What's going on ? ♥ |♥| HAROON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mer 1 Aoû - 0:28

♡ Haroon ♡

Hold hands. That’s what you’re meant to do. Keep doing that and don’t let go. That’s the secret.


C’était comme si le temps s’était arrêté, que le monde avait cessé d’exister en dehors de ces quatre murs. Ji Hoon ne se posait plus de question, se fichait bien du monde entier, puisque désormais, il n’y avait plus que Haruto qui comptait. Il ne voyait que lui, ne pensait qu’à lui. Ce qui avait pu le tracasser n’existait plus, n’avait aucune importance. Ses lèvres contre sa peau l’aidait à se sentir encore plus vivant, son corps tout entier était sa nouvelle religion. Il profitait de la moindre caresse, de chaque baiser qu’ils se donnaient, c’était comme s’ils découvraient à chaque fois un autre monde. Déjà deux ans, et pourtant, Ji Hoon ne pouvait se lasser de cette plénitude qu’il lui faisait ressentir, ce sentiment d’être complet, d’être plus heureux que jamais. Son Japonais lui faisait connaître des sensations inédites, lui faisait perdre la tête, le rendait heureux, tout simplement. Une véritable boule de bonheur qui semblait s’accroître, s’étendre tout autour de l’univers, sans la moindre limite. Il aimait Haruto. Tellement, plus que tout au monde. D’un amour unique et merveilleux.

La maladresse de Haruto… Oui, c’était quelque chose qu’il aimait chez lui, même s’il ne voulait pas l’avouer trop fort. Il trouvait ça assez mignon, ça le faisait clairement craquer. Quand il tentait de se montrer sexy et qu’il ratait misérablement en faisant quelque chose qui finissait par le rendre plus mignon qu’autre chose. Ce n’était pas grave, il l’aguichait quand même, même en agissant comme ça. Surtout en agissait comme ça, quand bien même il était terriblement excitant lorsqu’il se comportait de façon si sexuelle. Il devrait être interdit, autorisé juste pour lui ! Son sourire s’élargit, il caressait sa peau, gémissait en sentant sa langue contre ses abdominaux. Le Coréen avait chaud, si chaud, une chaleur qui ne semblait jamais se calmer, dans laquelle il se complaisait. Son corps en redemandait encore, alors qu’on venait tout juste de le satisfaire, ça ne lui semblait pas suffisant. Haruto était un amant hors du commun, le meilleur qui soit, et ces moments charnels le comblaient toujours autant. Ses lèvres ne pouvaient se lasser des siennes, son corps réclamait le sien en permanence.

A choisir, il préférait les lèvres de son homme aux fraises qu’il pouvait lui présenter, même s’il prenait un malin plaisir à mordre le fruit défendu avec le plus de sensualité possible. Il sourit, souhaitant le charmer encore plus après sa déclaration. Ne jamais cesser de le charmer, être le plus séduisant possible, pour que jamais Haruto ne se lasse de lui, que jamais il ne puisse ne plus avoir envie de lui, envie de lui plaire, d’être cet homme qui lui avait fait tourner la tête, fais douter de sa sexualité et de tout ce qu’il avait connu avant. Il voulait tout donner à son Japonais, lui donner ce qu’il n’aurait jamais imaginé donner auparavant. Cela rendait leur relation d’autant plus excise, bien plus heureuse et folle. Quelque chose d’indescriptible que Ji Hoon adorait et qu’il ne souhaitait laisser pour rien au monde. « C’est à cause de toi que j’ai des pensées scandaleuses, Hyung ! » Et vraiment rien qu’à cause de lui, quand il léchait ainsi son doigt, il rêvassait de le voir lécher autre chose, le copier dans ce qu’il avait pu faire avant. Ah, oui, ce serait pas mal ça. Le sourire de Ji Hoon se fit plus large en l’imaginant, souhaitant clairement que cela arrive.

Avec malice, sa main caressait son sexe, alternant les mouvements de va-et-vient, tantôt langoureux, tantôt passionnés, il fixait son homme, essayant de le déconcerté, le perturber. Il souriait en voyant les réactions qu’il suscitait, à la fois le désir et l’excitation. C’était toujours ses petites victoires et il n’hésita pas à se pencher pour l’embrasser. Son sourire se fit espiègle quand il lui retourna sa question, mordillant sensuellement sa lèvre. « Je sais pas ? J’espère… » Il supporterait, il en voulait toujours plus de toute façon. Sa main se permit d’aller caresser ses fesses. « Terriblement envie. » Il ne savait pas comment est-ce qu’il faisait pour tenir, pour ne pas exploser littéralement de désir. Il décida de se montrer joueur, lui enfilant l’anneau, son sourire amusé aux lèvres, il se plaisait à l’éteindre et le rallumer, sans quitter les réactions de son petit-ami des yeux. « Mais non… » Ce n’était pas méchant ! Pas du tout, même. Plutôt très amusant. Sa bouche laissa échapper un gémissement quand le sexe de son homme fit vibrer le sien, riant un peu alors qu’il ne se lassait pas d’embrasser.

Sa demande le fit frissonner, un peu hésitant néanmoins, il finit par obéir, se retournant, il le sentit se coller à lui. Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine, dans l’expectation de ce qui l’attendait. Un râle quitta sa gorge quand il appliqua le lubrifiant, fermant les yeux pour apprécier ses gestes, sa chaleur s’amplifia quand se mit à le caresser, son sexe ne mettant pas longtemps à gagner de la vigueur. « Haruto… » Il le rendait dingue. Ji Hoon ne cherchait même pas à résister, obéissant docilement sur les positions à adopter, sur le ventre, les fesses légèrement relever. Il gémissait en sentant son pénis contre ses fesses, luttant pour ne pas lui hurler de le prendre, sa respiration déjà haletante. « C’est toi qui me rends si sexy. » Il doutait que beaucoup d’autres le trouve sexy dans cette position mais il s’en fichait, trop occupé à discipliné les battements de son cœur, son dos brûlant sous les lèvres de son homme. « Eh ! » Un rire quitta ses lèvres en le sentant mordiller ses fesses, il se calma rapidement, un hoquet de surprise en le sentant lui apporter des attentions toute particulières. Ses gémissements se firent plus rauque, c’était aussi une sensation qu’il avait découvert, qu’il n’avait jamais soupçonné. Ses yeux se fermèrent en appréciant sans gêne les coups de langues si intime de son homme.

Lentement, ses yeux s’ouvrirent, il rit un peu à sa remarque. « T’avais pas senti avant ? » Il tourna la tête pour le regarder, souriant à son homme. « Prends-moi… » Il ne tenait plus, il se sentait fébrile. Lentement, il sentit son sexe le pénétrer, l’anneau apportant d’autant plus de sensation, provoquant un cri de pur excitation en le sentant. Se redressant un peu, il ne tarda pas à accompagner les mouvements de hanches de Haruto, ponctuant ses coups de rein de gémissement. « Plus fort, Baobei ! » Qu’il ne se montre pas si doux ! Un miroir apparut à côté d’eux et il restait mitigé sur ce qu’il en pensant, se redressant pour se retrouver coller au torse de son homme. Les vibrations le rendaient dingues, décuplaient les sensations qu’il ressentait, il se sentait incontrôlable, criant le prénom de son amant à plusieurs reprises, jurant dans toutes ses langues. Lentement, il le força à s’arrêter, le repoussant sur le lit pour le dominer à son tour, s’asseyant sur son sexe, il entama à son tour des mouvements, ses fesses claquant sur les hanches de son homme. C’était tellement bon ! Sa tête se pencha en arrière alors que des râles de plaisir lui échappait. Lorsqu’il sentit sa force faiblir, il roula, emmenant son homme avec lui pour qu’il reprenne le dessus, fermant les yeux alors que sa main claqua la fesse de son petit-ami. « Plus fort ! Donne-moi tout… » Il se sentit grimper au septième ciel, enfonçant ses ongles dans le dos de Haruto, son corps finit par se libérer dans un long râle de plaisir. Un sourire béat aux lèvres, il rapprocha Haruto de lui, comme s’il craignait de tomber de son nuage après cet orgasme. « Jouis pour moi ? » Son corps se contractait autour de son sexe, accompagnant encore ses mouvements, voulant qu’il le retrouve. Qu’il connaisse cette même sensation. Qu’ils soient heureux ensemble.


Code by Fremione.


_________________



♡ 좋아합니다 ♡
Nymphadora Tonks ☽ My heart is racing like it’s about to burst,I wanna know what’s next. My reasoning only gives me one answer, Call me crazy, I still want you. All that’s left for me is your deep scars and they’ll never fade.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Jeu 2 Aoû - 0:42

♡ Haroon ♡

Hold hands. That’s what you’re meant to do. Keep doing that and don’t let go. That’s the secret.


Des pensées scandaleuses, Haruto en avait énormément, et très souvent. Surtout lorsqu'il s'agissait de Ji Hoon. Il lui en fallait peu, après tout, pour que son esprit ne s'enflamme. Le savoir tout proche suffisait à lui donner envie de se serrer contre lui pour ne plus le lâcher. Bien sûr, même séparés, il ne cessait de penser à lui. Comment pourrait-il seulement songer se séparer de lui ? Malgré les difficultés, malgré cette trahison qui l'avait blessé au cœur... Le Japonais ne voulait pas y penser. Il ne le pouvait pas. Cela lui semblait vraiment inimaginable. Au fond, il craignait toujours de le perdre. Et s'il faisait une autre erreur stupide ? Il avait beau faire tout ce qui était en son pouvoir, il avait bien compris combien il était difficile de prédire l'avenir. Impossible de songer qu'il avait effectivement pu se fiancer, que Ji Hoon avait pu voir ailleurs. Il croyait sincèrement en leur histoire, souhaitant par-dessus tout qu'elle marche. Il ne pouvait penser à un futur où il n'était pas aux côtés de son petit ami. Mais comment s'assurer que cela serait réellement comment l'avenir se présenterait ? Aussi fort qu'il le souhaitait, qui était-il pour décider de quoi l'avenir serait fait ?

Mais il ne voulait pas penser à ça. Pas maintenant qu'ils se retrouvaient après bien des jours tristes et pénibles. Pas dans cette chambre de love hotel où ils pouvaient laisser libre cours à tous leurs fantasmes. Pas ce soir, alors qu'ils réapprenaient à se connaître. Alors que son corps retrouvait le sien avec bonheur. Haruto ne se lassait jamais de ses mains sur sa peau. Il devenait fou avec de simples caresses, mais cela n'avait rien de bien étonnant, après tout. Il avait tellement envie de lui ! Peu importait l'endroit, en réalité. Dans cette chambre de love hotel, dans leur propre chambre, où que ce soit. Ça n'avait que très peu d'importance, au bout du compte. Il se montrait scandaleux n'importe où, lorsqu'il se retrouvait avec Ji Hoon. Surtout quand ce dernier lui donnait le droit de le dominer. Haruto adorait ça. Il aimait voir la moue de son homme changer suivant les attentions toutes particulières qu'il lui apportait. Il se rappelait de la toute première fois, de ces sensations aussi étranges qu'exquises qui l'avaient pris au corps. Jamais il n'avait connu pareille jouissance, et il en était devenu complètement addict. Aujourd'hui, il ne craignait plus de se considérer comme gay. Si c'était là le terme que l'on souhaitait employer pour le définir, il s'en fichait pas mal. Lui connaissait la vérité. Il était amoureux d'un homme. Du seul qui ferait battre son cœur de cette façon bien particulière. Et ses battements de cœur trouvaient écho en lui.

Oui, aujourd'hui, Haruto n'avait plus peur de découvrir Ji Hoon de bien des façons, plus ou moins scandaleuses. Si on lui avait posé la question quelques mois auparavant, il aurait sûrement répondu qu'il n'aurait pas été capable de telles initiatives. Cela ne lui avait même jamais traversé l'esprit, avant de connaître le Coréen. Comme bien des choses. Pouffant alors qu'il se redressait légèrement en essuyant son menton, Haruto secoua la tête. Malicieusement, il laissa sa langue pointer entre ses lèvres, avant de la passer sur sa lippe. C'était lui qui menait la danse, cette fois-ci, et il comptait bien faire perdre la tête à son homme. Au bout de son propre sexe, l'anneau vibrant le rendait fou, et une seule pensée le hantait. Son cœur bondit un peu plus fort dans sa poitrine lorsque Ji Hoon le supplia de façon trop scandaleuse pour qu'il puisse résister plus longtemps. C'était comme un besoin vital à assouvir. Unir leurs corps pour se sentir mieux. C'était une sensation indescriptible, mais tellement parfaite. Si on lui posait la question, Haruto ne saurait dire s'il préférait être celui qui menait la danse ou non. Il aimait simplement faire l'amour avec Ji Hoon, et c'était là le plus important. Néanmoins, cela ne signifiait pas pour autant qu'il en faisait moins. Au contraire, il se donnait corps et âme pour le plaisir de l'homme qu'il aimait.

« Plus fort ? » Ses mains sur les hanches de Ji Hoon, le Japonais laissa un sourire flotter au coin de ses lèvres. Le miroir maintenant dévoilé, il se sentait étrangement pousser des ailes. La vision qu'il avait désormais le rendait totalement dingue de désir, et ses hanches claquaient joyeusement contre les siennes. Les yeux clos, il accédait à la requête de son amant. Les vibrations de l'anneau le rendaient tellement fou ! Il se demandait si Ji Hoon pouvait les sentir aussi bien que lui. Cela donnait une tout autre dimension au sexe. Rouvrant les yeux quand son petit ami se redressa, Haruto passa ses bras autour de son torse, l'embrassa passionnément dans le cou. Sa langue courait sur sa peau, ses dents mordillaient gentiment. Son souffle caressait l'oreille du Coréen alors qu'il gémissait son prénom de sa voix rauque de plaisir. Ses hanches s'activaient au mieux, même si la position ne lui donnait pas la possibilité de donner tout ce qu'il avait. L'anneau vibrait néanmoins toujours, prêt à le rendre totalement dingue. Il étouffa une exclamation de protestation lorsque Ji Hoon l'obligea à s'écarter. Mais un sourire se dessina très vite sur ses lèvres alors qu'il devinait où il voulait en venir. « Tu veux... te voir ? » Allongé sur le matelas, Haruto tendit les mains pour les poser sur les hanches de son amant. « Tu veux voir... combien tu es magnifique lorsque je te prends ? » La plus belle expression du monde. Haruto en était fou, et il savait qu'il lui serait difficile de tenir bien longtemps encore.

Un long gémissement quitta sa gorge alors que Ji Hoon glissait lentement sur son sexe. Ses ongles s'enfoncèrent dans sa peau. Du mieux qu'il le pouvait, il accompagna de ses mouvements de hanches les va et vient de son amant. Il se sentait au bord du précipice de l'extase. Ses lèvres laissaient échapper gémissements et cris. Ses yeux n'étaient plus que deux fentes, prêtes à capturer le moment de pure jouissance que connaîtrait Ji Hoon. Haruto ne voulait pas non plus louper ne serait-ce qu'une variation dans l'expression de son petit ami. Il aimait ces petites crispations dans les muscles de son visage, il aimait ces changements dû au plaisir qu'il lui procurait. Son petit ami était terriblement sexy dans ces moments-là, et il ne voulait pas en perdre une seule miette ! Roulant sur Ji Hoon, il le domina à nouveau, tout sourire, troublé par seulement quelques râles de plaisir. Il se mordit la lèvre inférieure lorsqu'il sentit la main de son amant claquer sa fesse. Leurs corps toujours profondément liés, Haruto ne cessait ses va-et-vient en lui. Entendre leur chair s'entrechoquer avait également quelque chose de profondément érotique. Tout ça mêlé à l'ambiance, aux gémissements et cris de plaisir, rendait cette soirée plus spéciale encore.

Sa bouche trouva celle de Ji Hoon alors que ce dernier se montrait une fois de plus terriblement scandaleux. Il allait tout lui donner ! « Tu aimes ça, hein ? Et tu aimes me rendre fou, hein ? » Sa voix était troublée par le plaisir. Son corps s'activait en lui, et il ferma les yeux pour mieux savourer son orgasme. Serrant Ji Hoon contre lui, il étouffa un gémissement profond. En vain. Un cri lui échappa alors qu'il exauça la demande. Dans un long râle de plaisir où résonnait le prénom de son amant, Haruto jouit en lui. Son corps tressauta, mais il était profondément heureux. Se redressant un peu, il chercha les lèvres de son homme, sur lesquelles il déposa de nombreux baisers, avant de les perdre dans son cou. Finalement sa bouche se colla encore à la sienne, avant qu'un sourire n'étire ses lèvres. « C'était magique... » Mais un râle glissa dans sa gorge. Se retirant de lui, il poussa un gémissement plaintif. « Eteins-le... » Cet anneau était un jouet dangereux ! « Tu crois qu'on peut le récupérer ? » Au fond, il l'espérait un peu. Une fois l'anneau retiré, Haruto roula sur le côté, le souffle encore trouble. Son torse s'élevait et s'abaissait de façon rapide. Cette fois-ci, il mettra sûrement un peu plus de temps à récupérer. Mais la nuit était encore longue. Se redressant légèrement sur son coude, il caressa distraitement le torse de son amant. « Je t'aime, mon amour... » Malicieusement, Haruto se pencha vers Ji Hoon, lui volant un nouveau baiser, tandis qu'il s'allongeait lascivement contre lui. Et cette nuit était pleine de promesses.

Code by Fremione.


_________________

Because it’s love ♒︎ You have my world, you’re my small universe© endlesslove.
 
What's going on ? ♥ |♥| HAROON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Dans tous mes états d'amour + HAROON ♡♡
» just turn off the lights today ♡ HAROON
» sad puppies + HAROON ♡

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Wonderful Tokyo :: Chûô-