peppermint chocolate + liang ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Jeu 10 Aoû - 17:45
PEPPERMINT CHOCOLATE
Liang&Asuka ♥


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Elle avait besoin de voir Liang. Et ses jambes lui obéissait au point qu'elle en courait presque jusqu'à l'immeuble où habitait le garçon. Asuka s'efforçait de ne pas penser, sinon ses yeux se brouillaient de larmes, et aussi perdue qu'elle était, il était hors de question qu'elle traverse par inadvertance à un feu rouge et se fasse renversée par une voiture. Elle était bien loin d'être suicidaire, elle avait juste besoin de parler à quelqu'un. A quelqu'un qui s'intéressait vraiment à elle. Et c'était comme une évidence ; Liang. Leur dernière rencontre ne remontait pas à si loin. Ce fameux casting qui donnerait bientôt des résultats. Mais ça, maintenant, c'était bien secondaire.

Remontant la manche de son gilet qui glissait sur son épaule, la jeune femme trépigna à un passage piéton. L'immeuble n'était plus si loin, si ses souvenirs ne la trompaient pas. Accepterait-il de la voir ? Elle avait été si occupée ses derniers jours, et ses messages s'étaient malgré elle faits laconiques. Peut-être même qu'il travaillait ? Elle pourrait bien le retrouver au café, mais elle refusait de parler de ça en public. Et ça ne justifierait sûrement pas le fait qu'il quitte son poste.

Une fois devant la porte du hall d'entrée, Asuka hésita, le poing serré contre sa poitrine, au niveau du cœur. Ce dernier cognait fort, tant elle espérait qu'il soit là. Et si l'un de ses frères lui ouvrait ? Que dirait-elle ? Son frère jumeau... Un jeune couple sortant de l'immeuble la surprit dans ses pensées et elle en sursauta. S'inclinant légèrement devant eux pour s'excuser de bloquer le passage, elle en profita pour se glisser à l'intérieur du bâtiment. Sur les boîtes aux lettres dans l'entrée, elle chercha le nom de la fratrie Lee. Une fois informée, elle s'engouffra dans l'ascenseur en essayant de calmer les battements violents de son cœur. Au miroir accroché à la paroi gauche de la cabine, elle tenta vainement de sourire, se faisant à l'idée qu'elle ne pourrait cacher son trouble devant son ami.

Quand les portes s'ouvrirent sur le couloir vide, Asuka retint son souffle, se dirigea le plus discrètement possible vers la porte de l'appartement. Collant pratiquement son oreille contre le battant, elle n'entendit aucun bruit provenant de l'intérieur. C'était à la fois bon signe et mauvais signe. Elle savait Liang calme, et ce dernier c'était souvent plaint de ses frères bruyants. Mais cela ne confirmait rien. Peut-être que ces derniers faisaient une sieste, ou qu'il n'y avait tout simplement personne. Mais la seule façon d'en avoir le cœur net était de se manifester. Prenant une grande inspiration, la Japonaise toqua trois coups contre la porte. Pinçant les lèvres, elle attendit qu'on daigne lui ouvrir. Et quand ce fut le cas, elle pria ses dieux pour voir apparaître le visage aimé. Lorsque son vœu fut exaucé, elle trouva la force de sourire, mais le soulagement la détendit au point d'autoriser quelques larmes discrètes à couler. « Bonjour Liang... Je... Je dérange ? » Ses yeux se baissèrent, se sentant tout à coup bien idiote. La politesse aurait voulu qu'elle lui écrive au moins un petit message pour le prévenir. Sa main droite remonta timidement le long de son bras gauche. « Je devais parler à quelqu'un... » Et c'était son nom qui s'était immédiatement imposé. Son cœur qui le lui avait dicté.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
반했으니까 ♒︎ He might think I’m weird, but I can’t help it, I’ve fallen for him. You’re my heart shaker, shaker ! I don’t wanna miss this chance. You’re my heart shaker, shaker ! What do I do ?© endlesslove.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Jeu 10 Aoû - 22:42
PEPPERMINT CHOCOLATE
Liang&Asuka ♥


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les yeux posés sur les plans qu’on lui avait remis, Liang tapotait silencieusement sa lèvre inférieure du bout métallique de son stylo-bille. Sous sa main droite, les plans qu’il avait retracés, modifiés légèrement, pour mieux se les représenter, et des indications brouillonnes, rédigées en coréen, qu’il avait griffonnées à la hâte en espérant mieux analyser la situation. À première vue, il valait mieux abandonner le projet que la bande semblait monter. Trop ambitieux, trop dangereux également. Ils risquaient de s’attirer des ennuis, et à lui par la même occasion. Il était absolument hors de question qu’il plonge à cause de ces brutes épaisses incapables de s’organiser sans lui. Comme quoi, devenir essentiel n’était pas seulement positif. Mais ce n’était pas grave. Reposant son stylo sur la table, le serveur s’appuya davantage contre le dossier de son siège et porta à ses lèvres le verre de thé glacé qui avait, depuis, largement eu le temps de tiédir. Il le reposa ensuite, saisissant un feutre rouge afin de tracer un cercle approximatif sur le papier et deux mots qui signifiaient beaucoup. Sans issue. Il ne ramènerait plus de travail à la maison.

Après avoir soigneusement rangé les documents dont il avait dû se servir, dans la doublure de son sac d’ordinateur, Liang soupira par le nez et se redressa, étirant ses épaules et ses bras avant de rejoindre le canapé où se trouvait encore Mò, surveillant le salon de sa rousse et sérénissime présence, l’œil aussi roux que son pelage, les pattes croisées. Son regard suivit son maître du regard, le défiant de s’asseoir dans son voisinage. Ses poils, qu’il avait longs, n’avaient pas encore terminé leur mue et s’emmêlaient sur le haut de son crâne, lui donnant un air de mouton mal rasé du plus charmant effet. Ce chat pourrait essayer de jouer au maître lorsqu’il serait moins ridicule. L’ancien étudiant franchit les derniers mètres qui le séparaient du fauteuil.

Mais alors qu’il allait s’installer dans le canapé, il sursauta en entendant frapper à la porte. Il n’attendait personne. Son regard s’arrêta sur la porte en question, de laquelle il s’approcha pour regarder au travers du judas. « Asuka ? » Son cœur manqua un battement avant de repartir à la hâte. Ses lèvres roulèrent l’une contre l’autre nerveusement. Pourquoi était-elle là ? Il ne le saurait jamais s’il ne se dépêchait pas d’ouvrir. C’est pour quoi, déverrouillant d’un geste la porte qui les séparait, Liang accueillit son amie. Ou ce qui s’en approchait de moins en moins. « Non non, tu peux entrer. » Se dégageant de la porte, il lui fit signe d’entrer, observant son visage et l’attitude qu’elle adoptait d’un œil suspicieux. Malgré lui, il tendit le bras pour effleurer celui de la jeune femme, espérant attirer son regard, ou au moins son attention.  « Qu’est-ce qu’il se passe ? »

C’était une question idiote, parce qu’il savait qu’il n’était pas en mesure de lui apporter le soutien qu’il aurait souhaité lui donner. Trouver quoi dire n’avait jamais été son fort, et à chaque fois qu’il avait essayé avec Ji Hoon, il avait réussi à empirer les choses. « Tu veux boire quelque chose ? » Voir Asuka dans cet état lui faisait du mal. Parce qu’il l’aimait, et qu’avoir osé lui dire ne l’aidait pas autant qu’il l’avait pensé. C’était comme confirmer une théorie qu’il avait essayé de démonter pendant des années. Une véritable contradiction. Et pourtant, il restait persuadé que c’était une bonne idée. Une partie du poids qu’il avait sur le cœur s’était envolé. Interpréter la réponse de la miko, en revanche, était plus délicat. Mais ce n’était pas la question aujourd’hui.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] me'ow

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mer 16 Aoû - 12:20
PEPPERMINT CHOCOLATE
Liang&Asuka ♥


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Elle avait eu besoin de le voir. Le souvenir de leur rencontre au casting la hantait, mais elle se rappelait combien tout avait semblé rentrer dans l'ordre lorsqu'elle s'était blottie contre lui. Ses jambes avançaient au rythme soutenu des battements de son cœur. Invariablement, par un réflexe stupide lorsqu'elle y repensait, le bout de sa langue effleura ses lèvres. Quelle idiote ! De petites larmes perlaient au coin de ses yeux. Pourquoi rien n'allait jamais comme elle le souhaitait ? Mais que voulait-elle réellement ? Son esprit persistait à se montrer confus, quand son cœur était pourtant clair. Il était plus aisé de se dire que ce n'était pas si facile.

Les révélations récentes n'aidaient en rien à son équilibre sentimental. Complètement perdue, la jeune femme ne savait plus trop vers qui se tourner. En froid avec ses parents, elle gardait ce secret enfermé cruellement dans son cœur, réalisant aujourd'hui qu'il était trop lourd et qu'elle devait en parler à quelqu'un. Quelqu'un d'autre que Naoto, quelqu'un qui n'était lié en rien à tout ça. Elle aurait pu en parler à Shoko ou Sora, mais Asuka se disait qu'avec eux, elle préférait oublier. Rire avec eux pour ne plus y penser. Et puis, elle voulait d'abord en parler posément. Non. A qui mentait-elle. Liang s'était de suite imposé à son esprit. C'était lui qu'elle voulait voir. Personne d'autre.

En le voyant apparaître dans le cadre de la porte, un poids sur son cœur s'envola étrangement. Soulagée qu'il était bien là la soulagea grandement. Le contact de sa main sur son bras la fit frissonner, mais Asuka choisit de l'ignorer. Un sourire malheureusement dénué de joie aux lèvres, elle accepta de rentrer après s'être déchaussée, observant malgré elle d'un œil curieux la décoration de l'appartement. « Oui... Oui, je veux bien... S'il te plaît. » Avançant vers le canapé, elle n'avait pas eu le cœur de répondre à la première question. Il fallait qu'elle organise ses pensées. Passant une main sur sa joue, elle remarqua le chat. « Bonjour toi. » S'accroupissant devant le fauteuil, elle tendit prudemment la main vers l'animal, passant doucement ses doigts dans ses poils emmêlés. Se prenant pour une princesse Disney proche des animaux, la jeune femme trouva sa place, se permettant de prendre le félin dans ses bras et de le câliner affectueusement.

Quand le maître revint auprès d'elle, Asuka accepta la boisson, lâchant finalement le pauvre animal. « J'aurais dû appeler... Désolée. » Assise bien droite sur le canapé, elle serrait son verre entre ses mains, le cou courbé vers l'avant, son regard fixant un point invisible vers le sol. Poussant un profond soupir, elle avala une gorgée avant d'abandonner son verre sur la table basse. Relevant les yeux vers Liang, elle se perdit un instant dans les siens, sentant son cœur s'emballer stupidement. Prenant une grande inspiration, elle se laissa doucement tomber contre le dossier du canapé, ses doigts jouant nerveusement entre eux. « J'ai un frère jumeau, moi aussi. » Si la nouvelle pouvait sembler bonne, ce qu'elle sous-entendait plongea à nouveau Asuka dans un profond désarroi.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
반했으니까 ♒︎ He might think I’m weird, but I can’t help it, I’ve fallen for him. You’re my heart shaker, shaker ! I don’t wanna miss this chance. You’re my heart shaker, shaker ! What do I do ?© endlesslove.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 18 Aoû - 0:17
PEPPERMINT CHOCOLATE
Liang&Asuka ♥


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Liang n’avait jamais eu le talent de son frère pour les interactions. Quand il allait mal, il s’efforçait généralement de sauver les meubles et d’essayer de relativiser pour deux. Appuyer une situation sur des faits et essayer d’en voir les résultats positifs potentiels, c’était une chose qu’il faisait plutôt bien. Mais ce n’était pas forcément ce qu’on attendait, quand on était malheureux. C’est ainsi que, de nombreuses fois, il s’était retrouvé dans une situation délicate. Le soutien qu’il essayait d’apporter à son frère était insuffisant et, de tout son cœur, il priait pour que les choses aillent mieux. Si seulement les mots avaient suffi pour apaiser la peine de ses proches. Si seulement.

Trouver Asuka dans un tel état n’était pas rassurant. À mieux y réfléchir, il ne se rappelait pas l’avoir déjà vu ainsi un jour, aussi triste, aussi bouleversée. Leur dispute avait bien eu son effet sur elle, mais il avait plutôt eu à faire à une femme en colère. Et le simple fait qu’elle ne réponde pas à sa question directement était indicateur de l’importance de la conversation qu’ils allaient avoir.

Tout ce qu’il espérait, c’est que ce ne soit pas à cause de cet imbécile d’Akira. Il ne l’aurait pas supporté.

« Il s’appelle Mò. » expliqua-t-il calmement, laissant un sourire se glisser à ses lèvres alors qu’il rejoignait la cuisine pour servir un verre d’eau à son amie, une ridule demeurant malgré lui entre ses sourcils. La voir dans cet état ne lui plaisait pas. Il se sentait incapable de faire quoi que ce soir, encore plus en ignorant ce dont il allait retourner. Il laissa un peu d’air fuir entre ses lèvres avant de revenir vers Asuka, le verre en main. « S’il te plaît. » dit-il en posant le verre plein sur la table basse. Un coup d’œil aux longs poils emmêlés du rouquin plus tard, il se permit de rire légèrement. « Faut que je pense à le peigner, il est plein de nœuds. » Pauvre animal.

Le sérieux s’invitant à nouveau dans la conversation, Liang secoua la tête.

« C’est pas grave. Et si tu m’expliquais ? » Il lui adressa un sourire qu’il voulait rassurant, réprimant une envie de la prendre dans ses bras qu’il ne se connaissait pas. C’était la première chose qui lui passait par l’esprit en la voyant dans cet état. La seule.

Ses yeux s’arrêtèrent sur le visage de la danseuse. Il resta silencieux un instant. « Un frère jumeau ? » Comment pouvait-elle avoir un frère jumeau et ne pas en avoir conscience ? Ses sourcils se rapprochèrent dangereusement alors qu’il y songeait, essayant d’analyser les choses comme on le lui présentait. « Asuka… » Les mots lui manquaient. « Comment tu l’as appris ? »

Il ne pouvait rien faire de plus que l’écouter, lui poser des questions. Si elle était venue pour en parler, c’était la seule chose qu’il pouvait faire. Avoir un frère jumeau n’était pas une mauvaise chose en soi, Ji Hoon et lui en étaient la preuve, mais il y avait trop d’inconnues pour qu’il puisse comprendre ce qu’il s’était vraiment passé. C’était encore trop flou. C’est pourquoi, sans rien ajouter, il était resté assis à côté de la trainee à l’observer, osant à nouveau tendre le bras en sa direction pour poser la main sur son avant-bras en espérant la calmer. De tels gestes l’étonneraient toujours.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] me'ow

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mer 30 Aoû - 23:59
PEPPERMINT CHOCOLATE
Liang&Asuka ♥


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]« Mô. » Avec le mauvais accent, certes. Ça devait sûrement vouloir dire quelque chose, mais Asuka ne pensa pas à interroger son ami à ce sujet. « Il est très beau. » Ses doigts se perdaient dans le pelage emmêlé du félin de façon presque mécanique. Son cœur était trop meurtri pour qu'elle se montre réellement joyeuse. Quand Liang revint auprès d'elle, la jeune femme se retrouva à la fois rassurée et paniquée. Elle avait besoin de lui parler, mais s'il réagissait mal ? Avoir un frère jumeau, aux yeux du garçon, ça ne devait pas être si exceptionnel que ça. Pourtant, Asuka ne prenait pas Liang pour un handicapé d'empathie. Même s'il n'y croyait pas lui-même, elle savait qu'il pouvait se montrer d'un soutien agréable, lorsqu'il en faisait l'effort. Hochant la tête en murmurant un remerciement poli, elle lâcha le matou pour s'avancer vers la table basse, attrapant le verre d'eau avant d'en boire une longue gorgée. La soif ne lui asséchait pas vraiment la gorge, mais elle cherchait encore ses mots.

Une fois à nouveau correctement assise, elle ne trouva pas le courage de lever les yeux vers Liang. «  Pourquoi agissait-elle comme une coupable, lorsque aucun crime n'avait été commis ? Même si dans l'histoire, la miko se sentait victime. Pourtant, elle s'excusait. Les doigts crispés autour de son verre, elle réfléchissait à la façon d'annoncer la nouvelle à son ami. Décidant qu'il n'y en avait ni de bonnes, ni de mauvaises, elle se donna du courage avec une nouvelle gorgée d'eau, avant d'abandonner son verre sur la table basse, par peur de le briser si ses nerfs lui jouaient à nouveau des tours. Finalement, elle trouva le courage de regarder Liang, retenant un instant son souffle. Et si elle ne lui disait pas ? Et si elle inventait un prétexte bidon ? Non, il n'était pas stupide et il la connaissait assez pour comprendre que le sujet était sérieux.

Les mots lui échappèrent alors plus facilement qu'elle ne l'aurait crû. Avachie contre le dossier du canapé, elle sentait à nouveau ce drôle de sentiment l'habiter. L'impression de ne plus se connaître elle-même, comme si on l'avait propulsé dans un monde qui n'était pas le sien. « Un frère jumeau. » Répéter les mots l'aiderait peut-être à mieux assimiler la vérité, quand une partie d'elle-même voulait encore croire à une mauvaise blague. La main de Liang sur son bras la ramena à la réalité, et une nouvelle fois, Asuka leva son regard vers le sien. « Par hasard. » Le coin de sa bouche se déforma en un drôle de rictus. « Un ami est passé à la maison. Naoto... » Comme si elle venait de se rappeler de quelque chose, elle fouilla vivement son sac, tout en continuant de parler. « Ça a toujours été bizarre avec lui. On s'entend très bien, mais plutôt que d'être tombée sous son charme comme la majorité de mes amies, j'ai juste eu envie de le taquiner, en apprenant à le connaître. Et lui aussi. » Comme un frère et une sœur, Asuka n'avait jamais pensé plus loin. Si elle avait su combien elle voyait juste ! « Un après-midi, il a rencontré mes parents, et eux, ils ont réagi bizarrement. Au début, je croyais que c'était parce que c'était la première fois qu'un garçon venait à la maison pour me voir... » Mieux valait-il ne pas préciser, cependant. « Ah, regarde, c'est lui. » Se rapprochant de Liang pour lui montrer le selfie pris avec Naoto, Asuka sentit son cœur accélérer ses battements.

« Koike Naoko. » Lentement, en détachant bien chaque syllabe. Son regard restait rivé sur l'écran de son téléphone. « C'est mon vrai nom. Enfin, celui que m'avaient donné mes parents biologiques. » Adoptée. Elle ne remarqua pas de suite que de petites larmes coulaient sur ses joues. « Aaah... » Elle pencha la tête en arrière, tapotant ses yeux du revers de sa main libre. Un rire étranglé s'échappa de sa gorge. « Désolée...[/color] » Asuka renifla lourdement, avant de verrouiller son téléphone et de le jeter dans son sac. Se laissant à nouveau tomber contre le dossier du canapé, elle ne s'éloigna pas de Liang pour autant. « Ils m'ont choisie parce qu'ils pensaient qu'une fille serait plus facile à gérer. Et puis, ils avaient déjà un fils et ne voulaient qu'un enfant. » Quant à Naoto, il refusait de lui parler de leurs parents ou même de son enfance. Pour la première fois de sa vie, Asuka se sentait abandonnée. Littéralement.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
반했으니까 ♒︎ He might think I’m weird, but I can’t help it, I’ve fallen for him. You’re my heart shaker, shaker ! I don’t wanna miss this chance. You’re my heart shaker, shaker ! What do I do ?© endlesslove.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 8 Sep - 23:21
PEPPERMINT CHOCOLATE
Liang&Asuka ♥


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Liang sourit en entendant le compliment destiné au chat. À cela, cependant, il ne répondit rien ; juste un rire, tout au plus, qui ne signifiait pas grand-chose. Il savait que Mò avait besoin d’un bon coup de peigne, qu’il ressemblait à un mouton de sous le fauteuil, coiffé comme ça, mais c’était le malheur de tous les animaux à poils longs. Libéré des caresses de la nouvelle venue, il bondit de ses jambes et s’éloigna vers la chambre. On eût pu penser qu’il se pavanait, promenant son panache sous les yeux de ceux qui voulaient bien l’observer. Ce félin était un véritable idiot, mais il était affectueux à ses heures, et c’est tout ce qu’on lui demandait. Mais Asuka n’était sûrement pas venue pour discuter du pelage crème de son chat, qui s’en allait fièrement, la queue levée comme une antenne. Non. Son expression n’aurait pas été aussi malheureuse. Elle aurait osé le regarder.

En silence, il attendit qu’elle se mette à parler, l’oreille tendue à chaque mot qu’elle aurait pu prononcer, à chaque idée qu’elle aurait pu lancer. Elle était venue le voir pour discuter. De quoi ? Il n’aurait jamais pu l’imaginer, jusqu’à ce que franchissent ses lèvres des mots pour le moins inattendus. Un frère jumeau. Ça, par exemple ! On n’apprenait pas ce genre de choses par hasard, c’était impossible. Pourtant, les mots parvinrent à étirer un sourire aux lèvres de l’ancien étudiant qui, silencieusement, continua à prêter une oreille attentive aux propos de la jeune femme. Il hocha la tête en l’écoutant, et leva les yeux vers le téléphone, comme elle lui montrait quelque chose à l’écran.

« Naoko ? » osa-t-il enfin dire, songeur, quand elle eût terminé son explication. Tout cela semblait bien compliqué. Compliqué, mais logique. Le monde était plein de parents qui ne souhaitaient pas prendre de responsabilités, ou pas trop. Généralement, dans leurs sociétés, on choisissait le plus robuste, l’enfant de sexe fort, comme certains aimaient l’appeler. Le Japon et son fonctionnement plutôt patriarcal ne devait pas être bien différent. « Ne pleure pas. » lui souffla-t-il en lui adressant un sourire. « Tu devrais prendre les choses dans ce sens-là. » dit-il après un instant d’hésitation. « Ils voulaient un enfant, et ils t’ont choisie. » Ces mots prononcés, Liang pinça ses lèvres fines, laissant son regard se poser sur la table basse pour quelques secondes, avant d’oser prendre la main de son amie pour la serrer entre les siennes. « J’imagine que ça ne doit pas être facile d’apprendre ça maintenant, à ton âge. » Mais il relativisait toujours. Un peu trop, parfois. « Mais ça ne change pas qui tu es, pas vrai ? On dit souvent que les gens ne changent jamais. » Il essaya de capter son regard, lui adressant un petit sourire qu’il souhaitait rassurant. « Peu importe d’où tu viens, t’es toujours toi-même, pas vrai ? »

Les mots lui manquaient. Il ne parvenait pas à aller dans son sens, mais il voulait qu’elle se sente mieux. C’était peut-être ça, le secret, dans le fond ? Essayer, même s’il se sentait stupide, qu’il avait l’impression de ne rien arranger ? Combien de fois n’avait-il pas essayé, sans jamais y parvenir ? La voir dans un tel état était juste insupportable.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] me'ow

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 19 Sep - 14:33
PEPPERMINT CHOCOLATE
Liang&Asuka ♥


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Un frère jumeau. Et Asuka avait immédiatement pensé à Liang. Comme une évidence, le nom de son ami s'était imposé à elle. La seule personne avait qui elle aurait envie d'en parler, ce serait lui. Du moins, le premier à qui elle voulait l'annoncer. Ça avait de l'importance, pour elle. Vraiment beaucoup. Cette révélation avait été un grand coup dans son moral, une tornade dans sa vie. La jeune femme se retrouvait désormais plongée dans un profond désarroi. Au fond, elle ne savait pas vraiment si elle était réellement triste de tout ça. Si les Tanegashima avait bien eu un fils, Asuka n'avait jamais franchement été proche de lui. Avec Naoto, ça avait presque été une évidence. Ils s'étaient croisés et s'étaient acceptés. Puis la vérité était tombée.

Est-ce que Liang trouvait qu'ils se ressemblaient ? Asuka n'était pas très sûre. Parfois, ça lui paraissait si évident, et d'autres fois, elle ne voyait franchement aucune similitude physique entre eux. C'était tellement étrange. Comme ce prénom qu'elle ne trouvait pas fait pour elle. Naoko. A un hiragana près, le même prénom que son jumeau. Pouvait-on faire plus ringard ? « Je préfère Asuka. » Admit-elle dans un sourire un peu triste. Celui de Liang était si doux, faisait naître une agréable chaleur au creux de son ventre, qui paraissait l'envelopper tout entier. Pourtant, malgré les mots plein de bon sens de son ami, Asuka ne parvenait pas à se sentir reconnaissante ou heureuse. Ils l'avaient séparée de son frère par caprice. Elle n'était même pas sûre que la transaction fut légale. « Mais on m'a rien demandé, à moi Ni à Naoto... » Par réflexe, elle serra fort la main de Liang dans la sienne. « Il veut même pas me parler de nos parents. » Il ne semblait pas comprendre que ce pouvait être important pour elle.

Reniflant bruyamment, elle releva ses yeux brillants de larmes vers Liang. Asuka acquiesçait à ses paroles, sans être pourtant certaine d'être d'accord avec lui. Pourtant, elles lui semblaient sensées. Mais quelque chose bloquait tout de même son cœur. « J'ai jamais ressenti ce truc... Tu sais, le lien mystérieux des jumeaux. » Honteusement, elle baissa la tête. « J'aurais dû m'en rendre compte, non ? Qu'il me manquait quelque chose... » La jeune femme se sentait réellement coupable. Fermant les yeux, elle osa s'approcher de Liang, se blottissant contre lui sans penser une seconde que la situation pouvait être gênante pour lui. Mais Asuka avait tellement besoin de lui...


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
반했으니까 ♒︎ He might think I’m weird, but I can’t help it, I’ve fallen for him. You’re my heart shaker, shaker ! I don’t wanna miss this chance. You’re my heart shaker, shaker ! What do I do ?© endlesslove.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 22 Sep - 21:08
PEPPERMINT CHOCOLATE
Liang&Asuka ♥️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Parfois, le raisonnement logique n'était pas la meilleure solution aux problèmes qui survenaient. Parfois, il fallait plus qu'un cerveau fonctionnel et des arguments rationnels pour parvenir à réparer un coeur blessé par une nouvelle malheureuse. Liang le réalisait, maintenant qu'il voyait Asuka dans un état aussi pitoyable, parce qu'elle avait appris qu'elle avait un frère, sans jamais l'avoir suspecté. Son trouble, le métis le comprenait parfaitement. Il pouvait imaginer la surprise qui l'aurait saisi s'il avait découvert l'existence d'un autre frère ou d'une autre soeur. N'étaient-ils pas assez nombreux? Liang souffla un peu d'air par le nez, sans détacher les yeux de son amie, le coeur serré malgré lui. « C'est plus joli. » Et c'était ainsi qu'il la connaissait. Asuka et Naoko ne faisaient qu'une, mais la première était celle que tout le monde connaît, et pleurer sur la seconde n'était pas sain. Mais qui était-il pour le lui dire? Il n'était pas le monstre insensible que certains imaginaient.

« On demande rarement l'avis des enfants. » Ils étaient jugés incapables de prendre une décision sensée. C'était logique aux yeux des adultes, mais un peu cruel, même aux siens. Séparer des enfants n'aurait pas dû être admis. « Peut-être qu'il t'en parlera plus tard? » reprit-il finalement. « Ce doit être un choc pour lui aussi, après tout. » Il l'espérait, en tout cas. Cela permettrait à Asuka d'être en paix avec elle-même, d'oublier le gouffre qui avait dû apparaître dans ses certitudes quand elle avait appris la nouvelle. Il aurait fallu être stupide pour ne pas le comprendre ou l'imaginer. La main de son amie serrée dans la sienne, il ferma les yeux et poussa un soupir, caressant doucement sa peau en réfléchissant.

« Pas forcément. » Un rire gêné lui vint malgré lui. Il fit rouler ses lèvres l’une contre l’autre quand elle vint se blottir contre lui, sentant son cœur battre à un rythme fou à cause de ce seul contact. Après quelques secondes, il glissa ses bras autour du corps frêle de son amie, resserrant doucement son étreinte. « Je suis là… » Ce n’était pas le moment d’être frigide. Elle avait besoin de lui.

C’est ce qui l’encouragea à parler à nouveau, à voix basse, comme ils étaient proches et que la situation en elle-même lui semblait soudainement plus intime. « Tu sais, ce lien… Je crois qu'il est plus prononcé chez les jumeaux homozygotes. » Ce qui avait toujours été particulièrement étonnant, pour Ji Hoon et lui, car ils n'étaient pas issus du même ovule. « Mais de ce que tu m'as dit, je pense que tu l'as quand même. Tu as été attirée vers lui, en quelques sortes. » N'était-ce pas ce qu'elle avait dit? Un doux sourire lui revint alors qu'il continuait de serrer la main de son amie dans la sienne. « C'est ça, notre lien. » Il réfléchit plus longtemps, puis reprit. « Une tendance naturelle à aller vers l'autre et à lui parler, à être là..» Et il y croyait, à ce lien du sang. C'était bien une des choses qu'il ne tentait pas de rationaliser.

La détresse d’Asuka le désolait profondément. Il n’était pas habitué à une compassion excessive, mais elle éveillait en lui tout un tas de sentiments, et ceux-ci n’étaient pas heureux, aujourd’hui. C’est alors qu’une pensée lui vint, pendant qu’il caressait distraitement le dos de son amie en espérant la rassurer et la calmer. « Tu connais leurs noms ? »

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] me'ow

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 26 Sep - 11:49
PEPPERMINT CHOCOLATE
Liang&Asuka ♥️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]C'était beaucoup plus joli. Asuka ne se ferait jamais à Naoko. C'était comme le prénom d'une étrangère. Ce n'était pas elle. Ça ne lui ressemblait pas. Pourtant, c'était le prénom que ses parents biologiques avaient choisi pour elle, elle devrait apprécier, non ? Non. Un peu honteusement, la jeune femme ne pouvait s'empêcher de penser que c'était ridicule et que ces deux personnes qu'elle ne connaissaient même pas n'avaient aucune imagination. Naoto et Naoko. Les désiraient-ils seulement ? Sûrement pas, sinon pourquoi l'auraient-ils abandonner ? Son frère retrouvé ne lui parlait pas d'eux, mais avec ce qu'elle savait, Asuka ne s'imaginait pas que ses géniteurs soient de bons samaritains contraints de laisser leur fille pour mieux vivre. Naoto avait mentionné ce foyer où il avait passé son adolescence. Cela suffisait à se méfier de ses deux parents. De ces deux étrangers. Et malgré le fait que ses parents adoptifs lui aient caché la vérité, c'était eux, ses parents. Même si on ne lui avait pas demandé son avis.

Qu'aurait-elle pu dire, après tout ? Elle n'avait été qu'un nourrisson, lorsque les Tanegashima l'avaient adoptée. Et pour être honnête, elle ne savait pas trop comment elle aurait grandi, en sachant la vérité. Après tout, son enfance avait été loin d'être malheureuse. Et malgré les contraintes d'être fille de prêtre shintoïste, Asuka n'avait jamais eu à se plaindre sérieusement. Elle n'avait manqué de rien. Contrairement à Naoto. « Je suis même pas sûre qu'il soit content... » Et elle ? Asuka avait bizarrement toujours rêvé d'une grande famille. Mais elle avait déjà un frère. Quant à Naoto, il y avait d'autres filles dans sa vie. De là à savoir comment il les considérait, c'était une autre histoire. Elle en savait si peu sur lui, ça l'attristait profondément, quand elle-même s'ouvrait si facilement. Sûrement trop.

Elle se sentait si coupable, malgré le bon sens qui lui soufflait que ce n'était pas de sa faute. N'aurait-elle pas dû sentir qu'il lui manquait quelque chose ? Les jumeaux possédaient ce lien bizarre et mystérieux où chacun pouvait ressentir ce que l'autre ressentait, même séparés par des centaines de kilomètres. Du moins, c'était ce qu'elle pensait sincèrement. Après tout, elle l'avait vu à la télévision ! Perdue, Asuka se blottit contre Liang sans trop réfléchir. Elle en avait eu besoin, cédant à une pulsion difficilement confortable. Sentir les bras de son ami la serrer contre lui lui réchauffa le cœur de façon agréable. Sa voix la berçait, elle ferma les yeux. Qu'elle rouvrit en fronçant les sourcils lorsqu'il utilisa ses mots compliqués. Se redressant un peu sans le lâcher, elle le fixa. Elle lui sourit ensuite, hocha la tête montrant qu'elle comprenait bien. « Il y a donc vraiment une personne chez qui tu te confies ? » Asuka préférait le taquiner. Se blottissant un peu plus près, elle laissa un petit rire lui échapper, avant de reprendre son sérieux. Sa tête reposait sur son épaule. Il était cruelle qu'elle se sente si bien, si proche de Liang.

« Juste Koike. Mais ce n'est pas un nom de famille si rare que ça... » La jeune femme soupira. « Et puis... Je suis pas sûre de vouloir vraiment les voir. » Pas tout de suite. A nouveau, Asuka se redressa, sans pour autant lâcher la main de son ami, avec laquelle ses propres doigts jouaient. « Ils m'ont abandonnée, ils se fichent sûrement de savoir ce que je suis devenue. » Doucement, dans un geste inconscient, ses pouces massèrent la paume de la main de Liang. Asuka avait peur d'en apprendre plus. Pourtant, connaître la vérité l'aiderait sûrement à avancer, plutôt que se bercer d'illusions. « Tu sais peut-être que je suis une princesse d'un royaume caché. » Asuka releva les yeux vers Liang, lui souriant tendrement. Elle préférait en rire. Pour ne plus en pleurer.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
반했으니까 ♒︎ He might think I’m weird, but I can’t help it, I’ve fallen for him. You’re my heart shaker, shaker ! I don’t wanna miss this chance. You’re my heart shaker, shaker ! What do I do ?© endlesslove.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 8 Oct - 17:10
PEPPERMINT CHOCOLATE
Liang&Asuka ♥️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]En voyant Asuka aussi démunie face à la situation, Liang aurait aimé changer les choses. Il aurait aimé trouver des réponses sans avoir à les chercher, être capable de dire ce qu'il fallait sans risquer de se tromper. Hélas, l'ancien étudiant savait qu'il était difficile, même pour le plus compatissant des hommes, de trouver une solution aux problèmes des autres. Le monde était fait d'une façon, et si l'avenir restait à décider et à vivre, le passé était une réalité écrite et impossible à modifier. Tout logique qu'il était, Liang réalisait que tenir de tels propos à Asuka n'était pas la solution la plus intelligente, ni même une option préférable. Cela ne ferait que renforcer la peine qu'elle devait ressentir, la peine qu'il voyait déformer les traits de la jeune femme quand elle parlait, et qui la privait du sourire qu'elle avait habituellement et de la joie de vivre qu'il lui connaissait. Il y avait des choses que l'intelligence et l'expérience ne pourraient jamais modifier. Dans le cas contraire, les guerres et les massacres n'auraient jamais eu lieu, et des noms menaçants n'auraient jamais été mentionnés dans les livres d'histoire.

Face à cette situation difficile, Liang essayait de faire bonne figure. Il essayait de trouver des mots capables de rassurer Asuka, quand bien même il était incertain de leur efficacité et de l'apaisement qu'ils pouvaient susciter ou non chez la nipponne. Tout ce qu'il souhaitait, c'était être là pour elle, tout incapable qu'il était de comprendre parfaitement ce qu'elle ressentait, ou du moins de se mettre à sa place. Il n'avait jamais été particulièrement doué pour cela, mais pour elle, rien que pour elle, il voulait essayer, comme il l'avait si souvent fait avec Ji Hoon lorsqu'il lui parlait de choses auxquelles il ne pouvait pas s'identifier. « Tu lui as demandé? » demanda-t-il simplement. Les lèvres roulant l'une contre l'autre, il ferma les yeux et tenta à nouveau de réfléchir à la situation, d'analyser toutes les conséquences que cette nouvelle avait pu avoir. Il sur-analysait encore.

À bien y penser, il était plus capable de lui répondre que dans d'autres situations. Avoir lui-même un faux-jumeau lui permettait d'aborder la chose d'un point de vue intérieur, parce qu'il connaissait la relation qu'il avait avec Ji Hoon. Il réalisait chaque jour le besoin qu'il éprouvait de l'avoir à ses côtés, les difficultés qu'il avait à le voir s'éloigner et à vivre loin de lui. Ji Hoon avait commencé à vivre sa propre vie, il était coincé à un point de la sienne. Tout cela créait un lot significatif de situations problématiques et dérangeantes qu'il ne pouvait résoudre comme l'aurait fait un ordinateur. Cette réalité qu'il vivait ne l'aidait peut-être pas à rester objectif dans son jugement de ce qui arrivait à Asuka, mais pour une personne comme lui, qui avait pour mauvaise habitude d'être trop théorique, trop extérieure, c'était plutôt un avantage qu'un inconvénient.

Le commentaire d'Asuka lui arracha un léger rire. « Eh oui. Au moins une sur sept milliards. » Affirma-t-il en un hochement de tête, avant de rester songeur. « Peut-être trois. » N'était-il pas assez proche pour lui parler, à elle? Et Hiromu? Il lui disait plus de choses qu'à la majorité des gens, même s'il devait en avoir marre de l'entendre parler de sa vie sentimentale. Ce n'était pas la même relation qu'avec Ji Hoon, mais il leur disait déjà bien plus qu'à d'autres. Roulant ses lèvres l'une contre l'autre, Liang songea qu'il aurait mieux fait de ne pas la laisser approcher autant. Il savait que le réconfort qu'il éprouvait à son contact ne pourrait pas durer. Elle appartenait encore à un autre.

« Koike Naoto. » répéta-t-il pour imprimer le nom. Il trouverait de qui il s'agissait et mènerait sa petite enquête. « C'est à toi de voir, certaines personnes s'en sortent sans jamais voir leurs parents biologiques. » Qu'en serait-il des enfants issus de dons anonymes après tout ? Il sourit malgré lui en sentant les gestes d'Asuka, fermant les yeux en posant sa tête contre la sienne, la relevant en la sentant bouger. Ses propos lui arrachèrent un léger rire. « Et tu l'imagines comment, ton royaume? »

Contrairement à lui, elle avait beaucoup d'imagination, bien plus qu'il n'en aurait jamais. Son esprit cartésien l'empêchait d'imaginer ce qui n'était pas, ce qui n'existait que dans les livres et les chansons 'enfant. Pourtant, Asuka l'avait rendu curieux, et il s'était surpris à admettre que d'autres que lui pouvaient avoir raison et échapper à la réalité de cette façon. Et, s’il devait être honnête, quand elle lui souriait et lui parlait comme ça, il n’avait aucune difficulté à l’imaginer princesse. Il aurait juste voulu être son promis.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] me'ow


    
 
peppermint chocolate + liang ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Poupées BELLES DE PARFUM ou PEPPERMINT ROSES
» Chopper CHOCOLATE
» [Poupée] Simply Vanilla and Simply Chocolate Octobre 2010
» Simply chocolate // FBL
» Chocolate voice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Passeport, please ! :: Le flood :: Bibliothèque-