Nous manquons de trainees, favorisez-les pour vos personnages inventés ! heart


 

 Laughter is timeless, imagination has no age and dreams are forever • | Ft. Minah ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 28 Juil - 12:23
Laughter is timeless, imagination has no age and dreams are forever
Minah & Kazuya ♥


Cela faisait combien de temps qu’il ne s’était pas programmé une vraie sortie ? Kazuya n’était pas capable de le dire tant la dernière fois devait remonter à des mois en arrière. Dire qu’il n’avait pas le moral était un bien grand mot pour décrire l’état dans lequel il était et encore une fois, intérieurement il s’excusait d’avoir mis tout le monde de côté, de ne pas avoir cherché à prendre de nouvelles puis de s’être autant laissé aller. Ce n’était habituellement pas son genre de s’effondrer, préférant toujours penser positivement néanmoins certainement qu’à force d’en avoir trop sur le coeur, ça avait fini par trop peser sur son âme que oui, il s’était écroulé. Tant de choses s’étaient passés ces derniers mois et l’accumulation ne l’avait pas aidé à voir de l’avant. Au bout du compte, il n’en avait vu que le négatif et on ne l’avait pas aidé à se sentir mieux à cause de toutes ses péripéties qui étaient arrivées les unes après les autres. Ca avait été difficile. Vraiment. Et c’était de sa faute, le chanteur en avait conscience parce qu’il était celui qui prenait les choses trop à coeur... Tout aurait probablement été différent s’il ne s’était pas reproché cet incident, s’il n’avait pas remis en question toute leur relation et qu’il serait rentré dans cette maudite chambre d’hôpital pour lui dire qu’il était là, que c’était douloureux, mais qu’il l’aimait et que c’était tout ce qui importait. Il avait été pitoyable, complètement lâche et à cause de ses agissements stupides, à cause de sa non-communication, il avait réellement failli la perdre pour de bon. Elle était vivante. C’était tout ce qu’il demandait... Parce que certainement qu’il aurait continué de se mordre les doigts pendant des années s’il avait persisté à croire idiotement les paroles du frère Calaway. Il n’aurait jamais supporté de la perdre de cette manière, pas sans avoir discuté avec elle, pas sans avoir mis toutes les choses à plat et lui faire part de tout ce qu’il avait sur le coeur. Se quitter comme ils l’avaient fait l’autrefois, dans les hurlements et les pleurs, non, ce n’était pas la solution et c’était finalement ce qui l’avait fait regretter encore plus. Comment n’aurait-il pas pu penser le contraire alors qu’il l’avait cru morte et que la fois qu’il l’avait vu avant ça, ils s’étaient disputés violemment ? Toute sa rancune avait été remplacée par de l’incertitude, par de la remise en question quant à tout ce qu’il n’avait pas pu faire...

Mais, ceci faisait partie du passé désormais. A croire qu’on avait bien voulu lui accorder une autre chance puisque la vie, doucement, lui souriait à nouveau et qu’il avait pris la décision de se relever, de ne plus jamais flancher comme ça avait pu être le cas puis de clairement se reprendre. Que dirait sa famille, ses amis ou même ses fans s’ils le voyaient aussi misérables ? Ils auraient tellement honte, et ils auraient totalement raison !
Il avait eu un peu de temps pour se reposer puis la tournée avait commencé et ce n’était qu’une fois sur la scène que l’idole avait réalisé à quel point les Hyphens lui apportaient un bien fou, un soutien irremplaçable. Ca ne l’avait motivé que toujours plus à s’en sortir, à donner le meilleur de lui-même et de se battre. Il était seul, les Kat-tun n’étaient pas à ses côtés cette fois-ci néanmoins il ne les oubliait pas et s’il chantait, ce n’était pas en tant que Kamenashi Kazuya mais bel et bien en tant que membre de ce groupe dont il faisait partie.

Ces dernières représentations à Hokkaido avaient été incroyables bien qu’enchaîner autant de représentations en si peu de temps étaient épuisants. Mais, selon lui, il s’agissait là de la bonne fatigue puis désormais, il avait quelques jours pour se reposer. Du moins, pour ce qui était des concerts... Bien que pour aujourd’hui, oui, il avait sa journée. Et pour cela, ce n’était pas n’importe qui qu’il avait invité à le joindre à lui pour profiter de Disneyland. Si on pouvait s’attendre à ce qu’il ait proposé à Heaven, non ce n’était pas elle mais sa cousine qu’il n’avait pas vu depuis un moment. Par sa faute également, toutefois Minah ne lui en avait jamais tenu rigueur et elle avait même fini par lui rendre visite, par inquiétude. Sans qu’il n’ait besoin de parler, elle s’était montrée immédiatement présente pour lui et plutôt que lui demander ce qui n’allait pas, le connaissant parfaitement, elle était restée à ses côtés, elle lui avait changé les idées. Il était sincèrement désolé de ne pas l’avoir appelé plus souvent cependant il avait la ferme intention de se rattraper et ça commençait aujourd’hui avec une escapade dans le monde de Mickey.

Et pour cela, il n’avait pas hésité une seule seconde à s’infiltrer directement dans cet univers, ne se souciant aucunement de son image ni des gens autour d’eux qui les observeraient très certainement.  S’ils voulaient profiter, autant le faire à fond, puis il adorait Disney, il ne s’en était jamais caché. Voilà pourquoi, à peine arrivé, il s’était arrêté dans une boutique pour acheter deux serre-têtes, déposant en souriant les oreilles de Minnie sur la tête de sa cousine et évidemment celles de Mickey sur  la sienne.

- Bon, tu veux commencer par quoi ? L’interrogea l’artiste en ouvrant le plan où étaient indiquées les différentes attractions, Je te suis !

A ce niveau là, il n’était pas compliqué puis il était déjà vraiment heureux d’être ici. Avec son travail, il n’avait pas l’occasion d’y venir souvent et pour le peu qu’il venait, il retombait en enfance à chaque fois.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 22 Aoû - 19:07
Laughter is timeless, imagination has no age and dreams are forever
Minah & Kazuya ♥


Disney ! Depuis que son cousin le lui avait proposé, elle était folle de joie. Bon, surtout, elle lui demandait depuis (des années) de l’y emmener. A force, toutes les fois où quelqu’un le lui avait proposé, la demoiselle avait gentiment décliner. Elle ne voulait y aller qu’avec lui ! En été, c’était sûrement bondé de monde, elle espérait que personne n’allait le reconnaitre et qu’on les laisserait tranquille. Grâce au casting, on la reconnaissait un peu dans la rue, mais elle ne suscitait pas encore assez d’intérêt pour qu’on vienne l’embêter. Au mieux, elle entendait juste des gens murmurer, si c’était elle la fille qui était dans ce fameux casting de loser. Oui. C’était elle. Sa mère avait été outragé par son échec. Elle la faisait pourtant travailler dure depuis des années et elle n’était pas fichue de réussir à percer dans ce milieu. Bientôt, elle serait trop vieille pour devenir célèbre. Avec les débuts à venir des SUPERNOVA, cela n’arrangeait rien à la tension familiale, mais elle s’en fichait.

Rapidement, elle s’était préparée pour le rejoindre. Elle était heureuse de passer cette journée avec lui. La demoiselle savait qu’il avait traversé une mauvaise période et, s’il ne voulait pas en parler, ce qu’elle comprenait, elle faisait son possible pour être là pour lui et avec lui. Lui changer les idées. Il avait dû être un peu agacé, de la voir squatter son canapé à jouer avec le chien qu’elle préférait, tout en déblatérant des histoires sans le moindre intérêt. L’anecdote amusante qui lui était arrivé, les dernières nouvelles de Keira, combien elle détestait Ordinary Love, que Hiromu était vraiment moche à la télé (preuve à l’appui), elle n’en finissait pas.

« Il fait super beau aujourd’hui ! » Elle avait bien fait de mettre simplement ce combi short. Glissant ses mains dans ses petites poches, elle sautilla sur place, impatiente d’entrer dans le parc. Elle fut surprise de voir que le premier arrêt était la boutique de souvenir, mais toute excitée en le voyant acheter les serre-têtes. Son rêve ! Riant quand il le déposa sur sa tête. Toute fière, elle tapota dans ses mains. « Merci Sachon ! » S’admirant dans un petit miroir. A sa question, elle fit mine de réfléchir. Quoi faire en premier ? « Hm… Un selfie ! » Ils étaient si mignons, on ne pouvait pas passer à côté de l’occasion. Sortant son téléphone, elle le leva et l’éloigna pour qu’ils soient tous les deux dans le cadres, Les doigts en « V » et immense sourire aux lèvres. Rapprochant le téléphone, elle hocha la tête, satisfaite, avant de le tirer hors du magasin.

Regardant autour d’elle, elle leva son doigt pour signaler qu’elle avait une très bonne idée. « Les attractions d’abord, comme ça, une fois fatiguer, on pourra aller voir les personnages. » Prenant son air habituel de demoiselle innocente, elle posa ses mains sur ses joues. « Promis, on va doucement, à ton âge, Sachon… » Mais rapidement, son visage se déforma pour laisser échapper un petit rire, secouant la main comme pour s’excuser. Avançant vers les attractions en sautillant presque, elle finit par se tourner vers lui à nouveau. « Mais je veux voir la parade ! » On dit j’aimerais, jeune fille ! D’ici, elle entendait la voix de sa mère. « Je suis vraiment contente d’être ici avec toi. » Et aucune moquerie, juste un petit sourire tendre. Depuis le temps qu’ils se le promettaient.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

❝ But don't look back with anger ❞
Gonna start a revolution from my bed ▬ 'cause you said the brains I had went to my head. Step outside 'cause summertime's in bloom. Stand up beside the fireplace, take that look from off your face.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 17 Sep - 11:56
Laughter is timeless, imagination has no age and dreams are forever
Minah & Kazuya ♥


Réellement, c’était agréable de se sentir mieux et de ne penser à rien d’autre qu’à l’instant présent. Kazuya a toujours été un grand fan de disney mais à cause de son travail, il ne prenait pas souvent le temps de venir au parc d’attraction et de s’amuser. Cela lui était déjà arrivé certes mais très peu. Du coup, ça avait été plus qu’une merveilleuse idée de choisir ce lieu comme un rendez vous avec sa cousine. Après tout ce qui s’était passé ces dernières mois, il lui devait bien cela. Minah ne l’avait jamais laissé, elle n’avait jamais jugé ses silences, elle ne les avait jamais pris pour elle et plutôt que l’abandonner ou même le forcer à parler, elle s’était montrée présente pour lui. A cet instant, c’était vrai que le jeune homme aurait voulu qu’elle s’en aille, il aurait voulu lui demander gentiment de le laisser tranquille et lui faire comprendre qu’il désirait simplement être seul. Parce qu’il n’avait pas besoin qu’on le plaigne, il n’avait pas besoin qu’on s’inquiète pour lui ou qu’on lui change les idées. Rien n’aurait pu modifier ce qui était arrivé, rien n’aurait pu enlever la culpabilité qui l’accaparait, rien n’aurait pu le faire aller mieux. Oui, c’était ce que bêtement le chanteur s’était mis en tête en s’enfonçant un peu plus dans cette obscurité, se forçant à ne rien montrer de ce qu’il éprouvait et à sourire néanmoins ses proches le connaissaient trop bien pour l’ignorer. Et si à cette période, il aurait préféré les envoyer valser afin qu’on ne vienne pas le déranger, aujourd’hui, il était extrêmement reconnaissant que personne n’ait baissé les bras. On l’avait soutenu, on l’avait empêché de faire de lourdes bêtises ou de s’écrouler plus qu’il ne l’avait déjà fait et ça, Minah n’était pas capable d’imaginer ô combien il lui était redevable. Parce qu’elle ne l’avait pas lâché. Pas une seule fois. Alors que lui ignorait tout des problèmes qui avaient pu s’immiscer dans sa vie ces dernières mois, alors qu’il ignorait si elle se portait bien, si elle-même avait su avancer après les obstacles qui s’étaient placées devant elle. Il lui avait promis de ne pas la laisser tomber, de toujours la soutenir si elle en avait besoin et qu’elle ne devait pas hésiter à compter sur lui mais qu’avait-il fait ? Rien. Et pourtant, sa cousine ne lui en avait pas tenu rigueur parce qu’elle le comprenait, parce qu’elle savait qui Kazuya était et que lui aussi avait le droit de flancher parfois. Il n’était pas invincible. Voilà pourquoi sincèrement, il ne la remercierait jamais assez et assurément qu’une journée à Disneyland ne serait jamais suffisante pour exprimer sa reconnaissante. Hors, ça n’empêchait pas que oui, il avait envie de passer un bon moment avec elle, qu’il avait envie de s’amuser puis de replonger en enfance. Certainement qu’autant lui que la jeune fille, ça ne leur ferait que du bien.

A peine arrivé que ses yeux avaient vaqué tout autour, une certaine brillance naissant dans le creux de ses pupilles alors qu’un tendre sourire bordait ses lèvres. Sans hésitation, il s’était dirigé dans une boutique de souvenirs et les voilà tous les deux fraîchement muni d’oreilles au-dessus de leur tête.

« Ça marche, faisons ça ! » Avait rétorqué l’artiste dans un léger rire, se mettant en position pour prendre un selfie. Ses doigts formèrent le signe de « peace » tandis qu’une esquisse sincère était venue égayée son visage, paré pour la bonne journée qui les attendait.

Sans broncher, il n’avait pu qu’acquiescer ses propos, songeant que Minah n’avait pas tout à fait tort. Toutefois, faussement vexé, il n’avait pu s’empêcher de froncer les soucis à son autre remarque.

« Dit donc jeune fille, je ne te permets pas ! »

Evidemment lui aussi, il plaisantait. Lorsqu’il y pensait, il avait déjà trente et un ans, bientôt trente deux... Le temps passait tellement vite.
Il l’accompagna dans son rire avant de l’observer tendrement, ravi de la voir aussi enjouée. La parade, de ce qu’il se souvenait, normalement c’était plus tard donc en attendant, ils pouvaient largement profiter des manèges. Attendri par le sourire que sa cousine lui arborait, il lui rendit son geste avant de lui avouer que lui aussi, il était content d’être venu avec elle puis d’enchaîner sur un « On y va ? ».

Aussitôt dit, aussitôt fait, les voilà fièrement à l’intérieur de l’immense parc où nombreuses personnes étaient déjà présentes puis marchaient à leur côté. Le premier thème était celui du futur avec différentes attractions, certaines plus les plus petits, d’autres pour les plus grands tel que le réputé « space mountain » qui ne fallait absolument pas manqué. Et cela tombait bien puisque lui n’était pas effrayé par les sensations fortes. Au contraire.

- J’espère que vous n’avez pas peur jeune fille, Déclara-t-il d’une voix un brin théâtrale, Puisque ce serait dommage de louper ça !

Complètement. Ils étaient ici, ensemble. Autant tout surmonter à deux !



✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 5 Nov - 19:26
Laughter is timeless, imagination has no age and dreams are forever
Minah & Kazuya ♥️


Minah adorait les Disneys. Même s'ils n'avaient rien de logique et étaient clairement niais, ça la faisait un peu rêver. Elle aurait aimé être une Princesse Disney, qu'on la sauve. Ou non, forte et indépendante, qui s'en sortait toute seule. Mais elle aurait aimé avoir un Prince avec elle. Ils se battraient ensemble, s'épauleraient pour vaincre les ennemis. Parfois, elle se laissait aller à ce genre de pensée romantique. Pourtant, elle l'avait dit, l'amour, c'était terminé pour elle. Enfin, elle se mentait clairement, parce que parfois, elle y pensait, sans se l'avouer, à ce Prince qu'elle aimerait avoir, ce Prince charmant qui pourrait croire en elle, qui l'aiderait. La sauverait. Et, sans doute qu'elle pouvait voir distinctement ses traits dans ses rêveries et n'avouerait jamais ce qu'elle voyait.

Cependant, aujourd'hui, elle voulait profiter de sa journée ! Retomber en enfance avec son cousin. Elle était heureuse qu'il ait pu se libérer pour elle. Il traversait une période difficile à son tour, alors elle voulait le soutenir, lui changer les idée. Ca leur fera le plus grand bien que de passer du temps ensemble, à Disneyland, comme une parenthèse magique à ce monde beaucoup trop difficile, beaucoup trop rude avec ses habitants. Un selfie pour immortaliser l'instant, elle en fut plutôt satisfaite, hochant la tête avant de l'emmener plus loin. Sa langue pointa entre ses lèvres après sa petite taquinerie. Elle ne le trouvait pas vieux, allez, il le savait bien ! Pour un trentenaire, il était même encore plutôt beau ! Des filles toutes jeunes voulaient encore se marier avec lui, même des enfants, pour dire ! Mais ce serait un peu bizarre de lui dire ça maintenant.

Ils y allaient ! Elle se retenait de s'accrocher à son bras. Elle ne voulait pas lui attirer d'ennuis, on risquait de ne pas les croire s'ils disaient qu'ils étaient membres de la même famille, et elle ne souhaitait de toute façon pas exposer sa moitié japonaise. Minah le suivit, souriant en voyant le Space Montain. Oh oui ! Elle adorait les sensations fortes. Plus le manège était fou, plus elle l'aimait.
« J'ai pas peur, tu me connais ! » Elle était courageuse, très courageuse ! Tirant un peu sur son bras, elle se mit à la queue, pianottant rapidement sur son téléphone avant de le regarder, grand sourire. « Dis, faudra que tu viennes avec moi quand je retourne en Corée ! Ma mère veut te revoir. » Elle pouvait bien venir au Japon, mais Minah voulait emmener Kazuya là-bas, qu'il puisse revoir les charmes de son si beau pays.

Une fois leur tour venu, elle grimpa dans le manège, à côté de son cousin, trépignant d'impatience quand elle se mit en route, elle leva ses bras bien haut, criant quand il se mit à accélérer. Le plus triste, c'était que ce n'était jamais assez long. Voilà une Minah bien déçue qui descendait, quitta l'attraction suivit de Kazuya. « C'est toujours trop court ! » Une grande tristesse. « On va où ? Je connais pas trop les manèges ici. » Elle connaissait ceux de son petit parc d'attraction de Busan, mais rien de bien fou en soi.



✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________

❝ But don't look back with anger ❞
Gonna start a revolution from my bed ▬ 'cause you said the brains I had went to my head. Step outside 'cause summertime's in bloom. Stand up beside the fireplace, take that look from off your face.
 
Laughter is timeless, imagination has no age and dreams are forever • | Ft. Minah ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Laughter is timeless, imagination has no age and dreams are forever • | Ft. Minah ♥
» dessins "imagination"
» En manque d'imagination - Photo
» Imagination fertile ou sixième sens?
» simply timeless watches ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E. Entertainment :: Wonderful Tokyo :: Japon :: Honshū-