Nous manquons de trainees, favorisez-les pour vos personnages inventés ! heart


 

 Let's be roomate ft. SUPER☆NOVA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 4 Sep - 15:32
Let's be roomate
DAIMON YURINA


Lorsqu’elle avait été sélectionnée pour joindre des SUPER☆NOVA, et puis, plus récemment, lorsque le groupe avait fait ses débuts, il y avait un point en particulier qui avait tout particulièrement réjouis Yurina : vivre dans un dortoir. Bon, ça serait une grosse différence avec son mode de vie actuelle et le niveau de luxe auquel elle était habituée, mais en même temps… ça serait une évasion définitive du joug de son père. Elle ne dormirait plus dans cette maison silencieuse, elle ne subirait plus ses insultes sur une base régulière, il ne pourrait plus la menacer aussi facilement – quoi qu’elle ne doutait pas qu’il serait créatif… En fait, c’était presque un souffle de liberté… Pendant un instant, un seul, elle avait senti un poids énorme quitter ses épaules…

Avant que tout ne s’effondre par l’arrivée de Dr Grandes Oreilles aka son nouveau fiancé psychiatre. Évidement que son père avait tout prévu, évidement qu’il ne la laisserait pas filer aussi facilement! S’il avait pu payer son passage à Eita, il avait assurément su graisser la patte de l’Agence pour lui obtenir un traitement de faveur : elle allait être aux dortoirs uniquement lorsque c’était absolument nécessaire, le reste du temps, elle serait encore à la maison, histoire de protéger sa vertu en prévision de ses noces, la belle connerie… Puis, elle intégrerait la demeure dont elle venait de finaliser l’achat en prévision de sa future vie de jeune mariée… Encore une fois, elle ne choisissait rien.

C’est donc avec un sac assez léger qu’elle se présenta à son nouveau domicile temporaire. Ce même sourire faux trônait sur ses lèvres, cet air candide qu’elle avait à merveille, il n’en était rien. Elle ne pouvait espérer que toutes les greluches avec qui elles cohabiteraient soit agréable, au moins, elle connaissait et appréciait déjà La La et Hiyori, ça serait déjà ça. Cherchant des yeux les autres filles alors qu’elle entrait dans les dortoirs, elle remarqua, une fois encore, qu’elle était la première… Plutôt que de choisir elle-même le meilleur emplacement – elle s’en fichait bien et, elle ne souhaitait pas partir sur une note négative, elle s’était adossée au mur et avait attendu de voir les autres se pointer.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Lun 4 Sep - 16:23
Let's be roomate
YI MIZUKI


Mizuki était l'une des premières à avoir intégré le groupe, peut-être même la première à être annoncée en tant que membre. C'était un soulagement pour la jeune femme de voir qu'elle n'allait plus devoir se tuer à la tâche en tant que trainee. Mais, c'est un secret pour personne, son rêve à la jeune femme, n'a jamais été de faire partie d'un girlsband et d'encore moins devenir une idole, c'est arrivé comme ça.

Elle se trouvait dans une salle d'enregistrement, qu'on lui avait autorisé à utiliser pour filmer ses covers, une fois celle-ci fini et monter, elle la posta en ligne sur sa chaîne. Mizuki souffla avant de s'asseoir dans un coin et regarder sa montre. Il allait bientôt être l'heure pour elle de préparer ses valises pour aller direction le dortoir des SUPER☆NOVA, elle décida de s'atteler à cette tâche après avoir rangé son matériel.

Son lit dans le dortoir des trainees allait sans doute lui manquer, elle ne s'avait pas si elle devait rire ou pleurer de voir que sa vie entière tenait dans une valise. Après, tout ce n'est pas comme si elle avait un chez-soi ou allait, elle fit rouler sa valise dans le bâtiment avec son étui de guitare. Elle avait réussi à cacher ses petits secrets, allait-elle réussir ici aussi ? Et s'il y avait des photoshoots comment allait-elle faire ? Il y avait pleins de questions qui tournaient dans la tête de la jeune chanteuse au visage toujours aussi fermé. Est-ce que sa vie allait être mieux si elle débutait ? Après tout, elle a tout de même fait un pas vers la guérison, car maintenant, elle consulte un psychiatre, un grand psychiatre. Mais elle n'allait pas dévoiler ses secrets dès la première rencontre, ça jamais. Elle ne savait même pas si elle allait finir par ouvrir la bouche, après tout, c'est l'agence qui paye ses frais.

Retirer de ses pensées lorsqu'elle arrive à la porte du dortoir, elle redresse la tête avant de prendre une petite inspiration. Elle se demandait si elle allait finalement finir par apprécier les jeunes femmes qu'elle allait devoir supporter. Pour le moment, elle n'en connait aucune, elle a entendu de vague rumeur sur l'une d'entre elle, qu'elle était rentrée dans l'agence et dans le groupe, car elle avait payé sa place, au sens littéral du mot. Elle se décide enfin d'ouvrir la porte pour entrée dans sa nouvelle maison.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 4 Sep - 16:42
Let's be roomate
DAIMON YURINA


Franchement, elle n’avait pas amené grand-chose, un énorme sac tout au plus, le stricte minimum. De toute façon, il était hors de question que ses robes et accessoires hors de prix trainent dans un placard commun. Elle avait besoin de les envoyer au pressing, et les faire repasser… ça ne serait pas le cas dans cette pièce. Sans compter que l’idée de partager une chambre ne l’enchantait pas vraiment…. Quitte à subir le joug de son père et ses exigences, au moins, elle se consolait en se disant qu’elle ne vivrait pas comme une gueuse… Un petit point positif. Et puis, franchement, si elle se fiait aux rumeurs qu’il y avait sur elle à l’Agence, elle ne se faisait pas d’illusion, les filles qui ne la connaissaient pas ne seraient probablement pas sympathiques. Elle devrait les endurer, encore, elle était douée pour tolérer des sous-humains… il suffisait de voir son charmant fiancé.

Quelque part, ça la stressait un peu, qu’on la prenne sans arrêt pour la fille de riche qui avait acheté sa place. Certes, son paternel avait payé son entrée à l’Agence, mais ses débuts, sa sélection dans le groupe, elle avait travaillé d’arrache-pied pour la gagner… Mais personne ne semblait voir ça chez elle, la moindre valeur. Personne sauf Hiyori finalement. Elle se sentait un peu plus calme de savoir qu’elle aurait au moins une alliée dans ce poulailler. Nerveusement, elle s’était mordue la lèvre jusqu’à ce qu’elle aperçoive une tête connue… une youtubeuse. Yurina s’était renseignée sur ses nouvelles camarades, et dans la foulée, elle avait regardé certaines vidéos de celle-ci. Lui tirant son sourire le plus chaleureux, elle la salua d’un : « Salut! Yi Mizuki c’est ça? »

Nouveau sourire, elle s’était redressée, son sac toujours déposé à ses pieds. « … J’ai regardé tes covers … j’étais curieuse... Tu as beaucoup de talent. Ça sera un honneur de faire partie du même groupe... Oh, j'oubliais...je suis Daimon Yurina, enchantée. » oh qu’elle était douée pour ça, l’air candide, le sourire prévenant.  Elle avait fait un pas vers la nouvelle venue, demandant, en parfaite intégration de l’altruisme – ce qu’elle n’était pas, pas pour une miette : « Tu as besoin d’aide pour transporter tes affaires? Je ne sais pas quand les autres vont arriver. »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Lun 4 Sep - 17:12
Let's be roomate
YI MIZUKI


Après tout il y avait aussi des rumeurs sur la jeune femme, personnage dit public, sans doute ici, car elle avait eu les faveurs de deux trois personnes. Mais Mizuki était le genre de personne à ce foutre totalement du pourquoi du comment la personne se trouve ici, ce qu'il l'intéresse c'est que cela ne fasse pas du tort au groupe. C'est tout. Elle ne veut pas être ridiculisée. Lorsqu'elle entre, elle dépose sa valise sur le côté et retire ses chaussures comme il était coutume de faire avant de regarder autour d'elle. C'était plus spacieux que la chambre qu'elle avait dans le dortoir des trainee. Elle remarque qu'une des filles étaient arrivées juste avant, elle était plutôt mignonne, était-elle la fille des dites rumeurs ? Tirée à quatre épingles, un sourire qui sonnait plutôt faux avec un visage de madone, un rictus apparut sur les lèvres de la jeune Mizuki. « Bonjour, oui, c'est bien cela. » Mizuki faisait de son mieux à ne pas être froide, ne voulant pas refroidir cette atmosphère déjà pesante. Mais la jeune femme était comme ça, le visage fermé, des phrases courtes, elle n'y pouvait rien c'était ce qu'elle était. Elle se demanda alors comment elle allait bien pouvoir s'entendre avec les filles. Mais elle devait se faire violence, puis la jeune femme avait l'air un petit peu plus âgée qu'elle, alors elle devait être respectueuse avec ses aînés. Même si son éducation, aussi courte fut-elle, elle sait être polie et respectueuse.

Lorsque la jeune femme aborda le sujet des covers la jeune Mizuki, afficha un petit sourire, c'était sympa de sa part de s'être renseignée sur les autres membres du groupe. « Ah, merci, ça me touche. » Elle n'était pas très à l'aise avec les compliments. « Enchantée Yurina. ». Mizuki regarda furtivement les pièces qui l'entouraient, elle avait remarquée que la jeune femme ne s'était pas aventurée à choisir sa place dans le dortoir. Lorsque celle-ci propose son aide, Mizuki décline poliment, n'était pas très à ‘l'aise par la situation. « Non, ça va aller, je te remercie. Je ne pense pas qu'elles soient bien longues. Tu en connais quelques-unes ? »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 4 Sep - 17:31
Let's be roomate
DAIMON YURINA


Yurina n’était pas vraiment le genre de personne à avoir des amies, à proprement parler, tout simplement parce qu’il lui était inconcevable d’accorder sa confiance à qui que ce soit, aussi, même lorsqu’elle appréciait quelqu’un et se montrait plus agréable à son égard, elle gardait, dans un petit coin de sa tête, cette alerte cuisante de ne pas dépasser les bornes, de ne pas trop en dire, parce que les gens peuvent vous trahir, à tout moment, tout le temps, et quand le combat inévitable viendrait, elle serait victorieuse. Ce qui ne l’empêchait pas d’avoir quelques complices, heureusement pour elle, au sein de son groupe. Complices qui tardaient à se pointer la laissait en tête à tête avec une fille qu’elle ne connaissait pas et qui semblait au moins aussi froide et réservée qu’elle. Génial. Leur responsable des relations publiques aurait un beau défi avec les deux blocs de glace qui se tenaient dans la pièce.

D’ordinaire, elle n’aurait même pas fait d’efforts, elle se fichait bien d’avoir l’air gentille et douce, mais puisque Mizuki était une membre des SUPER☆NOVA, et au nombre de temps qu’elle devrait passer avec son groupe, maintenant qu’elles avaient débutées, autant ne pas partir du mauvais pied. C’est pour cette raison qu’elle s’était renseignée sur toutes les filles dont elle ignorait la personnalité et les accomplissements, on dit qu’il faut toujours connaître ses rivaux, elle appliquait cela à tout dans sa vie, y compris ses prétendues amies. Son visage n’était qu’un sourire bienveillant, en vrai, elle avait réellement l’air d’un agneau, douce, attentive, sympathique… elle avait mis des années à perfectionner ce masque, ça bernait généralement assez bien. Sauf sa vis-à-vis apparemment, qui semblait au moins autant sur ses gardes qu’elle. C’était intéressant. Et déstabilisant, peut-être qu’elles avaient des réserves en commun.

Elle avait gardé une distance respectable, hochant la tête au refus quant à l’aide offerte, et avait pris un air songeur devant la question de la jeune femme. « Juste deux. Cha La La, la leader est ma meilleur amie, tu verras, elle est adorable! » … adorablement barge, et la situation ne semblait pas s’améliorer, ça inquiétait un peu Yurina. « Et Seijiro Hiyori, on était dans les mêmes classes, elle est vraiment douée. Et divertissante. » … bel euphémisme, cette dernière était le genre à prendre beaucoup de place, à s’imposer. Son sourire se fit plus large. « Tu connais les autres toi?   » autant parler, c’était déjà étrange comme sensation, disons que la jeune femme lui renvoyait certains traits plutôt froid de sa propre personne… elle n’était pas des plus alaise.  

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 4 Sep - 21:37
Let's be roomate
SEIJURO HIYORI


Knock knock on your door, voici le démon de l'équipe, je suis celle qui a pas froid aux yeux et qui te réserve des bitch face à gogo. Je suis pas du genre à me prendre la tête et je suis loin d'être à l'aise en communauté, au contraire je fuis comme la peste le fait d'être à plusieurs mais bon, on dirait qu'il y a un début à tout. Pour commencer à avoir un dortoir avec le reste de mon groupe, je me faufile entre les couloirs, je regarde les murs défiler sous mes yeux tandis que mes pas me guide vers la chambre souhaitée. Bon au moins j'avais déjà vécu avec la plupart, certes pendant un temps limité mais je les avais déjà côtoyé en extérieur donc je partais pas dans l'inconnu total. Mais devoir supporter leurs possibles ronflements, aucune idée de si je suis prête à cela.

Le démon que j'étais arrive à l'endroit souhaitée, deux têtes étaient présentes. Yurina, déjà connue par mes documents et Mizuki, que je connaissais beaucoup moins. Je les détaille chacune en posant mon regard sur ses dernières, prenant une pause je finis par me décider à prendre la parole.

- Salut. Hiyori Seijuro, enchantée. Disais-je à l'intention de Mizuki avant de tourner mon regard vers l'autre japonaise. Salut Rina, contente de te revoir. Je n'étais pas très sentimentale et encore moins à l'exprimer mais bon on allait partager le même dortoir à présent. Je me demandais où était Naeun, elle était pas du genre à être à la bourre ou dernière. J'ai une aura particulière, je suis pas du genre à en faire trop mais mon charisme heurte souvent les autres, je ne comprends toujours pas pourquoi mais bon. J'espère que ça se passera bien avec elle aussi. Alors, toi c'est Mizuki ? Tu chantes depuis longtemps ? Faudrait songer à faire des plannings pour savoir qui fait quoi et quand pour  pas que ça soit le bordel, rien que d'y penser ; j'ai la flemme.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 4 Sep - 23:03
Let's be roomate
KIM NAEUN (NANA)


J'étais assez paniquée à l'idée de rencontrer les membres du groupe. J'étais la dernière annoncée et encore, j'ai simplement remplacé une future membre. Je ne me pensais vraiment pas à la hauteur, surtout niveau danse, je vais devoir bosser à fond. Ce qui était positif, c'était que je connaissais déjà une personne dans le groupe car oui, j'ai eu la chance de remplacer une membre dans le futur groupe de ma meilleure amie. Finalement, j'allais pouvoir partager la vie d'idole avec elle et la découvrir en même temps qu'elle, c'est ce qu'on souhaitait toutes les deux depuis le départ. Hiyori m'avait dit qu'elle avait eu que des bonnes impressions lorsqu'elle avait rencontré quelques membres pour la première fois, ça me soulageait déjà vachement mais me connaissant, ma timidité prendra quand même le dessus et je ne dirais pas un mot à moins qu'on me parle. Un défaut aussi sur lequel j'allais devoir travailler car si notre groupe à un gros succès dans le futur, je devrais me présenter devant des milliers voir des millions de gens..

J'avais fait les cents pas dans ma chambre que j'allais bientôt quitter pour de longues années, je me posais tellement de questions que je n'avais pas vu le temps passer et que j'étais en retard. Déjà, le premier jour, quelle impression je vais leurs donner en agissant comme ça ? Ma mère avait eu la gentillesse de vouloir me déposer car le dortoir était assez éloigné de mon chez moi et vu les valises que j'avais qui contenaient pratiquement tous les objets de ma chambre sauf les meubles -et encore, c'est parce que j'avais pas de camion à louer...- + ma guitare, mon corps déjà fatigué de stresse me disait clairement non ainsi que mon âme de flemmarde.

J'arrivais au dortoir et devant la porte, j'inspirais un grand coup avant d'ouvrir celle-ci et d'entrer dans un nouveau monde. Je laissais mes valises que j'avais superposé à l'entrée, près de celles des autres membres ainsi que ma guitare soigneusement rangée dans son étui. Je retirais mes chaussures pour laisser mes lents pas me guider jusqu'au salon qui sera certainement la pièce de vie où nous serons le plus souvent toutes ensemble. Il y avait déjà Hiyori, un petit peu de stresse en moins et deux autres filles. Je n'avais aucune idée de qui elles étaient. Je les saluais en m'inclinant poliment. "Coucou, je m'appelle Naeun mais je préfère qu'on m'appelle Nana.. Ravie de vous rencontrer.." est ce qu'une voix encore plus timide que la mienne ça existait même ? Je pense pas. Je doutais même sur le fait qu'elles aient entendue ma voix vu le volume bas qui était enclenché mais mon instinct ne voulait même plus croiser leurs regards pour voir leurs réactions. Je saluais ensuite ma meilleure amie de la main avec un sourire pas très rassuré. Je n'osais même pas aller la câliner, ce qui était ma façon habituelle de lui dire bonjour mais bon, me connaissant, elle devait se douter que j'étais en train de mourir intérieurement de stresse et de timidité. Je pouvais aussi remarquer qu'il manquait encore des membres, je n'étais pas la dernière et je n'étais pas aussi en retard que ça finalement. Plus de peurs que de mal.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Invité
avatar

     Lun 4 Sep - 23:04
Let's be roomate
YI MIZUKI


La jeune Mizuki écoutait attentivement ce que la jeune femme venait de dire, après tout autant assimiler les quelques informations qu'elle pouvait donner sur les différentes membres du groupe. Apparemment elle n'en connait que deux de plus, il en manque donc encore deux. « Non, pas du tout. à vrai dire, je ne connais aucune d'entre vous. » Du moins, pas personnellement, elle les avait sans doute déjà vu lors des différents entraînements de trainee, mais elle ne leur a jamais adressée la parole. L'atmosphère rester anormalement pesant et un silence commençait à prendre place.

La jeune Mizuki se retourna vers la porte d'entrée lorsqu'elle entendit celle-ci s'ouvrir, une autre membre ? Apparemment oui, c'était une brune assez jolie qui venait de franchir la porte. La jeune femme s'inclina doucement devant la nouvelle venue en signe de respect avant. Lorsque Hiyori prit la parole afin de se présenter à Mizuki celle-ci afficha un autre petit sourire, mais malgré ça, elle paraissait toujours aussi froide.  « Enchantée, Hiyori. » Comme l'avait dit Yurina plus tôt, elle connaissait certaines membres et la jeune Hiyori en faisait elle aussi partie. Mizuki continua de regarder autour d'elle, elle n'avait pas vraiment eu le temps de visiter les lieux. Elle retourna une nouvelle fois sa tête vers Hiyori qui venait de lui poser une question. « Oui, c'est moi. Je chante depuis que je suis enfant je dirais. » A vrai dire, elle chantait depuis toujours, mais dire cela était un peu trop vague. La jeune femme n'avait pas vraiment d'âge à mettre lorsqu'elle a commencée à chanter. Avant de finir sa phrase elle entendait une nouvelle fois la porte s’ouvrir, une autre membre venait sans doute d’arriver. Elle était plutôt grande, elle devait faire la même taille que Mizuki et était assez mignonne d’ailleurs, elle remarqua de suite que la jeune femme devait être assez timide et stressée par cette rencontre. « Enchantée, je suis Mizuki. »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 4 Sep - 23:55
Let's be roomate
SEIJURO HIYORI


Vivre en communauté c'est pas à la portée de tout le monde, mais bon je me disais qu'autant tenter l'expérience avec le groupe, de toute façon connaissant la plupart, ça devrait aller. Mon caractère est peut être trop direct ou trop franc, mais elles s'habitueront et de toute façon à part dormir et manger ou dire quand on me fait chier je parle pas beaucoup et je suis pas du genre à dire quoi faire aux autres, chacun fait ce qu'il veut tant qu'on est pas dans mon périmètre pour faire des conneries. Mizuki elle a l'air inaccessible et elle a la froideur dans la peau, on dirait qu'elle est proche et en même temps très lointaine de tout. En espérant qu'elle joue pas un double jeu en faisant des beaux sourires par devant et nous traiter comme je sais pas quoi par derrière. Mais elle a plus l'air d'être sur l'observation et la réserve que sur l'hypocrisie, de toute manière c'est pas évident de s'installer avec des gens qu'on connait pas. Donc je la comprends, elle peut pas péter la joie ou dire "je vous aime", ça m'aurait foutue la nausée si elle l'avait fait en vrai, trop de niaiseries ça me tue. Naeun avait fait son apparition entre temps. Elle était si frêle et stressée, je lui lançais un regard.

- Respire un coup, Nana. Elles vont pas te manger. Je tapotais son épaule avant d'hausser les miennes puis je soupirai comme si j'étais épuisée de la distance parcourue entre le dortoir et où j'étais, j'allais m'installer ainsi sur le canapé moelleux non loin de ma trajectoire pour les regarder d'un air détendu et calme.  Tu as quel âge Mizuki ? J'allais pas la vouvoyer alors qu'on prévoit de vivre ensemble comme des bons vivants, puis c'était désagréable de vouvoyer ça instaurait une limite et une barrière ; c'est inconfortable pour entretenir une relation saine je trouve, après tout chacun était au même rang avec moi que tu sois vieux ou jeune, c'était la même. Mon respect était total tant que c'était réciproque. Vous voulez faire le tour du proprio ou on attend les autres pour le faire ? Demandais-je, regrettant presque mes paroles car je venais de m'installer confortablement et j'allais devoir me relever pour l'éventualité où il faudrait visiter notre futur chez nous.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 5 Sep - 2:09
Let's be roomate
DAIMON YURINA


De voir son amie Hiyori pénétrer dans la pièce fut pour elle un véritable soulagement, elle ne savait pas trop sur quel pied danser avec Mizuki. Yurina ne faisait pas dans la douceur ou la timidité, d’ordinaire, elle était celle à qui on tentait de soutirer des mots, pour mieux se braquer à un visage d’une indifférence froide. Mais voilà qu’elle était contrainte de faire des efforts parce que cette fille ferait partie de son groupe. Trop d’efforts. Elle n’était ni une créature sociale, ni vraiment douée pour se faire des amies, elle préférait la solitude et, à ses heures, maltraiter ses pairs. Ce qui était bien entendu hors de question à ce stade. Elle avait pivoté vers la nouvelle venue, la saluant d’un : « Pareil. Tu as besoin d’aide pour amener tes affaires? » Parce que logiquement, les autres filles devaient avoir plusieurs sacs, elles ne venaient pas faire de ce dortoir un second domicile elles, pour la majorité, de gueuse descendance, il s’agissait de leur nouveau chez elle, elles devaient avoir plus dans leur sac qu’une brosse à dent et du déodorant. Elle espérait que ça avait été désinfecté à l’eau de javel… Pendant une seconde, elle fut heureuse d’avoir encore une fois un passe-droit. Elle aurait eu du mal à conserver son visage parfaitement indifférent 24/7.

Elle avait fait un pas vers Hiyori, son sourire se faisant plus franc, plus doux, il était rare qu’elle apprécie les gens, très rare même, mais celle-là, elle était spéciale, probablement pour sa rudesse, pour son tempérament bien trempé, pour être carrément ce qu’elle ne serait jamais et… plus récemment, pour lui rappeler un peu les manières rustres de Naoto – ce connard, elle espérait qu’il n’ait rien bavassé. Ses pensées furent dérangées une fois de plus par une nouvelle venue, une version 2.0 de la timidité, elle avait l’air si nerveuse, comme si elle était en présence d’aliens. La pauvre fille, elle semblait au bord de la crise de nerfs, toute crispée, toute timide… est-ce que c’était un critère de sélection? Parce que franchement, si elle devait être parmi les extraverties du groupe, elle doutait qu’ils fassent long feu! Ses iris se posèrent sur la dénommée Naeun et elle lui fit un petit signe de tête, poli mais quand même accompagné d’un sourire. « Enchantée Nana. Je suis Yurina. » son sourire s’élargis en voyant Hiyori s’approcher de la nouvelle demoiselle. Ok. Son amie l’appréciait, forcément, elle devait en faire de même. Elle avait même ajouté, histoire de tuer l’éléphant dans la pièce : « Ne sois pas si gênée, de toutes les filles ici, t’es celle qui nous a sauvé. On n’aurait pas fait nos débuts si tu n’avais pas complété la formation. Merci. »

… Oui, elle s’était renseignée, sur chacune d’entre elles. Parce que la connaissance était une arme, parce qu’elle ne faisait confiance à personne, alors autant garder à l’œil les filles qui auraient la chance de passer trop de temps en sa compagnie. Bon, elle avait des réserves, elle n’allait pas leur offrir un carrot cake, festoyer leur réunion – elles étaient encore des inconnues – mais elle peut encore faire preuve de civisme. Surtout que, dieu bénisse Hiyori, elle faisait toute la conversation. Yurina s’était permis de s’avancer dans la chambre, posant ses fesses au pied d’un lit. « Je ne sais pas pour la dernière membre, mais La La est souvent en retard… elle ne serait surement pas vexée qu’on fasse le tour. » … il fallait bien que quelqu’un prenne une décision non? Elle n’avait pas toute la journée à perdre non plus ! « Alors? »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
 
Let's be roomate ft. SUPER☆NOVA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» gecko leopard agressif (juv nova)
» Le Nova Scotia
» Mamie Nova
» [Meuble Bas] Madison by Cà Nova Design
» Heather Nova

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E. Entertainment :: Wonderful Tokyo :: Eita Entertainment :: Bâtiment R :: Dortoirs idoles-