Just a little bit of your time • | Ft. Liang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mer 28 Mar - 15:47

"Just a little bit of your time "
ft.Liang


Tout était revenu dans l’ordre et Kazuya ne pouvait pas être plus fier, heureux aussi de voir tous ses fans qui continuaient de les soutenir malgré les problèmes qui s’étaient immiscés au sein du groupe et à plusieurs reprises. Avant, ils étaient six et à présent, ils n’étaient plus que trois. C’était malheureux, c’était triste toutefois ils n’avaient pas d’autres choix que d’aller de l’avant puis de concevoir de nouveaux projets. Il savait que cela ne serait pas toujours facile, que certains continueraient de les juger, de les dévaloriser et de les critiquer mais lui refusait de se fier à ce genre de propos. Parce que parallèlement, il y avait des gens qui étaient de leur côté, qui les encourageaient et ne leur souhaitaient que le meilleur. Du mieux qu’ils le pouvaient, ils se battraient et montreraient de quoi ils étaient capable. L’idole avait plus que hâte d’être en avril rien que pour retrouver leurs fans, même s’il avait eu le droit à une tournée solo l’an passé, ce n’était pas pareil, et ça lui avait extrêmement manqué.

Hors, ce n’était pas encore pour maintenant. Bien sûr, ils avaient l’occasion de se croiser à cause des différentes préparations qu’ils avaient à faire pour les prochains concerts mais autrement, ils travaillaient chacun pour leurs activités personnelles. Aujourd’hui, aucune sortie extérieure n’était prévue… Après une réunion au matin, il enchaînerait interviews et séances photos. Si certains trouvaient que la vie d’une star était bien remplie, que ça devait être compliqué, Kazuya lui ne s’en plaignait pas. Il avait choisi cet avenir là et ça lui plaisait énormément. Il adorait le contact avec les gens, il adorait échanger et le domaine artistique était un monde empli de challenges qu’il rêvait de relever un peu plus chaque jour. Puis, c’était intéressant. Il n’y avait pas que lui, il y avait toutes ces personnes qui travaillaient auprès de lui, que cela soit du simple photographe à l’ingénieur du son en passant par la styliste et différents techniciens. C’était pleins de métiers que nombreux ignoraient et c’était la raison pour laquelle, il avait proposé à l’un de ses amis de venir visiter au moins une fois. Liang ne connaissait pas grand-chose de ce monde là, il était plus intéressé par des choses plus ludiques et c’était tout à son honneur d’ailleurs. Seulement, après une discussion autour d’un verre, l’artiste lui avait proposé, déclarant que sans parler de l’idoling à l’état pure, peut-être que le monde autour pourrait l’intriguer. Ce n’était pas n’importe qui qui était en mesure de se tenir sur une scène devant 55 000 personnes, certains étaient faits pour ce métier, d’autres, pas du tout. Toutefois, ce n’était pas parce qu’on n’était pas capable d’être une idole que le monde artistique n’était pas intéressant n’est-ce pas ? Une chose pour laquelle il espérait convaincre son camarade bien qu’il n’en était pas certain à cent pourcents. Au moins, dans le pire des cas, ça lui aurait fait découvrir quelque chose.  

Quand son ami arriva, le jeune homme était descendu le rejoindre, déclarant ainsi à la réception qu’il était avec lui et si on pouvait lui donner un passe de visiteur. « Tu vas bien ? » L’interrogea-t-il alors qu’ils marchaient vers les ascenseurs. « Tu n’as pas peur de t’ennuyer ? » Son ton était quelque peu taquin mais calme malgré tout. Il espérait sincèrement que le serveur ne soit pas venu pour rien et qu’il apprécierait.


— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 2 Avr - 1:42
Depuis la fin de ses études, Liang ne savait plus trop comment définir sa vie. Il avait terminé avec brio les études d’économie qu’il avait entreprises, mais il se retrouvait du même coup plongé dans le monde du travail, sans un emploi digne de ce nom. Après tant d’années, il était encore un simple serveur de café qui arrondissait largement ses fins de mois planifiant quelques mauvais tours avec les hommes qui les avaient recrutés, Ji Hoon et lui. Son frère, pendant ce temps, avançait dans ce nouveau monde qu’était celui du mannequinat : un univers qui lui ressemblait beaucoup plus. En fait, la vie de son jumeau semblait, à bien des égards, plus réussie que la sienne. Qu’avait-il réussi, exactement ? Il passait le plus clair de son temps à travailler ou à se pourrir l’esprit en songeant à la situation dans laquelle il se trouvait avec Asuka. Les choses étaient devenues bien trop compliquées entre eux, depuis que son amie avait pris la malheureuse décision de favoriser sa carrière. C’était une chose naturelle, Liang le concevait parfaitement (après tout, aurait-il décidé d’autre chose, si le choix lui était revenu ?), mais il était difficile d’imaginer que la femme que vous aimiez avait préféré mettre de côté des sentiments qu’elle avait pourtant avoués au profit d’un travail qu’elle venait de commencer.

Les mains enfoncées dans ses poches, Liang poussa un léger soupir, les yeux rivés sur la façade de l’agence. Il n’était encore jamais venu, pas même avec Asuka. Sa présence aux côtés de la jeune idole n’aurait de toute façon pas été une bonne chose, si elle était arrivée. Reste que, dans les circonstances actuelles, Liang ignorait si sa venue à l’agence était une bonne chose. Il était accompagné de Kamenashi, qu’il connaissait plutôt bien, mais cela ne changeait rien au fond du problème : il n’était pas idole, n’avait aucun rapport avec ce monde si particulier dans lequel il refusait d’entrer, et le fait qu’il avait pris part à un bal quelques mois plus tôt ne changeait rien à cet état de fait. C’était peut-être pour cette raison que Liang ne comprenait pas le monde auquel il se trouvait confronté. C’était peut-être parce qu’il était tout bonnement incapable de comprendre ce qui attirait tant les autres dans un univers aussi contrefait, aussi faux. Comment ces gens parvenaient-ils à suivre toutes ces règles qui allaient à l’encontre de la nature même de l’homme ?

Un petit sourire étira les lèvres de Liang quand l’idole qui devait lui servir de guide arriva à sa hauteur. Il secoua la tête sans dissimuler son amusement face aux questions de Kamenashi. «  Je vais bien, merci. Et toi ? » Il n’avait, concrètement, pas de raison d’aller mal. « Non, ça ira. » Un rire lui échappa alors qu’il levait les yeux vers le bâtiment, intéressé par ce qu’il risquait d’y découvrir. « J’ai l’impression de m’apprêter à entrer dans la jungle, pour être honnête. » Peut-être l’impression de préparer un examen très important et de ne pouvoir le rater sous aucun prétexte, également ? Il ne savait pas si la comparaison se tenait pour Kamenashi. Après tout, il était généralement calme, de son côté, alors cela aurait pu être le cas de l’idole. « Alors, si on y allait ? »  

_________________

mastermind

somewhere in the world you got a robber and a bank and the bank robbed the people, so the people rob the bank and the police came to get him but they let him get away 'cause they're all just workin' to get paid the very same ©️ me'ow

 
Just a little bit of your time • | Ft. Liang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [SOFT] REAL TIME TRAFFIC : Avertisseur de radars en temps réel [Gratuit]
» Les access prime-time
» Doctor Who: Adventures in Time and Space
» Coup de coeur horloger ou choix raisonné : Lange Time Zone, Journe Chrono Souverain, IWC Perpetual Calendar ou Réserve Auto Noire ?
» [SOFT] TIME OF DEATH : Calculer le temps restant avant la fin du monde 2012 [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Wonderful Tokyo :: Eita Entertainment-