[AKA collectif] SHAKA PONK DANS TA FACE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 4 Mar - 23:04
AUCUN MEURTRE NE SERA AUTORISE DANS CE TOPIC MERCI!  joie  
IM PICKY AND EVERYTHING GOES MAKE ME CRAZY ! COZ' IM ALL ALONE! COZ' YOU'RE FUCKIN'LAZY! I'LL DRIVE YOU CRAZY!

Ya des jours comme ça, où tout parait aller au ralenti, pas assez vite et que toi t'es à fond. Ho Beom c'était souvent problème. Soit c'était qu'il allait trop vite pour les autres, à moi que ce soit lui qui trouvait que tout allait trop doucement. Même sa mère aurait pu se débrouiller pour l'accoucher plus vite, plutôt qu'il toque à la porte pendant vingt-quatre heures, à se battre avec son propre placenta qui ne servait plus à rien. Plus à rien comme sa couette qu'il avait viré ce matin, vers cinq heures du matin, la gueule dans le cul, se trainant jusqu'à la zone où il trouvera sa bouffe salvatrice, paquet de gateaux planqués dans un placard du couloir, chocolat en plus, noir, au lait, blanc, il s'en foutait. Une pomme. Une banane et encore des gateaux et il commence à se réveiller sous ses mèches d'ébènes en bordel, même pas sur du nord. Du sud. Il s'en fout en fait, il connait qu'une direction, la boussole des chiottes pour un voyage au pays des trucs douteux que personne ne veut entendre, ça non. Quand il aura fini son voyage, il finira son pèlerinage de l'aube sous la douche, oubliant même de mettre l'eau chaude ce qui lui ôtera même un râle presque craché qu'on aurait pu entendre si on ne dormait. Mais ils dormaient tous les AKA à son réveil. Ho Beom c'était bien le seul dingue à faire n'importe quoi de son sommeil. Et même quand il était pas au courant, son corps lui, se mettait en somnambulisme et vas y que je te déambule dans le dortoir voir dehors en mode, je nique ma vie sans m'en rendre compte, et je joue avec la mort. Des bleus, des blessures, il en avait eu bien plus d'une depuis sa naissance à cause de ce pouvoir bien plus nul que celui de spiderman. Talk to me, walk with me ... talk to me, walk with me...! un air qui ne sortait pas de sa tête sous la douche et une idée germa dans son cerveau what the fuck du pas réveillé qu'il était. Partager Shaka Ponk un jour avec ses nouveaux bro de guerre. Il fallait bien qu'ils s'habituent à sa personnalité. Ho Beom c'était le mec protecteur, mais aussi le hyung dingue qui te fait un truc improbable au moins où tout le monde déprime, un hyung qui saute sur son prochain quand le calme le fait chier, celui qui bouffe n'importe quoi et s'étouffe avec, celui qui comprend pas un truc et qui va s'exprimer d'un coup. Les rires étaient à prévoir, mais aussi l'épuisement parce qu'il pouvait aussi être épuisant mais l'agence le connaissait. il était aussi impossible que doué et c'était peut être bien pour ça qu'ils avaient décidé de le prendre dans les AKA.

La graine de weirdness qu'il fallait pour faire décompresser les autres. Mais il allait attendre huit heures pour oser le faire. C'était pas comme si le dimanche, il devait se lever à 5 h du matin. y'avait que lui pour aller s’entraîner à la dance à cette heure-ci. Et il ne va pas aller jusqu'à la salle de danse, non non, il se fout la musique à fond dans les oreilles, ses écouteurs lui éclatant les tympans pendant qu'il se noie dans un bol de café plus gros que sa tête. Bientôt la caféine inonde ses veines et l'étincelle propre à notre bon vieux Ho Beom se lit, s'allume et un sourire en coin, dents blanches si innocentes (ou pas) se font voir. Allez! Il bazarde son bol dans un coin, et la bouche encore pleine de nourriture, il s'enroule une écharpe et va dehors, pour courir un peu, il dansera plus tard finalement. une heure de course, puis il revient, se change, jean et tee shirt qui ne ressemble plus à un tee shirt, il a trop chaud dans ce dortoir de mamies. Pieds nus, il passe dans le salon et entre dans le couloir vers les chambres. Désert. Presque sept trente. Aich, pas envie d'attendre jusqu'à huit heures, mais il peut pas leur faire ça quand même. Son oeil effilé à inconsciemment un objet qui arrive à son cerveau d'un coup. Il se stoppe, un grand sourire, la langue qui passe dessus, et il fait marche arrière. Non il peut pas leur faire ça , il doit les laisser dormir. A forciori oui, il ne peut pas leur... si? Il peut? Non. Non non. Ses yeux se plantent sur la chaine hifi du dortoir des AKA, et sa langue se fige comme tout son corps. Allez fuck off, il sort un cd de sa zone de placard, referme et l'enfourne dans la machine. PLAY. Volume max. il va se faire tuer. Il peut. Ho Beom. Le chien fou. Et d'un coup, dans tout le dortoir , la musique écrase tout ce qui s'y trouve avec des basses qui pourraient presque faire trembler les murs.


Il sourit à pleine gueule à ce moment, et court dans la piaule où ils dorment tous, sautant sur chaque bout de lit. Le pauvre Yu Hwan y a le droit en premier, il s'accroupit au dessus de lui et lui appuie doucement sur les joues, avant de descendre du lit pour éviter de se faire frapper, frolle le dos de Ho Hwan avec sa main comme une araignée et tire sur la couette pour le découvrir en partie, puis fixe le lit de Akira avec un sourire qui en dit long. Subtilité et ruse pour celui là. Il emjambe carrément le corps imposant du jeune leader et s'asseoit presque sur le grand brun, chantant motivé "COZ IM FUCKIN'LAZY I DONT GIVE A DAMN, COZ I'M FUCKIN LAZY!!! IM....' et vas y qu'il regarde dans la couette le visage d'Akira avec un smile qu'on ne peut même pas détester ! Il relève la tête d'un coup et gueule : "AKA WAKE UP!!" Insupportable. Pauvre Akira. Ho Beom appuie sur son torse avec les mains à plat, par petites poussées pour l'emmerder, en continuant de chanter avec le big smile.

Codage par Libella sur Graphiorum
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 5 Mar - 23:01
Akira a beau être quelqu'un qui ne se lève pas tard, car comme on dit, le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, il ne se lève pas non plus aux aurores. Il se couche relativement tôt, lit un livre puis s'allonge et part dans le pays des rêves. Routine morne et décevante, mais il s'en fiche, cela lui convient et il n'allait pas s'en plaindre. Il avait eu une opportunité en venant à la Twinkle et comptait bien rester au top de sa forme physique. Il avait beau avoir le moral entaché, des soucis en guise boulet, il faisait au mieux et ses nouveaux camarades, et notament les mebres d'Aka, l'aidaient beaucoup. Ils ne s'en rendaient sûrement pas compte, mais son moral et sa confiance en étaient boostés. Alors il dormait mieux, se réveillait mieux, était motivé pour tout et bossait mieux. Cependant, ce matin était différent. Il entendit un bruit et même si c'était assez léger au début, c'était plus fort d'un coup. Il ne comprenait vraiment pas, lui qui dormait avec des boules quies. Pourquoi ? Lui-même ne le savait pas vraiment. Il avait commencé à utiliser des boules quies en devenant trainee, se disant que cela l'aiderait à mieux dormir et à être plus performant, puis c'est tout simplement devenu une habitude. Une habbitude parmi tant d'autres, comme celle de boire de l'eau en se réveillant puis avant chaque repas, histoire de surveiller sa ligne et l'état de sa peau. Cela pouvait être considéré comme une futilité, peut-être même que tout cela n'avait qu'un effet placebo, voire même aucun effet, mais il continuait tout cela. Et là, voir Ho Beom en train de se jeter sur les lits, puis sur lui, sentir son poids d'un seul coup, le réveilla preque.

Il ouvrit les yeux, prit une inspiration et sans enlever ses boules quies, referma les yeux, lâcha un soupir et plaça une main sur son front. 'Qu'est-ce que c'est que ce bordel ?' Il n'avais aucunement l'intention de s'énerver, il était encore endormi et ne se sentait pas de pousser Ho Beom. Pourtant celui-ci était bien déterminé à le réveiller, les mains sur son torse, s'appuyant sans scrupules. Il ne savais pas quelle heure il était mais il aurait voulu rester un peu plus longtemps dans son lit, prendre son temps... Mais c'était terminé, il allait devoir se lever. Il devait cependant s'assurer de certaines choses avant d'enlever ses boules quies. Il mit donc une main sur la bouche de son collègue pour le faire taire avant de le porter et de le poser à côté de lui sur le lit, pour éviter de se faire encore plus écraser. Il se frotta le visage et sans vraiment s'entendre il se mis à parler. "T'es vraiment obligé d'arriver comme ça de bon matin ?" Il ne s'entendait pas et ne savait donc pas réellement s'il parlait doucement ou fort, s'il semblait énervé ou non; mais il avait peur, car il se sentait quelque peu irrité, et ce, pour plusieurs raisons. C'était bête cacr Ho Beom semblait plus que joyeux, mais il n'y pouvait rien. Et si la joie est bien contagieuse, il espérait que la joie d'Ho Beom soit assez grande pour éliminer son attitude de grognone au réveil, et l'égayer pour le reste de la journée.


— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 6 Mar - 1:18
La veille, le brun avait échappé à la surveillance accrue de leurs aînés pour quelques heures. Il n’avait rien fait d’exceptionnel, profitant du calme de la ville et du froid pour vagabonder et trouver l’inspiration. Quelques notes, quelques écrits, son calepin avait été noirci et les dessins aussi avait contribués à faire couler l’encre. C’est une fois rassasié de ces scènes douces et à son sens magique que le tatoué était rentré sous les coups de deux heures trente, ôtant ses vêtements, ses chaussures et laissant le tout traîner avant de foncer tête la première sur son lit sans réveiller les trois autres garnements. Ni voiture, ni brouhaha de conversation ou bruit suspect pour perturber son ascension vers un autre monde. Se sentant décoller, il sursaute, puis ferme enfin l’œil pour un profond sommeil. Mais il n’est pas au bout de ses surprises et son cœur manque de cesser de battre lorsque la musique retentit dans tout le dortoir, le faisant se dresser immédiatement en manquant de tomber du lit. Les cheveux en bataille, le visage gonflé par un sommeil qui n’a pas été réparateur, il passe une main pour dévoiler son front, soupirant en clignant plusieurs fois. Qu’est-ce que c’était cette fois ?

Il se rallonge, se cachant dans sa couette sans faire plus attention ni à la lumière qui envahie la pièce de bon matin, ni au bruit, ne voyant que le froid qui hérissait les poils de ses avants bras. Recroquevillé, il sent une présence malgré sa volonté de se rendormir, une main qui longe son dos, faisant danser son échine dans un nouveau frisson cette fois bien plus désagréable, puis sans ménagement ni transition, se fait voler sa couverture. Il laisse entendre un « Aish » assez sonore, malgré tout couvert par la musique et reste allongé sur le dos, à moitié découvert, ne portant sur lui qu’un boxer.

Une main sur son front, il regarde le coupable s’élancer sur le lit du leader, l’écrasant de tout son poids. De l’autre côté un regard assassin de la part de Yu Hwan, aussi perturbé que lui par les réveils énergiques. Maintenant bien éveillé, le tatoué grogne et se lève, manquant de s’étaler en ayant le pied pris dans le peu de couette qui le retenait et s’élança à son tour sur le leader pour aller tirer une oreille du responsable de tout ce beau bordel et également toucher deux mots en prévention à l’aîné. C’est en se faisant comprendre d’un regard insistant à l’égard d’Akira qu’Ho Hwan se lance sans retirer ce qui ressemble à un boule quies « Je te préviens juste en douceur que je vais lui faire sa fête, si tu l’entends crier, ne viens pas j’en aurais fait des sushis pour le déjeuner » une douceur qui ne lui ressemblait pas et qui pourtant annonçait clairement la couleur du sort qu’il réservait au plus dynamique du groupe. Il se redresse enfin, attendant la réaction du leader avant d’agir à sa guise, mais de toute évidence, il n’avait pas parlé assez fort, tant pis, Beom n’allait pas lui échapper. Dans un grand sourire, il se redresse après avoir ébouriffé le leader et poussé un peu plus fort avec son pied le gros bêta de nounours. Une fois sûr de l’avoir fait descendre de force, ayant plus de force dans les jambes que dans les bras, il saute par-dessus le lit pour se retrouver à califourchon sur l’aîné sans le vouloir, ayant dégringolé, encore un peu sonné par le réveil. Personne n’a encore pensé à éteindre la chaîne hifi, mais une fois tous les yeux ouverts, à quoi bon ? De plus, ça arrangeait Ho Hwan qui estimait que les misères qu’il ferait au danseur ne seront pas entendus. Crime parfait. Il avait envie de lui envoyer un bon coup, mais en le regardant comme ça, il n’avait pas la force de le faire et encore moins de sitôt. Ses mains glacées passent sous le haut du grand brun, espérant le chatouiller. S’il pouvait le faire s’étouffer ce serait ça de pris, mais si ce n’était pas le cas, la douche allait être plus salée que prévue et il appréciera moins. En tout cas, durant la journée, il n’allait pas le lâcher d’une semelle… ça promettait d’être long.
— I'M MADE IN IRELAND —
— I'M MADE IN IRELAND —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 6 Mar - 14:21
Une douce vengeanceAKA TEAMUne cigarette à la main, Yu Hwan venait de faire le mur comme à son habitude, évitant quiconque serait susceptible de prévenir son label de cette infraction au règlement. Il s'était déplacé dans la ville en direction d'un parc pour retrouver sa sœur, dont la présence était parfois manquante depuis qu'il était dans l'agence TT. Ils avaient parler de tout et de rien, riant de certains sujet pour finir par ce taquiné, un quotidien envolé depuis que le brun avait décidé de réaliser le rêve de sa sœur. Une image du garçon qui était réservé à cette personne importante pour lui.

Une montre annonçant les trois heures du matin, ils avaient conclus de rentrer, faisant ainsi en sorte que la futur idole ramène en lieu sur sa protégé et enfin rentrer dans le dortoir où la noirceur de la nuit était à son apogée. Personne lever, Morphée ayant le contrôle dans cet endroit qu'il partageait avec les autres membre de son unit, ce qui, inconsciemment le faisait sourire, une action que personne ne pouvait voir et n'avait jamais vu chez Yu Hwan.

S'allongeant doucement dans son lit après s'être dévêtu, il s'était laisser prendre par le sommeil, quelques instant après que le dos de son crâne touche l'oreiller, la fatigue l'emportant contre tout. Une nuit courte mais qu'il aimait plus que tout, dormir étant l'un de ses hobbies préférés qu'il devait cacher à ses futur fans.

Le silence qui régnait au sein de la chambre était paisible, agréable mais il n'était que temporaire vu qu'une personne avait décidé de se lâcher alors que la mâtiné venait à peine d'être entamé. Une musique assourdissante prenait place dans ce dortoir, le volume sonore au maximum qui faisait grogner ceux qui ne voulais quitter leurs lits pour x raisons.

Yu Hwan avait été la première cible du plus vieux, se faisant attaquer par celui-ci qui avait gagner un juron pour l'avoir réveiller en sautant dans son lit et en appuyant sur ses joues. Mauvaise idée lorsque l'on voyais le brun s’asseoir sur son lit, torse dénudé et en vue, lancer un regard noir sur sa futur proie tout en le suivant des yeux.

Le visual regardait le sketch qu'était son hyung, continuer sa folie, analysant chaque réaction des autres alors que lui réfléchissait déjà à comment se venger. La vengeance est un plat qui se mange froid comme on dit, et cela il allait le faire. Le sommeil était sacré et cet affront était une peine capital.

S'extirpant de son lit discrètement, il s'était mis à coté d'Ho Beom, sa bouteille d'eau à la main, pour au final, sans une once d'hésitation, vidé le liquide frais qu'il avait en sa possession sur sa personne, touchant par la même occasion Ho hwan. Yu s'excusait silencieusement en direction du tatoué pour ainsi reposé sans un mot l'arme du crime à coté de son lit et s'habiller, réfléchissant à sa prochaine attaque.  
© 2981 12289 0
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 11 Mar - 0:48
IM PICKY AND EVERYTHING GOES MAKE ME CRAZY ! COZ' IM ALL ALONE! COZ' YOU'RE FUCKIN'LAZY! I'LL DRIVE YOU CRAZY!

Eclat de bonne humeur aux arrières gouts de folie et d'insupportable excité de service Il en fallait un. Bonne pioche ou non, bonne carte ou non, c'était la sienne et il ne pouvait pas jouer d'autre main que celle qui se couvait aux creux de ses envies spontanées. Son acharnement sur le torse de son leader, atteinte bonne enfant, il n'allait pas lui écraser les pecs non plus , mais ce dit acharnement donc, prit fin quand le grand brun lui mit une main sur la bouche, faisant plisser les yeux au danseur, qui souriait même avec les yeux sous ses mèches éparses. Immense satisfaction de sale hyung, gosse infernal à cet instant, que de voir le leader si tourmenté, mais qui n'osait même pas lui en coller une. Akira était le calme incarné, il s'en voulait presque d'avoir provoqué son réveil de la sorte, mais il s'ennuyait aussi et c'était plus fort que lui. Ses yeux se baissent sur cette main et il pense fortement à y mettre un coup de langue ou de dents, juste pour l'emmerder, mais il reste sage, un peu absorbé par l'allure du leader et se redresse sans aucune perte de contrôle. Respect mec, surtout avec le Shaka Ponk puissant qui hurle dans le dortoir. Comment faisait-il en fait? Il avait... AHHH Des boule quies! L'arnaque ! Arnaque!!! Triche, il veut être remboursé! Mais pas le temps de le dire qu'il se fait soulever pour être déplacé, non sans l'avoir aider, il n'est pas salop au point de ne pas bouger et d'écraser un autre hyung. Etait-il vraiment obligé d'arriver comme ça de bon matin? Pourquoi? Il devait répondre? La réponse était difficile franchement, pourquoi pose-t-il ce genre de questions aussi. Akira avait le chic pour faire des nœuds dans le cerveau du danseur. Pas le temps non plus d'y répondre qu'il se fait sauter dessus et tirer l'oreille. Il grimace en penchant la tête pour éviter de se la faire arracher, mais ne peut pas s'empêcher de se marrer au passage, posant ses mains sur le poignet tatoué du maknae.

"Aish! Arrête, elle est déjà décollée!" et ça le fait rire, même s'il retient aisément la force de mouche de son camarade. Il pourrait le soulever avec un seul bras, mais fairplay, il n'use pas de sa supériorité physique. Le tatoué en profite et Ho Beom finit par perdre l'équilibre en arrière à cause d'un pied contre son torse. Il veut se rattraper mais sa main touche le vide! Vive le lit qui a un bout! Pourquoi le mur n'est-il pas plus près?! Environ soixante dix centimètres entre le lit et le papier peint, et Ho Beom se fracasse dans le trou, se heurtant l'épaule contre, sans aucune délicatesse. Accusant la chute dans un cri grave de surprise, il se réceptionne comme il peut et ses bras reçoive ensuite le poids de Ho Hwan qui ne se gêne pas pour s'asseoir sur lui et réduire sa chaleur corporelle de son ventre, à néant. Ah putain. FROID! Il échappe un cri étouffé, bouche ouverte sous la surprise, et la musique qui continue de gueuler, le disque de shakaponk allant passer à une autre chanson " SEX BALLS" pire que la précédente, bien plus chargée en guitare électrique.

Ho Beom pose ses mains sur les poignets de Ho Hwan en serrant les dents, riant en même temps, trouvant leur réaction de bonne guerre et aucunement rancunier pour deux sous. Il tente de se relever en entourant un bras autour de la taille du plus mince quand le drame se termine par des cheveux trempés, des fringues qui pèsent sur son corps et une sensation piquante d'eau gelée sur lui, coulant dans son cou, le long de sa gorge, de son visage et sous son tee shirt. Merde! Même le jean à morflé, et il inspire d'un coup sous la surprise du geste , retombant en arrière pour échapper à l'attaque de Yu Hwan, qui a trouvé une autre vengeance que l'agression directe. Il ne l'a pas vu arrivé ce fourbe! Le danseur crache de l'eau, et rit un peu, se passant les mains sur le visage pour rabattre ses cheveux en arrière et attrapé le coussin sur le lit de Akira et le balancer sur Yu Hwan pour tenter de faire tomber la bouteille criminelle, mais il le loupa, pas dans la meilleure position pour faire mouche. Pas le temps de réfléchir, il attrape Ho Hwan par la taille, enroulant son bras autour de lui, le soulevant contre lui et le jette sans violence sur le lit en se relevant avec force, et prend ses distances avec Yu Hwan voyant le deuxième sale coup arriver. Il commence à le connaitre l'animal et ça lui plait, il avoue. Jouer avec Yu Hwan est imprévisible et grisant et pour un Ho Beom ça vaut le coup. Son cerveau va vite, il recouvre Ho Hwan avec une couette, puis arrache celle de Yu Hwan, et la jette par dessus la première pour embêter un peu plus le tatoué et le ralentir, avant de partir en courir vers les douches. Si Akira pense qu'il va s'en sortir comme ça, il rêve! En plus il est déjà mouillé donc il s'en fout, et il va essayer d'échapper aux autres. Mouillé pour mouillé hein. Il rentre en trombe dans la salle de bain, mais pieds nus, il glisse et se rattrape comme il peut au lavabo en couinant une imitation de jeune fille:
"AKIRAAAA ON VEUT UN AUTOGRA...!!!" BAM!

La porte s'est ouverte, tapant en plein dans le front d'Ho Beom qui tenté de reprendre son équilibre sur le carrelage glissant. Trop tard. Phrase coupée, frappé en plein milieu du front, il part en arrière, ses pieds finissant de perdre le peu d'adhérence qu'ils avaient regagné l'espace d'une seconde. Celui qui a ouvert la porte d'un coup à du sentir la résistance et entendre l'impact sourd sur la porte. Une seconde plus tard, le brun heurte le sol du dos lourdement, dans un gémissement de douleur, et porte ses mains à son front, en grimaçant. Franchement! Il a mal là tout de suite, c'est pas de la merde cette porte. Ils peuvent pas mettre un panneau sur cette porte, genre: "ho beom derrière, merci de ne pas ouvrir d'un coup!" ? Non, ou juste, "merci d'inverser l'ouverture de la porte de manière à n’assommer personne"? Le danseur est allongé par terre, jambes repliées, à moitié sonnée, plus trop sûr de ce qu'il voulait demander à son leader au final, il n'est plus sûr de pouvoir se relever.


Codage par Libella sur Graphiorum

    
 
[AKA collectif] SHAKA PONK DANS TA FACE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» BZH dans ta face ! Bonjour !
» Frah de Shaka Ponk :)
» Shaka Ponk
» Shaka Ponk LIVE Guéthary(64)
» [Ro-X-bibi] Akari

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Wonderful Tokyo :: TWINKLE TOWN-