I love to love you baby || ft. Hanako

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

     Ven 19 Jan - 22:04
i love to love you baby
Ooh whoa, ooh whoa, ooh whoa. You know you love me, I know you care. Just shout whenever and I'll be there. You are my love, you are my heart and we will never, ever, ever be apart

Un soir comme un autre pour les crétins de ce monde. Un vendredi pour être plus précis. Le début d’un week-end pour Hideki. Ce qui voulait dire retour à l’appartement, retrouvailles avec ses bébés et constat que le frigo n’était jamais assez plein. Aussi, après avoir déposé ses affaires, joué comme un gamin avec ses chats, le jeune Nakamura avait dû faire face au destin tragique de son estomac. Non, il ne pourrait jamais survivre avec d’aussi faibles provisions. Et son ventre qui criait déjà famine l’obligeait à sortir pour faire quelques courses. S’il aurait pu vider le frigo et les placards d’une âme charitable, Hide avait décidé ce soir qu’il valait mieux remplir ses réserves et aviser ensuite.

Enfilant donc son blouson, il était descendu au parking de son immeuble pour monter dans sa voiture et prendre la direction du paradis, endroit magique où toute la nourriture était étalée à la vue des fidèles. Endroit nommé “supermarché” dans la langue commune.
Quelques minutes plus tard, il se garait en terre Sainte et entrait en ces lieux tel Moïse revenu pour écarter la mer. Ou tel un gosse qui prend de l’élan pour monter sur le bas de son caddie et se laisser glisser. Techniquement, il était majeur et même vacciné. En pratique… toute sortie était un prétexte pour retourner au jardin d’enfants.

Oui mais Hideki était un crétin aux plaisirs simples. Dans sa jeunesse, il y avait des gens pour faire les courses, remplir frigo et placards et même cuisiner. Sa première sortie au supermarché, ça avait été comme un disneyland pour lui. Aaaah la pauvre caissière devait encore s’en souvenir de l’idiot qui lui avait alors déclaré “j’ai fait mes courses tout seul ! Et je vais les payer !” Gentil Hideki, gentil !
Oui, il aimait les choses simples de la vie. Il avait aimé monter ses meubles. Il avait aimé changer ses draps pour la première fois. Et alors la magie de vider l’aspirateur… un orgasme d’indépendance !

Bref, passons. Pas du tout blasé à la tâche, le trainee avait commencé ses courses sans savoir encore le programme de sa soirée. Sans doute s’imaginait-il sortir avec des amis, squatter chez l’un d’entre eux ou emmerder ses voisins avec sa batterie. Mais chieur ne pouvait oeuvrer sans énergie et c’est après avoir mis bon nombre d’articles dans son caddie qu’il s’était mis à réfléchir à la suite. Ou plutôt à constater son erreur grossière de débutant. Ce n’était pourtant pas la première fois ! Oublier de commencer par le lait et l’eau ! Mais quel ignorant !

Une faute rattrapable ceci dit. Prenant un nouvel élan, il s’était laissé glisser tel un Marty McFly sur son hoverboard vers le rayon loupé. Arrêt contrôlé quelques mètres plus loin, il faudrait attendre encore quelques secondes pour qu’une vie se bouleverse.
Il n’était pas encore rentré dans le rayon lorsqu’il l’avait aperçu. Là, au loin, la dame de ses pensées, le chèvre de sa pizza, le jambon italien de sa raclette « ... » Hide, non, assis ! Gentil Hide ! Chasse ce sourire d’emmerdeur de tes lèvres et reprends tes courses !

Mais… il voulait du lait ! Il était en pleine croissance, il avait besoin de calcium !
Et c’est ainsi, sans réfléchir plus que ça à laisser une femme innocente faire ses courses en paix, qu’il avait abandonné son caddie pour prendre son élan à quelques mètres d’un autre et se jeter, cul en arrière à l’intérieur.
Entrée remarquable… un brin trop direct, mais difficilement discrète !
Si ça n’avait été que ça. Idiot jusqu’au bout des ongles, le Nakamura avait adopté son air charmeur pour dire d’un ton sensuellement scandaleux « Buy me. »
… Shiraki Hanako. Manager des Supernova. La femme qui allait officiellement le tuer le jour où elle déciderait qu’il était grand temps qu’il se fasse bouffer par des vers.

Mais se faire acheter par une femme respectueuse n’était certes pas une salutation commune. Et un air de réflexion avait semblé prendre place sur le visage du Nakamura tandis que ses yeux se baissaient avec interrogation vers le contenu du caddie pour se relever ensuite vers son aînée et l’interroger « T’as pas acheté d’oeufs hein ? » trop familier que ce ton. Le meurtre était autorisé en lieu public ?

code by black arrow
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 28 Jan - 1:24
Hanako n’avait aucune envie d’aller faire les courses ce soir-là. En vérité, ce n’était pas bien différent des autres soirs qu’elle passait à ressasser mille questions, le chariot entre les doigts, debout entre le rayon frais et les légumes. Elle imaginait un avenir meilleur, une vie plus rayonnante. Elle voyait les choses comme elles auraient dû être, oubliant la vérité au profit d’une idée plus lumineuse de sa propre existence. Mais elle se leurrait sans cesse, en refermant les doigts sur quelque champignon, sur quelque pomme bien rouge. Elle se mentait, en imaginant les recettes qu’elle pourrait préparer pour nourrir ce mari qui ne l’aimait plus depuis des années déjà. Être heureux était devenu un loisir pour lequel la manager des SUPERNOVA ne trouvait que bien peu de temps, hélas.

Son regard se perdit sur un chou, alors qu’elle réfléchissait encore. Qu’allait-elle préparer, cette fois ? Une soupe ? Un katsudon ? Des sushis ? Les questions toujours plus nombreuses fusaient dans l’esprit de la manager alors qu’elle essayait d’y mettre un peu d’ordre. Alors, une sonnerie attira son attention et son regard. Elle fouilla la poche de son manteau pour y trouver son téléphone, dont l’écran allumé affichait un nouveau message. Son doigt déverrouilla l’écran d’un toucher.

De : Rengo
J’ai une réunion importante. Je serai un peu en retard.


Classique. Courant. Ses doigts crissèrent contre l’écran tactile alors qu’elle glissait l’appareil dans sa poche, le cœur gros. Cette fois encore, il retrouvait une autre avant de venir la rejoindre. Cette fois encore, elle faisait les courses pour un homme qui ne se souciait que peu d’elle, mais qui chérissait d’autres. Une ou plusieurs ? La question ne lui importait même plus. Elle aurait dû être la seule. La seule femme digne d’amour et d’intérêt de la part d’un homme comme lui.

Mais elle ne parvenait pas à le quitter. C’était un effort bien supérieur à celui qu’elle pouvait fournir. Son cœur battait encore pour cet imbécile, qu’importe le nombre de femmes qu’il mettait dans son lit. Leur lit. Elle était prisonnière de cet amour néfaste, malsain. Elle avait promis, après tout, de l’aimer jusqu’au bout. Et quand Hanako donnait sa parole, elle ne la reprenait pour rien au monde.

Un bruit métallique attira l’attention de la manager, l’arrachant à ces pensées pour le moins déprimantes en un froncement de sourcils. « Pardon ? » Elle ne parvenait à revenir sur son nom. C’était, à ses yeux, un détail peu important. Comment aurait-elle eu le temps de penser à ça, toute occupée qu’elle était à remettre sa vie en question ? « Non, mais… Descendez de mon caddie. » Elle n’était censée croiser personne. Un doute la prit au ventre quand elle réalisa que son maquillage n’était peut-être plus aussi correct qu’au moment où elle avait quitté l’agence. Peut-être ressemblait-elle à un vieux singe ? Son cœur se mit à battre plus fort. « Plus vite que ça ! »

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
☆ THIS IS DRAMA ☆
 
I love to love you baby || ft. Hanako
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Calling Love
» [DOLL LOVE - Kaja ] nouvelle photos (p3)
» To Love-ru
» Love Live! [8F + 1 mixeur/mixeuse]
» Top 10 des chansons de dramas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Passeport, please ! :: Le flood :: Bibliothèque-