Well Behaved Corgis |#| GABANA ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN USA —
— I'M MADE IN USA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 20 Aoû - 23:52
Son fils le suivait à l’odeur, trottinant sur ses courtes pattes blanches, le museau en l’air et la langue légèrement pendante, alléché par le fumet de pizza qui flottait autour de son maître. Peut-être aurait-il une tranche ? Peut-être aurait-il l’occasion de mordre dans la nourriture qu’il portait ? Gabriel jeta un regard sous les boîtes pour vérifier que Tequila le suivait encore, quand bien même la laisse, qui était alors tout sauf tendue, aurait dû être un indicateur de sa présence juste à ses côtés. Il avait les pizzas, il avait le mcdo, les bonbons, le kimchi et le nutella. Normalement, avec tout ça, il n’avait rien oublié. Pourquoi les femmes avaient-elles besoin de toutes ces choses ?

Veillant à ne pas lâcher la laisse de l’animal, qu’il avait enroulée partiellement autour de son poignet, au cas où il lâcherait par mégarde la poignée à cause du reste de son chargement qui commençait sérieusement à peser sur ses avants bras, il traversa la dernière rue qui le séparait du logement d’Anastasia. Cette fois, plus d’erreur. Cette fois, il devait être digne d’elle, ne pas être l’idiot qu’il pouvait être lorsqu’il était de mauvaise humeur. Ses lèvres se pincèrent à cette pensée. « Ne bouge pas, Tequila. »

Ce chiot était insupportable, et il ne l’avait même pas depuis un jour ! Toute la journée, il l’avait fait courir dans tous les sens. Il n’écoutait rien, essayait de mordiller les choses qu’on éloignait de lui, et lorsqu’il était enfin calme, c’était parce qu’il mangeait… Ou qu’il espérait manger, comme c’était le cas aujourd’hui. Un profond soupir échappa aux lèvres du jeune père canin, alors qu’il attendait sagement – et non patiemment – que la Russe vienne lui ouvrir. Il avait mal aux bras, mal aux pieds. Mais il était venu pour elle : il lui avait dit qu’il serait là, si elle avait besoin d’aide.

« J’ai tout ce que t’as demandé ! » chantonna-t-il en entrant dans la pièce, dévoilant ses dents blanches en ignorant tant bien que mal la douleur. Il souleva fièrement son chargement, le récupérant de justesse contre son torse avant que le sac qui contenait la commande de Ronald ne s’écrase contre le sol. « J’espère que t’as faim. » Il n’aimait pas payer pour rien, alors elle avait intérêt. « Allez Tequila, viens. » lança-t-il en s’adressant à l’animal qui semblait pris d’un soudain intérêt pour la porte d’entrée. Pour le porte chaussures. Pour tout ce qui n’était pas avancer, visiblement. « Comment tu vas ? » Il s’approcha de la table la plus proche, déposant ses achats avant de lever les yeux vers Ana, inquiet. Il espérait que rien n’allait vraiment mal.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Laughter and tears, scars and healing. Questions and answers, they’re all in you. You have my world, you’re my small universe. The moment it vanishes, I will disappear as well.
I'LL SEARCH THE UNIVERSE
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
— I'M MADE IN RUSSIA —
— I'M MADE IN RUSSIA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 22 Aoû - 19:18
Well behaved Corgis
Gabana


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ce monde était cruel, sombre, elle ne voyait pas le bout. Personne n’était là, elle était si seule ! Les jambes tendues sur le canapé, elle admirait ses pieds. Tant qu’elle les voyait encore ! Ils étaient si mignons. Malgré ses dires, elle n’avait pas encore avorté. Quelque chose la retenait, de juste prendre le métro jusqu’à la clinique la plus proche. Peut-être parce qu’il était de Gabriel. C’était un bébé de l’amour, malgré tout. Et elle avait envie de faire des scandales dans les transports quand on ne lui cédait pas sa place. De pleurer sans qu’on ne lui reproche quoique ce soit. Et des cadeaux… Oui, pleins de cadeaux ! Tout pour Anastasia. Et en même temps, elle ne voulait pas devenir mère. Elle n’était pas prête, elle voyait bien qu’elle-même pouvait encore être un bébé, vu les caprices qu’elle faisait à Hiromu pour qu’il s’occupe d’elle et fasse ce qu’elle voulait. Elle était enceinte, il ne pouvait pas refuser !

Son téléphone en main, elle répondit à Gabriel. Il devait venir s’occuper d’elle, c’était lui le coupable de tout ça. Ce monstre. Mais elle voulait quand même le voir. Hiromu était gentil, mais elle ne pouvait pas combler son manque d’affection avec lui. Elle voulait que Gabriel vienne la câliner. Mais pas les mains vides. Avec pleins de nourriture ! Elle faisait ses petites crises de femme enceinte, après seulement un mois de grossesse. Ou plus qu’un mois ? Elle n’avait toujours pas osé prendre rendez-vous chez son gynéco. Mais ils sen discuteraient plus en tard. Elle voulait ses pizzas et son macdo. Et ses bonbons ! Gabriel avait vraiment de bonnes idées.

Sagement, elle l’attendit, fixant la porte comme si ça le ferait venir plus vite. Elle était un peu blessée qu’il ait pris ce petit chien sans elle. Ils auraient dû l’adopter ensemble. En famille ! Rapidement, elle sauta sur ses pieds en entendant sonner. Ses pizzas ! Enfin ! Elle lui ouvrit le plus vite possible son visage s’illumina devant cette toute petite merveille et, sans attendre, elle se pencha pour l’attraper, filant au salon avec le sachet du Mc Donald’s. « Tu as vraiment tout ? » Elle serait triste s’il manquait quelque chose. Sortant le burger, elle le leva pour croquer dedans immédiatement, le faisant passer avec des frites et un peu de soda. « C’est light, hein ? » Elle lui en voudrait beaucoup qu’il ait été si négligeant ! « Je vais bien. Et toi ? Et lui ? Oh. » Il était si mignon ! Lâchant le burger, elle se pencha pour soulever le petit chien, le collant contre elle en essayant d’échapper aux coups de langues. « Il est tout doux. En Russie, tu serais déjà mort. » Le dire d’une voix si douce, ça pouvait avoir l’air bizarre. Rapidement, elle le reposa pour venir se glisser tout contre Gabriel, fermant ses bras autour de lui alors que sa tête reposait contre son torse.

Elle avait besoin d’affection. Vraiment. Il devait bien lui apporter ça aussi. Se redressant un peu, la jeune Russe tendit le cou pour lui dérober un long baiser, sa main se posa sur sa joue pour l’approfondir. « Y’a bien tout sur les pizzas ? Tu promets ? » Sinon, oui, elle allait crier et pleurer. Pincant les lèvres, elle s’approcha des cartons. « Tu en veux ? » Non, la notion que cela pourrait lui sembler dégueulasse ne lui effleura même pas l’esprit. Pas une seule seconde, même !

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I love you more than free wifi.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
— I'M MADE IN USA —
— I'M MADE IN USA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Jeu 24 Aoû - 23:12
Well behaved Corgis
Gabana


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Quand il avait appris la grossesse d’Anastasia, Gabriel avait vu sa vie entière défiler devant ses yeux. Il avait imaginé sa carrière qui s’effondrait, les problèmes qui leur tombaient sur les épaules ; il avait vu à quel point la vie des jeunes parents était difficile et, tout au fond de lui-même, il avait songé qu’il n’était pas prêt à ça. Objectivement, il ne l’était sûrement pas, c’était vrai : il geignait à tout bout de champ, quand il était possible de se plaindre pour quelque chose, et il s’amusait à passer pour la victime quand on osait lui faire le moindre commentaire sur sa divine personne. Comment, dans quel monde, sous quel gouvernement ces deux-là auraient-ils pu être parents ? Pourtant, il ne s’en moquait pas. Il ne s’en moquait pas, car l’idée qu’un petit bout de lui puisse grandir dans le corps d’Anastasia, la femme qu’il aimait depuis des années, lui donnait un sentiment particulier d’appartenance qu’il n’aurait pas pu définir. C’était à elle de décider quoi faire de ce bébé, certes, mais il allait essayer d’être là pour elle, autant que possible, quand elle en aurait besoin.

Ce qu’il n’imaginait pas, par contre, c’était de devoir traverser le quartier avec aux bras des boîtes à pizza et des courses faites à la va-vite dans un konbini voisin. Évidemment, il fallait que ces imbéciles refusent de placer le chocolat sur la pizza. Parce que c’était indigeste, qu’ils disaient. Comment leur expliquer qu’Anastasia n’était pas du genre à plaisanter avec la nourriture, même s’il savait parfaitement quel odieux mélange cette pizza devait constituer ? Elle était russe, ça lui conférait peut-être un estomac en fonte ou quelque chose du genre. C’était sa petite amie, et jusqu’à preuve du contraire, ça ne voulait pas dire qu’ils se lançaient dans des opérations chirurgicales à chaque rendez-vous. Heureusement. Tout ce qu’il pouvait dire, c’est qu’elle n’avait pas un vagin rugueux, et c’est tout ce dont il avait besoin.

Suivi de son fidèle compagnon à quatre pattes, digne fils qu’il avait adopté en compagnie de sa meilleure amie, pour des raisons trop tristes pour qu’il en fasse mention devant Ana, mais également pour combler un soudain besoin de responsabilité – qui au bout de trois semaines, deviendrait certainement superflu – il avait donc fait son entrée dans l’appartement de la belle, présentant fièrement la nourriture, pour être finalement accueilli par une question qui lui vida le cœur, l’espace d’un instant. « Oui, j’ai tout. » Elle n’allait quand même pas râler ? Il mordit sur sa langue pour ne rien dire, laissant un sourire idiot éclairer ses traits alors qu’Anastasia se tournait vers Tequila. « Ça va ! Et lui aussi, il avait hâte d’arriver ! » Ou de le voir tomber pour dévorer ce qu’il portait, c’était plus plausible. « Il s’appelle Tequila. »

Il hocha la tête quand elle demanda si c’était light. Il ne mentionna pas le fait qu’il avait dû acheter un coca normal, le vider, puis acheter quelques canettes de soda light pour le remplir et éviter une crise existentielle, après avoir foutu le chocolat sur la sauce tomate. Parce qu’il fallait que tout soit parfait, et que la réponse « mais monsieur, nous sommes dans un fast food » ne suffisait pas à apaiser la colère d’une Anastasia sauvage une nuit d’hiver en Sibérie. Il en savait quelque chose ! C’était un miracle que les pizzas soient encore chaudes et qu’il soit arrivé vivant, sans avoir été dévoré par le chien. Il suivit d’un regard le chiot qui détalait après avoir été prisonnier de sa petite amie.

Quand elle revint vers lui, il entoura de ses bras sa taille, souriant distraitement en la sentant poser sa tête contre son torse. Elle était moins câline, habituellement, mais il n’allait pas s’en plaindre. C’était tout ce qu’il pouvait demander. Il répondit à son baiser, longuement. C’était au moins l’une des choses auxquelles il était devenu meilleur. Il l’espérait, en tout cas. « Normalement oui ! J’ai tout vérifié, j’ai même mis le nutella moi-même. » Sous le regard ébahis des vendeurs du konbini, pas loin de là, mais était-ce un problème ? Ces crétins ne comprenaient rien à l’amour. « Non merci, tu peux tout avoir, j’ai tout acheté pour toi ! » Et même s’il adorait la junkfood, l’odeur de la sauce tomate mélangée au chocolat ne lui revenait étrangement pas. « Tu devrais manger avant que ce soit froid. »

Déposant un baiser sur la joue de sa petite amie, il s’en détacha pour regarder ce qu’il y avait dans son frigo. Ce qui était mangeable. Avec un tel chargement, il n’avait pas pensé à acheter quelque chose pour lui. « T’as fait quoi de beau, aujourd’hui ? » Ce qu’il avait faim. Baissant les yeux, il vit Tequila tourner en rond à côté de lui, la tête levée et la langue pendante, et il se permit de prendre une assiette pour la remplir d’eau et assouvir la soif de ce pauvre animal. Lui non plus ne pouvait pas se passer de lui aujourd’hui. Si ce n’était pas beau.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Laughter and tears, scars and healing. Questions and answers, they’re all in you. You have my world, you’re my small universe. The moment it vanishes, I will disappear as well.
I'LL SEARCH THE UNIVERSE
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
— I'M MADE IN RUSSIA —
— I'M MADE IN RUSSIA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 28 Aoû - 23:00
Well behaved Corgis
Gabana


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ce bébé la rendait terriblement affectueuse et envahissante. En plus de la rendre encore plus pénible et exigeante, avec ses caprices à base de nourriture. Ce n’était que justice ! Gabriel lui faisait subir ça, il devait en assumer les conséquences. De ce fait, la liste était longue comme trois bras mais peu importe. Elle l’attendait avec impatience, tournant en rond encore et encore dans son appartement. Il fallait qu’il vienne ! Elle avait besoin de le voir ! Il était temps qu’on vienne la distraire, c’était si ennuyeux, elle n’allait quand même pas encore regarder la famille Kardashian ? Elle ne supportait vraiment plus Kendal et le travelo lui faisait peur. En Russie, il aurait été jeté aux lions !

Et enfin, il fit son arrivée comme le Messie ! Grand sourire aux lèvres, elle accueillit la nourriture, puis le petit chien avant de remarquer Gabriel. Chaque chose en son temps. Tequila. Il était si mignon ! Elle avait envie de le gratouiller, de l’emmener partout. Il ressemblait un peu à son maître. C’était sûrement pour ça qu’il le faisait autant craquer ! Souriant au petit chien, elle se précipita dans le salon avec sa précieuse nourriture, heureuse comme tout de l’avoir enfin alors qu’elle mordait avec envie dans son burger. Elle prit une gorgée du soda light, grimaçant en réalisant qu’il l’était vraiment. L’aspartame, c’était vraiment pas bon. Un soupir quitta ses lèvres. Non, elle n’allait pas gronder Gabriel pour ne pas lui avoir dit que c’était si mauvais. Mais elle se retenait !

Câlinant Tequila, elle fonça rapidement pour avoir l’affection de son petit-ami. Elle avait besoin de ça, qu’il la prenne contre lui, de l’embrasser, savoir qu’il était là. Elle était certaine que c’était bon pour le bébé. Enfin le fœtus. Cette chose qu’elle n’allait pas garder. Evidemment. Il embrassait mieux qu’au début, beaucoup mieux. Elle ne lui avouait pas pour qu’il ne prenne pas la grosse tête, mais il était bien mieux en tout. Il fallait qu’il continue à douter un peu, sinon il allait se laisser aller ! L’embrassant encore, elle déposa un dernier baiser sur ses lèvres, souriante et satisfaite. « Toi-même ? T’es trop mignon ! » Encore un bisou de félicitations. Elle dépassait largement son quota ordinaire d’affection, mais ce n’était pas de sa faute ! « T’es sûre tu veux rien ? » Il n’allait pas mourir de fin ! Au pire, s’il y avait des restes, il pouvait toujours en prendre plus tard. Hochant la tête, elle sourit quand il l’embrassa sur la joue, filant au salon, elle s’installa à la table.

Continuant son burger, elle piocha dans les frites qu’elle fit passer avec la première pizza, tendant l’oreille à la question de Gabriel. « On a tourné un pilote pour une émission ce matin ! Et comme d’habitude, Ordinary Love dans l’aprem’. » Pour l’instant, les audiences étaient bonnes mais il ne fallait pas pour autant se reposer sur ses acquis. Elle espérait avoir d’autres gros contrats, elle rêverait d’animer un talk-show un jour ! Avec des célébrités ou non, ce serait plutôt drôle, elle devrait proposer l’idée. « Et toi ? » C’était la folie à l’agence en ce moment, entre le hiatus des combattants et les débuts imminents du nouveau girlsband.

Son regard fut attiré par l’autre boite de pizza, elle regarda en souriant le chocolat et autres délices qui se mélangeaient. Parfait ! Avec joie, elle attrapa une part, l’apportant à ses lèvres avant de rester silencieuse, amenant sa main devant ses lèvres, profondément trahi, des larmes bordant ses yeux. « Mais… C’est pas bon du tout ! » Son regard se tourna vers son petit-ami, comme s’il venait de lui planter un couteau dans le dos. « Comment tu peux me laisser manger ça ?! » N’avait-il aucune conscience ? Elle allait peut-être mourir. Reniflant, elle ravala ses larmes en croquant dans le burger une fois encore. « Tu voulais me tuer ! Et tuer le bébé ! » C’était aussi ce qu’elle voulait faire, non ? Elle avait encore une semaine pour se faire avorter avec un traitement médicamenteux. Cette pensée la fit définitivement pleurer comme une idiote. Oui, ça la rendait bêtement émotive. « Il vivra pas longtemps et il aura mangé un truc aussi dégueulasse… C’est horrible… » La pire mère, c’était déjà elle. Reniflant bruyamment, elle passa ses mains sur son visage. Quelle idiote.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I love you more than free wifi.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
— I'M MADE IN USA —
— I'M MADE IN USA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Jeu 31 Aoû - 11:10
Well behaved Corgis
Gabana


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Il avait eu le temps d’y réfléchir, exploitant le peu de matière grise que le monde lui avait donné. Avoir un bébé, un enfant, c’était une chose qu’il n’avait jamais imaginée. Lui, à presque 26 ans, ne s’imaginait pas vraiment pas être père. Pourtant, il ne pouvait s’empêcher de réaliser que cet enfant serait le leur ; celui qu’il avait avec Ana. Que le dernier mot revienne à la Russe n’était, après tout, pas une si mauvaise idée ; il était trop confus pour prendre une décision.

Depuis le début de sa carrière, Gabriel passait son temps à remettre en question la relation qu’il avait avec Anastasia. Dire qu’elle n’était pas au beau fixe était un euphémisme. Heaven lui avait recommandé la prudence, mais il n’en avait pas envie. Depuis combien d’années attendait-il d’avoir la Russe enfin à son bras ? Il n’avait pas envie d’abandonner cette relation sous prétexte qu’elle pouvait porter préjudice à son image. Après tout, qu’aurait-on pu lui dire ? Il était le petit ami d’une déesse de beauté, d’un ange vivant. Un ange vivant, et enceinte. C’était bien tout le fond du problème.

En attendant, Gabriel faisait de son mieux pour accompagner sa petite amie dans l’épreuve de la grossesse, souriant et, il fallait le dire, un peu soumis à la volonté de la belle qui, pour ses beaux yeux, lui aurait fait faire n’importe quoi, même si ce n’était qu’apporter un peu de nourriture et mélanger des ingrédients qui n’auraient jamais, ô jamais dû se rencontrer sur une pizza ou ailleurs. Il fallait qu’elle soit heureuse, satisfaite, qu’elle ne s’énerve pas. Peut-être en avait-il parlé à Merry, qui lui avait expliqué que l’énervement était mauvais pour le bébé. Peut-être qu’au fond de lui, tout au fond, il n’aurait pas voulu qu’elle avorte. Ce bébé était le leur, la preuve qu’Anastasia et Gabriel n’étaient, au bout du compte, pas uniquement un fantasme d’adolescence qu’il imaginait en l’observant de rien.

« Ouais, on m’a regardé comme un alien à la pizzeria. » Il rit en se rappelant de la tête de cet idiot de serveur blond. Il n’avait quand même pas demandé la lune ! En plus il avait déjà pris une crêpe au nutella chez eux, ils en avaient ! Mais si cela lui permettait d’obtenir autant d’attention de la part d’Ana, il pouvait recommencer tous les jours sans aucun problème. Il répondit à son baiser, un petit sourire aux lèvres. « Certain. » À part son attention, toujours plus d’attention. Il avait besoin d’être au centre, même avec ce petit chien qui était trop mignon pour son bien et qui attirait les regards.

« Quelle émission ? Une nouvelle ? » Ordinary Love lui déplaisait. Il détestait qu’Anastasia travaille avec Hiromu et pas avec lui. C’était la pire chose qui aurait pu lui arriver. Pourtant, il ne pouvait pas se permettre de lui reprocher une fois encore : leur dernière dispute lui laissait un arrière goût amer. « Le groupe est en pause. » C’était un bien grand mot. Un ricanement lui échappa malgré lui. « Les autres se barrent. » Et lui restait là comme le dernier des cons. Le seul brav, le survivant. « Sérieux je comprends pas comment on peut s’engager et partir comme un trou du cul. » Mauvaise ambiance dans le groupe, disaient-ils. Cette blague. C’était à pleurer de rire. « Du coup on s’emmerde un peu. » avoua-t-il finalement. S’entraîner tout seul, c’était un peu long et il n’en foutait pas une.

Puis arriva le moment fatidique, l’horreur, la douleur. C’était le moment où le monde basculait et révélait son vrai visage. Ce n’était pas bon. SANS BLAGUE. « JE VOULAIS JUSTE TE FAIRE PLAISIR. » se défendit le combattant, les mains levées à hauteur de sa tête. « Non Ana c’est pas vrai, calme toi. » Elle s’emportait trop. « S’énerver c’est pas bon pour le bébé. » Il saisit les poignets de sa petite amie pour dégager son visage, glissant ses lèvres contre les siennes tendrement avant de lui embrasser le front. Elle était différente depuis qu’elle était enceinte. Plus douce, plus gentille. Il ne pensait pas pouvoir l’aimer plus qu’il ne le faisait déjà, mais il avait tort. « Le bébé n’aura rien avec ça. » Il n’en savait rien, il n’était pas gynéco ! Mais il fallait qu’elle se calme.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Laughter and tears, scars and healing. Questions and answers, they’re all in you. You have my world, you’re my small universe. The moment it vanishes, I will disappear as well.
I'LL SEARCH THE UNIVERSE
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
— I'M MADE IN RUSSIA —
— I'M MADE IN RUSSIA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Jeu 7 Sep - 22:39
Well behaved Corgis
Gabana


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Anastasia avait ses petites exigences et elle trouvait ça tout à fait normal que Gabriel s’y plie. Il était responsable de ce qui lui arrivait alors il devait en assumer les conséquences ! Peu importe qu’elle le garde ou non d’ailleurs, ce n’était ni le problème, ni la question. Il devait prendre soin d’elle et la chouchouter ! Enfin, elle avait trouvé un moyen pour qu’il lui accorde plus d’attention et prenne soin d’elle comme elle le méritait. Certes, elle n’était pas vraiment ravie d’être tombée enceinte mais elle avait toujours été optimiste et il fallait voir le côté positif dans toutes les situations. Elle ne savait pas vraiment où elle en était et elle voulait protéger sa carrière. Cependant, elle ne trouvait pas le courage d’appuyer sa décision et de « supprimer » ce bébé. C’était tellement bête, pourtant !

Elle sourit un peu en écoutant ses explications. Bon, elle avouait elle-même que c’était une commande plutôt bizarre ! Mais ils n’avaient jamais eu affaire à des femmes enceintes, avec des envies et des exigences à part. c’était terrifiant de voir le peu de considération qu’on offrait aux femmes qui repeuplaient le monde. Elle allait en faire son chemin de croix ! En attendant, il fallait qu’elle mange tant que c’était un peu prés chaud, fixant Gabriel en l’entendant affirmer qu’il n’en voulait pas. Tant pis pour lui ! Il allait mourir de faim et pas elle. Anastasia espérait quand même qu’il n’allait pas vraiment mourir de faim. Elle avait encore besoin de lui, après tout !

Une nouvelle émission lui plairait réellement. Travailler avec son meilleur ami était un réel plaisir mais elle avait envie d’avoir sa propre émission où elle pourrait être plus libre. Une sorte de talkshow lui plairait sincèrement. Elle ambitionnait de devenir la Oprah du Japon. On la respecterait et on parlerait d’elle ! Anastasia refusait d’être connue que pour son joli physique. Elle était bien plus ambitieuse que cela. « En pause ? » Elle avait entendu des rumeurs mais elle était surprise de voir cela se confirmer. Ils étaient tous partis ? « Ils ont compris qu’ils étaient nuls à côté de toi ? » Parce que Gabriel était le meilleur. A ses yeux, il n’y avait que lui ! Il devrait faire une carrière solo. Un soupir quitta ses lèvres, elle les roula l’une contre l’autre, son regard se posa finalement sur son petit-ami. « Ils vont faire quoi du coup, à l’agence ? Trouver de nouveaux membres ? » Elle s’inquiétait un peu. Elle râlait peut-être du manque de temps qu’il lui accordait, mais elle ne voulait pas voir sa carrière partir en fumée. Il avait travaillé durement pour y arriver.

Cette pizza était immonde. La pire chose qu’elle ait mangé. Et elle, comme une idiote, elle pleurait parce que ce n’était pas bon, accusant Gabriel d’un crime immonde. Quand il se mit à crier, elle pleura encore davantage. « Arrête de crier ! » Ce n’était pas bon pour le bébé non plus, de crier avec elle. Elle ne savait pas pourquoi elle paniquait autant. C’était bête. Reniflant comme une enfant pathétique, elle retrouva un peu de calme quand Gabriel vint l’embrasser, levant ses yeux humides vers lui. Il était si doux. « T’es sûre ? Comment tu sais ? » S’il faut, il était déjà allergique ! Fermant les yeux, elle s’approcha de lui, glissant ses bras autour de sa taille pour se lover contre son torse. « Et s’il aimait pas la pizza à cause de ça ? » Elle réalisait qu’elle en parlait comme si elle comptait réellement le garder. Se redressant, elle alla enfouir son visage dans son coup, se calmant en humant son odeur. « J’arrive pas à me décider, j’ai peur de regretter si je le fais avorter… » Anastasia sentit un nouveau flot de larme la gagner et elle inonda le cou de l’idole en ne ressentant plus aucune gêne. « Mais si on le garde et qu’il est moche on fait quoi ? » Qu’on se le dise, c’était préoccupant. Elle redevenait stupide, tout ça pour se convaincre que c’était mieux de ne pas le garder.



✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I love you more than free wifi.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
— I'M MADE IN USA —
— I'M MADE IN USA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 8 Sep - 20:37
Well behaved Corgis
Gabana


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]La nouvelle était tombée comme une lame sur le cou des F !ghters. Ils s’en allaient comme des traitres, sans demander leur reste. Au fond de lui-même Gabriel s’était senti profondément affecté par cette nouvelle. Comment était-ce possible ? Les fans ne supporteraient pas de voir leur groupe tomber en miettes comme cela, n’est-ce pas ? N’y avait-il personne pour protester ? Il avait bien essayé de faire rester ces abrutis, mais ils semblaient décidés. Une histoire d’incompatibilité entre les membres, de divergences d’opinions. Ils étaient un peu con, c’était ça, son opinion, et ils n’avaient fait que le prouver en s’en allant comme ça. Qu’ils étaient sots.

« J’sais pas. Ils ont voulu se barrer, d’un coup. » Un soupir lui échappa, alors qu’il haussait les épaules, incertain. « J’ai essayé de les convaincre de me laisser partir solo, mais ils voulaient pas. Du coup, ouais, j’imagine. » Mais un jour, il y parviendrait bien. Il ne avait la certitude et, plus important encore, la volonté. « En attendant j’dois aller bosser seul et m’entraîner quand même. C’est relou, y a personne à qui parler. » Et il passait sans doute beaucoup de temps sur son téléphone. Beaucoup trop. C’était quand même malheureux, quand il y pensait. Il avait hâte qu’on lui présente les nouveaux larbins qu’il aurait à se trimballer partout, même s’ils n’étaient qu’un tremplin vers la gloire pour lui. Avec un peu de chance, il se sentirait moins seul à l’agence. « Du coup, ça me fait quand même du temps libre. »

C’était la meilleure nouvelle qui avait pu lui parvenir depuis quelques semaines : comme les F !ghters étaient en pause, il n’était pas obligé de travailler aux mêmes heures. Il avait un peu de lest. Évidemment, on lui avait recommandé de perfectionner sa technique vocale, de s’entraîner à danser, de travailler sa forme et son image, mais il n’avait pas le temps pour ça ! Il ne pouvait pas leur dire qu’Anastasia portait son enfant, mais il préférait s’y consacrer. Il expédiait le reste et essayait d’être là quand elle avait besoin de lui.

« J’ai parlé avec Merry. » répondit-il en arborant un sourire embêté. « Tu sais, ma cousine ? » C’était peut-être bizarre, mais il avait eu besoin de se confier ; il lui aurait remis sa vie sans la moindre hésitation, alors elle n’avait pas à s’en faire. Il en avait la conviction. Il referma ses bras autour du corps de sa petite amie, pinçant les lèvres. « Mais non, il sera intelligent, il saura que c’était pas une vraie pizza ! » Un rire lui échappa, mais il comprit qu’elle était plus sérieuse. Il ne le savait pas lui-même. « Le fais pas, alors ? » C’était un problème, il le savait, mais il n’avait pas envie de la précipiter. Lui-même n’était pas certain. « Tu sais que je serai toujours là de toute façon, tu sais ? » Il glissa affectueusement la main dans les cheveux de sa petite amie, un fin sourire fleurissant à ses lèvres. « Même s’il est moche. Au pire, la chirurgie fait des miracles, on le cachera pendant ses premières années. » Comme Quasimodo. Il se pencha pour cueillir un baiser aux lèvres de sa petite amie, séchant ses larmes du plat de ses pouces. « Arrête de pleurer. Tu veux qu’on aille faire un tour avec le chien ? » Il devait bien y avoir un endroit moins peuplé, à cette heure ? Il l’espérait, en tout cas.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Laughter and tears, scars and healing. Questions and answers, they’re all in you. You have my world, you’re my small universe. The moment it vanishes, I will disappear as well.
I'LL SEARCH THE UNIVERSE
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    
 
Well Behaved Corgis |#| GABANA ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Passeport, please ! :: Le flood :: Bibliothèque-