You're getting married on saturday || ft. Maimoka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar

     Dim 26 Nov - 14:15
You're getting married on saturday
MAIMOKA


Ce jour-là, il avait suffi que Maiko pousse la porte pour chuter dans le terrier du lapin blanc. Et telle Alice, l’étrangeté d’un nouveau monde auquel elle n’était pas préparée lui était tombée dessus sous le trop plein d’arrangements floraux… suivis, de quelques secondes, par un Darth en costume qui était venu lui souhaiter la bienvenue avec affection « .... ». C’était une blague hein ? Daisuke ne s’était pas transformé en Paris Hilton qui faisait les boutiques pour habiller son chihuahua ? Non parce que Darth n’était pas un chihuahua.
Se penchant pour ramasser son bébé dans ses bras, elle n’avait pas tardé à déboutonner sa petite veste tout en faisant quelque pas dans la maison, suivant le son de la voix d’un Alfred qui semblait bien au-delà de l’enthousiasme.

Elle avait bien questionné son chien du regard, mais tout ce que la boule de poils lui avait répondu c’était un coup de langue dirigée vers elle pour essayer de l’atteindre d’amour. Grattant un instant derrière son oreille, elle venait à bout du dernier bouton lorsqu’elle avait poussé la porte du salon.
« Mmmh, il y a une légère touche de noisettes dans celui-là je me trompe ? » ???? « Bien meilleur que celui au moka, on peut rayer le précédent de la liste. » la scène sur laquelle elle venait de tomber par hasard ne pouvait que se résumer en “????” oui… ou “WTF” à la limite.

Quand elle était rentrée ici, elle ne s’attendait certainement à voir un Alfred goûtant des gâteaux face à une… « Momoka ? »... une amie qui n’aurait pas dû se trouver là. Sur la table, des classeurs en tout genre, contenant coloris, serviettes de tables ou encore photos, de nombreux gâteaux…
Et puis, Alfred s’était levée dans un joyeux « Mademoiselle Maiko, vous tombez bien. », se dirigeant vers elle pour toucher sa joue d’un tissu et déclarait avec certitude « Voyez, je vous l’avez bien dit que nous ne pouvions prendre ce lavande, ça donne à son teint trop de pâleur au lieu de le mettre en valeur. » ……………………. Bon… où était ce chapelier fou et son ami le lapin de Mars pour qu’ils puissent prendre le thé et fêter un joyeux non-anniversaire ?



✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Lun 27 Nov - 0:23
You're getting married on saturday
MAIMOKA


Lorsqu’Alfred l’avait contacté pour un rendez-vous, quelques semaines plus tôt, Momo n’avait pu s’empêcher de trouver absolument attendrissant l’idée qu’un grand-père souhaiter organiser des noces aussi parfaites pour ce qu’elle s’était imaginée être son petit-fils (elle allait tomber de haut!). C’était tellement adorable, pas de chance que ça lui arrive… Si un jour elle était assez bête pour se marier – et puis quoi encore! - elle ne doutait pas que ses sœurs seraient intransigeantes, des clients difficiles… Rien à voir avec ce vieillard enjoué qui l’avait contacté. Elle s’était même imaginé une journée agréable, en famille, et une sélection facile des divers éléments, et s’était préparée à un boulot facile, même à finir plus tôt, lorsqu’elle avait préparé ses échantillons et catalogues, et s’était mise en route vers l’adresse donnée. Dans les premières minutes, elle était tout sourire, heureuse… puis, son cauchemar avait débuté. À peine entrée dans le manoir, elle fut guidée vers la cuisine, y prenant place en constatant que le couple avait des moyens – excellent.

Et là, c’était carrément devenu étrange. Impossible de savoir qui était la mariée, son âge, ses préférences, le vieil homme en habit de majordome ne semblait avoir rien d’autre à la bouche que des éloges pour la demoiselle, mais aucune  information. Son sourire s’était crispé. Elle avait tenté de le déjouer en s’enquérant du futur époux. Grave erreur. Là, le papi s’était presque emporté, le fiancé étant semble-t-il, un crétin qui risquait de tout faire gâcher, ou de changer d’idée, ou de vouloir des … scout? Sérieusement, elle avait du mal à suive ce vieil homme, et plus elle présentait d’options, pire c’était. Alfred était, en réalité, une véritable bridezilla. Le genre intense, à exiger que le gâteau soit la même teinte de pourpre que les serviettes de table. Elle peinait à conserver son calme, étayant les échantillons à son client qui prenait lui-même des notes, refusant de lui faire totalement confiance…. Ok. C’était vraiment, vraiment étrange. Elle n’était même pas certaine qu’il y aurait un mariage…

Momo en était venue à regarder la fenêtre de la cuisine et à se dire qu’elle pourrait fuir, passer par là, et ne jamais revenir. Ça serait une bonne idée non? Elle commençait à craindre de mourir aux mains du vieil homme qui s’était emporté contre elle lorsqu’elle avait suggéré une fontaine. Elle n’avait pas totalement compris mais… elle était à peu près certaine qu’il avait expliqué que c’était trop dangereux si la belle-famille décidait d’amener des pistolets à eau. WTF ! Quel genre de malade allait-elle avoir comme client ? Alors qu’elle se posait cette question, un visage connu surgit dans la cuisine. « Kotani Maiko ? »  … Elle s’était carrément figée là. La sœur de son fantasme tout puissant allait se marier… Ok, ça faisait du sens pour la fontaine. Se redressant d’un bon, elle avait accordé au vieilalrd un : « Oui! Je vois bien! Vous pensez qu’un rouge irait mieux? » En vrai, elle était surtout soulagée de voir qu’il y avait réellement une mariée! Dans se soucier des convenances, elle avait noué ses bras autour des épaules de l’idole pour l’attirer dans une étreinte. « Oh mon dieu! Tu vas te marier? Tu ne me l’as pas dit? OH MON DIEU. Qui est l’heureux élu? Il est canon ? » moment d’arrêt. « Plus canon que Yasuo  ? » elle DEVAIT savoir. Une main sur le cœur, elle avait demandé : « DIS MOI QUE C’EST TSUBASA. » Elle? Sacrifier son frère? … Si peu.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Lun 27 Nov - 22:53
You're getting married on saturday
MAIMOKA


« C’est mon nom. » oui, juste au cas où, il valait mieux préciser que l’état de choc ne l’avait pas rendu entièrement amnésique « Pour l’instant. » et son regard, tout aussi bête, était passé d’une Momoka à un Alfred qui lui collait de la lavande pour lui faire demander ensuite « Du rouge ? » … oui, du rouge Maiko. Parce que la lavande, ça pouvait te faire postuler pour The Walking Dead à priori. Chose pas si négative que ça étant donné que, dans cette série, elle ne risquait pas d’être mariée du jour au lendemain sans même être mise au courant.
Et pourtant… elle adorait Daryl ! Pas de risques de lavande avec ce Dixon, c’est sûr. Son arbalète aurait sympathisé avec sa batte et la vie aurait semblé si simple en toute violence.

Mais tandis qu’elle tentait de démêler l’evidence, tandis que ce qu’elle devinait semblait trop improbable et incompréhensible pour être vrai, Momoka avait ruiné tous ses espoirs de se dire qu’elle avait bien trop d’imagination.
Dommage. Comme ça ne pouvait pas être elle, elle aurait pu facilement se bercer d’illusions. Oui, il y avait bien la présence d’une wedding planner sur les lieux du crime. Mais peut-être que c’était Darth qu’on mariait. Après tout, il était en costume.
Mais non « Je vais me marier. » Oui Maiko, c’est ce que ton amie, dont tu viens de tapoter machinalement le dos au cours de ton décès cérébrale, viens de dire « Je vais me marier… avec Tsubasa. » elle allait se marier avec Tsubasa ???? « Ah non, pas de ça chez nous ! » elle allait se marier.
….


« JE VAIS ME MARIER ?!!!!!!! » une chance pour la belle Momoka de ne plus se trouver dans une étreinte rapprochée à présent. La pauvre, elle l’aurait rendu sourde autrement !

« Tous mes voeux de bonheur Mademoiselle ! » c’était quoi ce truc ? C’était une blague ! Il n’y avait pas plein de gâteaux, de tissus lavande, de plans de table, de modèles de faire part « Et que pensez-vous plutôt d’un vert émeraude. Ce n’est pas si courant, mais dans quelques décorations de table. Je trouve que le vert lui va à merveille. » hébétée, son regard s’était tourné vers le majordome qui organisait le mariage de son patron et de son ex-collègue sans penser à les prévenir. On sait, peut-être qu’il avait paumé les cartons d’invitation, on pouvait toujours lui accorder le bénéfice du doute « Alfred, qu’avez-vous fait ? » ça va Maiko, inutile de poser cette question de manière si tragique ! Des tas de gens se marient sans être concertés à Dallas !


✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Mer 29 Nov - 1:58
You're getting married on saturday
MAIMOKA


D’abord prise de court par de bug mental de son amie, qu’elle mettait sur la faute du stress, elle l’avait serré contre elle en riant doucement, elle avait chassé le malaise causé par le majordome et un prétendu changement de nom dans un rire jovial et un : « Oui oui! Pour l’instant ! Tu vas prendre le nom de ton époux, c’est une évidence! »  Dans ce genre de famille, on ne faisait pas dans l’originalité. Il y avait probablement déjà un empire portant le nom de son promis! Et plus que de vouloir entrer dans les bonnes grâces du vieil homme, elle voulait surtout s’assurer qu’il y avait un époux! Non mais, c’est qu’à force d’entendre Alfred faire sa diva, elle s’était sérieusement demandé s’il y avait bel et bien un mariage à organiser … Elle était tentée de questionner les deux personnes présentes mais, vu la rigidité de sa pauvre amie, elle ne la pressa pas…« Mais oui, tu vas te marier. Nous parlions d’août 2018 mon brave Alfred n’est-ce pas? »  … le pauvre homme avait bien tenté de lui faire organiser la noce pour le week-end prochain mais elle avait dû apposer son véto : ça n’était pas réaliste!

Libérant sa pauvre amie toujours aussi immobile, elle avait pouffée de rire, trouvant adorable son numéro de fille tellement heureuse qu’elle en est figée – car oui, c’est ce qu’elle y comprenait… oh pauvre naïve, si elle savait! Profitant du silence d’un Alfred occupé à feuilleter les échantillons de serviette de table, elle s’était lancée.  Momo avait une dernière chance de tout bousiller – pardon, de la convaincre d’épouser un homme mieux que dieu sait quel plein aux as vivait ici! Histoire de jeter l’idée là – elle n’avait pas la bague au doigt, il n’était pas encore trop tard pour unir leur deux familles dans une somptueuse réception et de la voir devenir Okina Maiko – the dream – Momoka s’était permise de suggérer des épousailles incluant son frère. Une blague tout innocente qui avait été réfuté par un Alfred hors de lui qui les ramenait à l’ordre aussi vite que possible.

Pivotant un instant, elle avait fait mine de réfléchir dans un : « Vert émeraude… et si nous y allions avec de la jolie végétation, en plein été ça sera magnifique. Et peut-être un crème et un doré pour agrémenter? » C’est qu’elle les connaissait, ses codes de couleur! Et ça avait eu le mérite de pousser le majordome à tourner les pages pour réunir les couleurs mentionnées dans un : « Mais bien évidement! Suis-je sot! Un mariage extérieur! Un chapiteau! Des fleurs par millier! Rien n’est trop beau pour notre amour! Oh, joie, allégresse, ce jour béni ou nous serons heureux… si heureux…   » Est-ce qu’il se parlait à lui-même? Momo avait été arrachée à ses questionnements par le cri strident de la future mariée.

Les yeux ronds, elle avait tenté une main rassurante sur le bras de son amie, risquant, en chuchotant : « Ça va aller Maiko …. Est-ce que…   » Non… pas elle, pas une guerrière qui n’accordait aucune importance à l’argent, et pourtant, se pressant contre elle, elle avait murmuré à son oreille un : « … Est-ce que c’est cet homme que tu vas marier? » d’un coup de tête, elle avait désigné Alfred qui était retourné à sa dégustation de dessert, pour ne l’arrêter, fourchette à mi-chemin, que lorsque des accusations furent portées sur lui. Qu’avait-il fait? Momo commençait à être vachement inquiète pour la peine, et les paroles du vieil homme ne firent rien pour arranger cette angoisse au ventre. « Ce que j’ai fait mademoiselle Maiko? » … le geste théâtrale, les yeux larmoyants. « Vous m’y avez contraint à démontrer une telle volonté, une telle vigueur à copuler en dehors des liens sacrés du mariage!   » QUE NENI? Elle avait mis une main devant sa bouche pour cacher son sourire. « Dai-couche-toi-ici, Dai-couche-toi-là! C’est toujours les même qui ont tout! Et moi, qu’ai-je? Que donnez-vous à mon cœur si débordant d’amour? RIEN. Alors j’ai pris les choses en main, organisé le plus somptueux des mariages, et légitimer ces… ces efforts de procréation! Vous êtes l’élu demoiselle Maiko! Et il est hors de question que je reste là sans rien faire en espérant que monsieur sera un jour moins con et demandera votre main! » … Un seul mot Momo … WTF »

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Jeu 30 Nov - 19:49
You're getting married on saturday
MAIMOKA


Le nom de son époux. époux comme dans épousailles, mariage, fiançailles… oui, elle était au moins au même stade d’incompréhension que Nala et Simba face à l’enthousiasme d’un Zazu.
… c’est que ce rôle ne lui allait pas si mal sur certains points… même si niveau excès, le majordome au prénom incohérent avec les traits de son visage était au-delà de toute comparaison.
Bref, elle allait se marier à l’été prochain. C’était en tout cas à priori ce qu’on avait décidé à sa place. En d’autres termes, sans la prévenir, on avait mis un compteur au-dessus de sa tête. A zéro, c’était la mort. Non parce qu’elle doutait qu’un mariage organisé par Alfred soit très discret. Sa famille serait fatalement au courant et, avec un peu de chance, elle pourrait voir un dernier printemps avant qu’on ne licencie Momoka pour lui préférer des pompes funèbres… plus appropriées aux funérailles qu’ils devraient organiser en urgence.

Certain qu’à ce moment-là, le vert émeraude, ce serait du plus mauvais goût. Pas très endeuillé la nature, les biches et les petits écureuils. Dommage parce que Daisuke adorait Blanche Neige ! Peut-être qu’avec un remix “Whistle while you die”, on pourrait lui rendre un dernier hommage.
Momoka proposait. Alfred s’emballait. Et elle, elle se contentait de faire un bug plus fort que windows. C’était une longue mise à jour qui s’installait dans son cerveau, y’en avait au moins pour des heures… si ça ne faisait pas planter le système au final ! Et à la voir tourner un regard de totale incompréhension vers son amie qui tentait d’apaiser le stress d’une future mariée, on sentait une menace plus grande que le passage à l’an 2000 « C-cet homme ? » et tandis que son regard glissait sur un Alfred qui s’enflammait au point de se voir prochainement surnommer “Alfred Everdeen, le Majordome du Feu”, sa tête s’était secouée « Non, non, non, non, non. » ça va Maiko, Momoka a compris. Une réponse plus claire aurait été de lui dire que tu ne comptes pas te marier du tout mais bon.

« Evidemment, si on calcule votre fréquence d’accouplement sur la moyenne de vos visites, je ne demanderai qu’une faible part de tradition. Peut être un simple mois d’abstinence avant le mariage. Mais ce ne serait qu’un long mois de juillet avant de vous retrouver plus passionnément dans la chaleur du mois d’août » cet homme avait un don pour l’embarras non ? « Pas mariage. » Maiko faire feu dans forêt, chasser bison ! « Ah si ! J’ai déjà fait votre liste de cadeaux ! » Non, non, non, ils n’allaient pas les marier de force pour de vrai quand même ?
… On parlait d’Alfred
« Ainsi que la liste de naissance » … Alfred quoi ! Leur desperate housewive ! « Naissance ? »
Ah ça non ! Elle ne pouvait pas être enceinte sans être au courant !!!


✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Jeu 30 Nov - 22:27
You're getting married on saturday
MAIMOKA


Sérieusement, ça devenait un film d’horreur. On l’avait mise en garde, lors de ses cours en organisations d’évènement, que si elle se décidait à aller faire carrière en Thaïlande, elle pourrait être amenée à organiser des mariages pour des gamins non consentants… Mais cette réalité, elle ne la croyait pas possible au Japon, sauf qu’à voir le teint blême et le bug complet des fonctions cérébrales de son amie, elle en doutait. D’un ton pas trop certain, elle avait marmonné un : « … Ok. » en se décalant un peu du Majordomezilla qui tournait pages et pages dans ses bouquins d’échantillons. Pour une des rares fois de sa carrière, Momo ne savait plus sur quel pied danser. Au minimum, elle était rassurée de savoir que son amie n’allait pas marier ce vieux-là. Plus il parlait et plus elle se tâtait à l’idée de faire une Gaston d’elle-même et d’appeler l’Asile pour ce vieux fou de Maurice! ….

Elle en était à analyser le danger lorsque des mots qui la touchaient droit au cœur furent prononcés. Toute ouïe, ses iris s’étaient posés sur l’acteur principal du cauchemar ambiant et elle avait répété, un sourire malicieux au coin de ses jolies lèvres charnue un : « Fréquence d’accouplement? » … Vazy perverse, fait style tu n’en a rien à faire alors que tu viens carrément de donner un coup de coude à la future mariée pour lui arracher des détails croustillants. Hey! Si le futur mari était aussi performant que ça, elle se devait d’avoir les détails! Et, plus important encore, elle voulait qu’on lui assure que le Best man avec qui elle finirait la soirée aurait au moins autant de potentiel que son client… Ah… Momo. Ses iris sombres rivés sur son amie, elle avait chuchoté un : « Tant que ça? Il est si doué? » …

Est-ce qu’elle avait loupé quelque chose dans la liste des invités que devait encore lui soumettre le vieil homme en proie à une hystérie de plus en plus inquiétante? Ses iris étaient passés de celui qui devenait de plus en plus un marieur en série plutôt qu’un adorable vieillard, à son amie toujours en mode window redémarre. Tentant de la rassurer, elle avait passé un bras autour de ses épaules, en demandant d’un ton un peu moqueur, espérant détendre l’atmosphère. « Tu t’es trouvé un mec aussi innépuisable et t’as pas pensé à lui demander s’il avait un frère pour moi? » … Oh son frère, Momo, tu ne voudrais pas le toucher, sois en certaine… Son neveu d’adoption en revanche…

« Est-ce que t’as fiancé Hidemimichou sans me le dire? » … bah oui, parce que des dieux de l’horizontal, elle n’en connaissait qu’un et ça avait le drôle d’adon d’être son ex et ami avec avantages. S’il avait osé se fiancer sans lui dire, elle allait lui arracher les yeux. Remarquez, avec une chaudasse comme Maiko, elle donnerait sa bénédiction. Espérant que sa blague la tire de sa torpeur, c’était son tour de bugger à la mention des naissances. Instinctivement, sa main s’étaient posées sur le ventre de son amie dans un : « OH MON DIEU. Tu es enceinte ?!?!? » des plus horrifiée. Momoka et les gamins, ça faisait deux. Elle avait des chats, plein de chats, et ça lui convenait. Elle ne pourrait jamais s’occuper d’un être humain… enfin ça, c’était un peu ce qu’elle se disait pour justifier de vivre sa vie comme une fille facile encore accro à son ex. Ses félicitations avaient toutefois été interrompues par un Alfred qui s’excitait d’un : « Oh enceinte! Pas encore! Mais j’ai foi en son bassin fertile! Il faudra prévoir une robe plus grande, si le miracle venait à se produire! Oh douce Mademoiselle Momoka, vous pensez à tout! » … euh … à rien, il faisait tout tout seul, à croire qu’il était wedding planner dans ses temps libre! Excité, il avait lancé, brisé à jamais. « Tellement de choix! Je ne peux me décider. Je vois si grand! Je dois organiser plus! … Oh!! Je sais! » Pourquoi sous cet entrain, elle s’était cramponnée au bras de Maiko… la peur, la peur. « Et si nous organisions vos noces Mademoiselle Momoka! Cette tendre Maiko a une lignée de frères fringuants et fertiles à offrir !!! Comment se porte mon Minoru favori? » … Alfred, déjà encourageant de pédo.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Sam 2 Déc - 19:59
You're getting married on saturday
MAIMOKA


Passant d’Alfred à son amie, elle l’avait dévisagé bêtement tandis qu’elle se montrait curieuse sur les performances du futur marié. Clairement ailleurs, toujours en bug, sa tête ne s’en n’était pas moins hochée sans qu’elle ne se comprenne elle-même.
On s’en foutait non ?
Le plus urgent était de faire annuler ce mariage dont elle n’avait même pas conscience quelques minutes plus tôt.
Alfred n’avait pas fait partir d’invitations hein ? Qu’on la rassure… il n’avait pas osé ! Il n’était quand même pas si fou ?!!!
Après l’avoir annoncé à sa place à Gabriel, il n’avait tout de même pas pris la liberté d’en faire de même avec toutes ses relations ?

Non parce que c’était synonyme de fin pour elle.
Alfred était excessif mais pas stupide.
Rassurons-nous.
Gardons notre calme malgré l’étendu des dégâts qu’elle pouvait constater à présent.

Elle allait se marier et alors quoi ?
Des tas de gens se mariaient sans même être au courant de nos jours !
Elle allait probablement mourir quand Yasuo l’apprendrait mais c’était les risques du métier ! Métier qu’elle n’aurait probablement plus de toute manière.
« Oui… mais... » crois-nous sur parole Momoka, mieux vaut ne pas draguer le grand frère du futur marié. Comme Yoda l’aurait dit, bien déçue tu saurais...« Non… pas Hidemitruc. » enfin… de supposition. Finalement, elle ne l’avait pas reçu le carton d’invitation, elle ne pouvait être certaine de rien. Même pas de son état. Et tandis que sa tête se secouait à plusieurs reprises, en pleine panique, pour souligner silencieusement qu’elle ne portait rien en son ventre, Alfred avait enchaîné pour clarifier la situation et la rendre plus grotesque encore

« Pas Minoru… trop jeune. » Maiko… est-ce que tu sais encore parler japonais autrement qu’en femme des cavernes ?
C’était le choc. Le stress, tout ça. ça le faisait revenir à l’état primal version Kotani. Bientôt, elle allait aller chercher sa batte et parcourir les bois en peaux de bête pour ramener le dîner « Pas mariage. » voyez plutôt « Il faut tout arrêter. On stop tout. » Maiko… tu vas fâcher Alfred si tu te tournes vers Momoka pour enchaîner « Pas de vert émeraude ou de lilas. » lavande Maiko, lavande « Pas de mouchoirs et de verdure. » oui, rien, qu’on brûle tous ces classeurs « Momoka, je ne vais pas me marier. » et oui, comme toute future mariée, Maiko avait le droit à ses moments de doute elle aussi. Sauf qu’elle, elle avait un Alfred qui avait explosé, refermant brusquement un classeur pour s’emporter dans une longue tirade « Si mariage ! Enfants, maison de vacances et toute la panoplie du parfait couple. Véritable famille nous formerons et nous passerons nos prochaines vacances dans le Sud de la France sous le chant des cigales. Je garderai le premier né pendant que le second sera formé. Je peux formuler une version très résumée des choses ou une détaillée mais le plus important est le commencement. Et pour commencer, nous organisons un mariage en août. Point final »
Que quelqu’un fasse quelque chose, le majordome était devenu fou !



✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Dim 3 Déc - 13:58
You're getting married on saturday
MAIMOKA


Minoru? Son regard s’était posé sur le majordome, puis sur son amie dans un air des plus choqués. Pendant un moment, elle avait oublié le désastre qui se tramait dans cette cuisine, ce mariage que la principale concernée ne souhaitait visiblement pas voir arriver, malgré les performances horizontales du futur marié. Non, tout ce qui était important en ce moment, c’est qu’on parlait de la marier elle, à un gamin. UN GAMIN. Momoka ne jouait pas dans l’équipe pédonipple, pas du tout, son genre de mec, c’était les chieurs musclés qui trainaient près des lave-linges. « … Dis pas n’importe quoi, si je mari un Kotani je veux le conducteur de tracteur. » Oui Momoka, comme 99,9 % des femmes du Japon, la faiblesse pour l’homme de fer était une affliction répandue. Heureusement pour elle, notre demoiselle avait finalement remis les pieds sur terre face aux phrases bien courtes et un peu incohérente de l’amazone en pleine crise de panique. Si elle avait d’abord pensé que son amie était juste un peu stressée, elle avait commencé par poser une main sur son bras dans un rassurant : « Stop? Tu veux dire… que tu veux rompre tes fiançailles ? … T’es certaine? » elle l’avait chuchoté, de peur que le vieil homme ne perdre un peu plus la carte.

Puis, devant la tirade d’Alfred et les supplications de cette pauvre elle avait enfin semblé allumer. Sa bouche s’était ouverte dans un : « Oh. » alors que la triste réalité semblait prendre forme dans son esprit. Ce vieil homme était complètement malade, probablement un peu fou, sénile ou elle ne savait quoi, est-ce qu’il venait vraiment de parler de vacances en France? Momo avait tendu un bras devant sa pauvre amie, se plaçant bravement devant elle dans un : « Oooooh. » D’entière compréhension. Heureusement pour la Kotani, Momo avait un mode survie assez prononcé. Devant le danger, ou la panique, ou même la tristesse, elle ne figeait jamais, ne pliait jamais. Elle se mettait plutôt en mode action, que ça soit consoler un ex un peu trop canon d’une perte familiale alors que son propre cœur n’était que poussière, ou, comme maintenant, ne pas céder à l’envie de fuir par la fenêtre en hurlant.

« Excusez-moi … Alfred… si je puis me permettre. » un petit sourire, et voilà qu’elle s’approchait du maniaque en série. « Il me semble un peu… précipité d’organiser un mariage pour août prochain. Et un peu injuste aussi… » Le regard de pure haine qu’il venait de lui lancer faisait froid dans le dos. Ses lèvres s’étaient étirées en un sourire des plus doux, alors qu’elle refermait délicatement le cartable contenant les robes de mariée. « Ce que je veux dire c’est que… ne croyez-vous pas, enfin…je propose ça… je vois ça souvent dans les familles fortunées ou certains membres du personnel font partie intégrante de la famille…. Et… enfin la tradition veut qu’avant des noces... » Elle avait jeté un regard à Maiko, espérant que ses neurones connectent et qu’elle lui offre son appuit. « On organise une énorme fête, en vert émeraude, ou dans les couleurs de votre choix. Pour souligner des années de loyaux services, et l’importance de votre rôle avant de débuter les étapes – par exemple un mariage – pour la prochaine génération…. Donc en gros… » Un nouveau sourire, elle avait tendu la main à Maiko, lui jetant un regard de mise en garde. Puis, se retournant vers Alfred : « Une fête pour ... vous? »

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Lun 4 Déc - 1:03
You're getting married on saturday
MAIMOKA


Oui, oui, le conducteur de tracteur. Tout le monde voulait le conducteur de tracteur. Est-ce que Yasuo savait qu’il avait autant de succès avec les femmes ? Probablement que non.
… la véritable question était : est-ce que c’était le sujet principal à avoir maintenant ? N’y avait-il pas plus urgent ?
… si, son mariage ! ça, elle n’avait pas oublié, c’était ce qui avait grillé son cerveau quelques minutes en arrière. Dire qu’elle était venue ici en paix et secrètement en couple. Elle allait en ressortir fiancée, enceinte et nevrosée… tristesse. Et tandis que Momoka lui demandait si elle souhaitait rompre ses fiançailles, tandis qu’elle se questionnait sur la necessité de rompre quelque chose qui n’existait pas, elle avait regardé son amie avec ce regard de stupide profonde qui ne comprend pas grand chose à la situation, sait pourtant qu’elle doit fournir une réponse mais redoute que la mauvaise déclenche une troisième guerre mondiale.
Et il était connu que les Kotani étaient plutôt doués pour ça ! Particulièrement les specimen renesque et kokoeste.

« Rompre... » oui, rompre… c’était ça ! Rompre quelque chose qui n’existait pas n’engageait à rien ! Et sa bouche qui s’était ouverte pour le faire … s’était refermée aussitôt devant le teint tout fâché, tout colère, de ce pauvre Alfred. Cet homme était dangereux. Elle en était persuadé à présent, c’était un ancien meurtrier en série ou quelque chose d’approchant « Je refuse d’entendre ce mot de votre bouche ou je jure sur Elvis que je me fais Harakiri » Elvis ? Jurer sur un mort on pouvait ? Quand on avait son intégrale - et par son intégrale on entendait les nombreux best-of - probablement que oui. Ce n’était pas une promesse à prendre à la légère autrement la bouche de la Kotani n’aurait pas préféré de rester close. Elle aurait insisté sur l’oubli du lilas - de la lavande - et tout le reste.

Mais si Maiko pouvait remercier quelqu’un aujourd’hui, c’était sans noule doute Momo, reine de la situation « Oh oui. Bonne idée. Alfred adore l’Irlande ! » ???
Le vert, tout ça, oublions ça ! « Moi je n’ai pas envie de lui voler la vedette. C’est normal de lui faire une fête d’abord. J’peux attendre ! » ouais, rien ne pressait. Et c’est en partageant un regard avec son amie, prise d’une confiance retrouvée, qu’elle avait enchaîné rapidement « En plus j’ai lu dans Mar... » un nom de mag’ sur les mariages et vite… ou un truc approchant… un truc comme … « … iage aux chandelles. » ??? bah ça aurait pu être pire « Le numéro de septembre de cette année, que ça portait malheur de se marier en août. ça rend stérile ! Hein Momo ? » ……………….
T’as raison Maiko, file un coup de coude à ton amie pour qu’elle appuie ta connerie. Bonne idée !


✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Lun 4 Déc - 17:55
You're getting married on saturday
MAIMOKA


Momoka avait tenté le tout pour le tout sur ce coup-là, et elle fut rassurée de voir la danseuse reprendre du poil de la bête et tenter au minimum d’être crédible. Enfin… autant que faire se peut. Conservant un visage implacable, professionnel, elle s’était exclamée dans une excitation feinte, consciente qu’elle disait n’importe quoi. « Oh! Mais c’est merveilleux cela! Et le lavande va à merveille à son teint. » tapant dans ses mains, toute heureuse. Enfin ça, s’était sans compter l’air dévasté et un peu septique d’un Alfred qui fixait les deux femmes, plus ou moins convaincu en répétant, sa plus grande hantise… « Attendre? Mais… et les noces… » Momoka avait fait mine de se taper la tête, comme une idiote réalisant sa faute, en s’exclamant d’un théâtrale : « Oui, attendre. C’est mon erreur mais, avoir su que la cérémonie d’intégration du majordome n’était pas faite… je n’aurais certainement pas parlé de mariage. » … Maintenant, elle allait devoir organiser un évènement qui n’avait jamais existé? Vraiment? Au minimum, le vieil homme semblait ravis d’entendre son adorée mentionner une revue fictive de mariage…

Sérieusement, c’était quoi le soucis avec le mec qu’elle allait épouser, pour que le pauvre Alfred soit si désespéré. Sautant à pieds joints sur l’excuse que lui servait la Kotani, elle avait rétorqué, d’une voix assurée un : « Comme le mentionne si bien Maiko, nous ne voudrions pas condamner leur union à l’échec par soucis d’accélérer les choses… brusquer… sautes des étapes. » genre, leur annoncer qu’ils étaient fiancés. Elle devait user de toute son expérience client pour ne pas éclater de rire. Quand elle raconterait ça à Hide et Tsubasa… Ils verraient qu’il y avait clairement plus maniaque qu’elle dans le monde! Tout sourire, elle avait levé un indexe dans un : « C’est un fait scientifiquement prouvé que, si la cérémonie en votre nom n’est pas faite, le mariage sera un désastre et il ne portera pas de descendance. » … Argument qui avait heurté Alfred en plein cour. Il y avait serré ses mains dans un : « Oh seigneur!! Qu’ai-je voulu faire! » … il revoyait le premier mariage raté de Daisuke et, assurément, il ne voulait pas répéter ça. Akane était disposable… mais Maiko. Pas Maiko. Ravie de voir leur petit effet, Momo avait conclus sa tirade.

« Il faut tout recommencer, reprenez les centre de table, je dois parler à Maiko des préparatifs secrets concernant votre fête… » Glissant son bras sous celui de sa jeune amie, elle l’avait attiré à l’extérieure de la cuisine, naviguant tant bien que mal dans ce repère de Dallas, trop grand, trop vaste, afin de la conduire au salon des invités, loin des oreilles indiscrètes du vieil homme qui lui faisait un peu peur. Sans libérer sa cadette, elle avait posé sur elle un regard très sérieux, qui n’entendait pas à rire. Elle venait de bousiller un contrat important pour la sortir des griffes de ce marieur un peu fou. « Ok. C’est quoi cette histoire. Pourquoi tu as fiancé un vieillard et pourquoi vous m‘avez engagé moi quand ta sœur vend des robes? » … Les autres questions viendraient genre : s’il est si riche, il a pas de la parenté pour moi, et prends moi un garçon d’honneur qui sait manier la baguette magique et tout le reste indiscret, mais là, maintenant, elle devait savoir ce que son amie faisait dans cette situation !

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

    
 
You're getting married on saturday || ft. Maimoka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Reader I married him (emission tv bbc)
» We Got Married
» Lee Joon et Oh Yeon-seo dans We Got Married
» [Fun] So... I Married an Axe Murderer
» Can we get married?[K-Drama 2012]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Passeport, please ! :: Le flood :: Bibliothèque-