06 - Can You feel the Love Tonight?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 2 Jan - 1:47
CAN YOU FEEL THE LOVE TONIGHT



→ La La (Nala) & Kazuya (Simba)

(vidéo)
les rôles de Timon et Pumba sont à prendre par 2 membres du staff et/ou média !

Paroles :

nanika okiteru (nani ga?)
ore niwa wakaru (hou)
aitsu ga koi wo shitara
futari ni nacchimau (oo...)

yasashii yuugure
mahou ni michite
subete ga romanchikku
nandaka iya na kanji da

Can you feel the love tonight?
ai wo kanjite
sekai wo tsutsumu haamonii
inochi no uta yo

hanashitai kedo dou sureba ii
kako no shinjitsu aa dame da
ienainda

himitsu wo daite kurushinderu
watashi niwa wakaru no yo ou wa anata

Can you feel the love tonight?
ai wo kanjite
sekai wo tsutsumu haamonii
inochi no uta yo

Can you feel the love tonight?
ima wo mitsume
yoru no yami wo nukete ai wa ima

aitsu ga koi wo shita
subete owaru

kiraku de suteki na kurashi

kitto mou owaru

— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 5 Jan - 16:48

" Can you feel the love tonight "
ft. Lala & Kazuya



Tenue •| Aussi étonnant que cela puisse paraître, Kazuya adorait ce genre d’évènements. La scène a toujours été son terrain de jeu, son endroit favoris où seul s’amusait et profitait avec les fans comptait. Il n’avait pas peur de se mettre en ridicule, surtout pas si c’était pour le bien du spectacle. D’un naturel perfectionniste, il donnait toujours le meilleur de lui-même, que cela soit dans le choix des costumes, dans le maquillage, la coiffure ou même sa prestation sur scène. Il n’avait envie de décevoir personne, finir l’année en beauté principalement parce qu’elle n’avait pas été si bonne et qu’il s’agissait là du meilleur moyen pour tourner la page et en lancer une nouvelle. Le chanteur était un grand fan de Disney, il n’en avait manqué aucun et était le premier à faire l’idiot en imitant différents personnages. Autant dire que lorsqu’il avait entendu parler de ce spectacle, il était impensable pour lui de ne pas participer. Et dans la loge, il était tel un enfant à chantonner pendant qu’il se préparait, à raconter des bêtises à tout bout de champs ou à tenter d’imiter le personnage qu’il s’apprêtait à chanter avec Lala dans quelques minutes. Une jeune fille qu’il ne connaissait pas avant, seulement de nom grâce à son groupe qui montait de plus en plus en notoriété cependant jusqu’à maintenant, ils n’avaient jamais eu l’occasion de se parler, encore moins de se croiser dans les couloirs de l’agence.

Du mieux qu’il l’avait pu toutefois, Kazuya avait tenté de la mettre à l’aise, l’encourageant pour leur futur duo avant de partir s’habiller et commencer ses bêtises. Le costume n’était pas ce qu’il y avait de plus agréable à porter, certains trouveraient cela ridicules mais lui l’aimait beaucoup. La styliste avait du y consacré énormément de temps pour concevoir une tenue aussi originale. Ses vêtements étaient de style africain, les couleurs mélangées entre le jaune, le marron et le rouge pour rappeler la savane et les lions qu’ils étaient censés être. Sans parler de ce casque en forme de félins qu’il portait au-dessus son crâne, une immense crinière blanche en ressortant de part et d’autre. La peau de son visage était maquillé avec des marques jaunes et orangés... Tout ce qui pourrait s’apparenter à l’Afrique et le monde du roi lion. Des collier de perles étaient entourés autour de son cou, un seul bracelet en bronze se trouvait sur son poignet droit alors que pour la touche final, il ajouta un zeste de parfum, pour son plaisir personnel.

On les prévint alors, leur indiquant de finir rapidement, que ça allait être leur tour. Avant son entrée en scène, on lui accrocha sa main à son micro à l’aide d’un bandage à cause de cette blessure qu’il s’était faite lors d’un tournage et qu’il n’avait malheureusement pas encore eu le temps d’entièrement récupérer. Hors qu’on ne s’inquiète pas, ce n’était pas ce qui allait l’empêcher de s’amuser ce soir.

La musique de « Can you feel the love tonight » résonnant dans toute la salle, les deux chanteurs firent ainsi leur apparition sur l’immense scène. Assis sur un rebord pendant que d’autres membres chantaient Timon et Pumba, il fit semblant de discuter avec sa partenaire, riant, plaisantant comme le couple qu’ils étaient censés être. Ce n’était qu’ensuite qu’il descendit de son perchoir et de sa main libre, l’invita à le rejoindre pour danser alors que le refrain était fredonné.

Et puis, ne lâchant pas sa main, il ne fit que détourner son visage légèrement vers le public, mimant un léger air confus tandis qu’il se mettait à chanter ses lignes d’une voix douce. « hanashitai kedo.. dou sureba ii » Qu’il fredonna avant de poursuivre sur un « kako no shinjitsu... » Il retira ses phalanges à ses paroles, lui tournant le dos tandis que ses mains se placèrent au niveau de son coeur, closant ses paupières, un air quelque peu déconcerté sur son visage avant qu’il ne prononce ce « Aa dame da ! » Et ne termine son couplet. Il s’éloigna de quelques mètres pendant que Lala commençait sa partie, se tournant discrètement vers elle avant de se rapprocher de plus bel, lentement, sûrement puis reprenant sa main, ils recommencèrent à danser.

Cela fut presque trop rapidement et l’idole fut même quelque peu déçu que la chanson soit déjà terminée. Il était à fond, il ne s’en cachait pas. Cela se voyait par le sourire qui étirait ses lèvres mais également par la comédie qu’il avait prit plaisir à jouer pendant la représentation. C’était quelque chose dont il n’était pas sûr de pouvoir se lasser un jour. Le ridicule n’avait jamais tué personne et si on l’invitait encore à ce genre de soirée, assurément qu’il ferait partie des premiers à répondre. Ca le ramenait en enfance et qu’on n’en doute jamais, Kazuya a toujours été un grand enfant.
 
06 - Can You feel the Love Tonight?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#TAKETHATKOREA :: Passeport, please ! :: Le flood :: Act II-