For better for worse, for richer for poorer |#| TAEJUN&MINAH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

     Lun 20 Nov - 20:39
For better for worse
Tae Jun & Minah

Some weeks ago
Hanabi. Minah n’aurait jamais imaginé rejoindre ce groupe un jour. Elle avait ressenti une pointe de jalousie quand Asuka avait été choisi pour les Supernova. Oui, c’était méchant, mais elle se trouvait bien plus jolie qu’Asuka. Enfin, tout le monde la trouverait plus jolie qu’Asuka, objectivement parlant, et sans doute plus talentueuse. Oui, ça avait été un coup dur, mais au final, elle ne s’en plaignait pas. Elle préférait mille fois le style d’Hanabi que le style niais et « mignon » des SUPERNOVA. Qui plus est, Hanabi rimait avec Kotani, et elle était plus que ravie de rejoindre le groupe où se trouvait Maiko. Un concept sur mesure, et plus d’Airi dans les parages. Le bonheur. Elle était curieuse de voir si elles allaient rester en trio ou si d’autres éléments allaient d’ajouter à l’équation.

Elle avait commencé les entraînements, connaissait même déjà leur première chanson. Come back home. Une chanson un peu triste, ce n’était pas dans le style habituel du groupe, mais Minah se disait que c’était en transition, le temps de trouver une quatrième membre ? Elles finiraient bien par voir, la jeune Coréenne ne voulait pas laisser passer sa chance. La chance de satisfaire les rêves de sa génitrice, pas les siens. Cette dernière avait hurlé de joie en apprenant la nouvelle. Elle adorait Hanabi, elle n’aurait pas vu sa fille dans un concept mignon, c’était trop ridicule, hors de question. Minah avait feinté la joie avec elle, même si ça la peinait toujours autant de voir sa mère sourde à ce qu’elle aimait réellement. Elle avait négocié avec Mariko du temps pour étudier et passer ses examens. Elle voulait réussir sa licence, un jour passer son doctorat en astrophysique. Elle y arriverait.

Dans les couloirs, elle se perdit un peu, cherchant avec désespoir celui qui lui était promis. Tae Jun était venu la rejoindre à Tokyo. Au fond, elle savait que ce n’était pas vraiment pour elle. C’était bizarre, au début, elle avait été un peu gênée, au final, elle s’y était fait, ça faisait même du bien de le savoir ici. Elle aimait la compagnie de son fiancé, sans pour autant en être follement amoureuse, c’était bien plus étrange que ça. Elle ne ressentait aucune haine, aucun dégoût, pas comme Yurina avec Kamiya. De toute manière, si le mariage avait lieu, dans leur cas, ça resterait un secret. Hors de question de foirer et de faire un scandale comme pour le Daimongate.

Au loin, elle reconnut cette belle silouhette, ce pas nonchalent et un immense sourire illumina son visage, prenant un peu d’élan pour s’élancer à sa poursuite. « Oppaaaaaaa ! ~ » Et c’est avec brio qu’on applaudit ce saut magnifique jusqu’au dos de son fiancé. Enroulant ses bras et ses jambes autour de lui, elle prit appuie pour poser un vif baiser sur sa joue. « Hey ! » Le serrant un peu, elle reposa ses pieds au sol, le contournant pour se placer face à lui. « Tu as cinq minutes ? J’ai un truc à t’annoncer ! » En tant que digne fiancé, il se devait d’être le premier au courant.



Made by Neon Demon
Invité
avatar

     Mar 21 Nov - 18:11
for better for worse

for richer for poorer

ft minah & taejun

 
Il poussa un soupir. Ses écouteurs enfoncés dans ses oreilles, ses musiques d'un volume sans doute trop fort pour son audition fragile, il marchait dans les couloirs des trainees. Il voulait travailler un peu, parce qu'aujourd'hui, était un jour plutôt calme, alors il voulait prendre le temps d'écrire un peu, de remuer ses méninges, de secouer un peu sa créativité en pause. Ces derniers temps, il n'avait pas eu beaucoup de libertés, et la motivation n'avait pas été au rendez-vous non plus, ce qui l'avait conduit à errer sans but au quotidien, s'il n'avait rien à faire. Une chanson ne s'écrivait pas comme ça après tout, il lui fallait des heures, de la réflexion, du calme et de la solitude. Dans ce genre de cas, où il était tous les jours à la Eita Entertainment, ce n'était pas idéal pour composer quoi que ce soit. Il le savait, alors il n'avait pas forcé, il ne s'était pas obligé. Il s'arrêta un instant, pour jeter un œil au travers des fenêtres, le temps d'automne, les feuilles tombées ou tombantes, la pluie et le vent. Caractéristiques à la saison. Tous ces changements qui se profilaient à l'horizon, ceux-là qui laisseraient place à un hiver plus froid, plus blanc, avec les petites fumées translucides qui passeraient la barrière des lèvres courageuses, ou ceux sous de grosses écharpes. Il n'aimait pas trop le froid, ça avait quelque chose de glacial, comme si la saison elle-même était dénuée de toute émotion. Il continua son chemin, de sa démarche lente, et tranquille, bien que le rap batte son plein dans ses tympans.

Sa tranquillité fut de courte durée, il entendit une voix féminine dans le couloir. Une voix forte, une voix qui porte, et son surnom coréen. Oppa. Nul besoin de se retourner pour savoir qui s'adressait à lui, de toute façon, il n'en eut même pas le temps. Une masse vint s'écraser sur son dos, avant que par réflexe, il ne glisse ses bras sous ses genoux, histoire qu'elle ne tombe pas, histoire qu'il la tienne un minimum, sans être trop déplacé. Il faisait attention, ils étaient, certes, fiancés, mais leur acte de mariage bientôt signé ne voulait pas dire qu'il avait entièrement le droit de la toucher. En vérité, s'ils passaient ne serait-ce qu'une nuit ensemble, leurs parents respectifs en seraient fous de joie, et cela deviendrait terriblement gênant. Tae Jun n'aimait pas particulièrement qu'on s’immisce dans ses affaires. Ils étaient tous les deux dans une agence d'idoling, ils devaient être prudents dorénavant. Tous les deux. Il tira tant bien que mal ses oreillettes afin de pouvoir mieux l'entendre. Le son de sa voix était joyeux, un truc bien était sûrement arrivé.

Il la laissa redescendre doucement, avec un sourire limite blasé sur le visage. Il était sincère en ce qui concernait leur engagement, il n'avait pas eu d'écarts comparé à sa future femme, mais rien ne les liait encore, elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait. Avec certaines limites bien évidemment. Il avait encore de la chance de ne pas être tombé sur la première connasse riche de service, Minah était sympathique, sa compagnie ne le dérangeait pas. « Salut. » Bien qu'il n'y avait pas autant de bonheur dans le timbre de sa voix grave, il était tout de même content de la voir. « Laisses-moi deviner ... Hm ... » Il la regardait de haut en bas, histoire de dénicher le moindre changement physique chez elle. Mais rien de plus ou de moins que d'habitude. Il mentit donc. « Tu perds tes cheveux ? » Son air taquin prit le dessus, il n'y pouvait rien, il aimait bien la taquiner. Il y avait ce petit sourire distinctif de tous les autres, celui qui prouvait qu'il était à l'aise avec elle, celui qui signifiait que malgré son attitude de filou, il y avait de l'affection pour elle.

Invité
avatar

     Dim 17 Déc - 13:42
For better for worse
Tae Jun & Minah

Minah n’était pas forcément heureuse pour elle, elle était surtout heureuse de voir que sa mère allait enfin la lâcher, allait enfin arrêter de lui rappeler qu’à son âge, elle avait déjà une carrière, elle faisait déjà les couvertures des magazines, qu’on soufflait son nom dans la rue, que tout ça formait une si douce mélodie. La mélodie d’un drôle de bonheur qu’elle semblait regretter. Elle regrettait, c’était certain. Namie prétendait que tout allait bien, qu’elle avait tout choisi, mais c’était faux. Ce Coréen était beau, vraiment charmant, mais elle n’avait pas prévu de se laisser engrosser, elle n’avait jamais réellement voulu l’épouser. Un vrai scandale, à l’époque. Les Coréens n’avaient pas très bonne réputation, aussi riche que ce journaliste pouvait être. Oh oui, sa carrière en avait pris un sacré coup. Et voilà comment elle s’était vengée. En imposant son destin brisé à sa fille.

Les mêmes idioties. Une carrière sous les projecteurs, sous les photographes, et un mariage qu’elle n’aurait pas voulu. En réalité, elle avait failli faire les mêmes erreurs. Avec Haruto, si elle avait gardé ce bébé, si elle avait été contrainte de l’épouser. Ça aurait été pareil, encore pire. Sa carrière n’aurait jamais commencé. Peut-être que cela aurait été mieux. Elle aurait pu continuer ses études, payer quelqu’un pour s’occuper de ce bébé, faire sa vie. A l’époque, Haruto n’était pas encore le pantin qu’il était aujourd’hui, malheureusement.

Alors quoi ? Elle devrait sauter sur Tae Jun et s’arranger pour tomber enceinte de lui pour échapper à tout ? Non, Minah, tu sais toi-même que le plan est stupide. Dans le couloir, pourtant, c’était toute heureuse qu’elle sauta sur son fiancé pour lui annoncer la nouvelle, un grand sourire aux lèvres. Volontiers, elle le laissait deviner, plantée ensuite devant lui, un large sourire collé au visage. Il allait deviner facilement, elle en était certaine ! Ou peut-être pas ? Son visage se renfrogna quand elle entendit la suite et une petite tape sur son torse fit office de protestation. « Je perds pas mes cheveux ! » Elle en prenait soin ! Elle, au moins, ne leur faisait pas subir des décolorations à outrance. « T’es bête. » Un petit rire quitta ses lèvres, elle secoua la tête. Elle l’aimait bien, malgré tout, même s’il représentait une sorte de danger, de menace. Contre sa liberté tant aimée. Mais elle faisait avec, sans problème, oui.

« Tu sais, Hanabi ? Le premier groupe d’Eita ? » Elles se faisaient connaître à l’international déjà, Mariko avait tapé fort avec elle, même si le groupe semblait un peu en déclin avec les récents scandales. « Il y a deux filles qui sont parties ? » Les plus moches et les plus gueuses. « On m’a proposé de rejoindre le groupe ! » Elle tapa dans ses mains, sautillant un peu. En tant que visual, certes, pour sa gueule, mais ce n’était pas comme si elle avait vraiment une passion pour le chant de toute façon. « On va enregistré un petit truc à trois pour mes débuts, c’est vraiment pas mal. » Sortant son téléphone et ses écouteurs, elle leva ses yeux vers Tae Jun, lui lançant un regard affectueux. « Je me suis enregistrée en train de la chanter, tu veux écouter ? » Il était musicien, un vrai de vrai. Elle savait que personne ne pourrait lui donner de meilleurs conseils.



Made by Neon Demon

    
 
For better for worse, for richer for poorer |#| TAEJUN&MINAH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Editions Roger Seban
» Jean Mercoeur / E.-M. Laumann / Maurice de Bièvre
» (Coll) Pour votre plaisir( Plon)
» Petite dompe découverte
» St-Philippe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Passeport, please ! :: Le flood :: Bibliothèque-