SOS Christmas ft. Yuesuke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

     Sam 6 Jan - 16:35

" SOS Christmas "
ft. Yuesuke ♥



Qui dit Noël dit congés, et cadeaux, forcément des cadeaux, et dans sa liste de personne à gâter, il y avait, bien évidemment, en tête de liste, sa petite amie la sauvageonne. Le hic, avec cette fourbe de la jungle, c’est que maintenant qu’elle était une idole, il était beaucoup plus difficile de la gâter. Elle avait tout ce dont elle pouvait rêver, et à part son corps de dieu – et son humilité -  il voyait mal quel genre de présent il pourrait lui offrir. C’est donc pour cette raison qu’il avait dû se rabattre au plan B : demander conseil. En ce début décembre, il était assis dans son salon, la musique de Noël à plein volume et sa voix abominable – appelons un chat un chat – se joignant aux chœurs, lorsque la sonnette d’entrée se fit entendre. Normalement, il aurait laissé Alfred ouvrir, mais le brave homme était occupé à décorer le sapin dans un des trois salons. « Le premier jour de Noël ………… hmmm m’a apportéééééééé » porte ouverte à la volé, style mary poppins. Il reste buté, à dévisager la demoiselle. « Une Yue? Entres entres! »

Il s’était écarté de l’entrée pour la laisser passer. Forcément, il devrait apprendre de ses erreurs, arrêter d’inviter des jeunes filles chez lui – des plans pour qu’il perdre son boulot ou que sa mie la tue à coup de batte de baseball – mais là, l’heure était grave. Refermant la porte pour laisser le froid polaire dehors, il avait attendu qu’elle retire son manteau pour le déposer sur la patère, avant de lui sourire de cet air un peu trop excité, on dirait un vrai gamin, impossible de lui donner ses 33 ans, au mieux, il en avait 5 mentalement… « Merci d’être venue. L’heure est grave. » Lui avait-il au moins dit pourquoi elle était conviée? Il n’avait aucune idée. D’un ton solennel, il avait ajouté, très sérieux. « Tu dois m’aider à trouver un cadeau pour Maiko. » Autre que le très célèbre ‘’my dick in a box’’ évidement.
Invité
avatar

     Lun 15 Jan - 0:11

" SOS Christmas "
ft. Yuesuke ♥



Elle n’en revenait pas. Cela devait bien faire dix minutes qu’elle était devant cette porte qui devait faire… deux fois… trois fois sa taille ? Peut-être deux fois et une jambe, elle dirait. Mais bref, cela faisait donc bien un moment qu’elle poireauté là devant cette trop grande porte et qu’elle n’y croyait pas. Nous non plus. Pourtant, on ne s’y trompait pas : il y avait bien marqué ici et là « Domaine Serizawa ». Il n’y avait pas d’erreur possible : Futaba Yue se trouvait bien à l’entrée de la demeure de Jean-Jacques-san. Enfin, Serizawa Daisuke… Autant qu’elle se le mette en tête où elle allait finir par gaffer de nouveau. La donne avait pourtant changer depuis ce bal de Noël. Deux ans et tant de choses qui s’étaient passés… mais bref, là n’était pas la question. Non, la véritable question était bien : qu’est-ce que la jeune et innocente Yue faisait devant la maison du vieillard pedophile - et gras selon certaine - Serizawa ? Eh bien, c’était simple : il l’avait convoqué !
… Quoi ? …. Et Yue n’avait pas appelé la police ?
Allons allons ! La fille de la jungle avait dissipé le malentendu - ou l’avait renforcé - et il se trouvait que ce Jean-Jacques était peut-être quelqu’un de bien. N’avait-il pas conquis sa meilleure amie ? Elle demandait encore à le surveiller mais elle avait décidé de faire confiance à Maiko. Et si elle tenait tant à jauger le Dai des plaines, elle avait une raison de plus de venir aujourd’hui à ce rendez-vous. Enfin cet entretien. … Cette convocation ? … Bref.

Finissant par reprendre ses esprit, la licorne avait finalement toqué à la porte. Est-ce que sa petite main avait au moins fait du bruit ? La sonnette restait plus prudent, songea-t-elle. Victoire, on finit par lui ouvrir. Si elle s’attendit à rencontrer le fameux Aflred - elle en avait tant entendu parlé qu’elle l’aurait presque serré dans ses bras comme si elle le connaissait depuis toujours et qu’il lui avait manqué - ce ne fut pas un majordome grisonnant qui apparut mais…. Jean-Jacques en personne ! « Ah ! » Ce n’est pas une façon de dire bonjour Yue… mais c’était plus correcte que laisser échapper ce surnom idiot cependant. Elle s’inclina très poliment : « Serizawa-san, bonjour. » Docilement mais quelque peu timide, elle passa la porte. Ça y’est, elle était officiellement dans l’antre de la bête. En ressortirait-elle vivante ? Elle pourrait toujours courir et faire des roulades comme Nathan ! C’est ce qui la sauvait toujours quand elle jouait… Yue tu t’égares !
Oui oui pardon…

Elle se dévêtit - seulement de sa veste, on se calme ! - et suivit avec autant de docilité et de réserve le maitre des lieux, laissant tout de même trainée ses yeux un peu partout. Elle était certes loin d’être pauvre mais sa maison était de très loin bien plus modeste et elle s’était toujours demandé à quoi ressemblait la demeure du Serizawa. Ren lui en avait parlé un jour et depuis, elle était resté très curieuse et poser des questions à Maiko n’avait jamais entièrement rassasiée ses interrogations. Mais bref. L’heure était grave. Yue se crispa, prise de court : « Ah oui ? » Qu’est-ce qui allait lui arriver ? Qu’elle allait devenir ? C’était peut-être sérieux… oui vu le ton de Daisuke et… « Eh ? » …. Daisuke l’avait convoqué pour… « Trouver un cadeau à Maiko-chan ? » ……. Yue considéra le Serizawa un instant. Elle eut une ou deux secondes de réflexion avant que ses épaules ne semblent relâcher la pression puis qu’un air songeur ne fronce ses sourcils. « Attendez…. C’est pour ça que vous m’avez fait venir ? » Oui, il semblerait. « Vous êtes bien le petit ami de Maiko-chan, pas vrai ? » Ça aussi, elle le savait et Maiko ne pouvait pas lui avoir menti. Non, elle ne pouvait pas fantasmer sur Jean-Jacques au point de se l’inventer comme petit-ami… Surtout que de ce qu’elle savait, c’était lui qui fantasmait sur elle !! Yue croisa les bras sur sa poitrine. « Et vous n’avez aucune idée de cadeau ???! » s’exclama-t-elle soudainement. « Ah ! Moins deux ! » Voilà, c’était dit. Passez un certain seuil, Yue devrait sévir ! …. Comment en lui donnant une image d’arc-en-ciel triste ? … Elle aviserait…

Mais là, elle soupira. « Ne vous inquiétez pas, je vais vous aider. On va trouver un beau cadeau à Maiko-chan. » Elle sourit. Elle ne pouvait pas laisser sa meilleure amie sans cadeau de son homme ! C’était inacceptable ! Aussi commença-t-elle à réfléchir, piétinant sur place et grattant sa tête « Mmh… » Elle, elle avait l’habitude de lui offrir des peluches mais c’était son cadeau à elle ! Daisuke devait faire quelque chose de plus…. petit ami ? « Voyons voir… une batte de baseball, un voyage… » Elle réfléchissait à haute voix avant de frapper le plat de sa main : « Vous voulez vraiment lui faire plaisir ? Faites lui construire un Parc d’attraction Uncharted ! » … Quoi ? Bah, si cet homme pouvait vraiment tout acheter, c’était vraiment le moment de faire plaisir à sa dulcinée. « Ou Star Wars, ça marche aussi très bien ! » …. Vraiment Yue ?
Invité
avatar

     Mar 16 Jan - 23:43

" SOS Christmas "
ft. Yuesuke ♥



Il avait l’impression de rencontrer la mère de sa meuf, ou du moins, c’est à cela qu’il apparentait la nervosité qui lui avait envahi le cœur alors qu’il guidait sa visiteuse vers la cuisine, la laissant zieuter ce manoir qui avait des airs plutôt impersonnels. S’il avait le malheur de faire mauvaise impression à sa rivale, est-ce qu’elle abattrait sur lui son jugement de calinours et lui retirerait sa garde partagée de Maiko? Non parce que, les techniques qu’il avait pour gagner des points auprès de sa petite amie, il doutait de pouvoir les employer pour gagner les faveurs d’une fille qui était, somme toute, en plus d’être la sainte vierge, venue chez lui pour s’assurer qu’il avait les compétences et les ressources pour s’occuper de son amie. Il se sentait comme un parent devant les services sociaux… Daisuke, pour le besoin de ta crédibilité, ne compare pas ta meuf à une gamine, ça serait un gros point contre toi! « Tu n’as pas eu de misère à trouver? Je suis désolée, j’ai dû passer par mon neveu pour que Maiko ne se doute de rien…   »  Oui, Hideki avait été officiellement adopté, ne cherchons pas. Une fois arrivé à destination, il avait fait sa demande… les cadeaux.

Des lèvres de la douce créature s’était échappée une phrase qui eut tôt fait de le faire sourire, largement, franchement, rien à voir avec l’air narquois qu’il avait en permanence.  Elle avait dit petit ami? Genre amoureux? Partenaire? Le mec de Kotani Maiko? Il se serait donné une tape sur l’épaule pour la peine, se féliciter d’avoir pécho une telle bombe sexuelle… Mais sur le coup, il s’était contenté de regarder sa visiteuse comme si elle lui annonçait qu’il allait à Disney. Maiko, c’était son manège préféré, sa personne préféré, c’était la sienne quoi! Était-ce l’effet licorne, ou sa bêtise prononcée qui le poussait à avoir eu un bug un instant, apprivoisant encore le terme petit ami, avant de risquer un timide : « … Oui. » Pardonnons-le, il n’avait pas l’autorisation, en temps normal, de le dire ouvertement, il avait pris l’habitude de démentir ce fait, malgré tout le temps qui s’était écoulé. Posant une main devant sa bouche pour qu’elle ne voit pas trop le sourire d’abruti qui ne le quittait pas, il avait lancé comme une adolescente le ferait en voyant passer son crush du moment : « C’est ma petite amie. » On rêve ou t’as gloussé Dai? Vos gueules! Ça sonnait si bien! Sa crise de fangirl passée, il avait croisé les bras, reposant ses iris sombre sur l’ancienne HANABI.

« Deux? Je te trouve pas mal injuste dans le score! J’ai des idées! Des tas d’idées! Mais j’ai aussi des contraintes! » Genre, il ne fallait surtout pas que Yasuo l’apprenne. Bon élève, il l’avait laissé réfléchir à voix haute, son visage s’illuminant de secondes en secondes en écoutant ses propositions. C’était du géni! Du grand art! Il se voyait déjà faire construire Maiko-Land, le parc d’attraction plein de Jedi! « On pourrait avoir un Yoda géant! » Te frotte pas le menton comme ça, c’est une idée débile. « Des vaisseux spatiaux ! »  … La terre appelle Daisuke, la terre appelle Daisuke. « Des sabres lasers en bonbons ! » Que quelqu’un arrête cet homme qui venait d’ajouter, dans son délire. « Tu crois qu’elle voudrait que le staff soit fringué en Storm Trooper? » … Tu veux vraiment prouver que t’es pas un adulte responsable? Heureusement pour son droit de garde, son majordome était entré, dans un : « Monsieur Seri----OH MON DIEU ! » Mains sur le cœur, palpitations, ce brave Alfred dévisageait la demoiselle comme si elle fut un miracle parmi les hommes. Cours Yue, il va vouloir t’intégrer au harem!  

    
 
SOS Christmas ft. Yuesuke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» A Christmas Carol de Zemeckis
» Annie Lennox - A Christmas Cornucopia
» Magic Christmas : Convention Harry Potter
» Christmas Row de Bent Creek
» Magic Christmas (18 au 19 décembre 2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Passeport, please ! :: Le flood :: Bibliothèque-