a mcdo is better with your best friend.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 29 Juil - 2:56
Mcdo's better with your best friend.
A friend is one that knows you as you are, understands where you have been, accepts what you have become, and still, gently allows you to grow. hiyori x naeun
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ••• Ca devait faire quoi ? Une semaine voir une semaine et demie qu'on ne s'était pas vues. C'était trop long, beaucoup trop long pour le pot de colle que je suis. Depuis qu'elle avait décidé de débuter dans un nouveau groupe, ma meilleure amie n'avait presque plus de temps pour moi avec tous ses entraînements, ses répétitions, ses préparations pour leurs futur ablum de début. D'un côté, j'étais un peu triste de ne pas avoir pu vivre tout ça avec Hiyori, mais je ne pouvais m'en prendre qu'à moi même et à mon talent qui ne souhaite pas sortir du plus profond de mon âme d'après les belles paroles de mon professeur de danse ancien philosophe dans une autre vie. En tout cas, la danse, c'était vraiment pas fait pour moi, je bouge comme un mollusque handicapé et Hiyori adore me le rappeler lorsqu'on s'entraîne ensemble. J'étais la plus heureuse lorsqu'elle m'avait envoyé un message en me disant qu'elle était libre pour quelques bonnes heures et qu'elles souhaitaient me les consacrer. Vraiment trop adorable. Je lui avais donner rendez-vous au McDonalds à notre place habituelle parce que oui, c'était un peu comme notre quartier général. Vu que notre contrat nous obligeait en quelques sortes à faire un régime pour garder un poids fixe, on se faisait de temps en temps ce petit plaisir, entre grosse bouffe on se comprends. Rien de mieux qu'un bon hamburger en compagnie de sa meilleure amie, pas vrai ? En plus, j'avais tellement de chose à lui raconter et je suis certaine qu'elle aussi.

Arrivée la première, comme à mon habitude, je me dirigeais vers la grande tablette révolutionnaire qui permet de prendre sa commande sans parler aux serveurs, juste en cliquant sur les images que tu souhaites voir devenir réelles dans ton assiette. Quelle idée ingénieuse pour rendre les gens sociables, on adore. Mais par contre, on adore vraiment les tablettes, j'en veux bien une dans ma chambre pour faire apparaître tout ce que je veux manger. Je prenais ma commande ainsi que celle de Hiyori que je connaissais par coeur. On prenait tout le temps la même chose. Commande faite, je vais m'installer à notre place favorite près des fenêtres qui était libre. En attendant l'arrivée de ma meilleure amie, je surfais sur le net, les réseaux sociaux tout ça car quoi qu'on puisse dire, ça fait passer le temps. Bien que le temps entre la prise de commande et la vue d'Hiyori qui prends place sur le banc en face de moi était pas long du tout. Je ne pu m'empêcher de sourire en la voyant. Elle avait l'air assez fatigué.

« Salut toi, ça fait longtemps ? Tu te souviens encore de moi ? Tu sais, Nana, ta meilleure amie.. Je sais que tu vas bientôt être une future star mais tu dois pas oublier les gens qui t'ont soutenu depuis le début.. » avais-je dit avec une grande ironie ainsi qu'une petite bouille tristounette qui allait bien avec mes paroles. « J'ai déjà commandé pour nous deux, j'espère que tu n'as pas décidé d'innover aujourd'hui... »

Bien sûr, elle m'avait fait paniquer deux minutes en me disant qu'elle aurait préféré prendre le nouvel hamburger avant de rire pour me faire comprendre qu'elle me taquinait. Nous et nos taquineries, c'est notre deuxième passion.

« Tu vas bien ? Tu es pas trop fatiguée.. ? Tu m'as beaucoup manqué. J'ai tellement de choses à te raconter, tu me croiras jamais. Je suis en panique totale, tu n'imagines même pas... C'est la fin du monde Hiyori... »

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 29 Juil - 19:08

Mcdo's better with your best friend.
A friend is one that knows you as you are, understands where you have been, accepts what you have become, and still, gently allows you to grow. hiyori x naeun
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ••• Je n'avais pas la faculté d'être très "notion du temps", j'étais souvent perdue avec le temps qui passe, des confusions s'installent on est plutôt mardi ou mercredi ? C'était des questions qui entretenaient un mystère perpétuel dans ma tête. Je savais juste que je n'avais pas été très présente pour Naeun ces derniers temps avec diverses obligations par rapport au groupe que j'avais décidé d'intégrer, je l'avais un peu fait car je voulais réellement débuter sans réfléchir derrière, je ne savais pas encore si j'allais m'entendre avec les membres de mon groupe à vrai dire car on ne s'était pas encore rencontrés. Je connaissais quelques unes de nom, sans plus. Mais j'étais pas très intéressée à vrai dire, il est déjà difficile en règle général pour avoir mon attention, alors si on l'a que par le biais d'un groupe ça serait un miracle. Je verrai bien en temps venu si je me sentirai bien dans ce groupe, déjà que le concept ne me séduit pas des masses, au moins une bonne ambiance serait bien. Je savais que Naeun devait être légèrement triste de pas pouvoir partager cette expérience avec moi, je pense qu'elle aurait voulu aussi débuter mais elle m'a dit qu'elle n'avait pas encore toutes les compétences pour cela. Je savais qu'elle ne m'en voulait pas pour ce choix, de toute manière j'étais prête à prendre des risques si elle voulait qu'on se réunisse, même si elle voudrait pas m'attirer des ennuis. Je me fichais de ma réputation, je savais ce que j'étais.

De ce fait, j'avais décidé qu'aujourd'hui, j'allais me prendre du temps avec ma chère et tendre meilleure amie au visage de poupée. Je lui envoyais donc un message, l'invitant à se rendre au MacDo ensemble car j'avais du temps libre, plaisantant que je lui faisais une place sur mon emploi du temps de ministre. Alors quoi de mieux que de nous rendre dans notre repère à la sauce Team Rocket pour discuter de choses diverses et variées. Je met les premiers habits qui me tombent sous la main, m'étirant dans une pièce je m'apprête à sortir d'un pas dynamique et en même temps tranquille. Soudain, mon attention fut retenue par un collier dans une vitrine d'un magasin, cela me faisait drôlement penser à Naeun, je décidais ainsi de me rapprochement de ce dernier pour l'examiner de plus près. C'était un collier avec un pendentif en forme de rose, teinté d'une jolie couleur rose gold. Ca me faisait énormément penser à Naeun, c'était doux, délicat, pas trop mastoc. Je pensais donc qu'elle pourrait aimer ça, une sorte de cadeau d'excuses pour mon absence, j'ai même pas fait attention à combien de temps était passé depuis la dernière fois. Je soupirai intérieurement à cette idée. J'appelais donc une vendeuse pour pouvoir me donner le fameux collier que je convoitais. Je le paye ainsi, le faisant mettre dans une petite pochette. Je repars ainsi avec ma pochette à la main aussitôt que je suis entrée dans la boutique pour ainsi me rendre au point de rendez-vous souhaité.

Je finis par tomber sur le service de restauration rapide prévu, je pose ma main sur la porte afin de pouvoir la pousser et ainsi pénétrer dans l'antre. Je prends ainsi le chemin en direction de notre espace privé habituel, m'asseyant sur le banc en question en poussant un soupir d'aise, je posais un oeil sur la coréenne à la peau de porcelaine installée en face de moi qui n'était autre que Naeun. Je laissais échapper un léger rire ironique, comment je pouvais l'oublier en si peu de temps ?

- Franchement je crois que je commence à t'oublier, je comptais t'oublier complètement, tout de suite après mes débuts, jouer l'ingrate et revenir dans ta vie si je flop. Rétorquais-je ironiquement pour la taquiner avec un sourire sarcastique. Mais tu sais.. Ma tête et mon esprit ont fait leur caprice et ils ont dit "Nope ma vieille", à croire que tu as fait un pacte avec mon cerveau dans mon dos. C'est pas très sympa Nana. Ajoutais-je d'un air faussement outré.

Je rigolais et elle le savait c'était juste pour l'embêter, à force elle connaît la marchandise. J'hausse alors un sourcil à sa question, c'est qu'elle me tend des perches pour l'embêter aujourd'hui. Je souriais alors de manière sadiquement innocente à sa phrase dans ma tête avant de faire une légère grimace un peu boudeuse sur mes lèvres face à elle.

- Oh tu sais.. Je voulais peut-être goûter le nouvel hamburger qu'ils affichent dans les publicités. Répondis-je en la regardant dans les yeux avec un air qui t'invitait à se faire pardonner, les yeux de chien battu en prime. Cela n'a pas duré longtemps en voyant la détresse dans le regard de ma meilleure amie, je me mis à rire avant de poser la pochette sur la table. Mais non je rigole voyons, toujours la même. Menu mcfirst poulet frites avec ice tea. Ajoutais-je d'un air détendu et content.

Naeun commençait par me poser plein de questions, comme à son habitude, des fois j'avais l'impression que c'était ma mère. Ca me faisait sourire intérieurement de la voir toujours au petit soin pour moi.

- Ouaip ça va pile poil pour moi. Je suis juste un peu fatiguée et puis c'est dur de pas pouvoir prendre l'excuse flemme pour les entraînements t'as pas idée... Rétorquais-je en posant ma joue dans ma main qui était accoudée à la table. Ne t'en fais pas je vais pas disparaître comme ça, personne n'est encore devenu un magicien assez performant pour m'éradiquer complètement du globe terrestre. Dans le jargon de Hiyori, cela voulait dire "Tu m'as manquée aussi." Mais elle et les expressions, c'était tout un dictionnaire. Je fus interloquée par la phrase d'inquiétude que me prononçait ma meilleure amie, la regardant d'un air curieux, j'hausse un sourcil en me demandant ce qui pouvait bien la faire paniquer à ce point. Bah alors, moi qui allais te demander un simple et toi et qui m'attendait à que tu me dises que tout va sur des roulettes. La fin du monde ? A ce point ? T'exagères pas un peu ? Raconte-moi tout et relax.

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 5 Aoû - 1:25
Mcdo's better with your best friend.
A friend is one that knows you as you are, understands where you have been, accepts what you have become, and still, gently allows you to grow. hiyori x naeun
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ••• Cette sensation de bien être que vous éprouvez en étant avec une personne qui vous est chère, qu'est ce qu'elle est agréable. Grande stressée de base, je sais que voir ma meilleure amie, me confier à elle ou être simplement à ses côtés peut soulager voir faire disparaître complètement cet état. Elle a toujours eu les bons mots pour me réconforter et pour m'encourager même si elle utilise son propre jargon que j'arrive parfaitement à déchiffrer depuis tout ce temps. Qui aurait d'ailleurs cru qu'un jour, "la petite douceur qui ne ferait pas de mal à une mouche" se lierai d'amitié avec "la brute sans émotions et qui n'est pas du genre à prêter attention aux autres gens" comme adorait nous qualifier les élèves de notre classe ainsi que toute l'école entière, professeurs compris. On dit souvent que les opposés s'attirent non ? Je regrette pas que cette phrase des plus philosophiques ait fonctionné sur moi et Hiyori. La plupart des gens s'arrêtent sur la première impression qu'ils ont d'une personne, sans creusé au fin fond de celle-ci. J'en fait partie mais bizarrement, il y a cette sensation inconnue qui te pousse à aller et à faire confiance à certaine personne. L'instinct je suppose.

« Si tu flop ? Ah très bien, tu ne reviendras jamais dans ma vie alors.. Je suis bonne à finir mes jours de solitude au fond de ma chambre.. Et oui, tu m'as démasqué mais je vois que mon pacte fonctionne très bien. » disais-je en souriant et en m'empêchant de rire aux éclats pour garder mon air sérieux.

Je savais bien que ma meilleure amie ne flopperait jamais, elle est tellement douée dans ce qu'elle entreprends et surtout dans le rap. Je ne suis peut être pas objective dans ce que je dis, mais pour moi, il n'y a pas meilleur qu'elle.

« Je suis sûre que tu auras des millions de fans. D'ailleurs, tu as discuté avec le président ? Tu connais le concept de ton groupe ? Tu as déjà rencontré les membres ? »

Dans les dortoirs des trainees, certaines rumeurs circulaient à propos du nouveau groupe de l'agence, elles disaient qu'il allait avoir un concept cute. Sincèrement, ça me laissait perplexe. Je voulais en avoir le coeur net par ses paroles parce que la voir dans un groupe aux concepts cutes est la dernière chose à laquelle j'aurais pensé. Pas que Hiyori n'est pas cute, au contraire, elle a une bouille adorable, c'est juste que ça ne lui ressemble pas.
Après une bonne dizaine de minutes, nos commandes arrivèrent enfin à destination, c'est à dire, sur notre table. Comme à mon habitude, je tournais verticalement le plateau afin qu'on ait toutes les deux notre petit coin. On triait nos commandes en mettant du bon côté les hamburgers, les sauces, les boissons et les paquets de frites à leurs mangeuses respectives. Je déposais les serviettes juste à côté du plateau. Oui, parce que ceux qui travaillent à Mcdonalds, autant les serveurs que les patrons, personnes n'a la bonne idée de donner deux plateaux mais de tout disposer sur un seul.. À croire que même avec tout l'argent qu'ils se font, ils sont en faillite de plateaux. Est ce qu'on y croit même. Bon d'accord, je pourrais juste me lever pour aller en chercher un deuxième mais la flemme est notre pire ennemie à Hiyori et moi, donc, je préfère me plaindre intérieurement sur les mêmes choses à chaque fois que je viens dans ce quartier général. J'étais quand même soulagée de savoir que ma meilleure amie se portait bien malgré tout le travail qu'elle devait fournir pour ses débuts. Je n'imagine même pas quand ça sera notre tour, enfin, mon tour pour la première fois et son tour pour la deuxième fois. Avec le courage que j'ai, j'aurais du mal à suivre tous ces entraînements. Mais heureusement, je sais que je pourrais compter sur la femme de ma vie, on peut se le dire.

« Non j'exagère pas du tout, je te promets... Je t'explique. » disais-je en mettant ma paille dans mon coca cola pour prendre une gorgée avant de déballer toutes mes inquiétudes. « Je sais pas si tu en as entendu parler mais l'agence compte faire une sorte d'émission où ils vont présenter les trainees.. Genre, leur mode de vie, leur régime, les entraînements et même faire des petites battles amicales. Mais c'est pas ça le problème, ça c'est encore cool à côté de l'autre nouvelle même si tu sais que j'ai horreur des battles. » disais-je avant de reprendre mon souffle pour cracher l'information la plus importante et la plus stressante qu'il soit pour moi. « L'émission va être présentée par deux présentateurs de l'agence et l'un d'eux.. C'est Hiromu.. Qu'est ce que je fais.... ? C'est vraiment la fin du monde.. Je vais pas pouvoir me concentrer si il est à côté de moi, si il me parle.... Ouiiin.. » sur mes dernières paroles, j'imitais un petit cris de bébé désespéré.

Il est vrai que depuis toutes ses années, j'essayais de toutes les manières possibles de dire à cet homme qu'il est mon demi-frère et maintenant que je suis si proche du but, je redoute ce moment. J'avais pensé à rien lorsque je me suis mise en tête de le retrouver et de lui annoncer la vérité, c'est ce que Hiyori me répète souvent. J'ai tendance à me lancer dans la gueule du loup sans réfléchir. Et maintenant, j'ai peur. Tellement de questions enfuies de ma tête refaisaient surface pour ne plus me quitter de toute la journée.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 13 Aoû - 1:07

Mcdo's better with your best friend.
A friend is one that knows you as you are, understands where you have been, accepts what you have become, and still, gently allows you to grow. hiyori x naeun
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ••• Les retrouvailles au goût de nourriture graisseuses, détente serait maître mot de cette sortie entre demoiselles. Je suis pas de celles qui vont éprouver du chagrin lorsque je ne vois pas une personne pendant un certain laps de temps. J'étais consciente que pour Naeun il était essentiel qu'on se voit assez régulièrement car elle ne pensait pas de la même manière que moi, bien qu'elle pouvait me manquer, je ne voyais pas les choses de la même façon qu'elle. Même si je ne voyais pas la personne et qu'elle me manquait je ne ressentais pas forcément le besoin de voir la dite-personne. Elle savait de toute façon que je serai toujours là pour elle, qu'importe l'heure de la journée ou de la nuit, ça n'était pas le souci. Mon regard se balada ailleurs d'un air faussement détaché et légèrement agacée pour se prêter à ce que je voulais faire croire.

- Eh oui malheureux hein ? Mais t'as fait ton pacte avec mon cerveau dans mon dos alors bon je crois que je vais encore t'apprendre la vie jusqu'à ce que tu romps le pacte. Disais-je en faisant une légère moue semblant que je finissais par céder à ce pacte entre mon cerveau et la jolie Nana. Par la suite s'engage une discussion à propos du fait que j'aurai sans doute des fans et elle me demande un peu ce que je sais sur mon futur groupe, elle est curieuse et s'intéresse à ce que je fais comme une meilleure amie lambda. Elle sait que je suis pas du genre à me confier comme ça et que je laisse les gens me demander s'ils ont des questions. J'haussais alors rapidement les épaules tandis que notre commande arrivait, je tendais mon bras vers le verre rempli de ce thé aromatisé aux fruits doux et acide qu'est la pêche. Je laissais ma bouche se coller à la paille afin d'aspirer un peu du liquide que contenait mon verre.

- Peut-être, faut voir. Je recherche pas ça. Disons que je sais le concept de mon groupe, oui. C'est un concept.. Cute ? Je sais pas dans quoi je me suis embarquée mais bon, on verra bien ce que ça donne, je suis pas la plus à plaindre niveau répartition des lignes je pense. Et je connais déjà des membres du groupe, sinon les autres j'ai pas eu le plaisir de plus leur parler que ça pour le moment. Je connaissais assez bien Lala, c'était même elle qui m'avait presque suppliée à accepter de rester dans le groupe, pour elle, ce n'était pas possible que je ne rejoigne pas le groupe. Et pourtant c'était pas vraiment mon style, mais j'avais cédé pour faire plaisir à la douce brune. Je ne savais pas à quoi m'attendre, je le ferai, sauf si c'est des concepts trop cul-cul la praline, ça c'est un gros non, je ferai une manifestation pour y échapper. Je voyais déjà Naoto me forcer à regarder la vidéo de nos débuts pour se "moquer" de me voir en mode cute, étant donné que ça n'est vraiment pas mon univers. Je venais ramener la boîte, contenant le sandwich désiré, devant moi afin de pouvoir ouvrir cette dernière et constater que l'aliment était bien présente. Je venais prendre ce dernier de mes deux mains avant de prendre un croc dedans. Nana était affolée par quelque chose, je laissais mon regard se poser sur elle tandis qu'elle s'agitait sur son siège. Qu'est ce qui pouvait bien la mettre dans cet état ? Excellente question Jamy, je l'écoute donc attentivement pour savoir ce qui cloche.

- Ouais... Disais-je de manière interrogée en laissant mon sourcil se hausser de manière intrigante. Elle me parlait de l'émission qui allait bientôt commencer pour les trainees, ça allait être un bonus pour elle. Je comprenais pas pourquoi elle était aussi stressée à cette idée même si ça n'est pas la personne la plus extravertie que je connais. Ah nous y voilà, c'est donc lui la fameuse source de stress de Nana. Hiromu de son prénom, c'était son demi-frère de ce qu'elle m'en avait racontée. J'aspirais de nouveau une gorgée de ma boisson avant de soupirer pour dédramatiser la situation avant de regarder de nouveau ma meilleure amie. Sérieux ? Tu es inquiète à ce point pour ça ? Il va pas te bouffer tu sais Nana. Rétorquais-je histoire de la rassurer et pour appuyer le fait qu'il fallait pas en faire tout un drame de cette histoire, il fallait que je la tranquilise sur le sujet. Ca peut être une opportunité pour toi, tu vas pas te flinguer tes chances pour si peu quand même ? Je sais que tu flippes pour le fait de le voir. Mais c'est pas comme si tu allais faire ton coming-out quand même... Je plaisantais afin qu'elle puisse relâcher un peu la pression sur ses épaules, elle stressait beaucoup trop à mon goût et je ne voulais pas qu'elle gâche sa chance de pouvoir être remarquée ou montrer ce qu'elle vaut. Franchement respire, je suis sûre ça va bien se passer. Puis si ça se passe mal, admettons ? Ca ferait quoi ? Il a jamais fait parti de ta vie, donc il peut pas en sortir vu qu'il n'est jamais entré dedans concrètement exact ? Donc te prend pas la tête. Et fais pas le bébé. Ajoutais-je avant de venir enfoncer mon doigt légèrement dans sa joue comme pour la poker avant de reprendre un bout de mon hamburger d'un air détendu. Puis elle savait que si elle avait un souci, je serai là si Hiromu veut pas d'elle. Allez sois pas inquiète. Profite de l'opportunité pour montrer ce que tu vaux, et aussi à lui par la même occasion. Tiens au fait, cadeau porte-le le jour où tu iras et pense à moi, ça te donnera du courage. Je lui propulsais légèrement la pochette que j'avais acheté plus tôt qui contenait le collier en sa direction pour qu'elle atterrisse devant cette dernière.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 18 Aoû - 22:03
Mcdo's better with your best friend.
A friend is one that knows you as you are, understands where you have been, accepts what you have become, and still, gently allows you to grow. hiyori x naeun
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ••• « Sache que je ne romprais jamais ce pacte. Il durera pour toute la vie ma chère. Tu devras me supporter jusqu'à ce que tu sois dans ta tombe. Et encore, je pourrais m'incruster l'air de rien, ni vu, ni connu. » disais-je avec un air qui se voulait sérieux avant de rire bêtement. Bien que mon rire ne dura pas aussi longtemps que d'habitude et faisait place à une bouille interrogative et remplie d'incompréhensions. « Un concept cute ? Tu me fais une blague, arrête.. » A sa tête, je pouvais voir qu'au contraire, elle ne rigolait pas du tout. « Pourquoi pas.. On verra bien ce que ça donne ! Et oui. Je suppose que tu seras la rappeuse du groupe ? Ahlala, je suis tellement contente pour toi, j'ai hâte de venir avec ma pancarte "Hiyori marry me ; your fan #1. »

Je lui souriais bêtement en imaginant cette scène qui j'espère se réalisera rapidement. On ne sait jamais ce qu'il peut arriver au seins de l'agence. Il y a toujours des possibilités que certaines membres quittent le groupe avant, voir l'agence ou que celle-ci décide d'un tout autre projet. C'est un monde assez compliqué quand on y regarde de plus prêt. Et puis, j'étais aussi contente qu'elle s'entende bien avec les membres, enfin, qu'elle ait eu un premier rapport positif. C'est toujours mieux de travailler dans une ambiance posée que dans une ambiance remplie de tensions et de haine.

Un bien fou, ça fait vraiment un bien fou de pouvoir faire sortir toutes ces informations de mon cerveau. La nouvelle était toute fraîche, elle datait de hier, ça faisait pratiquement même pas encore vingt-quatre heures. J'ai toujours pas eu le temps de me faire à cette idée, d'où mon stresse totalement exagéré. A croire que la directrice nous espionnait et savait parfaitement qu'on avait organisé cette sortie avec ma meilleure depuis quelques jours. Elle s'était dit "timing parfait pour faire ma petite annonce de tonnerre". Bon, j'abuse un peu même si c'est bien mieux comme ça. C'est toujours mieux quand j'apprends une nouvelle stressante et que j'en parle rapidement avec Hiyori puisqu'elle a toujours les mots et les conseils qu'il faut. Et puis, elle n'est pas une méga extra giga stressée de la vie comme moi donc nos caractères complètes vachement bien les défauts de chacune. Je profitais d'avoir terminer mon tour de parole pour défaire mon bon bigmac de son emballage. Je prenais aussi soin avant toute tentative de mordage sur l'appât de retirer les fameux cornichons posés au dessus de la salade. J'aime vraiment pas ça. Une fois l'opération habituelle terminée, je prends une bouchée de mon hamburger. Il faut que je mémorise la sensation que ça procure car une fois prête à débuter, je crois que je n'aurais plus le droit d'approcher un fast-food à moins de me la jouer en mode totally spies. C'est pas qu'on nous l'interdit à 100% mais je n'ai pas un aussi beau corps que toutes les filles qui débutent, je dois encore perdre un peu de poids selon les coachs. Bon, c'est pas demain la veille que ça va se faire, la nourriture est mon réconfort.
Hamburger dans une main et frite dans l'autre, je profitais de ce repas en écoutant soigneusement les paroles de ma meilleure amie. Elle n'avait pas tord.. Hiromu n'a jamais fait parti de ma vie en soi donc pourquoi devrais-je autant avoir peur de me faire rejeter par lui ?

« Je sais bien.. Mais c'est bizarre.. Même si je ne le connais pas, même si il a jamais fait parti de ma vie, y a une grosse part de moi qui est attachée à lui.. C'est bizarre non.. ? Y a des fois où je me comprends vraiment pas. Et je fais pas le bébé-euh.. » j'avais bien évidemment profiter de ces derniers mots pour ressortir ma voix de petite fille du fin fond de ma gorge afin de crédibiliser le plus possible le sens de mes paroles.

J'observais la mystérieuse boîte avec curiosité que ma meilleure amie venait de sortir de sa poche. Je lui balançais un petit « Tu vas me faire ta demande en mariage dans le lieu le plus romantique du monde ? » suivit d'un clin d'oeil discret avant de prendre cet objet entre mes mains. J'avais bien sûr frotter mes mains un peu, beaucoup, grasses afin de ne pas salir le cadeau qu'elle m'offrait. En ouvrant la boîte, je pu y découvrir un magnifique collier. Hiyori connaissait parfaitement mes goûts et ce geste trop adorable avait le don de me rendre joyeuse comme pas possible. Je me levais de la banquette pour  venir câliner ma meilleure amie et bien évidemment, je lâchais un petit -gros-  « Merciiiiiii, t'es la meilleuuuuuure. » bien aiguë et surtout pas discret.

« Il est trop trop trop beau. Tu peux me le mettre s'il te plait !! Je veux trop trop le porter maintenant ! » disais-je toute excitée alors que je me retournais et que je dégageais mes longs cheveux bruns de mon cou qui pouvait la gêner pour ma demande. Une fois le pendentif accroché à mon cou, je souriais grandement.  « Je le garderais toujours sur moi, il deviendra mon porte bonheur. »

Je n'étais pas spécialement croyante au niveau de la chance, des portes bonheurs, tout ça tout ça mais j'étais certaine que ce collier vivrait de longues expériences à mes côtés. Puis c'est étrange à expliquer mais je me dis que puisque ce collier m'a été donné par une personne qui m'est très chère, il ne pourra m'apporter que des bonnes choses. Ca m'avait totalement redonner confiance en moi.

« Bon, maintenant, on va parler de choses sérieuses toi et moi. Comment ça avance avec Yuto ? » disais-je en lui adressant un regard complice.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Jeu 7 Sep - 18:08

Mcdo's better with your best friend.
A friend is one that knows you as you are, understands where you have been, accepts what you have become, and still, gently allows you to grow. hiyori x naeun
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ••• Nul doute, je ne pourrai me débarrasser de cette chère coréenne qui se prénommait Naeun, c'était rassurant dans un sens car je sais que malgré le fait que j'aime être solitaire. Je pourrai toujours compter sur elle et je n'aurai pas la surprise de découvrir un jour qu'elle a pris la fuite pour x ou y raisons.

- Sacré pot de colle, Nana. Tu devrais limite être embauchée chez uhu. Pense à postuler. Répliquais-je avec un air taquin affiché sur mon visage. Oui, le concept du groupe était cute, je le vois à sa tête, elle sait que ça me va pas du tout au teint, ça serait même le contraire. Mais j'avais choisi d'intégrer le groupe, l'envie de débuter était présente et je n'aimais pas perdre mon temps, je n'aimais pas travailler de fou pour rien alors j'ai pas réellement réfléchi. J'affichais un air sérieux lorsqu'elle me demande si c'est une blague, l'air imperceptible. Si j'avais voulu blaguer j'aurai choisi autre chose. Aussitôt elle positive et me suggère que je dois être la rappeuse du groupe, j'hoche la tête pour approuver. Sa façon de faire la fausse groupie me laisse échapper un léger rire.

- Exact. Je sais que tu veux me pécho mais calme toi pas en public. Mais t'inquiète, je te ferai des autographes et je t'inviterai dans les loges. Rétorquais-je tranquillement, je ne connaissais pas encore toutes les membres mais la plupart n'était pas un souci pour moi, de toute façon tant qu'on me faisait pas chier j'étais un être calme et je faisais aucun bruit, ce qui est pratique. Sauf quand on me cherche, là ça devient un où est Charlie. Mais passons, je la regarde donc m'expliquer qu'elle a vu son fameux demi-frère dont j'ai déjà entendu parler, elle a le stress dans le regard, la crainte dans l'âme, l'hésitation mêlée à l'inquiétude dans la voix. Je ne suis pas de la même planète, pour moi, elle n'a pas de lien authentique, gravé dans le marbre comme elle et moi. C'est pas physique ni concret, donc je ne comprends pas trop qu'elle puisse dans un temps être attachée à lui, il n'est qu'une image qu'elle a vu, comment on s'attache à quelque chose qu'on connait pas ? Mystère, je viens d'une autre planète après, donc ça joue beaucoup. J'aspire le liquide sucré avec la paille entre mes lèvres en la regardant pensivement avant de piocher quelques frites dans mon sachet cartonné.

- J'imagine que c'est parce que tu sais qu'il est ton demi frère. Et si à ce stade tu ressembles limite à Yaya dans Shugo Chara. Finis-je par conclure sans trouver d'autres explications plus cohérentes, Naeun était bien plus sentimentale que moi alors je ne pouvais pas toujours comprendre ce qu'elle ressentait mais j'essayais quand même de mettre des idées ou des mots pour la comprendre. Je lui offrais donc un petit présent dans la foulée comme pour la soulager et l'encourager dans sa démarche, ce n'était rien pour moi mais pour elle ça allait être une nouvelle étape dans sa vie. Alors autant l'aider mentalement à le faire le mieux possible. Elle observe la boîte d'un air curieux, je lui souris de manière amusé à sa question. Bien sûr et je vais t'emmener en lune de miel aux Caraïbes aussi. Aussitôt qu'elle découvre mon cadeau, aussitôt je me fais encercler par ses bras fins, je mime un geste d'asphyxie en gardant une bitch face, situation assez comique. Nana tu m'étouffes. Disais-je avec un calme olympien. Je la vois toute contente et automatiquement, ça me rend presque joyeuse de savoir que le cadeau lui plait et efface son air inquiet qui était plus tôt sur son visage. Attend que ma flemme s'estompe. Tu me demandes un gros effort. Disais-je ironiquement et juste pour l'embêter, je finis par lui accrocher le collier autour de son cou, tapotant ses épaules une fois fini. Et voilà la fleur bleue. Je retournais ainsi à ma source d'attention première, mon hamburger tout chaud qui ne réclamait que mon attention. Je croquais une bouchée tandis que Naeun m'évoque un nom inconnu, j'hausse un sourcil dans l'incompréhension. Yuto ? Tu m'inventes des histoires maintenant ? Je fais mine de réfléchir en essayant de rapprocher les noms que je connaissais avant de tomber sur le nom le plus similaire. Ah, Yato tu veux dire ? Bah rien, on est juste potes c'est quoi cette question ? Rétorquais-je de manière innocente et curieuse, que s'imaginait-elle ? Yato n'était qu'un ami.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 24 Sep - 21:15
Mcdo's better with your best friend.
A friend is one that knows you as you are, understands where you have been, accepts what you have become, and still, gently allows you to grow. hiyori x naeun
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ••• « Et bien si notre magnifique agence ne souhaite pas me faire débuter, je saurais vers quoi me tourner ! Vu que t'as toujours le bon coup d'oeil, c'est sûrement un métier d'avenir pour moi. » disais-je en la taquinant comme pratiquement toutes les phrases qui sortaient de ma bouche et les répliques qui sortaient de la sienne. C'était notre moyen de communiquer entre nous deux. On pouvait être très sérieuses pendant les discussions qui le demandaient mais on avait quand même cette habitude de détendre l'atmosphère avec une petite blague ou simplement une touche d'ironie, ce qui était vachement efficace. Sincèrement, ça m'allait de devenir son pot de colle pour l'éternité, je voyais très mal continuer ma vie sans l'avoir à mes côtés, raisonnablement bien évidemment. Je savais qu'elle n'était pas du genre à vouloir tout le temps être avec des gens, comme tout le monde je pense, chacun à besoin d'avoir un peu de temps rien que pour soi.

« Tu sais, il faudrait qu'un jour on songe à montrer aux gens que nous sommes ensemble. » disais-je d'un air très sérieux tout en faisant mine d'être triste par ces paroles avant de sourire bêtement. Ca aussi, c'était une sorte de petit jeu qu'on avait entre nous, surtout de mon côté, à dire des phrases qui pourraient porter à confusion sur notre sexualité. Je pouvais parfois avoir un air tellement sérieux qu'hormis ma meilleure amie qui me connaissait, les autres pensaient vraiment que je ressentais plus que de l'amitié pour elle et c'était assez drôle à voir. « J'accrocherais ton autographe sur mon mur et je prierais devant tous les jours, c'est un don sacré. » disais-je en rigolant. D'ailleurs, avec sa phrase, elle me faisait pensée que je devais trouver une signature au cas où j'intégrerais un groupe un jour, parce que concrètement, j'étais encore du genre à pas avoir la même signature partout sur les documents que je pouvais signer. J'ai jamais été douée pour ça voir simplement pas inspirée en faite, donc ça fini toujours avec un truc basique que même une petite fille de cinq ans pourrait améliorer.

« Oui c'est certainement pour ça.. » C'était la conclusion la plus convaincante et la plus logique qu'il pouvait y avoir à cet attachement hors du commun. Je voyais bien à la tête de ma meilleure amie qu'elle était dans le floue quand à ce lien, finalement inexistant, que je pouvais imaginer avec mon demi-frère. J'étais beaucoup trop sentimentale et je m'attachais  rapidement aux gens, ce qui ne m'avait pas toujours apporté du bon mais malgré tout, ça ne me faisait pas changer de caractère pour autant, c'était encré en moi. Puis, il était possible qu'une part de moi soit ravie d'avoir un nouveau membre dans la famille, d'avoir un grand frère qui pourrait être protecteur. « Atashi no kokoro, unlock ! » imitais-je avec une voix digne d'une fille d'un manga style magical girl ainsi que le fameux geste des doigts que fait le personnage principal. C'était ma façon de répondre à sa petite référence à un manga qui a bercé notre enfance. « Oh non, j'aurais préféré une balade en gondole à Venise. Y a de trop gros insectes dans les Caraïbes. »

C'était sûr et certain, mon sourire ne quittera pas mes lèvres pendant une bonne semaine grâce à cette attention totalement adorable de ma meilleure amie à mon égard. Effectivement, ça ne pouvait être qu'un collier pour les autres mais pour moi, c'était spécial, c'était un objet que j'allais chérir toute ma vie. J'avais réussi à vaincre la flemme de Hiyori pour qu'elle puisse accrocher le collier autour de mon cou. J'étais toute contente. En retournant à ma place, je touchais l'objet. Je sens que dans les situations les plus stressantes, c'est le réflexe que j'aurais instinctivement. « J'ai dit Yato, c'est juste mon pseudo accent coréen qui ressort.. » tentais-je pour me rattraper de ma petite erreur. Moi et les noms, ça faisait deux, surtout que je n'avais pas encore eu l'occasion d'avoir une vraie discussion avec lui, j'y songerais un jour. Il fallait que je donne mon approbation et que je sois sûre qu'il soit quelqu'un de bien pour elle. Une moue légèrement déçue se dessinait à la réponse de Hiyori. Moi qui espérait que la relation de ces deux là avait évolué mais rien. « Fais pas l'innocente comme ça, ça crève les yeux qu'y a un truc entre vous. Vous voulez juste pas vous l'avouer. Nora et Yukiko sont d'accord avec moi. » l'argumentation c'était pas vraiment mon truc, donc, rajouter l'avis de nos deux amies me paraissait important dans cette situation et j'étais certaine qu'elles soutiendraient mon avis et qu'elles l'avaient même déjà fait remarquer à Hiyori. Je mordais une nouvelle fois dans mon hamburger tout en prenant quelques frites, c'était trop bon.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 15 Déc - 23:36

Mcdo's better with your best friend.
A friend is one that knows you as you are, understands where you have been, accepts what you have become, and still, gently allows you to grow. hiyori x naeun
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ••• Je n'avais pas d'inquiétudes quant au fait que Naeun débute un jour avec l'agence. J'espérais juste qu'elle ne soit pas avec des sauvages, vu comment c'est une chouquette, elle pourrait se faire bouffer en deux-deux. L'agence avait en quelque sorte besoin d'elle, elle dégageait quelque chose que personne d'autre avait.

- Y a pas de raison pour que tu ne débutes pas. Pourquoi tu penses qu'ils ne te laisseraient pas débuter ? Faut juste qu'elle soit patiente et que Mariko puisse voir son potentiel et sa volonté de progresser. Au fond je me disais que si on était pas du même groupe, ça me saoule un peu mais je lui montre pas, je veux pas qu'elle pense que je suis pas contente de pouvoir débuter. J'aurai préféré qu'elle soit avec moi afin de pouvoir partager cette expérience ensemble. Au fond y avait pas que l'agence qui avait besoin d'elle, je suis pas une fragile mais je savais que j'avais besoin d'elle. A sa réflexion, je piochais quelques frites en faisant mine d'imaginer la situation, les journalistes, les mauvaises langues, les sanctions de Mariko. Tout ça, rien que d'y penser j'étais épuisée. Je poussais alors un long soupir.

- Hmmm. Rien que d'y penser j'ai la flemme. Fallait pas trop m'en demander, le moindre effort pouvait me rendre fatiguée ou flemmarde. Puis j'imagine déjà les fans créer des ships chelous avec moi, ô sacrilège. Rien que d'imaginer le carnage j'ai envie d'hiberner sur une montagne. Ils le feront solo en me voyant avec Naeun je pense, j'aurai même pas besoin de lancer des rumeurs ou quoi que ce soit. L'imagination de certains était pour le moins... Débordante. Je lâchais un léger rire à sa réflexion, comme si un de mes autographes avait de l'importance pour quelqu'un. Pour le moment oui, seulement elle. Ca me ferait presque sourire de manière débile. Elle s'inquiétait un peu trop et se montrait trop sensible et stressée pour une personne qu'elle ne connaissait pas plus que ça, autant la rassurer, si ça se passe mal il ne fallait pas s'en faire. Je savais comment était Naeun et elle pouvait être très émotive sur certains sujets. Ca me faisait penser que je n'avais pas trouvé de nom de scène pour débuter dans le groupe je pense que je vais garder mon nom originel. Je dois avouer que j'ai pas d'idée et je vois pas ce que je pourrai prendre. Je mordais une nouvelle fois dans mon hamburger, appréciant les différentes saveurs qu'apportait ce dernier à mon palet. Tout en mâchant, j'observe ma dite meilleure amie reproduire la fameuse réplique de Shugo Chara, restant dubitative et perplexe, je me contente de la fixer avec le jugement dans le regard. Tu viens de me fatiguer pour la journée j'ai envie de me coucher. T'es dans l'abus. Disais-je en arborant une parfaite judging face pour l'occasion tout en mâchant mon hamburger. J'haussais alors les épaules d'un air résigné, pinçant les lèvres. Faisant mine d'être déçue de pas pouvoir me la jouer Jack Sparrow.

- Petite nature, on aurait pu faire un remix de Pirates des Caraïbes. Rétorquais-je en prenant un air moqueur. Et me voilà entrain de vaincre ma flemme légendaire pour lui attacher un collier que je lui avais acheté plus tôt pour lui faire plaisir. Je savais que ça pourrait lui plaire. J'allais pour me rasseoir quand je l'entends me demander comment ça se passe avec un certain Yuto, comprenant qu'elle parle en fait de Yato. Je lui fais remarquer et elle sort une excuse pour le moins originale, ou pas. L'accent coréen a bon dos quand il veut.. Disais-je d'un air perplexe, lui faisant comprendre que je ne la crois pas trop, voire pas du tout. Et là elle sort l'argument ultime, il y a a d'autres shippers sauvages avec elle, bientôt un fanclub. Yukiko & Nora sont aussi dans l'abus, je ne voyais pas ce qu'elles pouvaient voir entre Yato et moi. Je vous vois comme ces fangirls qui écrivent des fanfictions btsxbts ou avec deux personnes qui sont en fait que potes... Je vous respectais fut un temps. Finis-je par déclarer en tapotant mon menton avec mon index. Tu sais Nana vous avez beaucoup d'imagination avec Nora et Yukiko... Mais Yato n'est que mon ami. Il fallait savoir les ramener à la réalité, l'amour n'entrait pas vraiment dans mes caractéristiques. Je ne savais même pas ce qu'on ressentait en étant amoureuse. Et je doute que ça m'arrive. Je finis mon hamburger, soupirant d'aise après avoir bien dévoré mon plat. Je sirote doucement ma boisson. Bon, on bouge ? Retournons à l'agence. Lançais-je presque motivée. Et t'en fais pas, ça va bien se passer avec Hiromu. Finalement, il fallait la rassurer ça ne pouvait pas mal se passer.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 26 Déc - 16:46
Mcdo's better with your best friend.
A friend is one that knows you as you are, understands where you have been, accepts what you have become, and still, gently allows you to grow. hiyori x naeun
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ••• Pourquoi est-ce que l'agence ne me laisserait pas débuter ? J'avoue que je n'avais jamais vraiment songé à répondre à cette question avec de vrais arguments et pas simplement un "je suis trop nulle pour faire partie d'un groupe" comme j'ai l'habitude de penser. « Je ne sais pas.. Je n'ai pratiquement aucunes compétences en danse et niveau prestance sur scène, je suis aussi invisible que le respect de Karma envers Koro sensei.. » disais-je avec un grand sourire pour ne pas rigoler face aux scènes que j'avais déjà vu de cet anime et que je repassais dans ma tête. « Puis, ils m'ont pris dans l'agence avec l'idée que je devienne mannequin.. Je pense que je vais devoir encore bosser dur quelques années pour pouvoir intégrer un groupe ! » C'est vrai que quand on était petites, Hiyori et moi, on adorait chanter sur tout et n'importe quoi ensemble. Depuis cette époque, on s'était toujours dit qu'on ferait un groupe toutes les deux et qu'on deviendrait célèbre mais la vie en avait décidé autrement. J'avais été recruté par Eita pour devenir mannequin deux ans avant que Hiyori passe une audition dans la même agence pour devenir trainee et pour pouvoir intégrer un groupe en tant que rappeuse. Lorsqu'elle est arrivée, on voyait l'occasion parfaite pour pouvoir débuter ensemble. J'avais discuté avec mes parents ainsi que l'agence sur un potentiel nouveau contrat afin de devenir mannequin et idole, ce à quoi ils avaient dit oui. Mais quand l'agence avait annoncé qu'ils allaient choisir les trainees qui allaient débuter dans le prochain groupe féminin, c'était sur et certains qu'ils allaient intégrer ma meilleure amie et pas moi. On avait beaucoup réfléchit et c'était clair qu'il ne fallait pas qu'elle passe à côté de cette opportunité. Je faisais une petite moue, je culpabilisais. Si on faisait pas partie du même groupe et qu'on ne vivait pas nos débuts ensemble, c'était à cause de moi.

« J'imagine.. Mais t'en fais pas, ça me va aussi d'avoir une relation cachée. C'est plus excitant. » tentais-je de dire avec un minimum de sensualité mais c'était vraiment pas crédible et ça faisait rouler des yeux ma meilleure amie. Elle avait l'habitude de mes répliques et elle devait certainement les connaître à force qu'elle n'avait même plus besoin de me répondre pour que je sache que je la fatiguais positivement. Je lui faisais un coeur avec mon pouce et mon index avant de faire atteindre deux trois frites à ma bouche. Je souriais à sa réplique face à ma magnifique imitation du personnage principal de shugo chara. Fatiguer Hiyori était une qualité (ou un défaut) naturelle que j'avais. Alors que je mordais une nouvelle fois dans mon gros hamburger, je ne pouvais que frissonner à l'idée de rencontrer des araignées plus grandes que moi dans les îles de Caraïbes. « Brr.. On peut faire ça dans un jardin, j'aurais déjà plus de courage pour affronter nos ennemies.. »

Rien qu'à son regard, j'avais déjà compris que mon excuse de faux accent coréen ne l'avait pas du tout convaincue mais elle savait que moi et ma mémoire on était pas dans le même monde à certains moments. Je plissais des yeux en guise de jugement en écoutant ce qu'elle me disait. Même si elle semblait être persuadée de ne rien ressentir pour ce fameux garçon, je ne disais que ce que mes yeux voyaient. Enfin, plutôt les yeux de mes espionnes infiltrées puisque je n'ai pas encore eu cette chance de les voir tous les deux ensembles. Je sais qu'ils ont beaucoup tendance à se chamailler et Hiyori se laisse rarement taquiner par des simples personnes. « C'est une affaire à suivre. Nana Holmes compte mener l'enquête et découvrir tout ce que tu caches sans le savoir. » C'est vrai que j'étais un peu insistante mais Hiyori porte rarement de l'intérêt aux gens et quand elle le fait, ça doit être quelqu'un de spécial. Je sais qu'elle n'a jamais vraiment eu de grand amour et qu'avouer ses sentiments c'est la dernière chose qu'elle ferait. Mais, je suis persuadée qu'il y a quelque chose en plus que de l'amitié entre eux deux. « Ouii allons-y ! Je sais que t'as encore pas mal de trucs à faire ! Et merci de m'avoir rassurer ! Je me sens plus confiante ! » disais-je en terminant les frites qu'il me restait. On débarrassait ensuite nos plateaux avant de retourner à l'agence et de vaguer à nos activités respectives.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 1 Jan - 19:17

Mcdo's better with your best friend.
A friend is one that knows you as you are, understands where you have been, accepts what you have become, and still, gently allows you to grow. hiyori x naeun
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ••• Je me doutais de comment pensait Naeun, je la connaissais assez bien pour savoir qu'elle devait se dire qu'elle n'était pas encore assez "bien" pour rejoindre un groupe, qu'elle n'avait sûrement pas assez de talent. Mais, je me doute que je ne suis pas très objective à son sujet ; bien que je le sois 90% de mon temps, je le sens qu'elle a un quelque chose de spécial dans sa façon de chanter. Elle n'est pas juste une jolie fleur. Je prends alors une mine lui faisant comprendre un léger mécontentement à sa réponse, mais sa comparaison me fait quand même rire.

- Eh tu sais y en a ils font partis d'un groupe pourtant ils ont encore moins de talent que toi je vois pas pourquoi tu te dévalorises. Mais jolie comparaison, puis je te ferai briller avec moi va avant que tu brilles toute seule. Je lui disais pas ça en l'air elle le sait, je veux pas lui faire de faux espoirs c'est la dernière chose que je voudrais. Je sais que ça viendra aussi bientôt pour elle. Ce n'était qu'une question de temps ; j'en étais sûre. Depuis qu'on est petites, on a toujours voulu faire quelque chose ensemble. Alors j'espérais pouvoir réaliser ce rêve commun, ce doux songe qui nous poursuit depuis qu'on est hautes comme trois pommes. Au moins ne serait-ce qu'un duo ou un featuring entre nous. Je roulais alors des yeux, minant un profond désespoir suite à son semblant de sensualité qui relevait sa voix particulière. Haussant les épaules par la suite.

- Pas faux, puis on leur fait une sorte d'escape game en leur laissant des indices quand même. A force je la connaissais par coeur même si j'imagine que parfois elle réagira pas comme je pourrai m'y attendre. Ce qui est un bon point, j'aime quand même être surprise de temps en temps par l'espèce humaine. Lorsqu'elle m'évoquait sa frousse face aux "grandes araignées" des île, je ne pus m'empêcher de la fixer avec un air moqueur qui ornait mon visage. Je prenais alors le rôle du preux chevalier pour la rassurer. Ne t'en fais pas je te protégerai des vilaines bêtes. Comique comme situation, même si j'imagine qu'elles nous feraient pas grand mal, le faire comprendre à Naeun était un autre combat. La petite bête ne mange pas souvent la grosse. Preuve, l'hamburger est bel et bien fini, mes frites également et pourtant ils n'ont pas fait une tentative de rébellion pour prouver la suprématie de leurs espèces. Lorsque je constatais que la mémoire de cette coréenne lui avait encore joué des tours, aucune surprise de ce côté ce n'est pas comme si c'était la première fois que sa mémoire et elle avaient séjourné dans une autre dimension pendant un cours instant ; on s'adapte. Je me laissais ainsi aller à siroter ce qu'il me restait de boisson en la regardant lorsqu'elle évoquait le sujet Yato, Le fanclub Yatori était décidément persuadé de l'existence d'un potentiel ship, pire que les fans. De mon côté, j'étais peut-être attachée, ou du moins j'avais juste un semblant d'amitié avec lui et je l'appréciais plutôt bien, rien de plus. Il était un ami. Alors je penchais la tête sur le côté à sa réflexion de mener l'enquête sur son rêve, haussant les épaules.

- Si ça peut te faire plaisir écoute. Rétorquais-je avant de constater la fin de ma boisson. Je posais alors le gobelet cartonné complètement vidé de boisson, ne laissant que les glaçons à l'intérieur, sur le plateau où il y avait les autres boîtes vides. J'invitais ainsi Naeun à ce qu'on y aille, histoire de faire autre chose et je constatais en même temps que j'avais aussi des choses à faire à l'agence pour nos débuts avec le groupe. Oui j'ai encore des trucs à faire malheureusement. De rien, c'est normal. Je finissais ainsi par me lever de cet havre de paix qu'était ce fast food, prenant mon plateau dans les deux mains. Naeun m'accompagnait dans ma lancée, allant jeter les boîtes et les gobelet dans la poubelle, posant nos plateaux au dessus de cette dernière sur un réceptacle prévu pour la réception des plateaux vides. Par la suite nous quittons ainsi le restaurant maître des restaurations rapides.

    
 
a mcdo is better with your best friend.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [Poupée] Juin 2007 : my best friend (petites photos)
» [SOFT] FRIEND ME : Facebook adapté à Honeycomb
» [Poupée] Juin 2008 :petite My best Friend!
» Bepopalula, he is my friend. (Chronicle)
» My New Friend

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Passeport, please ! :: Le flood :: Bibliothèque-