BAL D'HALLOWEEN: Sujet commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
— I'M MADE IN CHINA —
— I'M MADE IN CHINA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Jeu 30 Nov - 22:40
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]LIKE A RED WEDDING ☽☽☽ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Voir Erena en compagnie de ce garçon avait éveillé en Jie des envies insoupçonnées. Ce n’était pas raisonnable, et pour cette raison, il resta à sa place, à les observer de loin, sous le regard attentif d’une fiancée qu’il ne remarqua même pas dans un premier temps. « Comme quoi, quelque fois, on abandonne trop tôt. » dit-il avec amusement. Il ne lui reprochait pas, loin de là. Au contraire, il était heureux de pouvoir la surprendre en écoutant ce qu’elle racontait. C’était, à ses yeux, l’une des choses les plus polies à faire, dans la mesure où l’interlocuteur n’était pas le dernier des idiots. « J’ai été si gracieusement invité qu’il aurait été mal venu de refuser. » affirma-t-il en riant de bon cœur.

Doucement, il l’emmena dans la danse, plaçant un pied après l’autre en ignorant le petit défaut d’équilibre qu’il lui restait depuis sa chute. La facture de sa jambe ne s’était pas totalement remise, un problème qui le préoccupait beaucoup, un peu plus chaque jour, mais auquel il ne voulait rien céder. Lentement, la danse prenait vie, même si sa fiancée se désignait comme peu douée. Il baissa les yeux vers elle en entendant sa voix, cherchant à découvrir où elle voulait en venir quand elle reprit la parole. Il comprit où elle voulait en venir en suivant son regard, atterrissant à l’endroit où se trouvait précédemment Erena. Son cœur se serra instantanément. « Parfois, suivre son cœur n’est pas la meilleure solution. » reprit-il en souriant sincèrement, mais d’un sourire blessé. « Alors il ne reste que la raison. » Il hocha la tête en souriant. « Par chance, il n’a jamais été dit qu’un mariage arrangé implique des sentiments. » Il laissa passer un instant de silence avant de s’arrêter de danser, la chanson touchant à sa fin. « Je ne te mentirai jamais, Jungrin. » C’était une promesse, et Jie avait un honneur qu’il ne comptait pas trahir de sitôt.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Jeu 30 Nov - 23:02
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]NOT IMPRESSED ☽☽☽ Comment pouvait-il être aussi idiot ? Depuis quelques mois, il enchaînait les conneries, agissait comme un imbécile en présence d’Asuka et aujourd’hui, c’était le pompon ! Et le pire, dans tout ça, c’est que ce n’était pas l’alcool. Il n’avait pas bu assez pour que cela soit la faute de la boisson. Appuyé contre le buffet, son second verre vide à la main, il s’efforça de ne plus regarder dans la direction d’Asuka. Cette situation devenait vraiment ridicule et il supportait de moins en moins l’idée de la voir avec un autre homme. Une jalousie qu’il trouvait stupide, irrationnelle. Comment pouvait-on détester quelqu’un qu’on ne connaissait pas ? Une voix au micro attira son attention alors qu’il entamait un troisième verre. Verre dont il manqua de recracher le contenu en entendant son nom. Ah mais oui, c’était bien oui qu’on appelait ! Lui qui n’avait aucune envie de se trouver là maintenant que la fille qu’il était venu voir semblait en fort bonne compagnie. Lui qui aurait préféré s’enterrer instantanément plutôt que subir cette humiliation. Mais il exagérait peut-être : personne ne le connaissait dans cette pièce. À part son frère qui était parti. Ses frères. Il s’approcha finalement de la scène et leva la main. « Lee Liang. » Il était résigné. De toute façon, cette soirée ne pouvait pas être pire qu’elle ne l’était déjà. Il attendit une réaction pour reprendre, mais le comportement étrange de cette fille l’interpela. « Cha La La ? » Il n’avait jamais eu autant envie de partir qu’à cet instant. Oui, cette soirée pouvait être pire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] me'ow

Invité
avatar

     Sam 2 Déc - 14:33
HALLOWEEN PARTY
JUNG RIN#CRYBABY


COSTUME AVEC SAKUYA ► Sa main avait tout naturellement trouvé appui sur l’épaule du danseur, le laissant la guidant tout au long de cette danse, tentant de ne pas laisser ses traits trahir l’inquiétude qui grimpait en elle en remarquant son manque d’équilibre. On lui avait vaguement raconté qu’il avait eu un accident, une vilaine chute, mais sans plus et, ne connaissant que trop bien l’affection d’un artiste pour son art, elle décida de n’en rien dire, de peur de le vexer. Si c’était elle dans cette position, incapable de peindre, elle serait probablement tellement frustrée devant son incapacité, que la dernière chose au monde sur sa liste de souhaits, aurait été que l’on lui fasse remarquer. Et puis, plus que la blessure de son probable futur fiancé, ce qui avait retenu son attention était la façon qu’il avait eu d’observer une des filles Kamiya… avec un mélange de douleur et d’irrésistible attraction, comme s’il devait se retenir de courir volontairement à sa perte. Ce regard… cette attirance qui était d’un illogisme brutal, elle la connaissait. Elle regardait Ji Hoon ainsi depuis des années. Finalement, ils avaient peut-être plus en commun que des passions… les mêmes faiblesses? Ses iris s’étaient accrochés aux siens et elle avait hoché la tête à ses paroles… suivre son cœur… ça ne lui avait jamais réussi.

…Allez savoir pourquoi, mais de remarquer chez lui le même genre de blessure avait suffi à lui attirer la sympathie de la jolie coréenne. Si quelqu’un pouvait lui affliger ce genre de douleur, c’est qu’il était fondamentalement bon, qu’il ne l’utiliserait pas en justifiant ses abus par de la prétendue affection. Ce fait, plus que sa famille, plus que son talent ou son joli minois, était probablement celui qui fit grimper dans son esprit l’assurance que oui, elle voulait épouser cet homme, il était assurément la meilleure option d’une situation malheureuse. « … Je ne suis pas vraiment douée pour la raison. » un sourire timide avait étiré ses lèvres, ce n’était pas faux… peut-être qu’un jour, elle trouverait la force de lui avouer à quel point, elle pouvait être impulsive et stupide. C’est le genre d’information qu’il devait avoir non? « Par chance. Je m’attends quand même à t’apprécier… tu es un peu jeune pour que je passe ma vie à attendre ta mort comme certaines autres femmes mariés pour affaire. » Elle avait tiré un sourire amusé, signe qu’elle tentant un peu d’humour.

Ses iris accrochés aux siens, elle avait hoché la tête, ses doigts se pressant un peu plus sur son épaule à l’entendre promettre, ses traits s’illuminant d’un joli sourire franc alors que ses doigts glissaient vers sa joue libre du masque, presque tendrement. « Je ne te mentirai jamais non plus, je le jure. » … Pas de mensonge, ça ferait changement. Délicatement, elle avait caressé sa joue en murmurant, tout bas. « … Quelque part, j’ai eu beaucoup de chance de tomber sur toi Jie. »

@Zhang Jie

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
— I'M MADE IN CHINA —
— I'M MADE IN CHINA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 2 Déc - 15:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]LIKE A RED WEDDING ☽☽☽ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | En voyant Erena, Jie ne pouvait s’empêcher de se rappeler les moments qu’ils avaient passés ensemble. Les conversations étranges, les sentiments puissants, les tours qu’ils se jouaient l’un à l’autre, jusqu’au dernier qui aurait pu être fatal. Ah ! il peinait à accepter que tout cela était vrai. Sa petite amie avait-elle vraiment essayé de s’en prendre à lui ? S’il avait été un peu moins chanceux, il aurait rejoint l’autre monde à l’heure qu’il était. Au lieu de cela, il devait souffrir la vue de celle qu’il avait aimée – et aimait encore secrètement – au bras d’un autre garçon dont il ne savait rien. Quelle pitié.

Par chance, on avait mis sur son chemin une créature attentive qui ne manqua rien des regards qu’il jetait en direction de son ancienne amie, comme s’il avait souhaité faire rendre gorge à ce couple honteux pour l’affront qu’ils lui faisaient. Mais ils avaient disparu, et il ne restait que les mots de sa fiancée pour le rappeler à la réalité, exprimant tout haut ce qu’il avait pu penser tout bas, et lui arrachant un petit sourire malgré lui, qui se logea au coin de ses lèvres où il se plaisait tant, comme à chaque fois. « La raison n’est pas innée. » Elle s’apprenait, comme toute chose. C’était ce qui différenciait totalement les Hommes des bêtes. Une différence délicieuse qui n’était, hélas, pas offerte à tout le monde. « J’ose espérer que tu ne tenteras pas de me tuer, en effet. » reprit-il avec, dans la voix, un petit quelque chose de blessé qu’il ne put dissimuler. Le souvenir cuisant de la douleur qu’il avait éprouvée au réveil, le jour où Erena avait tenté de l’assassiner.

Mais cela n’arrêta pas la danse, comme cela n’arrêtait pas la vie. Jie continua à danser lentement, en rythme, jusqu’à la fin du morceau, et posa les yeux sur ceux de sa fiancée. Il se sentait coupable de piéger une femme comme elle. Une femme qui aurait sans doute mérité mieux qu’un mari sans amour, qu’un mariage mort avant d’avoir eu lieu. Une femme qu’il n’aimerait jamais, car son cœur appartenait à une autre qui en avait trop disposé et avait essayé d’en faire cesser les battements. « Il faut bien avoir de la chance, parfois. » répondit-il en un sourire avant de réfléchir quelques secondes. « Je compte confirmer la chose auprès de mes parents lors de ma visite en Chine, dans quelques semaines, si cela te convient également. » Le plus tôt serait le mieux. Une fois amputé de la possibilité de retourner vers Erena, il ne serait plus tenté. Il aurait une femme, aimée ou non, à laquelle envers qui il serait loyal et honnête. Une femme qu’il respecterait plus que toute autre, car il avait appris dans le vaste monde que c’était ainsi qu’elles devaient être traitées.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 2 Déc - 19:57
HALLOWEEN PARTY
Ji Hoon#DUMBASS


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ji Hoon devait renter, emmener Shoko sous son bras. Il n’avait pas à se morfondre, à agir de manière aussi pathétique à cause d’une salope qui se croyait tout permis sous prétexte qu’elle était riche. Il aurait du baiser sa mère, pour se venger, pour détruire cette famille, peu importe ce qu’on lui aurait fait en retour, ça n’avait pas la moindre importance, il s’en serait remis, et même si ce n’était pas le cas, tant pis. Haruto était un idiot, le pire de tous les idiots et le Coréen savait qu’il devait commencer à s’en détacher, s’éloigner, c’était le mieux à faire. Demain, il lui ramènerait Kimyaki et partirait retrouver sa famille à Seokgyo. Changer d’air.

Serrant fort Shoko contre lui, il fit de sont mieux pour la relâcher pour ne pas l’étouffer, riant un peu en la sentant caresser son dos. Il était ridicule. Vraiment ridicule. Fermant les yeux, il hocha la tête, soulagé qu’elle accepte d’aller manger coréen. « Merci Shoko. » Ses lèvres se posèrent légèrement sur son front avant qu’il n’attrape sa main pour la faire tournoyer. « Désolé de demander à partir si vite. » Mais bon, avec un restaurant coréen en compensation, c’était quand même pas mal, tout le monde aimait manger coréen, meilleur cuisine du monde. « Merci à toi de m’avoir laissé t’accompagner. » Parce qu’il avait un peu fait en sorte qu’elle l’invite. Souriant à son amie, il l’attira à nouveau vers lui pour finir cette danse, lui accordant peut-être même une seconde, avant de doucement s’éclipser dans la nuit, l’appel du kimchi étant plus fort que tout.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
♡ 좋아합니다 ♡
Nymphadora Tonks ☽ My heart is racing like it’s about to burst,I wanna know what’s next. My reasoning only gives me one answer, Call me crazy, I still want you. All that’s left for me is your deep scars and they’ll never fade.
Invité
avatar

     Mer 6 Déc - 23:14
HALLOWEEN PARTY
JUNG RIN#CRYBABY


COSTUME AVEC SAKUYA ► Plus tard, elle s’en voudrait, d’avoir plaisanté aussi aveuglément sur une tentative de meurtre. Mais en même temps, elle ignorait tout de ce que lui avait fait endurer Erena. Tentant plutôt l’humour, elle avait ajouté, en l’observant d’un regard amusé : « Aucun risque. Je te trouve assez attachant. » … Sans compter qu’elle ne ferait pas de mal à une mouche. Même le spécimen coréen d’insecte qui aurait pourtant mérité plus d’une claque de sa part n’avait jamais même reçu de menace! Ça en disait long sur sa nature violente… inexistante! « Le pire que tu risques, c’est des blessures accidentelles causées par ma maladresse. » … Il ne pourrait pas dire qu’il n’avait pas été prévenu. Toujours appuyée contre lui, suivant malgré elle le rythme qu’il lui imposait au son de la musique, Jung Rin avait pris sur elle de lui ouvrir une porte, une opportunité d’aller retrouver cette femme qu’il n’avait cessé de dévisager.

… Pour finalement se retrouver butée devant une détermination qu’elle n’avait pas anticipé. Quelque part, ça la rassurait, de savoir que le danseur était dans la même situation qu’elle, qu’ils se lançaient dans ces fiançailles en pleine connaissance de cause, sans faux espoirs. Elle avait relevé son minois vers lui, en l’entendant confirmer la chose. Mordant délicatement sa lèvre inférieure, elle avait murmuré un : « … Me convenir... » était-ce vraiment la réponse qu’il voulait à l’annonce de ses fiançailles? Elle avait souri, sincèrement   Ça me réjouis. » Il méritait mieux, ne serait-ce que pour la façon dont il l’écoutant, lui pardonnait ses lacunes, cette incapacité chronique d’avoir un cœur. Et pour cela, elle était déterminée à ne pas être la source de son désarroi. Jamais.

Délicatement, ses doigts s’étaient glissés vers la joue du jeune chinois, s’y déposant avait mille et une précaution, en une tendre caresse alors qu’elle lui offrait son plus sincère sourire, ses perles sombres accrochées aux siennes. Il était si jeune, si talentueux, il méritait probablement mieux qu’une épouse brisée, blessée, dont le cœur trop longuement meurtris était incapable de battre pour qui que ce soit. Jung Rin aurait tellement souhaité pouvoir lui offrir plus, que ça soit à sens unique ou non, elle avait cette impression que si elle devait l’emprisonner dans une union de convenance, elle devrait au minimum, être une épouse capable de l’adorer comme il le méritait… Mais juste l’idée de penser à un autre tordait son cœur de manière douloureuse. Pourtant, ses doigts avait choyé sa joue alors qu’elle murmurait, sans quitter son regard. « Tu sais Jie… » ses doigts s’étaient immobilisés, son corps suivant encore la musique inaudible. Le plus sincèrement du monde, elle avait rétorqué, à son tour : « Je crois fermement que l’on crée sa propre chance. ».

Et ils créeraient la leurs. Ils seraient complices, partenaires, et elle ne doutait pas de pouvoir développer pour lui un attachement franc, sincère, une réelle affection qui n’avait pas une once d’amour charnel. Elle aurait un époux loyal, talentueux, un mari qu’elle pourrait respecter, admirer, et quoi qu’il arrive, quoi qu’il souhaite entreprendre comme projet, même si au final, c’était se détacher d’elle. Elle lui avait souri à nouveau, murmurant cette promesse, comme un secret pour lui seul. « Dans les limites d’un mariage arrangé. Je te jure de tout faire pour que tu sois heureux. » Et cette promesse, elle venait de la sceller en se hissant sur la pointe des pieds, posant un très doux, très chaste baiser sur ses lèvres.

@Zhang Jie

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
— I'M MADE IN CHINA —
— I'M MADE IN CHINA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 16 Déc - 1:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]LIKE A RED WEDDING ☽☽☽ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | Attachant, lui ? Les lèvres de Jie s’étirèrent en un franc sourire à cette remarque pour le moins inattendue, même si elle n’était pas capable, hélas, de lui faire oublier la tragique réalité qu’était la tentative de meurtre d’Erena. « Je pense être à même de résister à ce type de mésaventures. » répondit-il avec un amusement non feint, avant de continuer à danser au rythme de la musique qui résonnait dans la pièce, tout en poursuivant la discussion qu’il avait avec la peintre.

Il ne savait pas, pour sa part, si ce mariage lui convenait ou le réjouissait. Il avait constitué, dès le départ, une porte de sortie pour échapper aux événements difficiles qui ne cessaient de s’enchaîner. Les fiançailles de sa meilleure amie l’avaient encouragé à accepter une union dont il n’avait pas forcément envie au départ, quand bien même il avait conscience que cela faisait partie des devoirs d’un fils de bonne famille. Maintenant qu’il parlait avec Jungrin, si douce et si charmante à ce bal où elle l’avait invité, Jie commençait à songer que l’idée n’était peut-être pas si mauvaise, après tout. Son devoir ne serait pas si difficile à remplir que si cette fille avait été le dernier des laiderons et avait, pour parfaire le désastre, été totalement incapable de réfléchir un minimum.

Plus il l’observait, plus cette solution semblait être la bonne. Jamais il ne l’aimerait, il en était incapable, mais certains ne se contentaient-ils pas d’un ersatz de vie sentimentale pour pallier le manque ? Ne s’inventaient-ils pas des sentiments pour oublier l’absence de réciprocité d’une relation ? Avec Jungrin, peut-être parviendrait-il à oublier Erena, du moins en partie. Elle était le leurre parfait. « C’est la vérité. » Se créer sa propre chance. C’était un petit jeu que l’on gagnait, un espoir éphémère d’être le meilleur alors que d’autres échouent. Jie ne connaissait rien d’autre. C’était à leur tour de gagner.

Mais à peine eut-il le temps de répondre aux propos de la peintre que leurs lèvres se rencontraient déjà. Un contact doux, incroyablement chaste, qui confirmait cruellement les pensées qu’il avait eues précédemment : il n’éprouvait rien. C’était un contact formel, superficiel. Rien de comparable avec les échanges passionnés qu’il avait avec Erena, lorsqu’ils étaient encore ensemble. Cette pensée le poussa à reculer. Il fit lentement un pas en arrière, s’éloignant avant d’adresser un sourire contrit à la jeune femme. « Je pense qu’il est temps de te rendre à ton cavalier. » La douleur de ce qu’avait fait Erena était encore trop vive pour qu’il puisse la supporter. Il lui fallait rentrer.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité
avatar

     Sam 16 Déc - 1:47
HALLOWEEN PARTY
JUNG RIN#CRYBABY


COSTUME AVEC SAKUYA ► Cette fois, elle ne ferait pas la même bêtise, elle serait honnête, elle ne le blesserait pas comme elle avait pu atteindre un autre chinois auquel elle fut fiancée, cela, elle se l’était promis en acceptant de rencontrer l’héritier Zhang. Ils parlaient mariage comme on parle affaire et avaient abordés, en quelque rencontre, la possibilité inexistante qu’ils soient plus qu’un duo bien assorti par convenance. Cela avait quelque chose de rassurant, d’assommant, comme si, en étant incapable de tomber amoureuse de ce danseur-là, elle protégeait l’attachement débile, irrationnel et minable qui l’unissait à son ex-petit ami… Ji Hoon. Au fond d’elle-même, elle se refusait à l’oublier, comme s’il avait programmé chacune de ses réactions pour qu’elle n’ait qu’une envie : retourner vers lui, elle était ce papillon un peu bête qui vole jusqu’à mourir d’épuisement en espérant atteindre une lueur qu’il ne pourra jamais toucher… Un vulgaire insecte qu’il ne devait même pas remarquer… Et pourtant, elle cachait jalousement cette partie d’elle-même, de peur de n’être plus rien sans cet amour éternel qu’elle lui avait juré. Alors oui, malgré l’absence de battements au niveau de sa pompe à sang, malgré l’absence d’attirance, elle avait accepté ses fiançailles comme un diagnostic incurable.

Jung Rin devait être l’incarnation même du mot masochisme, sinon pour quelle obscure raison aurait-elle eu besoin de bousiller une soirée qui allait somme toute assez bien en scellant son futur d’un baiser chaste, stérile ? Pour savoir… elle n’était pas assez bête pour s’engager avec un époux qui ne s’attacherait jamais à elle sans avoir la certitude profonde qu’elle lui serait tout aussi indifférente. La réponse s’était faite brutale, cuisante, ce simple contact lui avait littéralement retourné les entrailles. Ou était donc cette étincelle qui l’envahissait quand s’était à Ji Hoon qu’elle s’offrait? Et pire encore, pourquoi était-ce un visage typiquement japonais qu’elle avait espéré voir alors qu’elle ouvrait les yeux pour découvrir son fiancé avec cette mine blessée… Pourquoi, ce baiser accidentel avec le Leader des F!GHTERS lui avait coupé le souffle alors que là, maintenant, elle ne pouvait qu’être envahie par une vague de culpabilité immense.

Et pourtant, fière, elle avait souri, masquant l’inquiétude sous un masque d’indifférence. Le premier d’une longue lignée. Elle n’aurait pas dû, elle le savait, elle avait dû le blesser lui qui semblait encore si épris de cette autre femme. Elle avait souri doucement, le libérant un peu trop rapidement en hochant la tête. « C’est plus sage en effet. » Elle s’était détournée, cherchant Sakuya du regard avant de poser ses iris sur le chinois et de lui avouer, comme un secret. « Si ça peut te consoler… je sais d’expérience que ce n’est pas qu’un dicton mensonger… le temps guéris bien des blessures. » Elle avait hoché la tête avant de murmurer un : « Bonne soirée Jie. » puis, sans un regard de plus, elle s’était dirigée vers un porte, n’importe laquelle. Elle ne comptait pas trop retrouver Sakuya, pas maintenant, pas quand le vide que serait son mariage lui pesait, plus douloureux que jamais. Pour la deuxième fois ce soir-là, le visage qu’elle chercha dans la foule avant de disparaitre, ce n’était pas celui que Ji Hoon. C’était un bon début… non?
@Zhang Jie

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mer 20 Déc - 21:10
HALLOWEEN PARTY
#SENDHELP


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ► Taiki avait salué poliment ce qui semblait être des amis de sa cavalière, sans se poser plus de questions que ça. Il était heureux de simplement rencontré du nouveau monde, et d'être reconnu, il n'allait pas le cacher. Être félicité sur ses débuts était définitivement l'une des meilleurs sensations au monde ; il se sentait comme un homme accompli, même s'il ne s'agissait que du début. « Oh.. merci ! » répondit-il avec enthousiaste, à la jeune femme blonde qu'il supposa être une amie de leur très cher leader. Il ne tarda à connaître son nom ainsi que celui de son cavalier, deux personnes qu'il jugea aussitôt fort sympathique -comme à peu près toute la population à ses yeux, défaut que l'on le lui reprochait bien trop souvent. Pour cause, il était tout bonnement le garçon le plus heureux de s'entendre appeler le "chouchou du prof", sans en comprendre le moindre sous entendu. Il fut néanmoins un peu déçu d'apprendre le départ (temporaire, cela dit) de Reina, jusqu'à ce qu'il s'aperçoive de la quantité conséquente de bonbon qu'elle glissa dans sa petite citrouille. « Compte sur moi ! ». L'enquête avait effectivement disparu de son esprit l'espace de quelques secondes, mais le fait de se fournir en bonbon restait définitivement son objectif premier de la soirée...

Maintenant seul en présence d'Hideki et d'Heaven, Taiki était prêt à enfiler sérieusement son rôle d'enquêteur. Mais avant ça, il leur proposa gentillement des bonbons qu'il avait déjà bien récolté depuis ce début de soirée, par politesse, avant de s'en servir lui-même un. Il ne s'attendait cela dit pas à la question qui suivit. « Tsubasa ...? » demanda-t-il comme s'il avait un doute sur le propre nom de son leader. Il se reprit cela dit bien vite en optant pour une réponse courte mais sincère. « Il est vraiment cool, vous le connaissez ? ». La réponse semblait pourtant évidente, mais Taiki était le pro' pour s'interroger sur l'évidence même. Il était aussi le pro' pour oublier ses résolutions en l'espace de quelques minutes, à tel point qu'il faillit recracher tous les bonbons qu'il avait en bouche face à l'autre question d'Hideki. Lui ? Tué quelqu'un ? Lorsqu'il comprit enfin là où il voulait en venir, sa réponse se fit interrompre par le départ prématuré annoncé par Heaven. Il écouta ses raisons sans oser interférer. Ce n'est que lorsqu'elle le salua de la main, ce à quoi il répondit « Rentrez bien ~» et qu'elle s'éloigna, qu'il osa finalement demander : « Est-ce que... tout va bien ? ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

    
 
BAL D'HALLOWEEN: Sujet commun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [Sujet Commun] Inventez une Monster High
» [Sujet commun] Tack by others
» [Sujet commun] Images trouvées sur internet
» L'HALLOWEEN C'EST TROP BIEN
» Grotte Halloween.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Passeport, please ! :: Le flood :: Bibliothèque-