I'll forever wonder why |#| SHOKOON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

     Dim 13 Mai - 22:13
I'll forever wonder why ☽ Une carrière montante, son visage apparaissait de plus en plus à travers Tokyo, une de ses publicités étaient même diffusées en Corée du Sud. Une fierté non dissimulée en pensant à ses amis d’enfance qui devaient le voir et réaliser combien il avait réussi, qu’il n’était plus dans l’ombre. Enfin ! Enfin on le voyait, enfin, il devenait cette étoile qu’il avait toujours été. Ça n’aidait en rien son narcissisme, son égo surdimensionné. Il oubliait ses propres valeurs, se sentait au-dessus de tout, se sentait invincible, intouchable, au point de délaisser Haruto, de honteusement le considérer comme un frein à sa carrière, de douter de lui et de ses bonnes intentions alors qu’il devrait plutôt se méfier du monde tout entier.

Malgré ces nouvelles fréquentations, quelques anciennes restaient là. Shoko, par exemple. Elle était son seul visage connu dans cette soirée pour le lancement d’une nouvelle gamme de vêtement d’une jeune marque prometteuse. Un petit bar en son centre, des petits fours healthy, donc dégueulasse et beaucoup de publicité et de gens qui hurlaient au génie. « Je sens que je vais finir au McDo en partant d’ici… » Il murmurait comme s’il craignait de se faire jeter aux lions en disant ça trop fort. Un petit rire glissa dans sa gorge en regardant Shoko. « Tu viendras avec moi ? » Il la connaissait, elle était comme lui, un déchet quand il s’agissait de mauvaise nourriture. Il échangeait des sourires charmeurs avec quelques demoiselles de cette élite, pour qu’on se souvienne de lui, qu’on n’oublie pas son visage avant d’accorde le même à Shoko. « T’aurais imaginé, quand on a débuté, qu’on en serait là ? » Il était vraiment fier. D’elle, de lui, de ce qu’ils avaient réussi à faire, et ça, personne ne pourra lui enlever. Pas même Haruto.


code par me'ow

_________________



♡ 좋아합니다 ♡
Nymphadora Tonks ☽ My heart is racing like it’s about to burst,I wanna know what’s next. My reasoning only gives me one answer, Call me crazy, I still want you. All that’s left for me is your deep scars and they’ll never fade.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 13 Mai - 22:46
I'll forever wonder why ☽ C’était la meilleure chose qui avait pu lui arriver au cours des dernières années. Travailler avec des marques importantes, non pas parce qu’elle était particulièrement populaire, mais parce qu’elle bossait pour un label connu et, visiblement, assez apprécié. Shoko se demandait parfois si ses parents avaient remarqué ses apparitions à l’écran, dans les émissions et les publicités. Mais ce n’était pas pour songer à tout cela qu’elle était là, aujourd’hui.

Les yeux posés sur le buffet, elle s’était permise d’en saisir un pour le porter à ses lèvres avant de grimacer. « Du navet… » Elle retrouva un large sourire l’instant suivant, quand l’hôtesse de l’événement vint vers elle afin de les saluer - enfin, surtout Jihoon, à avoir la façon dont elle se comportait – avant de repartir comme elle était venue. Sa marque était peut-être prometteuse, mais le physique de la créatrice n’y était sûrement pas étranger. Il en fallait, du maquillage, pour rattraper les bavures de la nature ! Elle le glissa silencieusement à Jihoon avant de laisser un sourire étirer le coin de ses lèvres. Qu’ils étaient beaux : deux narcisses au milieu d’un champ de pâquerettes. Pas étonnant, que tout ce monde les regarde.

« En courant, même… Ces trucs sont dégueulasses. » Ils n’avaient pas le moindre goût ! Même les repas de l’agence étaient des plats de gourmets, à côté de ces horreurs. « Je te parie tout ce que tu veux que c’est vegan. » Bientôt, ils allaient inventer le gâteau sans gâteau, si on les laissait faire ! Elle préférait se gaver de viande chimique et remercier son corps de ne pas trop lui remplir les cuisses ! Ou était-ce l’exercice ? Qu’importe. « Évidemment, c’est ce qu’on souhaitait, non ? » Un sourire fleurit à ses lèvres, alors qu’elle prit un autre verre de cette boisson pétillante trop amère qu’on leur servait. Très peu pour elle, mais il fallait faire bonne figure. Elle préférait un bon gobelet de soda. « Un jour, on nous connaîtra dans le monde entier, si c’est pas déjà le cas. » Elle leva sa flûte vers lui, un tendre sourire aux lèvres. « Alors, monsieur Lee, ça fait quoi d’imaginer que des fans roulent et tombent de leur lit rien qu’en te voyant ? » Sur ces mots, elle feignit de tendre un micro invisible vers lui, son sourire s’accroissant encore.

code par me'ow
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

     Mar 15 Mai - 20:03
I'll forever wonder why ☽ Du navet. Bien un aliment qu’il avait toujours donné à Liang sans y toucher, et maintenant, il en mangeait en prétextant aimer ça ? C’était un crime envers l’humanité, il ne pouvait pas s’y faire, il avait besoin de vraie nourriture, de riz, de viande, de légume, seulement mélangé dans du bibimbap. Il offrait toujours son plus beau sourire, rassuré par la présence de Shoko. Avec elle il n’avait pas besoin de faire semblant d’aimer ou d’être à son aise ici, de trouver normal de manger des trucs dégueulasses. C’était tellement honteux, il regrettait d’avoir accepté d’entrer dans cette carrière, vraiment.

D’un hochement de tête, il approuva Shoko. C’était effectivement dégueulasse et il n’aimait pas du tout ça. Il rêvait de ce Mcdo, du gras sans apport nutritionnel. Le rêve ! Vegan, ce mot le dégoûtait. Comment pouvait-on se contenter de légumes ? Il se demandait comment survivait Liang. Est-ce qu’il le vivait bien ? Il se demandait s’il prenait bien des compléments alimentaires. Il lui écrirait pour savoir. « Je pense aussi. On veut vraiment nous tuer. » Ah, c’était un coup monté pour renouveler toujours les nouveaux mannequins. Une honte, un scandale !

Ils avaient souhaité en arriver là, pour autant, il n’aurait pas imaginé qu’ils y arrivent. Gonflant un peu les joues, il hocha la tête fièrement, reprenant deux verres de champagne, il en laissa un à Shoko, levant sa flûte vers elle. « A ce jour-là, alors ? » Celui où on les connaitrait dans le monde entier. Ils étaient si beaux, et les autres si laids, ça ne pouvait honnêtement qu’arriver prochainement. Il pouffa face à l’image ridicule que provoquait Shoko. « Je suis pas une idole, je pense pas que ça peut arriver avec moi ? » Il ne déchaînait pas les foules, et n’allait sûrement pas s’en plaindre. Quand bien même il espérait faire fantasmer des femmes sur son physique parfait. « Et toi, t’en penses quoi d’imaginer des vieux pervers rêver de pouvoir sentir tes sous-vêtements ? » Passant son bras autour de son épaule, il garda un sourire malicieux. « Rêver d’un date sous les cerisiers avec l’adorable et sexy Shoko-chan ! » Il voyait le tableau d’ici et ça le faisait sincèrement rire. Peut-être qu'il voyait l'amour japonais de façon un peu cliché, se demandant pourquoi Haruto ne lui avait jamais proposé. « Je suis sûr que y en a déjà plein. » Elle était la plus jolie de son groupe et clairement la plus intéressante, ça ne devrait pas être bien surprenant.



code par me'ow

_________________



♡ 좋아합니다 ♡
Nymphadora Tonks ☽ My heart is racing like it’s about to burst,I wanna know what’s next. My reasoning only gives me one answer, Call me crazy, I still want you. All that’s left for me is your deep scars and they’ll never fade.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 15 Mai - 23:23
« La jalousie, que veux-tu. » Shoko roula des yeux avec amusement avant de jeter un regard dégoûté aux mets qui se trouvaient sur les plats. Ils n’auraient pas sa peau ! Tous ces gens ne leur arrivaient pas à la cheville, et elle était petite, pour sa part ! Pour Jihoon, rien de bien étonnant : il était particulièrement grand. Beau, également, mais inutile de le rappeler, où il risquait de rentrer chez lui en roulant, vu la taille de ses chevilles. Esquissant un sourire satisfait, la jeune femme se saisit de l’une des flûtes, la levant à hauteur de celle de son collègue avant de hocher la tête. « À ce jour ! » Il viendrait, elle en avait la conviction. Ne se battaient-ils pas dans ce but ?

« Mais si, ça doit bien arriver. » Quelle fille saine d’esprit n’aurait pas fantasmé devant le beau, l’incroyable Lee Jihoon ? Shoko n’était peut-être pas un exemple d’objectivité, mais cela n’avait aucune importante à ses yeux : elle disait ce qu’elle pensait, directement ! C’était une façon de s’affirmer comme une autre. « Hm… Je passe. » dit-elle en grimaçant, un frisson d’effroi la secouant soudainement, non sans quelque exagération. Que serait-elle, autrement ? « Je préférerais des jeunes hommes sexy qui rêveraient de m’inviter à sortir. » N’était-ce pas plus intéressant ? Plus charmant ? Elle sourit et porta son verre à ses lèvres, riant dans sa barbe inexistante avant de rouler des yeux.

« J’espère que ça finit bientôt, je commence à me sentir à l’étroit dans ces chaussures. » avoua-t-elle finalement, alors que son regard se posait sur l’hôte qui commençait un petit discours, visant sûrement à remercier toutes les personnes présentes pour la contribution qu’elles avaient apportée au succès de la marque, etc. C’était si long ! En plus, le micro était mal réglé. Mais peut-être aurait-elle dû arrêter de juger. « Tu me porteras jusqu’à l’agence, dis ? »

code par me'ow
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

     Lun 21 Mai - 0:41
I'll forever wonder why ☽ Ji Hoon voulait croire en leurs chances, il se disait qu’un jour, on verrait leurs visages à Time Square, qu’ils ne seraient pas que reconnu en Asie, mais dans le monde tout entier, sur tous les continents, même en Afrique, partout. sa carrire, il l’avait débuté avec Shoko, au fond, c’était normal de vouloir qu’elle soit encore là, qu’elle grimpe les échelons avec lui. Si Haruto n’y arrivait pas forcément, avec elle, il arrivait à garder les pieds sur terre, à se souvenir du chemin parcouru. Il pouvait bien imaginer que son public serait assez différent de celui de Shoko, des vieux pervers, souvent ces types qui venaient lui envoyer des messages privés sur Instagram pour le menacer, lui ordonnant de s’éloigner d’elle ou de ne pas lui faire de mal. C’était pathétique.

« Ah, mais je vois pas pourquoi ! T’aimes pas les Oppa ? » D’accord, là, c’était plutôt des Papas, mais tout de même. Son sourire se fit moqueur, il plissa légèrement le nez en reprenant une gorgée de ce Champagne, comme ils disaient. Il n’aurait jamais pensé boire un truc aussi cher de sa vie. « Je préfère quand même le soju. Ou la bière, même une Asahi. » Il n’était pas raciste mais il avait du mal à admettre qu’il aimait bien les bières japonaises. Un petit sourire naquit sur ses lèvres, il posa un regard malicieux sur elle. « Jeune homme sexy, tu parles de moi ? » Oui, parce qu’il était le seul à pouvoir prétendre à ce titre ici. « Tu sais que je suis ton plus grand fan. » Mais ce serait sûrement bizarre qu’il l’invite à sortir.

Ji Hoon voulait s’en aller. Ses chaussures ne lui faisaient pas mal mais c’était d’un ennui mortel. Il tentait de manger de ces trucs, mais ça ne passait toujours pas. Distraitement, il écouta le discours, souriant à la demande de Shoko. « Sur mon épaule, comme quand on était en Hokkaido. » Sa langue passa rapidement entre ses lèvres, il s’arrêta, comme ayant une soudaine révélation. « Eh, et si on essayait de s’enfuir ? » Sa main attrapa la sienne, profitant que tous soit subjugué par le discours pour doucement reculer, s’approchant de la porte. « Personne va remarquer. » Le champagne le rendait trop ambitieux. Une fois dehors, il ne put s’empêcher de pousser un petit cri de victoire. Il n’était pas tard, mais la nuit était déjà tombé. « Y a un Mcdo pas loin. On peut aller se poser dans un karaoké si tu veux ! » Haruto était parti aux Etats-Unis pour il ne savait quel séminaire à la con, il n’avait pas envie de rentrer, autant profiter de la soirée.


code par me'ow

_________________



♡ 좋아합니다 ♡
Nymphadora Tonks ☽ My heart is racing like it’s about to burst,I wanna know what’s next. My reasoning only gives me one answer, Call me crazy, I still want you. All that’s left for me is your deep scars and they’ll never fade.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 22 Mai - 14:10
I'll forever wonder why ☽ On pourrait leur reprocher un comportement trop altier, Shoko s’en moquerait bien. Ils étaient parfaitement en droit d’être satisfaits de leur succès, de leur réussite inattendue. Inattendue ? Non, pas vraiment. Ils étaient, à ses yeux, les personnes les plus élégantes de la capitale. Et elle savait de quoi elle parlait ! Un petit sourire lui vint aux lèvres à cette pensée, alors qu’elle se contentait d’écouter la défense de son ami qui, à sa plaisanterie, venait remuer le couteau dans la plaie. Ses fans pervers en étaient une ! « Non, pas vraiment. Trop vieux, c’est ennuyeux. » Elle était dans la fleur de l’âge, il lui fallait une personne aussi jeune et fraîche qu’elle-même, voyons !

« Ça va, j’aime encore bien. » C’était vivable, en tout cas. Ou était-ce le prix du breuvage qui lui donnait cette impression ? Elle aimait se dire qu’elle menait une vie luxueuse, depuis qu’elle était devenue idole, plus précisément depuis ses débuts en tant que mannequin. C’était une vraie joie. « Qu’est-ce qui te fait penser ça ? » Peut-être qu’elle pensait à lui. Peut-être qu’elle y pensait trop. Peut-être se laissait-elle abuser par le peu qu’elle savait de lui, en vérité. Mais ce n’est pas comme si elle pouvait y changer quelque chose. Elle rit à son dernier commentaire, roulant des yeux encore plus ostensiblement. « Évidemment, qui d’autre ? »

« T’es vraiment un gueux. » Sur son épaule, comme un vulgaire sac à patates ! Il était incroyable. Soupirant, elle secoua la tête avant de rire au commentaire de Jihoon. Comment pouvait-elle faire semblant de bouder, avec un gars aussi drôle que lui ? Elle eut à peine le temps de poser son verre que son collègue la tirait déjà vers la sortie. « Tu parles, tout le monde nous regarde ! » Peut-être pas, ou elle n’aurait certainement pas suivi avec aussi peu de résistance et en riant comme la dernière des idiotes. N’était-elle pas celle qui reprochait à Asuka d’être ridiculement niaise ? Aujourd’hui, ça n’était visiblement pas le tour de sa meilleure amie.

Une fois à l’extérieur, elle riait encore. Elle remit en place une mèche de cheveux qui avait osé se dégager de sa coiffure impeccable, s’observant rapidement dans la vitre d’une voiture, avant de tirer sur sa robe et de hocher la tête. « Pourquoi pas ? On emporte et on va se taper là-bas ! » répondit-elle sans chercher à dissimuler son enthousiasme. L’air frais lui faisait du bien. Cette impression de faire quelque chose d’interdit lui plaisait encore plus. « Allez, on y va ! » lança-t-elle avant de commencer à marcher dans cette direction qu’elle ne connaissait que trop bien. Elle avait besoin de son quota de graisse et de choses malsaines pour survivre, assez de véganisme pour la soirée. Instable sur ses talons hauts, elle s’approcha de Jihoon pour glisser son bras sous le sien. « À défaut de me porter, laisse-moi t’exploiter. »

code par me'ow
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

     Sam 26 Mai - 15:40
I'll forever wonder why ☽ D’où il venait, on ne faisait pas ce genre de soirée mondaine. S’il avait pris le pli, qu’il imitait assez bien les gens de ce milieu, son manager le reprenait parfois, lui demandant de se tenir, de ne pas trop boire, comment tenir son verre de champagne, ne pas abuser de nourritures qui traînaient ici et là. La plupart du temps, il le reprenait sur son japonais, lui conseillant de ne pas trop parler pour éviter que son accent dérange ou qu’il ne fasse des fautes de prononciation ou confondent des mots. C’était sans doute la dernière partie qui était la plus vexante, mais il savait bien qu’il n’y avait pas vraiment de négociation possible. Un jour, il deviendrait assez célèbre et personne ne pourra l’empêcher de parler et dire tout ce qu’il pouvait avoir derrière la tête.

« Hmmm… Sûrement parce que c’est difficile de trouver plus sexy que moi ? » Surtout au Japon, avec tous ces laiderons. Il ne connaissait qu’un seul Japonais sexy et c’était Haruto. Cette pensée ne le rendait pas fier et ne le rassurait même pas, en le sachant si loin, avec une idiote diplômée. Non, Ji Hoon s’était interdit d’y penser, préférant prendre une gorgée de champagne en plaisantant avec Shoko. « Oui, qui d’autre ? » Personne, c’était absurde. « Allez, c’est comme ça que tu m’aimes. » Gueux. Il ne connaissait pas le mot avant mais il le trouvait plutôt drôle, quand bien même il ne saisissait pas le sens profond de cette expression. Un jour, il demanderait à Shoko de lui expliquer.

Son plan était infaillible. Sa main avait déjà attrapé celle de son amie, l’emmenant à sa suite vers la sortie. Hors de question de continuer à s’ennuyer ici. « Arrête de rire alors, c’est toi qui nous fait remarquer ! » Il ne pouvait s’empêcher de rire aussi, ne s’arrêtant pas pour autant, bien déterminé à quitter cette soirée. Bien sûr, le Coréen ne voulait pas rentrer maintenant. Chez lui, tout était vide, et il envahissait un peu trop sa famille, la plupart serait sans doute endormi qui plus est. « Taper ? » Il pensait plutôt à chanter – faux – mais ils verront ça tout à l’heure. Tournant sa tête vers elle, il sourit quand elle passa son bras autour du sien, riant un peu. « J’aime bien me faire exploiter, tu peux. » Bon, tout dépendait de qui est-ce qu’il le faisait et des conditions, bien sûr. Dans le fast food, il commanda deux menus à emporter, avant de filer tout droit vers le karaoké, où il s’affala finalement une fois dans leur pièce privée. « Ah, enfin ! C’était l’une des soirées les plus longues de toute ma vie ! » Disait-il pour toutes les soirées où il s’était légèrement ennuyé. Sortant burger, frites et boisson, il pinça les lèvres avant de commencer à manger. « Je meurs de faim, c’est pas une vie, que des trucs de légumes. » Horrible. Son regard se leva sur Shoko, comme soudainement soucieux. « Mon frère est végétarien, tu crois qu’il est malheureux ? Qu’il souffre ? » Pourquoi Liang s’infligeait ça ? « Je comprends pas. » Il piqua une frite à Shoko, comme si les siennes ne suffisaient pas. « Tu penses qu’on doit l’aider ? » L’emmener voir un médecin ?



code par me'ow

_________________



♡ 좋아합니다 ♡
Nymphadora Tonks ☽ My heart is racing like it’s about to burst,I wanna know what’s next. My reasoning only gives me one answer, Call me crazy, I still want you. All that’s left for me is your deep scars and they’ll never fade.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 27 Mai - 0:16
I'll forever wonder why ☽ Face aux propos prétentieux de son ami, Shoko fronça les sourcils, feignant d’être accablée par le poids de sa bêtise. En soi, Jihoon n’avait pas tort : rares étaient les créatures capables de rivaliser avec son allure. Elle le savait, elle avait bien regardé ! Les autres mannequins avaient l’air de loutres malades dont les dents avaient été empruntées aux castors. Mais ce n’était que son avis, évidemment. « Bah voyons. » Commenta-t-elle en roulant à nouveau des yeux, espérant que sa grimace serait à la hauteur de la bêtise de son collègue. Il était temps que quelqu’un lui enseigne l’humilité ! Quoique, tout bien réfléchi, cette façon de penser lui allait bien. «Surveille tes chevilles, gros malin. » Gros, il ne l’était pas. Malin, sûrement plus qu’elle. Mais cela l’amusait, de l’insulter à moitié comme elle le faisait.

Reste qu’elle n’avait pas envie de passer un instant de plus en compagnie de ces idiots qui mangeaient vegan et qui refusaient de vivre normalement. S’hydrataient-ils au champagne, quand venait le temps chaud ? L’idée lui arracha un sourire, mais elle continua à suivre Jihoon. Les faire remarquer, elle ? « Mais je suis la discrétion incarnée ! » Dit-elle en trébuchant à moitié sur une marche invisible, en réprimant un juron qui se traduisit en un couinement plaintif. « Oui, on se pose là quoi ! » S’asseoir et manger comme des gros dans une salle de karaoké, c’était une bonne idée, non ? Certes, ils devraient se débrouiller pour faire entrer la bouffe, mais refusait-on ce genre de choses à des célébrités ? Un petit sourire orna les lèvres de Shoko. Ils étaient célèbres. Connus, bientôt dans le monde entier ! N’était-ce pas incroyable ?

Soutenue par le bras de son ami, elle put réaliser l’incroyable voyage qui les séparaient de la salle du karaoké, où elle se permit d’ôter ses chaussures, libérant du même coup ses orteils qui avaient été sauvagement écrasé jusqu’alors. « J’attends ce moment depuis le début de la soirée ! » Elle souffrait atrocement. En plus, assise dans ce canapé, on ne pourrait plus lui reprocher d’être plus petite que Jihoon ! C’était toujours le cas, de toute façon. Elle s’empara de son hamburger avant de le porter à ses lèvres pour en prendre une bouchée généreuse. C’était un tel plaisir ! Goûter cette sauce grasse et la viande trop juteuse pour être honnête ! « J’y arriverais pas, je serais morte après deux heures ! » Elle se perdit dans sa dégustation, relevant les yeux vers Jihoon, surprise par sa question. « Euh, je sais pas ? C’est par rapport à sa religion, non ? Il paraît que la foi, ça rend plus fort ! Peut-être qu’il a rien ? » Oui, Liang était musulman, il y avait peut-être un rapport ! Ou alors était-ce l’autre frère ? Impossible de s’en souvenir ! Elle tendit la main pour reprendre une frite à Jihoon, la plongeant même dans son pot de sauce en guise de vengeance. «[color=palevioletred] Crois pas que je t’ai pas vu. » Mordant une nouvelle fois dans son burger, elle releva les yeux vers l’écran, cherchant des yeux la télécommande de l’écran, histoire de jeter un œil à la liste des chansons qu’ils avaient à proposer. « Je propose que tu commences. » Dit-elle en sélectionnant une chanson ridicule qu’elle avait entendue des années plus tôt, avant de prendre une nouvelle bouchée.

code par me'ow
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

     Dim 27 Mai - 23:54
I'll forever wonder why ☽ Quand bien même ils aspiraient tous les deux à un brillant avenir, Ji Hoon savait que Shoko et lui n’étaient pas forcément bien encré dans une vie comme celle-ci, qu’ils n’avaient pas forcément l’habitude de ces soirées. Un peu, ça allait, trop, ils ne supportaient plus. Le Coréen voulait s’amuser, pas vérifier en permanence ce qu’il faisait, ne pas faire attention à ce qu’il disait. Ça le fatiguait, il avait l’impression de devoir le faire tout le temps, chez lui, avec sa famille, au travail. Il n’y avait qu’avec Shoko qu’il pouvait sortir toutes les conneries qu’il voulait sans que cela ne pose problème. Elle était aussi bête que lui, donc c’était autorisé.

Tenant fermement son amie pour qu’elle ne tombe pas bêtement à cause de ses talons trop haut pour elle, il la guida jusqu’à la salle de karaoké avec le sac bien remplit de nourriture mauvaise pour la santé sans le moindre apport nutritionnel. Tant pis, la vie était trop courte pour faire attention à ce genre de choses. S’installant dans le karaoké, il ne mit pas longtemps à tout déballer, se moquant sans attendre de Shoko lorsqu’elle retira ses chaussures. « T’es trop faible… » Et après, ça jouait la forte en parlant de ses années de jujitsu au lycée. Mordant dans son burger, il approuva son amie. Lui aussi ne pourrait pas vivre sans viandes. Et sans poissons ! En tant que digne enfant d’un village de pêcheur, c’était dans son sang. Il ne comprenait toujours pas Liang.

Ses yeux se posèrent sur Shoko, il resta un instant bête. Pensait-elle vraiment que Jin Seok était musulman ? Un léger sourire se forma sur ses lèvres. « Non, c’est le petit qui mange pas de porc à cause de sa religion, je te parle de mon jumeau, Liang. Il est végétarien. » Depuis longtemps. Cela dit, il savait qu’il prenait des compléments alimentaires pour tenir le coup. « Après, il a toujours été un peu frêle de nature. » C’était à cause de ce partage de compétences qu’ils avaient fait dans le ventre de leur mère. Pouffant en la voyant reprendre sa frite, il laissa glisser sa langue entre ses lèvres, moyen puéril de lui faire comprendre qu’il comptait bien récidiver, en oubliant presque où ils étaient. Dans un karaoké.

Eclatant de rire face au choix de la chanson, il secoua vivement la tête. « Nooon ! Tu peux pas me faire ça ! » Mais il ne se fit pas prier. Le champagne l’aidait sans doute à passer outre le ridicule. Glissant sa langue sur ses lèvres, il prit le micro. « En plus y a pas grand-chose à chanter, je sais pas ce que ça fait là. » La chanson débuta et il commençait déjà à rire comme un idiot, tentant d’imiter la chorégraphie de ce gueux. « I hab a pen… I hab apple… Oh ! Apple Pen ! » non, le ridicule ne le tuerait pas, il se le répétait. « I hav peeen… I hab Pineapple ! OH PINEAPPLE PEN !!! » Cette chanson était horrible. Il avait envie de hurler de rire et se demandait encore comment est-ce qu’il faisait pour tenir. « Dance time !! » Du mieux qu’il le pouvait, il imitait la chorégraphie du chanteur. « Eh, tu sais qu’en vrai, je suis vraiment un très bon danseur ? » Et on lui faisait danser ça. Une honte, un scandale.

« Plus jamais ! » Rire, chanter et danser, c’était compliqué. Se laissant tomber sur la banquette, il décrocha le téléphone pour commander deux cocktails, prenant la télécommande pour trouver la prochaine chanson. « A toi, Shoko-chan. » Passant les chansons, il s’arrêta finalement sur l’une qui attira toute son attention. « Oh, Momochi ! » Parfait. Son sourire s’élargit. Ses yeux se posèrent sur Shoko, il mima un chat qui sortait ses griffes avec sa main « Nyan. » avant de tendre son micro à sa camarade. « Fais-moi rêver. »


code par me'ow

_________________



♡ 좋아합니다 ♡
Nymphadora Tonks ☽ My heart is racing like it’s about to burst,I wanna know what’s next. My reasoning only gives me one answer, Call me crazy, I still want you. All that’s left for me is your deep scars and they’ll never fade.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 28 Mai - 17:05
I'll forever wonder why ☽ Shoko avait toujours aimé le luxe. Ses préférences allaient aux beaux vêtements, que sa famille n’avait jamais été en mesure de s’offrir sans appeler cela un excès. Elle adorait le maquillage, les parures élégantes. Autant de choses que son travail de mannequin lui permettait d’obtenir sans débourser le moindre sou. Aurait-elle pu rêver mieux ? Les soirées mondaines, en revanche, étaient trop ennuyeuses à ses yeux. Elle n’y trouvait personne à qui parler, incapable de comprendre tout ce qui intéressait l’élite, qu’elle soit intellectuelle ou économique, et elle se reposait sur Jihoon, son seul salut. Débuter dans le métier en sa compagnie avait été une véritable aubaine.

« Faible ? Moi ? Répète ça et je te fous à terre, Lee. » Les yeux plissés, le nez froncé, elle posa les yeux sur son ami qui osait la critiquer. Pour de faux, certes, mais il ne fallait pas grand-chose pour défier la grande Shoko ! Encore moins si Jihoon agissait de la sorte ! Par chance, elle avait plus faim qu’envie de le frapper. Il était temps qu’elle mange avant de faire une syncope ! « Oh… J’étais sûre que c’était Liang ! » Donc, tout ce qu’elle avait dit à Asuka, l’autre jour, était faux ? « Asuka va me tuer, je lui ai dit que Liang était musulman… » Il n’était peut-être pas trop tard ? Et si elle l’appelait ? Non, elle n’avait pas envie de lui parler maintenant, elle était sûrement occupée à vivre sa vie trop compliquée ! « Il est peut-être malade ? » Qui savait ? Non, c’était sûrement pas le cas, sinon ils le sauraient. « Tu crois que c’est possible d’être allergique à la viande ? » Ça devait être malheureux, comme existence… Elle n’aurait pas pu ! Plutôt mourir ! « Crétin. » répondit-elle à la grimace de son ami, avant de rouler des yeux.

« Mais si, je suis sûre que tu vas exceller ! » Pikotaro était quand même une référence ! Si une personne inspirait des cafés, alors c’était forcément quelqu’un d’important. Elle sourit, fière comme jamais, avant de continuer à manger, riant même en voyant Jihoon s’emparer du micro. C’était une petite victoire ! « Apuru Pen ! » Son accent était le meilleur qui existe, comme d’habitude. Et Shoko de continuer à rire en voyant cette chorégraphie incroyable. « Je serais curieuse de voir. » dit-elle avant de se désigner d’un geste de la main. « Tu as affaire à une professionnelle, mon cher. » Des années de danse avec ses amis lui avaient permis de gagner élégance et souplesse, deux choses sont certains ne disposaient de toute évidence pas. « En tout cas tu danses très bien Pikotaro… » Les lèvres tirées en un large sourire, elle prit une gorgée de soda.

Assise sur la banquette, elle rit de bon cœur, écoutant Jihoon passer commande avant de relever les yeux vers l’écran, feignant l’innocence dans l’espoir de ne pas être prise pour cible. À elle ? Mais de qui parlait-il donc ? « Oh non… Je t’en pries, tout mais pas ça ! » Momochi ! Vraiment ? Elle avait envie de hurler de rire. Elle saisit le micro, telle une gladiatrice qui aurait pris son glaive, avant de se redresser et de se mettre en position. Tendant les jambes l’une après l’autre, un bras suivant le rythme, l’autre tenant le micro fermement, elle entra dans le jeu, tendant de garder son sérieux. Merci, Supernova, d’être rose bonbon et si peu sexy. « Yurushitenyan ! » Chantait-elle avec entrain, rendant sa voix volontairement plus pincée pour se moquer de Momochi. « NYAN NYAN NYAAAAAAAN !!!! »

Une fois la chanson terminée, elle s‘écroula sur la banquette, morte de rire. « T’es qu’un traître ! » Elle se redressa, glissant ses mains en V en-dessous de son menton et en papillonnant des yeux. « La plus mignonne des SUPERNOVA, pour vous servir. » Et Shoko de rire de plus belle. D’un œil satisfait, elle regarda le serveur apporter leurs boissons, souriant largement alors qu’elle se saisissait de l’un des verres et le levait vers son ami. « Santé ! » Sans attendre plus longtemps, elle but une longue gorgée. On n’avait pas idée de l’épuisement qu’une telle chanson pouvait créer ! Tapotant doucement sur la cuisse de Jihoon, elle pointa le doigt vers l’écran avant de lâcher sa paille. « Ils ont ARASHI ! » Il fallait qu’ils la chantent. C’était indispensable. IL LE FALLAIT. « On la fait ? Un duo, allez ! » Il n’avait pas le choix, de toute façon, elle avait déjà lancé la chanson.

[/color]
code par me'ow

    
 
I'll forever wonder why |#| SHOKOON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Hobby Forever
» Avengers Forever
» SUPERMAN FOREVER #1 Statue
» trackmania forever
» SUPERMAN FOREVER #1 MINI STATUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Wonderful Tokyo :: Chûô-