You're my destiny + Ono Taiki & Fujiwara Akasuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 16 Mar - 13:04
You're my destiny
La vie n'est pas toujours rose, j'étais assez triste de ne pas pouvoir voir mon grand-frère depuis quelques temps. Cependant, je me suis remise à sourire lorsque j'ai reçu un message de sa part. Il me disait de bien me comporter avec les autres personnes et que je devais beaucoup m'entraîner pour devenir l'artiste que j'ai toujours voulu être. Concernant mon père... Je n'ai presque plus de nouvelle. Il est contre le fait de me voir travailler dans l'industrie musicale. Depuis la séparation qu'il a eue avec ma mère, il est dû genre à détester la musique. Malgré son désaccord, je vais lui montrer que la musique n'est pas un fardeau. Je vais lui montrer que je peux le rendre heureux dès qu'il entendra l'une de mes chansons. Pour l'instant, j'ai le temps. Je dois d'abord m'entraîner pour pouvoir débuter dans de très bonnes conditions. Je veux atteindre le niveau de mon frère. Il fait de la bonne musique et il se donne les moyens d'y arriver.
Je venais de faire une petite pause en repensant à ma famille. S'entraîner pendant des heures pouvaient m'être insupportable. J'ai l'habitude de ne suivre que mon instinct mais lorsque j'ai signé dans cette agence, j'ai compris de suite qu'il fallait que j'applique les règles qu'ils transmettent à chacun d'entre nous. Un peu de discipline ne peut pas me faire du mal. J'ai besoin d'avoir cette ambiance pour prouver que je suis capable de devenir quelqu'un d'important pour eux. Alors, tous les matins, je me réveille avec panache, prête à gravir la montagne. Je me donne à fond dans ce que je veux faire puis j'essaye d'améliorer toutes les difficultés que je peux rencontrer. D'ailleurs, j'en profite pour demander des conseils à un ami, Ono Taiki. Un jeune homme très sympathique, du moins, je le trouve gentil et adorable. J'essaye de ne pas abuser de son temps mais lorsque je le croise je lui fais part de mes inquiétudes.
ono taiki &
fujiwara akasuki
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 18 Mar - 23:17
you're my destiny ♡ Taki
 (♡)Malgré ses débuts qui avaient eu lieu quelques mois plus tôt déjà, l’époque où K se fondait parmi la masse de trainee plus talentueux les uns que les autres était encore fraîche. L’époque où il n’était que Taiki, un jeune homme qui n’avait pas la prétention de se déclarer mieux que les autres, mais qui n’avait jamais lâché pour être suffisamment bon et débuter, auprès des fighters à sa grande joie. Taiki et sa nature positive l’avait aidé à persévérer. Aujourd’hui encore, il fournissait autant d’effort que possible pour sa grand-mère, ses teammates, ses amis, ses fans. Il avait secrètement espéré que ses débuts éveillent l’intérêt d’une autre personne mais malheureusement ça n’avait pas été le cas… Au lieu de se morfondre à ce sujet, il positivait une fois de plus en profitant de ceux qui se trouvaient à ses côtés actuellement. Parmi eux, une jeune femme avec qui le feeling avait tout de suite opéré, Akasuki. Sa simple beauté pouvait faire d’elle la muse de n’importe qui, et en plus de ça, elle avait cette charmante personnalité qui lui avait fait maintenir le contact avec elle. A chaque fois qu’il avait un moment, il tentait de lui accorder, et cette démarche de sa part semblait être la plus naturelle du monde. Au-delà du fait qu’ils s’entendaient bien, le jeune homme avait souvent cette sensation qu’elle avait besoin de quelqu’un sur qui se reposer, et comme si c’était son rôle, il accourait à chaque fois, par des rencontres hasardeuses pas si hasardeuses que ça. Il savait bien souvent où la retrouver.

Comme pour vouloir lui lancer un petit rappel et lui rappeler qu’il était là si besoin, il s’était innocemment mis à vagabonder dans le bâtiment A. Il ne tarda à l’apercevoir dans l’un des studios, sûrement à s’entraîner une fois de plus, et après s’être assuré qu’elle y était seule, il lui fit part de sa présence. « Mademoiselle Akasuki est appelé à faire une pause, je répète, mademoiselle Akasuki est appelé à faire une pause ». Si sa véritable première intention était de s’assurer qu’elle fasse effectivement une pause, son sourire était bien la preuve d’un petit caprice de la voir. Après tout, ça lui faisait toujours plaisir, même s’ils se rencontraient parfois juste en coup de vent.


TEMPLATE BY SPICA OF SHINE

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 26 Mar - 9:08
You're my destiny
Ono Taiki, homme au grand coeur que j'adore embêter. Il est très rare que j'accroche avec une personne du sexe opposé, j'ai toujours l'impression qu'ils essayent de me draguer ou autre. Malheureusement pour eux, je ne crois pas en l'amour. Il y en a qui peuvent être jaloux de ce bel homme mais il n'y a pas de quoi. Enfin si, on peut être jaloux de sa beauté, de sa musculature mais il ne faut pas avoir ce sentiment. Je ne lui appartiens pas -du moins, pas pour l'instant- Je me retourne dès que j'entends, d'une voix familière, mon nom. Mais qui voilà... Mon cher petit bébé, Taiki. Je l'adore, il se montre toujours présent même quand je décide de ne pas venir prendre de son temps libre. Il n'en a pas beaucoup alors s'il commence à m'en donner, je vais vite l'épuiser et il va rapidement regretter de m'avoir dans ses amis. « Un certain Ono Taiki alias mon futur homme doit arrêter de me taquiner. Je répète, un certain Ono Taiki alias mon futur homme doit arrêter de me taquiner. » Je le surnomme de cette façon puisque ça lui va tellement bien. Il évident que j'évite de sortir ce genre de phrase en public sinon on risque un gros scandale. Les journalistes pouvaient être très chiant lorsqu'ils cherchent la moindre petite bête pour anéantir des personnes dans le milieu musical. Mais, on ne peut pas leur en vouloir, c'est leur métier. Ils sont là pour informer les citoyens du monde entier. Nous avons une image qui doit être parfaite aux yeux de tout le monde. Je viens vers lui, j’en profite pour lui faire un câlin. « Je faisais une pause, je suis assez perturbée. Je pense que pour aujourd’hui je ne pourrais pas continuer l’entraînement. Tu ne m’en veux pas ? » Il est vrai que je pouvais abuser. Je suis quelqu’un d’assez perfectionniste dans ce domaine. Mon rêve si proche, et malheureusement, je me mets une pression d’enfer pour prouver que je mérite ma place. Mon futur homme est là pour me donner confiance, pour me dire que je vais réussir et pour me donner les meilleurs conseils. J’ai une confiance aveugle pour lui. Je suis consciente qu’il n’est pas méchant et qu’il m’aidera jusqu’à ce que je puisse réussir à atteindre mon rêve. « Tu vas bien ? Tu n’es pas trop épuisé ? » Je me retire pour aller m’asseoir sur un fauteuil qui n’est pas très loin de nous.
ono taiki &
fujiwara akasuki
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 11 Mai - 14:51
you're my destiny ♡ Taki
 (♡)Taiki s’était senti bien malin de faire une entrée pareille, mais Akasuki l’avait vite remis en place. Ce n’était pas la première fois qu’elle l’appelait « mon futur homme » avec un sérieux qui poussait au questionnement, mais il avait fini par savoir que c’était simplement un surnom entre eux, taquin mais qui lui mettait toujours les papillons au ventre, qui l’aurait embarrassé s’il était d’un naturel timide. A la place, il ne pouvait s’empêcher de sourire bêtement, de ce sourire large de gosse qu’on emmène dans un magasin de jouet avec l’embarras du choix. « Comme si ça te dérangeait ». Ces venues à l’improviste étaient devenu bien trop habituelles de son côté pour qu’il puisse s’en empêcher désormais, de toute façon. Il n’avait néanmoins pas forcément l’habitude de l’a voir céder à une petite pause aussi rapidement et c’est donc un peu surpris qu’il l’a regarda approcher et qu’il partagea l’étreinte qu’elle lui offrait, se penchant légèrement en avant pour être à sa hauteur. Il pouvait avoir l’air distrait ainsi, mais il restait tout de même à son écoute en essayant de mettre de côté la vivacité de ses battements de cœur en la sentant si proche. « Non, je t’en veux pas ». Il doute qu’il puisse un jour, d’ailleurs. « Je suis sûr que t’as déjà suffisamment bossé ». Le jeune homme ne disait pas seulement ça pour l’a rassurer, mais également car il l’a connaissait suffisamment pour savoir que c’était le cas même sans l’avoir vu à la tâche. Il l’a relâcha naturellement lorsqu’elle s’écarta de lui pour prendre place sur un fauteuil. Comme s’il ne supportait que peu cette distance mise entre eux, il s’approcha l’air de rien, main en poche, jusqu’à prendre place à ses côtés. « Nope, je me porte comme un charme » répondit-il avec enthousiasme. Ce n’était pas entièrement faux, Taiki avait toujours eu de l’énergie à revendre : même en croulant de fatigue, il arrivait à se persuader que ce n’était pas le cas jusqu’à y croire. « Et toi ? » l’interrogea-t-il du tac au tac, car c’était surtout son état à elle qui lui importait.  


TEMPLATE BY SPICA OF SHINE


    
 
You're my destiny + Ono Taiki & Fujiwara Akasuki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [Partenaire] Académie Manga Destiny
» Kero Destiny
» SaintSeiya Destiny of warriors
» Gundam Seed Destiny
» Destiny ESC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Wonderful Tokyo :: Eita Entertainment :: Bâtiment A :: Studio d'enregistrement-