Nous manquons de trainees, favorisez-les pour vos personnages inventés ! heart


 

 something to tell you + haruno ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 12 Juin - 0:30

Something to tell you

Haruto voulait se montrer confiant. Haruno et lui avaient toujours tout partagé, des plus grands aux plus petits secrets. D'accord, cette fois-ci, les confidences se faisaient un peu en retard, mais l'aîné avait éprouvé le besoin de se confier à sa petite sœur. Il avait confiance en elle, savait qu'elle saurait sans aucun doute se montrer tolérante à ce sujet. Il ne comprenait même pas pourquoi il avait attendu si longtemps avant de lui dire. Presque une année s'était écoulée. Qu'est-ce qui avait bien pu le retenir, à l'époque ? Haruto ne s'en souvenait pas et, à vrai dire, s'en fichait pas mal. Ça ne comptait plus. Il avait l'impression de lui mentir, en lui cachant qu'il aimait Ji Hoon, qu'il vivait avec lui la plus merveilleuse histoire d'amour qui soit.

Cependant, il aurait dû se douter que pour Haruno, un tel aveu ne soit pas si facile à avaler. Eux qui se disaient justement tout. L'aîné se doutait que ce qui la dérangeait n'était pas tant la révélation que le fait qu'il ne lui en ait pas parlé de suite. Et sa réaction ne manqua pas de serrer le cœur de son grand frère. Les lèvres pincées, ce dernier se demanda comment il pouvait se rattraper. Sûrement devait-il plutôt penser à ne pas s'enfoncer. « Oui... Nous étions partis en vacances en Corée du Sud. J'ai même rencontré sa famille ! » Mais le savait-elle seulement ? Ne venait-il pas d'envenimer les choses ? « Haru-chan, je ne voulais pas te le cacher... » Ça, Haruto en était persuadé. Il ne savait pas pourquoi il avait gardé sa relation avec Ji Hoon secrète (ou presque). Peut-être pour en profiter un peu plus ? Comme s'ils vivaient quelque chose qu'eux seuls pouvaient comprendre ? Mais cet amour n'était ni interdit, ni volé. Et à ceux dont ils étaient le plus proches, le couple pouvait bien l'avouer. Ces personnes étaient cependant rares, bien qu'évidents. Mais la réaction de sa sœur lui fit un peu mal, même s'il la comprenait. Voir la déception se peindre sur son si beau et doux visage le peinait énormément. Que pouvait-il bien faire pour se racheter ?

« Bien sûr, et tu restes ma confidente préférée. » Et ce n'était pas par espoir qu'elle-même lui avoue tout en retour. Haruto était vraiment sincère. « Mais tu peux comprendre, n'est-ce pas ? Que ce n'était pas aussi simple... Aimer un homme. » Il redoutait la réaction de leurs parents. De leur mère surtout. Haruka avait tant de projets pour son fils adoré. Comment lui annoncer que tout ce qu'elle s'était imaginé ne se réaliserait pas ? Haruto avait souvent essayé de lui faire comprendre son désir de vouloir s'émanciper, d'échapper à ce destin d'enfant aîné et porteur du patronyme des dieux qu'elle lui prophétisait. Rien n'y faisait. Depuis qu'il était avec Ji Hoon, Haruto avait compris qu'il ne lui était redevable de rien, du moins, qu'il n'était pas obligé de céder à ses caprices de maman un peu trop poule. « Nos parents ne sont pas au courant. Je ne compte pas encore le leur dire. » Même si Haruto savait que ce jour arriverait fatalement.  


_________________

Always ♒︎ I'll be loving you always, with a love that's true always, when the things you've planned need a helpin' hand, I will understand always, always. Days may not be fair always, that's when I'll be there always, not for just an hour, not for just a day, not for just a year but always© endlesslove.

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 13 Juin - 1:00

Something to tell you

TENUE ღ Sa précédente confusion laissait petit à petit place à la déception, apparente sur son visage d'habitude animé par un sourire éblouissant en présence de son frère. Mais désormais, elle se demandait si ce serait de nouveau possible de sourire, de rire en sa compagnie, comme si aucun mensonge n'avait plané entre eux pendant près d'une année. C'était bel et bien ça le pire ; s'il y avait une chose qu'elle n'avait jamais craint de la part d'Haruto, c'était le mensonge, et le fait d'y être soumis aujourd'hui lui faisait un mal fou, sans qu'elle n'arrive par le traduire par des mots. Elle ne faisait que poser des questions, chercher des explications pour lui trouver des excuses et apaisé sa déception actuelle, mais plus il en avouait, plus elle aurait préféré qu'il se taise. Le fait qu'il soit même aller jusqu'à rencontrer les parents de Ji Hoon l'acheva. Est-ce que cela avait été des présentations officielles ? Leur parents étaient-ils au courant eux aussi, de ce qui se passait entre eux ? Son instinct lui dit que non, leur mère aurait forcément réagit face à cette nouvelle, et Haruno n'aurait pu loupé ça. D'un autre côté, il lui semblait qu'elle avait loupé tellement de chose en l'espace de quelques mois... Ce constat l'attrista d'autant plus, mais elle tenta de réunir le peu de force qui lui restait pour lui dévoiler son mécontentement, sous un ton quelque peu cassant : « Tu l'as pourtant fait ». Il lui avait caché pendant des mois entiers. Elle aurait voulu le lui faire remarquer, mais cette simple phrase avait déjà sembler être un véritable combat à affronter, et elle ne se sentait tout bonnement pas d'en rajouter. Une partie d'elle voulait tout de même épargner son frère, car il s'agissait de son frère justement, et qu'elle l'aimait.

Elle avait aussi toujours aimer ce statut de confidente, mais l'entendre aujourd'hui lui dire qu'elle était sa confidente préférée, après ce qu'il venait de lui avouer, sonnait juste un peu trop faux pour qu'elle reste de marbre comme elle s'évertuait plus ou moins à le faire depuis tout à l'heure. De ce fait, elle retira sa main de sous la sienne pour la porter à sa bouche comme si elle s'apprêtait à lâcher un sanglot, mais elle n'en fit rien. Elle souhaitait juste cesser de s'accrocher à des espoirs vains. Il lui avait menti. Haruto lui avait menti, et même s'il en semblait sincèrement désolé, elle ne parvenait pas à passer au dessus de ça. Pourtant, contre toute attente, elle hocha timidement la tête. Comprendre était bien un grand mot, mais elle pouvait être en mesure d'admettre qu'il devait lui être étrange d'aimer soudainement un homme, de présenter un petit ami au lieu d'une petite amie. Surtout auprès des parents, elle n'était donc pas surprise d'apprendre qu'ils n'étaient pas encore dans la confidence. La petite sœur en elle aurait voulu l'encourager à le faire, à se dresser contre les idéaux de la famille Kamiya, au nom de cet amour improbable mais qui en était un quand même. Dans d'autres circonstances, elle aurait très certainement trouver ça excessivement mignon, un amour qui brave les stéréotypes, mais c'était trop lui demander, là tout de suite. « Maman risque d'être surprise » lâcha-t-elle très doucement, comme si elle n'avait pas envie de renoncer à le bouder, mais qu'elle craquait quand même, car il s'agissait de son niichan et qu'elle n'arrivait jamais bien longtemps à lui faire la tête. C'était aussi une gentille façon d'illustrer les choses ; leur mère risquait davantage d'être légèrement hystérique. « Le garder pour toi va pas arranger les choses ». Peut-être ne lui en voudront-ils pas d'avoir garder le secret, mais la nature du secret risquait davantage de les déranger. Cela dit, elle n'arrivait pas à se faire à cette image de son grand frère, celui d'une personne qui dissimule des secrets même à les personnes dont il est le plus proche. Ou peut-être que le problème venait elle ? Ne l'avait-elle pas toujours trop idéaliser ? Était-ce pour cette raison qu'elle se sentait autant trahie ?

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mer 14 Juin - 23:15

Something to tell you

Il s'était enfoncé, n'est-ce pas ? Haruto avait réellement l'impression de nager en eaux troubles. Son amnésie ne justifiait pas tout, encore moins le fait d'avoir caché sa relation avec Ji Hoon à Haruno. Tous les deux se confiaient tout depuis si longtemps, et la déception de la plus jeune devait être à la hauteur de cette confiance mutuelle qui s'était depuis installée entre eux. Qu'est-ce qui avait bien pu lui passer par la tête, pour se dire que ne pas le dire à sa petite sœur était une bonne idée ? Qu'est-ce qui avait bien pu l'empêcher de lui en parler ? Haruto ne voyait pas d'autre explication que la peur qu'elle soit déçue, qu'elle le prenne mal. Pourtant, il avait confiance en elle. Il la savait assez ouverte d'esprit, bien qu'ingénue. Haruno appréciait Ji Hoon, elle se permettait même de l'appeler « oppa ». Haruto ressentit un pincement de cœur étrange. Non... Ce n'était quand même pas de la jalousie ?

« Haru-chan... » Que pouvait-il bien faire pour la rassurer ? Lui dire et lui répéter qu'il avait toujours confiance en elle ne suffirait sûrement pas. En lui cachant son histoire d'amour avec son meilleur ami, Haruto l'avait en quelque sorte trahi. Trahi cette promesse de tout se dire. Il le lisait sur son visage, et ça lui était insupportable. Poussant un profond soupir, l'aîné se gratta la tête d'un air contrarié. Contre lui-même. Pourquoi se montrait-il si souvent idiot, depuis son accident ? S'il avait déjà conscience d'avoir un petit problème avec les relations humaines, ces dernières semaines comportaient des records de faux-pas. Il s'en voulait encore, pour ce qu'il avait pu faire vivre à Ji Hoon. Ses mots se faisaient toujours plus maladroits, et il ne semblait rien pouvoir faire pour l'en empêcher. Pourtant, Haruto se montrait sincère : il tenait toujours à sa petite sœur, et à cette douce habitude de se parler jusqu'à pas d'heures pour se parler de tout et de rien. Mais l'aîné avait l'impression que depuis un moment déjà, ce lien s'était quelque peu affaibli. Ça lui brisait le cœur, et il n'osait aborder le sujet avec Haruno.

Un rire peu enchanté lui échappa à sa remarque. Leur mère, une grande discussion. « N'est-ce pas ? » Et ça le désespérait. Comment pourrait-il lui avouer ? Bizarrement, Haruto se disait qu'avec son père, se serait même plus simple. Mais là aussi, il avait peur. S'il croyait en leur amour, il n'était pas assez naïf pour croire que tout le monde l'accepterait sans problème. Levant son regard vers Haruno, il pinça les lèvres, hésitant. « Haruno... Je sais que je t'ai déçue, mais ton avis compte pour moi. » Lentement, il osa reposer sa main sur la sienne. « Quand je suis avec lui, c'est comme si rien ne pouvait nous atteindre... Mais lorsque je me retrouve seul, je me rends compte de toutes les difficultés que l'on va devoir affronter. » La société japonaise était malheureusement encore trop critique et sévère. « J'ai besoin de ton soutien... » Baissant la tête, Haruto tentait de maîtriser son émotion. Ses doigts serrèrent plus forts ceux de sa sœur, de peur qu'elle ne le lâche. Peut-être bien que pour la première fois, c'était lui qui attendait de sa petite sœur ce réconfort qu'il s'était toujours efforcé de lui montrer. Lui, le grand frère si fier de pouvoir toujours protéger ses sœurs... Haruto se sentait soudainement si fragile, comme s'il mesurait combien Ji Hoon et lui auront à lutter pour se faire accepter. Et ils n'y arriveraient peut-être pas s'ils n'avaient pas le soutien de leurs proches qui comptaient le plus.  


_________________

Always ♒︎ I'll be loving you always, with a love that's true always, when the things you've planned need a helpin' hand, I will understand always, always. Days may not be fair always, that's when I'll be there always, not for just an hour, not for just a day, not for just a year but always© endlesslove.

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 10 Juil - 1:00

Something to tell you

TENUE ღ Un air désintéressé au visage, Haruno essayait de calmer l'effusion de sentiment négatif qui commençait à la toucher au plus profond d'elle. Cette déception allait être difficile à surmonter, et elle n'arrivait d'ailleurs pas à en voir la fin. Tout semblait empirer les choses ; y compris entendre son frère l'appeler par son prénom, sans parvenir à enchaîner d'autres explications. Ils le savaient tous les deux, elle avait raison, il lui avait menti. Rien ne pourrait y changer quelque chose, maintenant que c'était fait. Pour autant, elle était toujours assise là, sagement sur le canapé, à jouer avec ses bagues aux doigts et à compatir d'une certaine façon à la situation dans laquelle son grand frère se trouvait dorénavant. La réaction de leur mère, lorsqu'elle l'apprendrait à son tour, promettait d'être aussi prévisible qu'effrayante ; c'est sur ce second point qu'Haruno s'inquiétait un peu. Son inquiétude demeurait toutefois un secret sous cette moue froide et distante qu'elle arborait depuis quelques minutes maintenant, même lorsque ce dernier renoua le contact entre eux.

Aussi distante paraissait-elle, toutes les paroles d'Haruto parvenaient parfaitement à ses oreilles et lui tordaient le cœur. Elle n'avait pas pour habitude le voir ainsi, presque suppliant, à réclamer son soutien... Elle ignorait comment réagir face à sa détresse apparente et ce fut très maladroitement qu'elle lui envoya un pique sans le vouloir : « Je suis sûre que tu trouveras un moyen de te débrouiller sans moi... Comme t'as su si bien le faire jusqu'à aujourd'hui ». Ça lui faisait mal d'avoir à l'admettre, mais il avait effectivement sembler savoir gérer les choses, sans elle. Ce constat fut d'autant plus rude à réaliser, alors qu'elle-même accourait toujours à lui au moindre problème. Ces derniers mois, elle avait certes tenté de se comporter de façon plus indépendante, mais il n'en restait pas moins qu'elle revenait à chaque fois auprès de son frère après chaque coup de moue, ou au contraire, lorsqu'elle souhaitait partager avec lui un trop-plein de bonheur. Il se déclarait à présent amoureux, alors n'était-ce pas normal pour elle d'avoir eu envie de le savoir dès l'été dernier ? Tout justifiait qu'elle puisse être énervée contre lui, mais une fois de plus, seule la tristesse semblait régner. Elle se sentait mal de se montrer aussi froide avec lui, coupable de ne pas être cette petite sœur en qui il avait suffisamment confiance pour dévoiler tout et n'importe quoi. Son esprit vacillait sans jamais sembler vouloir s'arrêter pour éclaircir les choses. « Je vais rentrer » finit-elle par dire, en se levant dans l'espoir d'écourter cette conversation qui lui faisait plus de mal que de bien.

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 21 Juil - 22:15

Something to tell you

Ce n'était pas ce que Haruto voulait. Haruno ne devait pas se sentir mise de côté, le but n'était pas là. Son histoire avec Ji Hoon pouvait sembler simple, ça ne l'était pas pour autant. L'acception de ses sentiments avait dû se jouer deux fois – même s'il ne se rappelait pas vraiment de la première, pour le moment. Ils avaient voulu d'abord vivre pleinement la découverte l'un de l'autre. Pour vivre heureux, vivre caché. Pour deux hétérosexuels convaincus, annoncer aux leurs qu'ils étaient tombés amoureux d'une personne du même sexe, voilà quelque chose de déroutant. Et c'était peu dire. Avec une mère qui lui mettait gentiment la pression pour un mariage avec une jolie et gentille épouse pour perpétuer l'héritage Kamiya, Haruto n'avait pas vraiment le champs libre. C'était pourquoi il avait d'abord compter sur le soutien de sa plus jeune sœur, mais visiblement, il devrait faire sans. Avait-il réellement trop tardé ? Il semblait bien...

« Haru-chan... » Une profonde tristesse se reflétait dans ses yeux. Mais il ne pourrait obliger Haruno à l'aider et le soutenir. S'il voulait bien comprendre que la jeune femme soit blessée, Haruto ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle exagérait un peu. Ne lui montrait-il pas cette confiance qu'il avait toujours eu en elle, malgré tout ? Soit, une année avait pu s'écouler, mais de son côté, sa cadette pouvait également comprendre pourquoi il ne l'avait pas de suite mise dans la confidence. N'avait-il pas quelques circonstances atténuantes ? La réaction de Haruno l'attrista donc profondément. Poussant un soupir peiné, Haruto se passa nerveusement la main dans les cheveux.

Se redressant lentement, il fixa Haruno qui venait de se lever. Pinçant les lèvres, il joignit ses mains devant lui, cherchant quoi lui répondre. Rien ne paraissait pouvoir l'aider à se racheter, pour le moment. « Je ne voulais pas te blesser... » Il finit par se lever, lui aussi, et pour la première fois de sa vie, il hésita à prendre sa petite sœur dans ses bras. Et finalement, n'osa pas le faire tant elle semblait vexée. « Ça ne change vraiment rien à l'amour que j'ai pour toi, tu sais. » Quoiqu'elle puisse en penser, Haruto tenait toujours autant à leur relation privilégiée. « Tu es vraiment fâchée ? » Son ton s'était fait timide, taquin également, tentant désespérément de la faire sourire. La voir ainsi lui brisait le cœur. Mais ce n'était sûrement pas le moment de plaisanter.   


_________________

Always ♒︎ I'll be loving you always, with a love that's true always, when the things you've planned need a helpin' hand, I will understand always, always. Days may not be fair always, that's when I'll be there always, not for just an hour, not for just a day, not for just a year but always© endlesslove.

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 20 Oct - 21:43

Something to tell you

TENUE ღ Haruno était d'un naturel rancunier. La petite dernière qui fut toujours protéger quoi qu'il advienne se sentait désormais trahie, et plus blessée que jamais. Au fond d'elle, elle connaissait suffisamment son grand frère -celui qui l'avait certainement protéger plus que quiconque- pour savoir qu'il n'avait effectivement pas chercher à la blesser volontairement. Pour autant, ça ne semblait pas être un argument suffisant pour calmer sa peine actuelle, qu'elle ressentait malgré l'air détâché qu'elle souhaitait adopter pour passer au dessus de la situation. Elle ne l'écoutait plus que d'une oreille distraite, même lorsqu'il prononçait des mots qui auraient habituellement fait palpiter son petit coeur.

Ce n'est que mollement qu'elle répondit d'ailleurs à sa question, d'un vague hochement de tête et d'une moue boudeuse dont il aurait pu se moquer si elle était un peu moins sérieuse. Sauf que cette fois ci, la petite Kamiya était véritablement fâchée, contrariée d'avoir été tenu à l'écart. Surtout triste, mais il lui semblait plus approprié de jouer la carte de la colère. « Je rentre » répéta-t-elle pour se donner la force d'agir et non pas rester stoïque comme elle l'était depuis quelques minutes déjà. Par habitude, par réflexe ou car elle en ressentait juste l'envie malgré tout, elle approcha sa main de celle de son grand frère, dans le but de la prendre dans la sienne. Au dernier moment, elle se rétracta néanmoins. « Tu.. m'accompagnes ? », demanda-t-elle dans l'unique but d'expliquer son geste, même s'il n'y avait pas de sens à ce qu'il l'accompagne jusqu'à la porte, si ce n'est qu'à rendre ce départ encore plus douloureux pour elle.


 
something to tell you + haruno ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E. Entertainment :: Wonderful Tokyo :: Shinjuku-