Random rescue [ Ho beom ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN IRELAND —
— I'M MADE IN IRELAND —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 4 Mar - 15:58
Random rescueYu Hwan & Ho BeomSometimes, you walk alone
You stop for a moment and take a look around(SHINee → Ayo)
Le matin est le début d'un quotidien que l'on ne veut vivre, voulant rester contre Morphée, jusqu'à ce qu'elle nous rejette pour mieux nous reconquérir le soir. Un cycle monotone mais addictive par lequel aucune personne normalement constitué peut esquivé ce rite. Le sommeil est puissant, devenant ainsi le pire cauchemars des trainee comme Yu Hwan, qui pourrait passer sa vie dans son lit sans la moindre hésitation.

Un réveil houleux pour lui, il avait eut du mal à se diriger vers cette salle d’entraînement qui était propre à son unit : Aka. Planning chargé depuis qu'il est rentré dans cette agence, il se devait de travailler aussi bien la danse, le chant, la comédie ou autre, les projecteurs ne pouvant accueillir quelqu'un avec des imperfections. Il s'avançait d'un pas nonchalant vers son exécution qui allait le vider de toute son énergie, retrouvant ainsi ses compères lié désormais à lui dans cet aventure.

Le trainee était en retard, comme à son habitude et il ne pouvait parler, sa voix s'étant enterré dans le mutisme aussi bien par habitude que par la raison d'être comateux. Se plaçant à sa place, levant la main comme signe de bonjour, il rejoignait la troupe pour un entraînement intense. Sa spécialité étant la danse, il arrivait à suivre, se réveillant par la même occasion au son des musiques qui imprégnait l'espace dans lequel ils étaient enfermé.

Des heures passer à mouver leurs corps jusqu'à ce que la sueur accapare leurs corps, démontrant une activité intenses, ils venaient de progressé à nouveau, aussi bien dans leur synchronisation que de leurs endurance. Alors qu'Akira, leader de cette petite troupe allait remettre une autre musique, son téléphone venait de sonner, alertant ainsi les trainees que l'heure du déjeuné était arriver, provoquant des soupir de soulagement à l'unisson.

S'essuyant par le biais d'une serviette, ils se dirigèrent tous vers les douches pour retirer les marques d'exercices et de fatigue dont ils avaient été victime, parlant par la même occasion de l'endroit où ils allaient manger. Des idées qui fusèrent alors que l'eau des cabines recouvrait bon nombre de voix, les forçant à attendre quelques instant. S'habillant désormais d'une autre façon que leurs jogging, ils avaient émis la possibilité de cafétéria.

Ce sera sans moi.

Une précision simple de sa non présence lors du repas, Yu hwan s'était habiller non sans oublier sa casquette pour ensuite sortir de la salle d'eau commune et ainsi entreprendre une marche en direction de la sortie, étrangement suivit par son Hyung : Ho Beom, un homme assez étrange et qui reflétait tout ce que lui n'était pas. Un duo assez unique mais qui, accueillait sans arrêt le random de la vie grâce au plus vieux, qui était principalement programmé pour le hasard des choses.
© 2981 12289 0
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 5 Mar - 21:17
Lève-toi SMARTIES et marche!


Une douche bien mérité, à sentir tous les muscles se déchirer de l'intérieur, comme des chewing-gum chauffés à blanc. Cette sensation délectable, les mains sur le carrelage, de laisser cette chaleur liquide ruisselé sur chaque centimètres, les cheveux aux allures d'algues noires. Une cascade de soulagement et de gouttes refroidies qui glissaient, convoitées par l'apesanteur. Ho Beom prend par rapidement à une conversation, près à suivre n'importe où du moment qu'il y avait de la nourriture à ingurgiter, son estomac quémandant pitance depuis déjà une heure, alors qu'il avait mangé entre deux entraînements, il y avait à peine deux heures, mais il fallait les nourrir ces soixante quinze kilos aussi. Il s'extirpe des douches, passant entre les corps encore humides, pensif, sa peau touchant sans faire gaffe les autres , dans le dos, le bras, et même si eux, réagissaient, pour lui, ce n'était formalité sans importance, le tactile ne lui posant aucun problème en soi. Le regard partout comme d'habitude, autre chose reste en son esprit à cet instant. Il voit aussi que Ho Hwan a fait tombé sa serviette de sa porte et qu'il va être bien emmerdé pour sortir après les autres. Il la ramasse, la balance à moitié au dessus de la porte sans un mot et la voit disparaître d'un coup. Ah c'est bien ce qu'il se disait aussi.

Un sourire en coin naît, l'impression d'avoir été utile, voilà ce qui lui faisait le plus de bien dans cet univers: ce qu'il pouvait apporter aux autres. Il ne le faisait pas pour lui, c'était bien plus compliqué que ça. Il sort de la salle de bain collective, pour rejoindre son cellier, où il se sape d'un jean, son jogging ayant fini à la machine, un tee shirt noir trop long à manches longues, des baskets noires et blanches, et une pull à capuche uni noir, s'enfonçant lui aussi une casquette blanche sur la tête, avant de rabattre la capuche. Il choppe un keffieh à carreaux blancs et gris clair et s'en entoure le coup. il compte sortir. Non pas parce qu'il en a envie, mais contrairement à ce qu'on peut penser, Ho Beom n'est pas si perdu que ça. Il en donne l'impression, il l'est à temps partiel mais c'est uniquement quand son attention ne capte pas le besoin des autres. Et là... Yu Hwan ne fait pas partie du troupeau. ça le préoccupe. Il le tient à l'oeil depuis quelques jours ce grincheux, et il n'aime pas l'idée qu'il se tire de son coté, sans que personne ne le suive. Il est vrai qu'il y avait plus sociable et moins râleur que lui, tous les AKA en fait, mais tout comme lui était chien fou, il fallait aussi des Yu Hwan... le grumpy cat du groupe. Il sourit au leader et lui dit qu'il sort avec le cadet, histoire qu'il ne reste pas seul, même si à tout parier, Yu Hwan va lui sortir qu'il lui a rien demander et qu'il était trés bien tout seul. C'est con, mais non, il viendra quand même parce que ce n'est pas la solution d'être seul, encore moins quand on fait partie d'une unit.

Il passe la porte et le rejoint d'un pas calme, enfournant un morceau de gateau qu'il a chourré à un autre membre au passage et se met à marcher à coté de lui en silence. Il savait aussi avoir des moments matures et calmes, faut pas croire, il reste un hyung. Il s'adapte. Les minutes passent et ils s'arrêtent devant certaines vitrines, intéressé soit l'un soit l'autre, et entamant des discussions sympas, loin de l'ambiance du groupe. Ho Beom il ne sait pas faire dans la psychologie, il ne se psychologise pas lui-même, alors les autres, faut pas trop lui demander. Le jour où il sera moins de trois dans sa tête, il s'autorisera peut-être à envisager l'hypothèse de rentrer dans la tête des autres, mais pour l'heure, il a bien assez à faire avec sa propre cervelle. Ils finissent par se stopper devant une pizzeria et jette leur joug dessus. Ce sera pizza ce soir, et vu l'envie de Yu Hwan, Ho Beom ne va pas le contredire, son estomac hurle à la jouissance nutritive. Après de longues minutes d'attente, ils ressortent avec ce qu'il faut, manger en marchant, promenade nocturne entamée, bien que l'heure du couvre-feu soit pour dans deux heures, un peu moins peut-être. Ho Beom, emmitouflé dans son écharpe de trois kilos ne sort sa bouche que pour enfourner de gros morceau de pizza sorti d'une boite assez concise contenant des parts prédécoupés. Concentré sur sa dégustation vorace, un bruit le sort néanmoins de son morfalisme, le ralentissant, laissant Yu Hwan avancer un peu plus que lui pour le coup. Il se stoppe et tend l'oreille, finissant de mâcher ce qu'il a enfourné dans le gosier. Sourcils froncés, il pousse de ses doigts bagués le bord de sa capuche, vers un petit bruit bizarre. C'est quoi? Y'a vraiment que lui pour s'arrêter pour un bruit bizarre. En plein Tokyo c'est pas ce qui manque. Mais Ho Beom ne le voit pas comme ça! C'est peut être une demoiselle en détresse! Il avance vers le trottoir finissant de manger le morceau qui traîne dans sa main et se frotte les doigts pour se pencher par dessus une balustrade en ferraille qui donne sur une cave d'immeuble moche. Il voit une vieille concierge ridée qui lève la tête vers lui et tord prendre les yeux comme un vieux charpee mal boureletté. Ierk. Et la voilà pas qui jure en japonais et lui balance son balai en travers de la tête.

"Aish!! " Le bruit ne s'est pas arrêté, il cherchait juste ce foutu son! pas une vieille! Pour le coup de la demoiselle en detresse, c'est limite la femme de shrek qu'il a débusqué. On repassera aussi pour ça. Il siffle comme un serpent envers la vieille qui reste dans son escalier. Il prend le balai et le jette dans le trou sans violence. Tant mieux si elle le rattrape, sinon, bah... tant pis? Il suit le bruit lui, pas le reste, elle a qu'à avoir une bonne mutuelle. Il contourne une grosse poubelle remplie à ras bord et entend le bruit bien plus clairemment.
" Hey Yu , viens là, ça sort de dessous, on dirait un animal blessé! T'entends pas?"

Bordel, ça existe les cotons tiges Yu, dis lui que tu entends aussi, pour pas qu'il passe pour un taré qui croit aux légendes urbaines. Dans un effort non négligeable, il pousse la poubelle de l'épaule et juste dessous, une bouche d’égouts carrée apparaît. Ah non! Pas ça. Quoi c'est sérieux? Il grimace. Il regarde le lampadaire au dessus d'eux, et Yu Hwan... puis de nouveau la plaque d’égouts entre ses pieds... ça craint. Il va pas devoir regarder dedans quand même? Si leur manager les voyait faire, ils seraient morts. Il fait des mouvements bizarres avec sa bouche et ses joues, réfléchissant, et cherchant un truc autour de lui. "Vas y, si c'est un chaton ou un chiot on va pas le laisser là.... aide m..." "Et voilà l'autre dingue de sharpee qui revient, le balai en l'air. Quoi, elle l'a pris en pleine poire? Ho Beom comprend grosso modo qu'elle veut qu'ils laissent la poubelle tranquille. Mais il s'en fout de la poubelle lui, elle peut la garder! Il jette un regard à Yu Hwan, à la vieille, à la plaque et décide de s'occuper de la plaque, du style, vas y , la vieille c'est pour toi, l'égout pour moi. Il attrape le truc crado et le soulève, puis sort son iphone et éclaire dedans, mais n'y voit rien. Rah, c'est pas cool, il va pas devoir s'y pencher quand même, c'est si profond? Il grogne et se fout à genoux par terre, passant d'abord le bras dedans, genre on sait jamais si c'est comme dans REC et qu'un gosse qui rampe sur les murs vous saute dessus pour vous le bouffer. Et vas-y qu'il l'agite en dedans et rien ne l'attaque. il réactive la torche de son iphone et éclaire dedans, en y plongeant la main... ah putain... un bon mètre vingt de profondeur... super... pas assez pour y descendre entièrement, mais trop aussi pour la longueur d'un bras. Et là, il se fige. "Owh!!! Là! Yu!" Yu il doit probablement se démener avec la vieille et son balai, mais Ho Beom ne voit plus que le truc qu'il vient de repérer, empêtrer dans la boue au milieu d'autres petits corps poilus, déjà morts et froids... un chaton... des tas de paquets de smarties moisis autour et des canettes et une odeur infecte de cadavres pourris... L'ainé a la gerbe, il tousse, serrant dans un nœud l'écharpe autour de son visage. Ok... ok... il ne voit pas d'autres solutions...

"Yu ... tiens-moi."  Il est sérieux. Tant pis pour ses fringues, il les fera laver. Il s'allonge par terre, et tend le bras vers le petit être en détresse, mais il manque au moins quarante centimètres. Putain! Il rage, serre les dents, tendant les doigts, les trouvant carrément trop courts pour une fois. Le "tiens-moi" prend toute sa valeur quand Ho Beom plonge la tête la première dans la bouche d'égout, priant pour que Yu Hwan le retienne par ce qu'il trouve, genre son futal ou son sweat, il s'en fout. L'Iphone en mode torche dans les dents, il finit à faire le poirier, la tête en bas, les mains dans la..... -merde-. Il a un relan de dégoût, la nausée, et sent qu'il va vomir, mais ses doigts enrobent le petit corps, et il le sort de la mixture nauséabonde... nettoyant ses petits yeux du pouce, et la truffe pour lui permettre de respirer. Il est coincé? Il ne tient que sur une main! Et il ne peut pas gueuler sinon son Iphone tombe dans les déchats. Yu Hwan putain help!


Codage par Libella sur Graphiorum
— I'M MADE IN IRELAND —
— I'M MADE IN IRELAND —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 6 Mar - 15:44
Random rescueYu Hwan & Ho BeomSometimes, you walk alone
You stop for a moment and take a look around(SHINee → Ayo)
Les deux trainees marchaient, vagabondaient dans les rues assez calmes malgré la présence de bon nombre d'étranger, rendant la situation assez facile pour eux d'être « incognito » à cause de leurs notoriété qui changeait plus le temps dans l'agence se faisait. Ils n'étaient pas très connu mais légèrement pour que certaines fois, ils se fassent accoster pendant des promenades, forçant leurs labels à instauré des règles pour leurs protections, souvent détourné par le calme.

Yu hwan marchait, main dans les poches avant de se stopper avec son partenaire du jours devant une pizzeria, des yeux s'illuminant étrangement chez lui, adepte de nourriture italienne, les faisant ainsi rentrée pour ressortir quelques instant présent avec des parts pré découper et une boisson chacun. Un déjeuné de rois lorsque l'on sait que l'un comme l'autre devaient se restreindre niveau nourriture pour deux raison connes : Ils dévalisaient la cafétéria et devait faire attention à leurs poids.

Alors que le visual était lancé dans sa lancé de balade, il n'avait pas fait attention que son hyung avait disparu, le réalisant que quelques minutes à peine lorsque celui-ci venait de l'appeler. Un soupir lorsqu'il laissait son cerveau accepté les information que Beom lui donnait. Le random faisait son apparition à cet instant présent, forçant donc le brun à s'approcher pour ainsi entendre à son tour le miaulement d'un chat en détresse, haussant par ailleurs un sourcil.

Il analysait ce que le danseur comptait faire, non sans soupirer en comprenant ses agissements. Ils avaient de la notoriété et le voilà à regarder son pote qui hésitait à ouvrir la bouche d'égout alors qu'aucune preuve que le bruit venait de là.

Ça ressemble à un cat. Ne me dit pas que tu compte save le cat ?

Malgré la difficulté de Yu pour s'exprimer, il savait que son compagnon avait compris ce qu'il venait de dire,  mais avant qu'ils n'aient eu le temps de répondre, son ouïe s'était fait attaquer par un cri de rage qui se rapprocher d'eux, obligeant le visual à se retourner pour voir une vieille avec un balais à la main, en colère d'après son visage qui se faisait de plus en plus net, faisant pâlir le brun.

Alors que son random de pote fouillait les égouts en quête de quelques choses, il venait de comprendre qu'il allait devoir s'occuper de la vieille malgré sa phobie des femmes. Il jurait intérieurement, se promettant de détruire Beom juste après.

Le trainee s'était déplacé à la rencontre de la vieille, jouant le rôle d'un étranger « charmant », allant jusqu'à se forcé à sourire face à cette folle qui contre toute attente s'était arrêter net à la vue du jeune homme, semblant être charmé. Une voix présente, il était devenu tout son opposé, faisant en sorte de protégé son hyung qui s'était de nouveau retrouver dans la merde sans comprendre comment. Yu Hwan faisait son petit numéro, pour enfin s'excuser pour son partenaire et laisser la vieille partir, visiblement de bonne humeur.

Bonne action de fait, le brun se tournait vers son compagnon de la journée, un regard noir alors qu'il était désormais... allongé par terre ? Un soupir à fendre l'âme venait de franchir la barrière des lèvre de Yu, imaginant la tête de leur manager s'il voyait Beom dans cet état qui n'était en rien idéal pour une futur idole.

Entendant la demande d'aide du danseur, le brun attendait patiemment, bras croisé contre lui quelques instant, voulant voir jusqu'où le gars qui lui sert de pote était près à aller, chose qui ne tarda pas, le visual se tappant le front avec la paume de sa main en voyant la posture du plus vieux.

Se dépéchant, Yu hwan s'était poster derrière Beom pour le tenir, remarquant par la même occasion qu'il était bloqué. Situation désespérante dans laquelle le plus jeune tentait d'aider l'autre, tirant pour débloqué le danseur, chose qu'il avait réussit malgré la nausée qu'il avait ressentis, l'odeur des égouts étant trop forte pour lui.

Des futurs idoles qui puaient les égouts pour un chaton qui semblait être mal au point. Il se penchait vers l'animal qui ne semblait pas avoir plus de 3 mois pour enfin retirer sa veste pour enroulé le chaton à l'intérieur, ayant remarquer qu'il tremblait beaucoup plus que la normal. Un regard à son Hyung, Yu Hwan venait à nouveau d'ouvrir ses lèvres pour parler.

Faut l'emmener chez un véto et vite sinon il va crevé de froid.

La voix était inquiète et stressée, chose très irréel de la part de Yu hwan, d'image froide et sans émotion d'ordinaire.
© 2981 12289 0

    
 
Random rescue [ Ho beom ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» (ref 9917) Set - Artic rescue
» SDCC Rescue Squad Mater Red Ransburg
» E-Flite Mcx Tandem Rescue
» RESCUE COPTER 2
» Rescue team.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Wonderful Tokyo :: Shinjuku :: Okubo-