Tuons la Bitch ! || Ft. Reiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar

     Jeu 30 Nov - 19:47
Tuons la Bitch !
REIKO


Ne sois pas si satisfaite de toi Kotani Maiko parce que tu vas avoir des problèmes !
Evidemment, tu trouveras un plaidoyer pitoyable pour ton procès. Des excuses qui mentionneront la chute accidentelle d’épices dans un café. Ou plus simple encore, la version “je ne comprends pas”... oui, peut-être une vilaine fée qui était passée par là ou une allergie au café. Mais la vérité c’était qu’un film de la scène, un gros plan sur ton expression maintenant, et tu prendrais la peine maximale sans concertation des jurys.
Au moins, elle n’avait répondu que d’un vague sourire innocent à la question de l’assistante trop bonne. Elle n’avait pas de problème, aucun sauf elle, l’assistante prétendument moche et vieille de son petit ami. Non mais sans blague, est-ce que les gens s’imaginaient que le possessif était là pour faire joli ?

Zen Maiko. Tu viens d’obtenir revanche et de prouver que Ren et toi partageaient de nombreux points communs. Deux catastrophes dangereusement nocives pour le Monde, capables d’en déclencher la fin de quelques épices.
Bref, Tomofiasse était fâchée, triste vie, elle n’avait qu’à se trouver un autre JR si elle parvenait toutefois à se remettre de ce café. Et on l’aurait compris, la réponse était non, la Kotani ne comptait pas s’excuser ! S’excuser de quoi ? De lui avoir servi un café au goût unique que même Maxwell, Carte Noire ou encore San Marco ne sauraient égaler ? S’il vous plaît ! Elle aurait dû la remercier au lieu de critiquer ses méthodes de travail « Pourtant, je fais des merveilles avec les tâches ! » Vilaine Koko, tu n’auras pas de gâteau. Ou de salaire.
Tristesse, se faire licencier d’un job qui n’était même pas le sien.
Est-ce que ça comptait comme un double licenciement ?
Honnêtement, elle n’en savait rien et vu son haussement d’épaules, il était clair qu’elle s’en moquait.

En tout cas bien plus qu’un Alfred qui s’était emporté pour elle. Au final, plus que de dire qu’elle était en train de la virer pour un poste qu’elle n’occupait pas vraiment, elle s’était exclamée d’un « Hey ho, j’suis pas une enfant ok ? » suivi quelques secondes plus tard d’un mot d’incompréhension « Fiancé ? » … peut-être qu’Alfred était de cette vieille école qui employait ce terme à tout bout de champ.
Fiancé…
Maiko, sors de ce bug et réalise la partie importante au milieu des mots de ton majordome favori.
Reina est une pédo à boobs !
Daisuke est un pédo à nipples !
Y’a incompatibilité là !



✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Sam 2 Déc - 15:08
Tuons la Bitch !
REIKO


Il était rare de Reina se mette en colère, ou même, qu’elle exprime la moindre émotion de peur des répercussions. Devant des hommes, ça n’arrivait pratiquement jamais, mais devant cette peste, pour une obscure raison, elle n’avait aucun blocage. Toussant encore du cocktail dégoutant qu’elle avait bu, elle avait rétorqué à sa remarque de petit garce d’un : « … Ah bon? Tu n’auras aucun problème à te faire disparaitre alors! » oui parce que dans la lignée des taches, elle faisait fort cette gamine! Furieuse, elle n’avait pas démordu lorsque le majordome s’était interposé entre eux, comme un bon père de famille, pour faire la paix. Il allait lui demander quoi là? De faire un câlin à son agresseur? Et puis quoi encore! Cette fille était folle, maniaque, dérangée, et elle ne pouvait assurément pas rester dans cette maison!

Pas une enfant? Elle avait froncé les sourcils, pointant un indexe accusateur vers la petite peste qui avait tenté de l’empoisonner. Sérieusement, elle était en pétard, elle rendait un coup de main à un ami, acceptait de prendre un poste minable et non rémunéré pour éviter qu’il ne se fasse castrer par dieu sait qui, et tout ça pour quoi? Pour risquer la mort aux mains d’une petite sotte à peine sortie de l’enfer! « Ne me la fais pas à moi, je sais reconnaître une mineure quand j’en vois une ! T’empeste l’enfance ma petite! » … Ah bon? Parce que ton dossier criminel témoigne plutôt du contraire ma pauvre. À commencer par ce gamin de quinze ans que tu as confondu pour vingt-cinq. Une erreur technique, il faisait noir, elle avait un verre dans le nez et … franchement il était tellement canon qu’elle avait préféré assumer. Secouant la tête pour éviter de penser à celui qui hanterait à jamais sa pauvre pompe à sang maltraitée, elle avait dévisagé la gamine qu’Alfred venait d’identifier comme la fiancée de Daisuke.

Pardon? Daisuke avait perdu la tête ? Après son ex-femme totalement débile, il faisait dans les meurtrières en série… Reina… elle a simplement essayé de te torturer… oui et bien, elle préférait assumer le pire. Pourtant, Alfred n’en démordait pas, elle ne pouvait pas la virer et……..au fond d’elle-même, quelque part, il y avait une telle reconnaissance envers le pedonipple qui lui offrait logis et seconde chance qu’elle fit l’effort d’abaisser son doigt et de soupirer. Autant demander la paix, parce que si ce n’était pas Daisuke qui la butait, ça serait Alfred, vu comment il semblait épris de cette jeune fille. Reina avait passé une main dans ses cheveux dans un : « … La fiancée de Daisuke… » elle avait soupiré une nouvelle fois, trouvant désormais plus claire ses indications pour un choix d’assistante. « Je comprends un peu mieux pourquoi il voulait une vieille grosse assistante moustachue ! » pour éviter qu’elle ne se fasse assassiner… Elle avait juste envie de partir mais le regard insistant d’un Alfred qui lui ordonnait silencieusement de s’excuser eut raison d’elle. Elle leur devait tant, à lui et au maître des lieux. « … Je vais passer l’éponge sur la tentative d’empoisonnement. Pour information, je n’approche pas des vieillards de plus de 25 ans. Et je m’appelle Tomohisa Reina… je suis… » … Alfred avait ajouté, tout réjouis de la nouvelle tournure des évènements. « Une membre de la famille !! »

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Dim 3 Déc - 12:46
Tuons la Bitch !
REIKO


Aaaaah les méfaits que la jalousie pouvait nous faire accomplir ! Oui, même quand on avait trop de mauvaise foi pour l’admettre. Les résultats étaient là. Une pouffe qui s’étouffe puis nous accuse alors qu’il était évident qu’elle l’avait bien cherché. Des mauvais choix de vie, un emploi qu’elle n’aurait pas dû accepter et tant d’autres raisons pour guider ses lèvres vers un café empoisonné. Qu’elle ne se plaigne pas trop, si la Kotani n’avait pas un grand pouvoir de contrôle de soi - on y croit - la tête de l’assistante aurait pu rencontrer violemment du plexiglas ou une batte. Mais elle préférait la douceur… ou la fourberie d’une vengeance. Son emploi chez Ronald l’avait formé à ce genre de méfaits. Oui, bon nombre de clients du clown avaient goûté un big mac un peu particulier du temps où elle était employée dans ce fast food.

Elle n’était pas mineure, la seule tâche c’était cette pouffiasse qui lui faisait face mais plutôt que de faire remarquer tout ça, c’était la connerie provocatrice qui avait quitté les lèvres de Poison Koko « Je fais très bien les milkshake aussi, ça vous dit pas ? » on se calme Maiko, on arrête d’empoisonner les gens et on se reprend. Ne peut-on pas ici utiliser son esprit de déduction ? Oui son attardé de petit ami avait embauché une femme trop bonne… mais n’était-elle pas aussi bien trop vieille pour lui ? Maiko… comme Mufasa le dit si bien dans le ciel à Simba : N’oublie pas qui tu es.
Tu es la gamine aux cookies !
Daisuke est le pédo.
Et clairement l’assistante oeuvre sur le même terrain de chasse que lui

« … » avec la méfiance d’une guerrière qui ne sait pas trop si elle doit relever sa massue ou non, Maiko avait étudié l’assistante qui s’était présentée à nouveau en soulignant ses crimes avant qu’Alfred ne la range dans la catégorie des “tu ne tueras point”. « Ouais bah il s’est un peu planté sur le grosse et le moustachue. » et pas sur le vieille ?
Maiko… temps de paix. Sois une gentille sauvageonne et fais la paix. Ne vois-tu pas que ton petit ami fait des efforts pour toi ? Il veut recruter la femme à barbe au lieu de la femme en plastique. C’est un peu mignon non ? « Kotani Maiko... » moue toujours de méfiance, elle avait étudié l’empoisonnée quelques secondes de plus avant d’ajouter « … et je ne suis pas vraiment la femme de ménage. » non, elle était la gardienne du temple qui se trouvait dans le boxer du Serizawa, mais ça, Reina devait l’avoir compris !



✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Sam 16 Déc - 20:49
Tuons la Bitch !
REIKO


Elle n’aurait jamais dû remettre les pieds ici, clairement, les Serizawa étaient une race dangereuse, des fous de la pire espèce et s’ils n’essayaient pas de vous envoyer en prison pour avoir un peu trop appris la vie à leur cadet, ils laissaient leur personnel tenter de vous pousser vers la tombe. Soudainement, l’air marin lui manquait, elle aurait dû rester au large, loin de la jeunesse, loin de cette vie, loin de son mari… loin d’une mort certaine! Et si celle malade mentale essayait de trucider le maître des lieux hein? Il était de son devoir de la renvoyer et de s’assurer qu’elle ne fasse pas de malheur dans le manoir! Son élan de bonne amie fut stoppé net par le plus grand défenseur de la cause des sauvages du Japon. Alfred ! Maudit Alfred les bras en croix, fin prêt à sauver cette gamine du chômage, Alfred dans toute sa grandeur d’âme, qui semblait sur le bord des palpitations cardiaques à la simple possibilité de perdre cette enfant. C’était quoi, un camp de jour? Cette fille avait tout juste l’âge de la maternelle… Étonnant comme elle n’était pas capable de deviner l’âge d’un gamin mineur, mais avec une idole ouvertement connue, elle était certaine d’avoir affaire à un bébé … mais avec une si jolie peau… Ahem.

Au grand damn de Reina, Afred avait malheureusement l’air d’aimer cette maniaque qui avait tenté de lui enlever la vie : grand bien lui en fasse, mais il n’était pas dit qu’elle donnerait sa chance à une cinglée qui s’imaginait qu’empoisonner votre café était un comportement acceptable en société! Jamais! Devant les tentatives de défense du majordome, elle avait croisé les bras, pris une moue boudeuse, franchement pas convaincu que cette créature-là était sans danger. C’était tout le contraire, et elle devait avoir mis quelque chose dans le breuvage du vieillard pour qu’il en soit aussi dingue ! Et comme si elle n’était pas déjà dans une dimension parallèle, il avait fallu que des explications sur le rôle de cette fille soit donnée. Elle ? La fiancée de Daisuke? Elle avait froncé les sourcils. Ça faisait du sens… si jeune… mais ça n’était pas dit qu’elle devrait lui pardonner son geste!

Mais elle avait quand même essayé, à coup de présentations formelles, et c’est un sourire amusé qui s’était glissé sur ses traits à la remarque sur la moustache faite par sa vis-à-vis. « Oui bon… je vais prendre ça comme un compliment? » … c’était mieux que des insultes non? Elle avait roulé des yeux, se forçant de toute son âme à avouer ce crime. « Mais si ça peut te rassurer… je passe assurément sous son radar. » … chaque mot lui coûtait un effort surhumain, encore plus quand elle avait dégluti péniblement et ajouté un : « J’ai ….. 35 ans. » Honteux, scandaleux! Horrible! Elle avait regardé ses pieds, un brin humiliée de cet aveux. Clairement, plus vieille de Daisuke, elle ne valait pas mieux que de la viande à variée à ses yeux. Pouffant de rire en apprenant que la violente jeune inconnue n’était pas la femme de ménage, elle avait ajouté, amusée. « T’aurais été terrible dans ce rôle. Empoisonneuse ça te va mieux. » … Alfred lui avait jeté un regard noir, elle avait soupiré. D’accord, il lui fallait acheter la paix. À contre cœur, elle avait proposé, timidement. « Tu veux m’aider à choisir un boudin comme assistante au pédo qui te sers de petit ami? » C’était un bon début non?

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Dim 17 Déc - 19:35
Tuons la Bitch !
REIKO


Aaaaah Maiko, tu n’en n’as pas conscience une seule seconde mais sache que tu viens de vivre un miracle. Tu viens d’entendre l’âge véritable de la créature bonnasse qui te fait face. Et sache, pour ton information, qu’elle s’est toujours donnée bien moins « ... » pourquoi cette méfiance Kotani ?
Elle faisait moins. C’était peut-être un mensonge, elle ne devait pas se faire avoir par un âge avancée… enfin, avancée pour un pédo. Clairement, l’empoisonnée ne s’était pas évadée d’un hospice.
Et c’était bien dommage ! « Alors tu serais plus vieille que Daisuke.... » c’est ça Kotani. Remue le couteau dans la plaie ! N’as-tu donc aucune pitié ? Elle est pédo ! Comme ton Daisuke ! ça rapproche ce genre de trucs non ? Assez pour te faire enfiler un t-shirt “i date a pedo” à une parade en imper…
… image étrange, passons.
« T’as une carte ? » de pédo ?
D’identité !

Trop de méfiance Maiko, reste zen. Respire un bon coup et reprends un nouveau départ. ça fera plaisir à Alfred si tu ne termines pas en prison « Ouais, je sais. » et ne sois pas fière quand on te dit que t’es une bonne meurtrière !
… bah pourquoi ?
Bonne question. A laquelle nous reprendrons plus tard. Non parce que maintenant, il y avait plus intéressant.
Choisir un boudin à Daisuke.
… dans son regard, l’intérêt était passé très nettement. Et si elle avait semblé méditer un instant, pensant le pour et le contre intérieurement, sa réponse n’avait pas tardé « J’en suis ! Mais je veux qu’elle soit poilue, super molle, toute petite et sans poitrine, au moins 40 ans, que sa bouche fasse penser à un jour de marché exclusivement consacré aux poissons, et débile ! » rassure-toi Maiko. Pour ce qui était du débile, Daisuke en a déjà une dans sa vie.


✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

    
 
Tuons la Bitch ! || Ft. Reiko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Reiko, alias l'intrus....
» Quilt mystere de Reiko Kato bloc 1 fini
» The Top Secret
» Romeo x Juliet [Série]
» [Animé & Manga] Another

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Passeport, please ! :: Le flood :: Bibliothèque-