS
» Pourquoi le TARDIS est-il plus grand à l’intérieur qu'à l’extérieur ?
» Le TARDIS : Entrez, c'est plus grand à l'intérieur...
» Doctor Who: Adventures in Time and Space

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Passeport, please ! :: Le flood :: Bibliothèque-