Nous manquons de trainees, favorisez-les pour vos personnages inventés ! heart


 

 We used to be kings |♥| JIERENA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN CHINA —
— I'M MADE IN CHINA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 12 Nov - 22:34
C’était le meilleur moyen que Jie possédait de rester au Japon sans devoir rendre de comptes à ses parents. Faire un bon mariage, profiter aux affaires familiales, et continuer à mener ses petites affaires comme il l’entendait, aussi longtemps que cela ne l’empêchait pas de rentrer à Shanghai lorsque son père ne serait plus en mesure de s’occuper des affaires familiales. Peu importe la façon dont il l’envisageait, Jie voyait dans ce mariage arrangé bien plus d’aspects positifs que de raisons de se plaindre. Pourtant, il savait qu’il n’aimerait jamais cette naïve au grand cœur. Il savait n’être rien de plus qu’un menteur qui sautait sur une occasion un peu trop bien tombée afin d’oublier un amour qu’il ne parvenait, malgré tous ses efforts, pas à effacer.

C’est cet amour qui l’avait poussé, aujourd’hui, à se rendre à l’agence de bonne heure, dans un endroit où il savait encore trouver Erena. Encore, car il avait eu vent de son départ prochain. Le feu d’artifice perdrait définitivement de son éclat à ses yeux, mais il savait également que son ancienne petite amie, malade comme elle l’était, n’était sûrement plus en mesure de se retrouver dans une telle situation. Si ce n’en était pas la véritable raison, c’était de cette façon qu’il percevait les choses.

« Erena, pourrais-je te parler ? » demanda-t-il en entrant dans la pièce, après avoir convaincu Weilan d’attendre de l’autre côté de la porte afin de ne pas le déranger, sans céder aux réclamations de cet homme qui ne cessait de répéter que ses parents avaient demandé explicitement qu’il ne le laisse jamais seul. Il le savait : il n’aurait pas dû voir Erena. Il le savait, il n’aurait pas dû lui parler. Cependant, il en avait besoin. S’il refusait de l’admettre, les sentiments qu’il éprouvait à l’égard de la nipponne demeuraient inchangés. « J’ai une annonce importante à te faire. » Il n’était pas sans savoir que d’autres avaient pu le devancer, et que sa relation particulière avec Jung Rin était possible à interpréter, mais il souhaitait le lui dire en personne. Il souhaitait affirmer sa décision, aussi rationnelle qu’elle puisse être.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 23 Déc - 16:28
We used to be kings | Jierena ♥️ ☽☽☽ Oui, Erena était fatigué d’Eita, d’Hanabi, de tout ce qui tournait autour de l’idolling en général. Une pause, voilà ce dont elle avait besoin. Durant son entretient avec Mariko, elle avait été assez clair, elle ne souhaitait pas garder sa place de leader, ni sa place dans Hanabi tout court. Pourtant, accepter cela ne semblait pas si simple que cela selon les mots de cette gueuse. Airi s’en allait aussi, deux départs, d’un coup, trop difficile. Pourquoi ne forçait-on pas cet incapable à rester, plutôt ? D’accord, elle était inutile, mais il paraît qu’elle représentait une plutôt bonne décoration. Peu importe, tant qu’on ne lui demandait pas de se trémousser sur scène, ça lui allait très bien.

En silence, elle préparait ses affaires pour s’en aller. Désormais, elle pouvait louer un joli appartement dans le centre, sans avoir l’obligation de rester vivre ici. Vivre seule n’était pas conseillé, mais que pouvait-elle faire d’autre ? Il était hors de question qu’elle retourne chez ses parents. Sa mère était insupportable, obnubilé par le mariage stupide de son frère. Il avait réussi à annuler il y a peu. Tant mieux. Elle ignorait les appels de sa mère qui voulait sans doute lui en parler, savoir si Erena savait quelque chose. Hors de question d’entrer dans son jeu, hors de question de parler de tout ça.

Un bruit, la porte qui s’ouvrait. Erena se redressa pour faire face à l’intru. Un intru qu’elle ne connaissait qu’un peu trop bien. Son cœur s’emballait, elle paniquait, pourtant, restait droite et calme à le fixer. « Bonjour. » Que voulait-il donc ? Ne pouvait-il pas la laisser un peu ? « Bien sûr. » Tant que ce n’était pas long. Terminant de plier le pull qu’elle tenait en main, elle tira une chaise, invitant Jie à s’asseoir. Prenant l’autre chaise, elle s’installa, croisant doucement les jambes sans le lâcher du regard. Que lui inspirait-il ? Elle se rappelait de ce qu’elle avait ressenti au bal, ce qui lui avait traversé l’esprit. Elle ne devait pas y penser. Se concentrer sur ce qu’il disait. « Une annonce importante ? » Oh, c’était si mignon de sa part, prendre la peine de lui annoncer en personne. « On m’a déjà fait part de ton mariage, Jie. » Cette gamine laide et ridicule avait pris la peine de le faire. « Félicitations ? » C’était des mots de circonstance, il paraît. « Je ne savais pas que les mariages arrangés se faisaient entre pays désormais. Enfin, en dehors des Européens. » Quelle importance, de toute façon.



_________________

Crime of Passion
©️ minori.
— I'M MADE IN CHINA —
— I'M MADE IN CHINA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 23 Déc - 20:09
Consentir à ce mariage faisait partie de ses devoirs d’héritier. Il aurait préféré épouser Erena, si l’opportunité lui avait été donnée. Si les circonstances avaient été différentes, également. Mais ses parents avaient finalement préféré la prospérité de leurs affaires à celle de leur nationalité, sacrifiant leur progéniture en chemin, sans éprouver le moindre ressentiment.

Évidemment, Jungrin était gentille, mais elle n'était pas Erena. Jungrin était artiste, mais elle n'était pas Erena. Elle était une compagne imposée qu'il apprenait à connaître, dont il ne savait presque rien, et qui allait bientôt devenir partie intégrante de sa vie. Lui donnerait-elle des enfants ? Une famille ? Jie n'en avait pas l'envie. Hélas, il savait où se trouvait son devoir, et il s'y était préparé, même en tant qu'homme. Cela lui permettrait peut-être d'oublier celle qui, pendant des années, avait été sa petite amie.

« Oh... » Il était rare qu'il soit surpris, mais il l'était vraiment. Son esprit s'égara un instant. Il réfléchit à celui ou celle qui avait pu lui annoncer la nouvelle. L'avait-elle compris au bal ? « Je présume que j'ai fait le déplacement en vain, dans ce cas. » Et peut-être cela le blessait-il plus qu'il ne l'aurait souhaité. Difficile pour lui de mettre de l'ordre dans ses idées et de décider s'il était déçu ou heureux de ne pas constater de réaction excessive de la part d'Erena. Dans un sens, il l'avait toujours connue comme cela. D'un autre côté, qu'elle semble faire preuve d'une telle indifférence le dérangeait profondément. Était-elle passée à autre chose, malgré tout ? Il n'aurait pu oublier cet homme avec qui elle dansait au bal quand il l'avait aperçue.

« Mes parents y ont certainement vu un avantage commercial. » Ce qui 'était pas faux. Mais étrangement, maintenant qu'il se trouvait face à Erena, suffisamment proche pour discuter avec elle, cette idée le dérangeait profondément. Arriverait-il un jour à passer au-dessus de leur relation révolue ? « Mais j'imagine que cela n'a pas grande importance à tes yeux... Tu étais bien accompagnée au bal d'Halloween. » Son égo blessé avait parlé avant lui. Une réflexion qu'il regretta l'instant suivant. Depuis quand se montrait-il aussi stupide ? Il n'avait plus aucun droit sur Erena, comme elle n'avait plus rien à dire à son sujet. Pourtant, l'envie ne lui manquait pas. Un soupir lui échappa malgré lui. Voilà qui serait parfait pour changer de sujet. « J'ai entendu dire que tu quittais prochainement l'agence ? »

    
 
We used to be kings |♥| JIERENA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [JEU] GANSTAR 2 : kings of Los .Angeles : GTA like [Payant]
» kings brau bleu
» Kings Of Leon
» DVD Triple H the king of kings , There is only one
» MAYBELLINE by the four belly kings

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E. Entertainment :: Wonderful Tokyo :: Eita Entertainment-